Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 06:30

fnaut logo pdl

 

Compte Rendu du comité de ligne à Sainte-Pazanne réalisé par la FNAUT

 

RFF engage 109 Millions pour la rénovation de la voie entre Sainte-Pazanne et Pornic / Saint-Gilles. Gilles Bontemps à insister pour que l'État participe à cette rénovation.

Les travaux devraient démarrer en septembre 2014 avec interruption totale du service vu la nécessité de déposer la voie. Jean GASNIER de la FNAUT à insisté sur le respect des dates et fait remarquer qu'il y avait un risque de délai dans la fourniture des rails, même si RFF a affirmé avoir un marché national.

À force d'opiniatreté et suite à un de nos articles passé dans la presse, la FNAUT a obtenu la couverture des quais aux gares de Pont-Rousseau et de Saint-Pazanne avec l'installation de bancs. 

Aymeric GILLAIZEAU a fait remarquer que sur les photos des années 30 l'attente était plus confortable qu'en 2013 …  Si Gilles Bontemps n'était pas trés favorable au début, en fin de réunion sa position s'est modifiée après consultation de son équipe : la région va s'engager dans ces travaux .

Il faut dire qu'aprèsles interventions de la FNAUT, un certain nombre de voyageurs ou autres représentants ont rappelé l'inconfort des haltes et gares TER … Une manière d'enfoncer le clou...


P1100477allégé
Autre point abordé par la FNAUT, l'idée d'une mise en double voie à terme est acquise à la fois par la région et RFF.

 

Cette ligne enregistre une fréquentation de 1 Million de voyageurs par an. C'est l'une des plus chargées du réseau péri-rubain nantais malgré ses nombreux problèmes.

Elle cumule tous les maux : mauvaise infrastructure, concurrence de la route, temps de trajets rallongés et malgré tout cela : sa fréquentation progresse rapidement.

Dans les travaux de rénovations prévus, RFF va étudier la mise en place d'un évitement entre Pornic et Sainte-Pazanne, vers Bourgneuf, ce qui permettra d'augmenter les circulations.

Dans une 2e phase, RFF a confirmé l'étude d'autres évitements complémentaires notamment entre Pont-Rousseau et Bouaye et Sainte-Pazanne.

Après les travaux il est prévu de porter la vitesse à 140 km/h et d'ajouter des trains supplémentaires, aujourd'hui c'est le service minimum pour ne pas casser la voie.

La région est consciente de la gêne en heure de pointe et des trains bondés. La SNCF avait proposé de doubler les rames AGC. La région a refusé la proposition de la SNCF car elle n'a pas confiance dans les délais d'acheminement et disponibilité du matériel. Des trains qu'il faut prélever sur une autre ligne, en cas de retard cela aurait un impact considérable sur le service. Les réserves venaient également à cause des questions d'armement de la voie et notamment au delà de Saint-Pazanne.

Le maire de la Bernerie est énervé car cette gare ne dispose ni de distributeurs ni de valideurs. Les voyageurs montants dans le train à cette gare se font verbaliser par certains contrôleurs trop scrupuleux.

 AYMERIC GILAIZEAUP1080393

Aymeric GILLAIZEAU

 

La région a mis en place le service "ebillet" pour parer à ce problème, mais les "ebillet" ne sont valables que le jour de la date d'achat. Aymeric GILLAIZEAU fait remarquer également que çela ne devait pas être la solution unique, le service est disponible sur internet et sur smartphone (compatible). Mais que tout le monde n'était pas équipé de cet appareil et que l'appareil pouvait être HS, plus de batterie etc … C'est ici l'illustration de la position défendue par la FNAUT nationale pour ce type de service : canaux multiples et non uniques.

Jacques MICHAUD fait remarquer les temps de couplages / découplage trop longs à Sainte-Pazanne de l'ordre de 10 minutes.

M. Berquin, SNCF, répond qu'ils font moins de 5 mn, ce qui est vrai, (moins de 3 mn) mais ce qui est long c'est le temps d'attente entre arrivée et départ des trains qui peut durer jusqu'à 15 mn ! Ce qui est signalé par la suite. Lorsque toutes les voies sont dégages le signal est au vert, le train vers Saint-Gilles attend encore 5 mn à quai !

A cette situation s'ajoute des problèmes de séparation de flux en gare de Nantes sur les voies allant vers le sud. Une étude va âtre lancée pour réaménager le faisceau pour créer une voie supplémentaire.


P1060388

La bifurcation st Gilles Croix de vie / Pornic à Ste Pazanne (respectivement à gauche et à droite)


Les problèmes de correspondance à Fromentine avec les bâteaux  existent également. Alors que les horaires des cars sont calés sur les TGV qui ont des horaires fixes, les bateaux n'ont pas d'horaires fixes du fait très probablement aux horaires des maréesdes courants et surtout de l'état de la mer … Il est donc très difficile de maintenir la correspondance avec les TGV et les bateaux vers l'ile d'Yeu. Néanmoins CTA essaye de faire pour le mieux en travaillant avec la compagnie maritime Yeu Continent pour qu'il y ait un maximum de correspondance.

Enfin quelques statistiques :

 

Taux de régularité 96,32 % sur Nantes - Pornic.


45 suppressions dont :
+ 10 dus à la vétusté de la voie, des rails écartés par des poids lourds
+ 4 suppressions liées aux grèves
+ les autres notamment, collision avec des animaux notamment des biches, contrôleurs absents car en service sur d'autres lignes et pas de contrôleurs de réserve.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 07:00

Voici le reportage qui a fait parler beaucoup de lui et surtout des conditions de transport autour de Nantes à l'occasion du dernier Comité de Ligne...


Ce mardi 2 avril 2013 il faudra plus de 1mn d’arrêt aux trains en provenance de Nantes Orléans et à destination de Saint Gille Croix de Vie et Pornic pour prendre tous les voyageurs.
   Reze-Pont-Rousseau-0878.jpg

 

Voici la petite gare de Rezé Pont Rousseau, elle n’a de petite que le nom, car cette gare en heure de pointe de semaine ressemble à une gare de banlieue de la ligne D du RER d’île de France.

 

Traversons le bâtiment voyageur et regardons l’envers du décor côté quai, minute après minute.

 

Premier train : N° 859 111 direction St Gille Croix de Vie


Arrivée : 17:34  Départ prévu : 17:35

 

Deuxième train : N° 859 209 direction Pornic


Arrivée : 17:55  Départ prévu : 17:56

 

17H32

3 mn avant le départ du 1er train

  Reze-Pont-Rousseau 0811

 

Et les jours de pluie croyez vous que tout le monde rentrerait dans la salle des pas perdus (appelé salle d’attente à Rezé Pont rousseau) du bâtiment voyageur ?

 

17H33

2 mn avant le départ du 1er train

 

Reze-Pont-Rousseau 0817

 

Les voyageurs en attente de leur train dans la salle des pas perdus rejoignent le quai de passage de ce dernier.

 

17H34

Arrivé du 1er train !

 

Reze-Pont-Rousseau 0818

 

Les voyageurs aperçoivent le train qui franchi le passage à niveau des Nouvelles Cliniques Nantaise. 

 

Reze-Pont-Rousseau 0823

 

Les voyageurs se ruent vers les portes d’embarquement...

 

17H34

Déblocage des portes du 1er train...

 

Reze-Pont-Rousseau 0851

 

Reze-Pont-Rousseau 0855

 

On constate que des voyageurs descendent du train en provenance de Nantes (Ils font de la liaison urbaine)...

 

Reze-Pont-Rousseau 0862

 

La minute d’arrêt est dépassée (il n'y a pas assez de porte pour accélérer le mouvement des voyageurs).

 

Reze-Pont-Rousseau 0864

 

La dernière voyageuse monte à bord du TER devenue RER.

 

17H36

 Fermeture des portes du 1er train avec 1 minute de retard.

 

Reze-Pont-Rousseau 0865

 

Les portes se referment, non vous ne rêvez pas, non vous avez une bonne vue, ce n’est pas la ligne D du RER Francilien, la preuve : il y a d’indiqué région Pays de la Loire sur la rame

 

Mais certains diront qu’il n’y a que ce train là, et bien non et ça continue.

 

17H41

5 mn après le passage du 1er train....

 

Reze-Pont-Rousseau 0867

 

Les voyageurs ne disposent même pas d’abris de quai pour attendre le train !

 

17H48

 8 mn avant le passage du 2ème train

 

Reze-Pont-Rousseau 0872

 

17H54

 Arrivé du 2ème train...

 

Reze-Pont-Rousseau 0882

 

Les voyageurs se ruent vers les portes...

 

17H55

Déblocage des portes du 2ème train...

 

Reze-Pont-Rousseau 0885

 

Il y a encore du monde à descendre en provenance de Nantes et beaucoup d'usagers à monter ...

 

17H57

 Fermeture des portes du 2ème train

 

Reze-Pont-Rousseau 0887

 

La rame est encore remplie alors que 20 minutes auparavant il y avait un train pour Bouaye et Sainte Pazanne.

 

 

Les voyageurs sur le tronçon Nantes – Bouaye - Ste Pazannel disent : « Ont nous prend pour du bétail » commente Alain*.

À Bouaye le parc relais est saturé et les usagés râlent « Nous sommes souvent obligés de nous garer loin de la gare et dans des conditions déplorables » peste Annie*.

 

Force de constater que la ligne est bien fréquentée et qu’il y a des manques de trains.

Les voyageurs voudraient qu’il soit rajouté des trains pour désengorger la saturation à l’intérieur des rames.

 

Mais la ligne accuse une difficulté de taille : elle est à voie unique. On ne peut donc pas  augmenter la fréquence des trains car il n'y a que deux gares où les croisements sont possibles : Rezé Pont Rousseau et Bouaye.

 

Le seul moyen d’augmenter la fréquence des trains serait de doubler la voie ferrée pour y insérer des services supplémentaires. Mais là il s'agit de gros oeuvre et les travaux nécessiteraient l’interruption de la ligne le temps des travaux, mais ce sacrifice se traduirait par un confort pour les usagers les années suivantes.

 

La balle est dans le camp des élus mais ont-ils suffisamment de volonté pour investir dans le doublement de la ligne Nantes-Ste Pazanne ?  A moins que leur volonté s'oriente vers un franchissement routier entre Cheviré et St Nazaire?

 

*prénom d’empreint.

Nicolas POINOT

Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 06:30

En témoigne, la lettre de cette usagère régulière de la ligne ... qui nous transmet ce courrier ...

 

logo2

 

Bonjour,

 

Je prends le TER tous les jours entre Bouaye et Rezé Pont Rousseau sur la ligne Nantes Pornic et Nantes Saint Gilles. Je ne vous apprendrais rien sur les difficultés que nous avons en tant que voyageurs pour avoir des ter présents et à l'heure.

 

Jusqu'à aujourd'hui (me semblait-il) ces ter étaient à classe unique aux heures de pointes, or il s'avère que maintenant 1 seul train le serait celui de Nantes Saint Gilles N° 859111 départ à 17H26 de Nantes.

 

Les anciennes fiches horaires précisaient bien que tous les TER du matin jusqu'à 8H30 et tous ceux du soir à partir de 17H30 étaient à classe unique.

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser ce mode de transport mais la voiture de 1ère classe est TOUJOURS vide si nous ne le remplissons pas avec des passagers comme nous le sommes avec un titre TAN. Devons-nous voyager debout et laisser une voiture vide ?

 

La SNCF n'a t-elle rien de mieux à faire que de changer ce type de choses ?

 

On nous supprime des trains, la SNCF est incapable de faire circuler ses TER à l'heure quand elle ne les supprime pas MAIS elle a la capacité de ne plus faire circuler ses TER en classe unique sur les heures d'embauche et de débauche et là elle prend le temps de modifier ça (ce qui n'est qu'un détail pour elle). Voilà toute l'aberration !

  pont_rousseau.jpg

 

Ce matin nous nous sommes faits jetés de la 1ère classe par un contrôleur zélé qui préférait nous voir debout plutôt qu'assis en 1ère sur un trajet de 10 min (20 min maximum pour certains). La voiture est restée vide...

 

Je sais que les difficultés de ces lignes sont énormes en matières de rénovation et que vous avez beaucoup à faire ne serait-ce que pour les TER fonctionnent correctement mais je me dis que si en plus la SNCF fait tout pour nous supprimer le reste de service que l'on a c'est vraiment inacceptable. J'espère que d'autres usagers feront la démarche de vous contacter et que l'on retrouvera des TER à classe unique en semaine. Si vous avez la possibilité de lancer un pétition je serai la 1ère à la relayer.

 

J'ai aussi porté une réclamation à la SNCF mais je ne suis pas sure que cela aboutisse.

 

Vous remerciant par avance de votre aide,

Cordialement

 

Isabelle Y.

Résidante à Bouaye

Usager journalier des transports en commun depuis 6 ans

 

Avec l'aimable autorisation de cette usagère

 


Partager cet article
Repost0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 08:00

 

fnaut logo pdl

janvier 2013

 

 

La FNAUT dresse un bilan du nouveau réseau nazairien de transport collectif

 

 

Le BNHS Hélyce : un succès indiscutable


On peut dire sans exagération qu’il s’agit d’une vraie réussite. Le site propre rend les bus rapides et ponctuels. Les bus sont remplis, et ce à toute heure de la journée, même s’ils ne sont qu’exceptionnellement bondés. Ceci est d’autant plus remarquable qu’une telle offre n’existait pas dans l’ancien réseau.

 

bus-st-nazaire-015.JPG

 

Le réseau classique, un succès réel, mais plus mitigé


Le réseau classique est constitué de 4 lignes, repérées par leur indice « U ». Elles sont peu fréquentées, leur clientèle étant essentiellement scolaire. Cependant, il est rare qu’un bus soit totalement vide.

Cette performance n’est pas si mauvaise, dans la mesure ou l’offre a été fortement augmentée par rapport à l’ancien réseau. Du reste la ponctualité des bus est correcte, mais n’oublions pas que la circulation est plutôt fluide à Saint-Nazaire.

 

Les autres lignes, une multiplicité d’indices qui nuit à la lisibilité


Si les lignes périurbaines se caractérisent par leur indice « T », on trouve une ligne dotée de l’indice « C », sans doute du fait qu’elle va moins loin que les autres. Cet indice sui generis n’est pas bon pour la lisibilité du réseau, d’autant plus que dans la ville voisine

de Nantes, il correspond aux lignes structurantes, ce qui n’est pas vraiment le cas ici. Il semble donc souhaitable de la rebaptiser « T6 ».

On peut également remarquer l’existence d’une ligne S/D circulant les soirs et les dimanches. Elle fait le tour de l’agglomération, en complément du BHNS Hélyce. Cependant, ce circuit spécial au trajet circulaire n’est pas très lisible, et peut-être faudrait-il envisager de faire circuler certaines lignes urbaines le dimanche en lieu et place de ce système.

 

bus-st-nazaire042.JPG

 

Le cadencement : un système avantageux pour l’usager, qu’on aimerait voir partout


Le système du cadencement mis en place sur le réseau est extrêmement pratique pour l’usager, puisqu’il lui permet de mémoriser facilement son horaire, ce qui donne une facilité d’usager, y compris lorsque la fréquence n’est pas très élevée.

La seule chose qu’on peut regretter et que tout le monde ne s’y soit pas encore mis, en particulier la SNCF.

Ce cadencement du réseau de bus de Saint-Nazaire rend plus que jamais indispensable sa mise en place sur le réseau SNCF pour 2017, afin de systématiser les correspondances, qui sont parfois médiocre.

Le pire exemple de cela étant certainement celui du train qui arrive à 22h11, et dont les usagers peuvent voir le Hélyce de 22h10 à destination de Trignac s’en aller sous leur nez.

 

gare-st-nazaire023.JPG

 

Que faire à l’avenir ?


Si la fréquentation du réseau classique n’augmente pas de manière plus significative, peut-être faudrait-il envisager de supprimer une ligne, par exemple le U2, dont le trajet est très proche du BHNS Hélyce.

On pourrait alors redéployer les moyens sur le reste du réseau, par exemple en faisant passer le cadencement de l’ensemble des lignes à 15 minutes, et 7,5 minutes sur le BHNS Hélyce pour la semaine, et à 20 et 10 minutes pour le samedi après-midi.


Les lignes restantes seraient adaptées pour compenser cette suppression – par exemple le U4 pourrait passer par l’hôtel de ville et faire son terminus à la gare – et on pourrait les faire circuler le dimanche, d’autant que les moyens à engager seraient moindres.


Partager cet article
Repost0
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 08:00

logo2

 

Une Pétition pour améliorer le réseau LILA...

 

 

Treffieux, le 10/01/2013


Conseil général de Loire-Atlantique

Monsieur le Président

BP 94109

44041 Nantes Cedex 1

 

 

Monsieur le Président,


Nous avons constaté depuis quelques temps une augmentation des voyageurs sur la ligne 42 du car Lila. Il arrive parfois que le conducteur soit obligé de refuser des passagers parce que le car au départ du Cardo à 17h47 est complet.

 

Ce grand nombre de passagers peut s’expliquer par le fait qu’il n’y a aucun car de la ligne 42 entre 15h30 et 17h47.

 

Depuis quelques temps un car a été rajouté à 17h45 pour décharger la ligne 10.

Mais il ne correspond pas à la demande car il n’y a que très peu de passagers. Et comme il est terminus à Nozay, il n’a aucun intérêt pour toutes les personnes habitants après Nozay.

 

Les passagers quotidiens ou occasionnels de la ligne 42 demandent donc qu’un nouvel horaire soit mis en place afin de répondre à leurs besoins.

 

Ce nouvel horaire aurait pour avantage de décharger le car de la ligne 10 qui est à 17h15 au départ du Cardo.

 

Vous trouverez ci-joint une pétition regroupant 76 signatures (tous les signataires sont des usagers de bus Lila) afin qu’un car de la ligne n°42 soit mis en service à destination de Châteaubriant, au départ du Cardo à 17h15 et qu’il soit maintenu pendant les vacances scolaires.

 

Nous vous remercions par avance de bien vouloir prendre en compte notre demande.

 

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, en nos sincères salutations..

 

 

Contact :

Mme Karanke

10 rue du Don

44170 Treffieux

anne.karanke@sfr.fr

 

 

loire-atlantiqueP0147.jpg

 

 

Nous demandons qu'un nouvel horaire de la ligne régulière n°42 direction Châteaubriant soit mis en place avec un départ du Cardo vers 17h15 (y compris pendant les vacances scolaires).

 

Nom Prénom Commune Q 0 Signature
           
           
           
           

 

  Q . quotidien - 0 . Occasionnel

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 12:00

fnaut logo pdl

ASSOCIATION REGIONALE DES USAGERS

DES TRANSPORTS DES PAYS DE LA LOIRE

Pornic , le 2/01/2013

 

 

Une journée à la mer depuis l’Ouest de Nantes : dur, dur en train

 

 

Alors qu’en fin de semaine, il y a une bonne dizaine de liaisons entre Nantes et St Nazaire chaque jour, il est impossible de prendre ces trains pour les habitants qui habitent Chantenay, Basse Indre, Saint Herblain, Couëron. Impossible de partir par le train de ces communes, autour desquelles gravitent pourtant plusieurs dizaines de milliers d’habitants, à destination de la mer toute proche car les TER passent ...sans arrêts !  

 

Un aller simple pour voir la mer le samedi...

 

Vous pouvez partir d’une de ces gares le samedi, mais tôt, autour de 8h, pour rejoindre la côte d’Amour (du Pouliguen au Croisic). Ensuite, plus d’autre train. Mais vous ne pourrez pas rentrer le soir, sauf à Couëron : il vous faudra aller jusqu’à Nantes, puis rebrousser chemin par la TAN (transport de l’agglomération nantaise) !

 

Et le dimanche retour en pédalos ??? 

 

Le Dimanche, situation inverse : vous ne pouvez pas partir des gares à l’ouest de l’agglo nantaise, mais vous pouvez y revenir le soir. Par un unique train qui vous laissera vers 18h. En somme, le train laisse peu de liberté de choix et est à coupler avec un hébergement sur la côte.

 

Quid  du pôle multimodale de Chantenay ?

 

Et que devient le projet de pôle multimodal de Chantenay, maintenant pôle de transport en commun de l’agglomération (déjà une ligne de chronobus -à terme 2- et 2 autres lignes de bus), mais où s’arrêtent si peu de TER. Il devrait aussi être relié par navibus avec Trentemoult, car toute solution fixe est forcément lointaine. De plus le choix d’un tunnel écarterait vélos et piétons.

 

L'Ouest fait de la résistance 

 

Cette incohérence persistante à l'Ouest est résolue au Nord Est avec le pôle Haluchère et au Sud avec la généralisation des correspondances à Clisson et Vertou entre TER et dessertes périurbaines.

 

Les périphéries regroupent de plus en plus d'habitants et chaque liaison régionale devrait faire l'objet d'arrêts systématiques à un pôle périphérique relié au réseau métropolitain. Où en est la concertation entre Autorités Organisatrices de Transport, la Région d’une part, Nantes Métropole de l’autre ?

 

 

chantenay arret

Chantenay, un pôle transport pour le réseau urbain, à proximité d’un quartier qui se densifie.

 

 

chantenay gare

Des quais et des voies qui attendent d’être mieux utilisées.  A terme il faudra revoir l’aménagement de la gare ( voies... )

 

 

chantenay place3

Une gare bien peu fréquentée... Il était une fois dans l'Ouest.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 09:30

 

Pour le savoir, il faudra suivre la Conférence organisée le Mardi 8 janvier à 20h30, à l'Amphithéâtre du Museum d'Histoire naturelle de Nantes par Marion GUITER, ingénieur d'études.

 

La FNAUT assurera une représentation... Elle est invitée, tout comme l'ANDE à participer à la révision du Plan de Protection de l'Atmosphère (Nantes-St Nazaire).Paradoxalement car la FNAUT s'est vu refusé, tout récemment, par le Prefet de Région, l'agrément donnant à l'association la qualité d'association de "protection de l'Environnement". 

 

 

"Que respirons nous en Pays de la Loire"

Conférence le Mardi 8 janvier à 20h30,  au Museum d'Histoire naturelle de Nantes

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 08:05

fnaut logo pdl

 

 

Le cadre du périurbain ferroviaire de Nantes : historique et perspective...

 

 

Historique :

 

Dans le domaine des dessertes ferroviaires périurbaines, la France est vraiment atypique. Seule la région parisienne est dotée depuis longtemps d'un vrai service avec de vrais cadencements jusque tard en soirée, alors que chez de nombreux voisins européens, beaucoup d'agglomérations de taille inférieure à celle de Nantes disposent de vrais services de banlieue. C'est le cas notamment en Allemagne, en Suisse, en Autriche ( avec de nombreux réseaux de S-Bahn (RER)), en Espagne (avec des réseaux de Cercanias , également sortes de RER)....

P1040082.JPG

Ste Pazanne avant la rénovation

 

En France hors Paris on est resté très longtemps sur des trains régionaux rares, assurés avec du matériel roulant inadapté et hors d' âge, et ce sont ces services squelettiques qui induisaient des services périurbains dignes de pays sous-développés. Par exemple à partir de Nantes, c'était 3 AR omnibus quotidiens vers Angers, Châteaubriant, ..1 AR vers Ste Pazanne...


 

 

Prise de conscience :

 

Dans les années 80, notre discours commençait à être mieux compris par certains responsables politiques, mais on était encore loin d' un consensus. C'est à cette époque que la SNCF décidait de fermer la gare de Gières, dans la banlieue de Grenoble. Sous la pression de la FNAUT locale, et grâce au Conseil Régional, la gare qui a pris le nom de Grenoble-Université-Gières affiche désormais100 départs quotidiens, et c'est la deuxième gare de l'Isère pour son chiffre d'affaire ! C'est aussi la fermeture programmée de la gare de Thouaré et annulée sous la pression de la FNAUT, d'associations locales... grâce à une action de la Région auprès de la SNCF. Aujourd'hui, un jour normal de semaine, on a 9 relations Nantes-Thouaré et 7 dans l'autre sens. C'est de cette époque (1989) que date notre demande d'accès aux trains dans le périmètre de l'agglomération avec un titre de transport de la Sémitan et cette disposition deviendra réalité à partir de 2001.

 

2005-nantes-sncf-tan-composteurs-v.jpg

 

 

Vers des services périurbains spécifiques :

 

A partir des années 80, et grâce à des conventions entre la Région et la SNCF, des opérations de modernisation du matériel roulant et des créations de nouveaux trains voient le jour (entre autres la réouverture de Nantes-St Gilles-Croix de Vie à l'année) ; le chemin de fer régional commence à sortir de sa torpeur, et l' idée de services périurbains spécifiques commence à faire son chemin. On décide alors la réalisation d' une desserte Rezé-Pont Rousseau-Nantes Beaulieu-Sucé sur Erdre (REDD) prévue pour 1997 . Le gouvernement Juppé jugera ce projet inopportun il et sera abandonné en 1995.

  2005-nantes-x8600-v1.jpg

X 8600 Rénové

 

Ensuite, on arrive à la construction de deux haltes à St Sébastien sur Loire avec l'aménagement d'une voie en impasse à Vertou pour le retournement des trains. Nous jugions à l'époque que le terminus naturel était Clisson mais nous n'avons pas été entendus, sans doute à cause du découpages des collectivités territoriales (Vertou était la dernière gare sur le territoire de l'agglomération nantaise !)

 

Des navettes par trains légers ( qualifiés improprement de trams-trains) Nantes-Vertou complétées par des Nantes-Clisson sont aujoud'hui l'amorce d'un service périurbain qui devrait à terme être disjoint de services purement régionaux. Ainsi, à l'avenir, on devrait avoir des missions distinctes et des trains comme le Nantes (7h52) - La Roche (8h58) ne devraient plus s' arrêter entre Nantes et Clisson.


tram train 055

Un tram train

 

Une autre desserte périurbaine par trains légers va voir le jour en 2013 entre Nantes et Nort sur Erdre (avec quelques prolongements vers Châteaubriant). Dans ces cas, comme dans ceux qui devront être envisagés ci-dessous, il faudra étoffer les services aux heures creuses sachant qu'il faut prendre en compte les voyages occasionnels, les correspondances avec les trains grandes lignes et les retours tardifs après spectacles, réunions à Nantes (par exemple des dessertes Nantes - Vertou après 20h56)... Nous avons conscience qu'il faudra agir progressivement car nous partons de très bas.

 

 

Autres branches de l' étoile de Nantes :

 

Les quatre autres lignes devraient aussi être concernées.

 

+ Nantes-Carquefou pourrait être prolongée et être expoitée per des trains légers.

 

+ Nantes-Ste Pazanne pourrait accueillir de nouveaux trains en complément des services induits par Nantes-Pornic et St Gilles Croix de Vie. Dans le cas où l'aéroport de Nantes-Atlantique serait maintenu, des services Centre Ville-Aéroport devrait être crées.


vie-associative 1501-2

La possibilité de relier Nantes Etat et la gare de Chantenay a été démontré par le Collectif Transport

 

+ Nantes-Savenay et Nantes-Ancenis sont également concernés et devraient être diagonalisés. Pour Ancenis, il y a une difficulté qui devrait être levée par la probable réalisation d' un terminus prenant en compte da densité et la diversité des circulations ferroviaires entre Nantes et Angers.

 

Notons que nous disposons d'une opportunité exceptionnelle pour diversifier itinéraires et points d'échange avec le chemin de fer : c' est la possibilité de relier Nantes Etat et la gare de Chantenay. On dispose là d'un énorme levier pour valoriser l' Île de Nantes.

 

Jacques Michaux,

 

Président de la FNAUT Pays de la Loire


Partager cet article
Repost0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 08:09

 images

5 juin 2012

 

 

Jacques Auxiette, président de la Région des Pays de la Loire, vient d'annoncer à l’ensemble des abonnés de la liaison Nantes-Saint Gilles Croix de Vie qu’à compter du 8 juillet prochain, et pour la période estivale, l’intégralité de l’offre ferroviaire sur les lignes Nantes-Saint Gilles Croix de Vie/Pornic sera mise en œuvre (seuls quelques allongements de temps de parcours subsisteront).

 

En février dernier, l’annonce par RFF d’une diminution très importante de la vitesse de circulation (abaissée à 60km/h sur un tronçon de 20 km) a été vécue comme un véritable nouveau coup porté aux usagers de cette ligne. Sur 18 circulations quotidiennes, 8 ont été directement impactées dont 4 totalement supprimées (substitution par autocars) : une décision qui s’était imposée à la fois aux usagers, à la SNCF (l’exploitant), ainsi qu’à la Région (autorité organisatrice des transports) malgré un engagement financier des collectivités de 51 M€ (dont 17 M€ de la Région) pour les travaux de la 1ère phase de modernisation de la ligne.

 

Au-delà de la période estivale, la Région a demandé à la SNCF de préparer un plan de transport qui permette de remettre en place l’intégralité de la desserte : les horaires sont actuellement en cours d’élaboration, seront adressés aux abonnés dès que possible, et permettront même la création d’une desserte supplémentaire en heure de pointe le soir au départ de Nantes (18h41) vers Saint Gilles Croix de Vie afin de résoudre les problèmes de surcharge observés.

 

Jacques Auxiette annonce dans ce courrier de futurs travaux sur la ligne au 2nd semestre 2012, sans impact sur les dessertes, affirmant être « mobilisé à tout instant pour veiller à ce que le service ferroviaire ne soit plus interrompu jusqu’au début des travaux de la 2ème phase de modernisation de la ligne ferrée entre Ste Pazanne et St Gilles Croix de Vie et St Pazanne et Pornic, qui seule permettra d’améliorer les performances du service public régional de transport ».

 

Par ailleurs, Gilles Bontemps, vice-président de la Région en charge des transports, ira une nouvelle fois et comme il s’y était engagé, à la rencontre des usagers de la ligne : cet échange aura lieu le samedi 23 juin prochain à Challans .

 

D'après le courrier d'accompagnement du président de la Région

Partager cet article
Repost0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 19:00

pays de la loire

"TER Pays de la Loire vous invite à échanger autour d'un petit déjeuner le jeudi 26 avril de 6h30 à 9h00 en gare d'Ancenis. A bientot."

 

C'est par cette formule laconique adressée aux usagers par SMS que la SNCF-TER Pays de la Loire les invite à une pause petit déjeuner-dialogue ...

 

P1010754.JPG

Illustration dans le hall de la gare, transformé l'espace d'un instant en café...

 

 

Une initiative que la FNAUT apprécie en espérant que cette action "marketing" d'un jour sera étendue à d'autres lignes... pour le plus grand bien des papilles gustatives et du dialogue constructif...

 

Que de cette concertation, le service sera amélioré...

 

A suivre ...

 

P1010755.JPGPour une fois c'est la SNCF qui régale ... 

 

Pour voir les propositions de la FNAUT sur Ancenis : c'est ici

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques