Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 09:02

Les 2 points mis en avant dans l'accord électoral PS et EELV sur NDDL : une étude indépendante sur l'optimisation de l'aéroport actuel Nantes-Atlantique et le refus des expulsions demandées récemment par AGO

 

http://www.rfi.fr/france/20151209-france-elections-regionales-gauche-unie-partout-second-tour-front-republicain    photo rfi

 

Notre-Dame-des-Landes

 

Le projet de Notre-Dame-des-Landes fait l'objet d'un fort désaccord entre écologistes et socialistes depuis de nombreuses années. La liste conduite par Christophe Clergeau réaffirme son soutien à la réalisation de ce projet ; celle conduite par Sophie Bringuy, son opposition à ce projet, et son soutien à l'optimisation de Nantes-Atlantique.

Recours multiples, suspension des procédures et installation d'une « commission du dialogue », expertises complémentaires qui n'ont pas réglé les controverses, le projet connait de multiples reports.

Le Préfet des Pays de la Loire a indiqué que depuis les attentats du 13 novembre, les services de l'État doivent faire face à de nouvelles priorités en matière d'ordre public.

Aucune date de démarrage des travaux n'est publiquement avancée, ce qui rend incompréhensible l'accélération brutale par AGO Vinci, concessionnaire de l'Etat, des procédures d'expulsion de familles et d'agriculteurs habitant légalement sur le site avant la DUP. Pour nous, ces expulsions ne peuvent pas intervenir sans mise en œuvre effective du transfert d'aéroport. 

Partisans ou adversaires du projet, cette situation ne satisfait personne. La Région, acteur public partenaire de l'Etat, doit prendre des initiatives qui prennent en compte cette situation de fait.

Concernant les impacts environnementaux du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, des études et des concertations complémentaires sont demandées par la Commission européenne. La Région y contribuera au regard de ses compétences actuelles et à venir.

Par ailleurs, dans le cadre du comité de suivi du contrat de concession, il est nécessaire de prendre en compte les années supplémentaires d'exploitation de Nantes Atlantique. Une étude indépendante sur son optimisation sera décidée par la région. Elle intégrera les perspectives actualisées d'augmentation du trafic, le Plan d'exposition au bruit actualisé, les données environnementales, les enjeux juridiques et les coûts d'aménagements nécessaires. Cette étude sera lancée dès le début du mandat, avec l'objectif de la conclure avant fin septembre 2016.

Le cahier des charges sera élaboré dans la recherche du consensus entre les partisans du projet de Notre-Dame-des-Landes et de ceux de l'optimisation de Nantes-Atlantique, et finalisé par accord entre les groupes de la majorité. L'exécutif régional commandera cette étude. Elle fera l'objet d'un suivi par l'exécutif régional en associant les président(e)s de groupe et les parties prenantes. Cette étude sera conduite dans la transparence, et l'ensemble des données sera rendu public.

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Election régionale
commenter cet article
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 07:33

Petit panel des propositions transports 

 
Tous Unis pour les Pays de la Loire (PS)
 
  • La carte unique de transports pour le TER, les cars, les transports urbains, les transports scolaires ou l’autopartage, une seule carte en poche pour faciliter les déplacements !
  • Les transports scolaires gratuits(cars et trains régionaux) pour les familles des 150 000 jeunes concernés, notamment des petites villes et du monde rural.
  • Un pas de plus vers la gratuité de l’école pour tous.
  • LA : La nouvelle Gare de Nantes pour offrir plus de confort aux 35 000 voyageurs de tout le dé- partement qui y passent chaque jour. Le développement de l’offre TER sur les gares périurbaines autour de Nantes permettra également de compléter l’offre de transports publics.
  • M&L : La rénovation de la ligne Cholet-Nantes pour plus de confort et de rapidité. La création d’une gare à Trélazé pour améliorer les déplacements dans l’agglomération d’Angers. L’engagement des études pour améliorer la fréquence sur la ligne de train Angers-Nantes.
  • Mayenne : Près d’une heure gagnée sur le trajet en train vers Angers et Nantes grâce à la virgule de Sablé. (Drôle de promesse sachant que ça date du mandat actuel …)
  • La déviation de Moulay Mayenne et l’amélioration de la RN 12 Alençon Fougères pour plus de sécurité.
  • Sarthe : L’aménagement de l’étoile ferroviaire du Mans pour utiliser le train en complément du tramway grâce à des haltes nouvelles (Hôpital et Moncé-en-Belin). La défense de la gare du Mans pour la desserte TGV et pour la ligne de train Caen - Alençon - Le Mans - Tours.
  • Vendée : La modernisation de la ligne de train Nantes-Bordeaux pour plus de confort, de sécurité et pour une meilleure desserte en défendant la gare de Luçon. La réouverture de la gare de Velluire (Fontenay-le-Comte).
 
 

Union pour les Pays de la Loire (Républicains)

 

  • Nous appliquerons un Plan Ponctualité avec la SNCF pour lutter contre les retards et nous lancerons un billet électronique, valable quel que soit le mode de transport ainsi que la 4G dans les TER.
  • Malgré les millions investis, les retards s’accumulent et la fréquentation des TER a chuté de 5 %, un record national !
  • Soutenir le désenclavement de la Vendée :

- exiger que l’État relance l’A831 ou s’engage à réaliser une voie rapide entre le Sud Vendée et La Rochelle ;

- moderniser la ligne ferroviaire Nantes/Bordeaux et maintenir la desserte de la gare de Luçon ;

- relancer le projet d’un nouveau franchissement de la Loire pour permettre aux Vendéens de contourner plus facilement l’agglomération nantaise.

- Faciliter la mobilité des Mayennais en milieu rural (réseau Pégase) et urbain (TUL, projet de réseaux de bus de Château-Gontier et Mayenne)

  • et moderniser la gare de Laval, pour en faire un véritable pôle d’échanges entre le train, le car et le covoiturage. Moderniser les axes routiers stratégiques : la RN 162 (Laval/Château-Gontier), la RN 12 (contournement d’Ernée et Mayenne), la D 771 (Cossé-le-Vivien), pour accélérer le désenclavement de la Mayenne
  • Relancer le projet d’un nouveau franchissement de la Loire,
  • pour mettre fin aux embouteillages sur le périphérique nantais et permettre aux habitants du sud Loire d’accéder rapidement au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
  • Améliorer et fluidifier la ligne ferroviaire Nantes/Angers, pour mettre fin à la saturation des voies et aux retards des trains.
  • Défendre le maintien de la ligne ferroviaire Caen/Le Mans/Tours, menacée par le rapport du socialiste Philippe Duron, et conserver la desserte du Mans en TGV ainsi que des gares de proximité en TER.
 
 
Partageons plus qu’une région (EELV)
 
  • Une contribution climat régionale pour les poids lourds, dans le principe du pollueur-payeur (pollution de l’air, émissions de gaz à effet de serre, usure accélérée des axes routiers…). Ces nouvelles recettes seront affectées au développement des transports en communs en zones urbaines et rurales et au développement du fret ferroviaire et fluvio-maritime.
  • Transports régionaux gratuits lors des pics de pollution, en concertation avec les autres collectivités. En cas d’alerte pollution (particules, pollens), coordination avec les collectivités, écoles, hôpitaux pour informer la population (mesures mises en place et comportements à adopter).
  • Promouvoir l’indépendance énergétique de notre territoire en multipliant par 5 la production d’électricité renouvelable d’ici 2050.
  • Encourager et accompagner les projets citoyens de production d’énergies renouvelables.
  • Un “chronobus rural” à moins de 5 km de chaque domicile. Mise en place de bus plus fréquents en milieu rural sur des axes très fréquentés par la voiture (routes départementales transversales).
  • Un billet unique pour tous les transports, pour favoriser les échanges entre les modes de déplacement (voiture + train, vélo + train, tram et bus + train, etc.) avec une tarification sociale pour les familles à faibles revenus.
  • Préserver nos milieux naturels et agricoles : arrêt des subventions aux zones d’activités qui gaspillent les terres et détériorent les paysages.
  • Soutenir les projets de zones d’activités et de bâtiments réversibles et partageables.
  • DIMINUONS LE TEMPS PASSÉ DANS LES TRANSPORTS : 35 min maximum par trajet pour aller au lycée et au collège : passages plus fréquents et bus plus petits, tari cation selon le quotient familial.
  • Des lignes de TER rénovées et plus de dessertes : notamment Nantes-Rennes via Redon, Nantes-Cholet, Caen- le Mans-Tours, Nantes-Bordeaux via La-Roche-sur-Yon, Luçon et un nouvel arrêt à Velluire, six TER quotidiens Nantes-La Rochelle, Rennes-Saint Nazaire en direct, étudier la possibilité d’ouvrir Sablé/La Flèche, etc…
  • NON à Notre-Dame-des-Landes : Le climat n’a pas besoin d’un nouvel aéroport. Osons abandonner le projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Écologiquement désastreux, économiquement irréaliste, il est temps de tourner la page de ce projet d’un autre siècle. Moderniser l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique coûterait 7 à 10 fois moins cher qu’un nouvel aéroport. Nous lancerons, dès le lendemain de notre prise de fonction, une étude indépendante pour concrétiser cette alternative et engagerons un débat citoyen sur le sujet. Nous soutiendrons l’ancrage de l’agriculture paysanne à Notre-Dame-des-Landes, ainsi que les projets d’innovation citoyenne qui y seront portés.
 
 
L’humain d’abord  (PC)
 
21 Atteindre la gratuité des transports scolaires d’ici 2020.
42 Accompagner le port de Nantes / Saint-Nazaire (le 1er port de la façade atlantique) dans son développement

Depuis 2004, une politique de développement du transport ferroviaire est mise en place, sous la responsabilité d’un élu communiste. Il faut continuer à agir pour le développement des TER et pour déplacements collectifs accessibles à tous (scolaires, comme déplacements domicile-travail).

46 Organiser au cours du premier trimestre 2016 des Assises régionales des transports qui permettent de s’appuyer sur le COP 21 et de prendre en compte toutes les nouvelles connaissances et les enjeux eux aussi nouveaux. Les transports en commun sont de la responsabilité de la Région, responsabilité souvent partagée avec l’Etat, la SNCF et d’autres partenaires.
47 Revoir la tarification des TER à la baisse, améliorer sa régularité, la fréquence des passages et envisager de nouvelles dessertes.
48 Étendre aux départements et communautés de communes le billet unique intermodal (TER, bus, trams …)
49 Agir auprès de la SNCF pour le maintien des lignes ferroviaires inter-régionales (ex : Caen/Le Mans/Tours et Quimper-Nantes La Roche sur Yon-Luçon-Bordeaux)
50 S’opposer à la loi Macron.
51 Développer les transports maritimes et fluviaux.
52 Donner la priorité au ferroviaire public et à l’achat de trains conçus et fabriqués en France.
 
 
Debout la France
 
Notre second axe est la réorganisation du territoire : nous voulons rééquilibrer la ruralité et les villes moyennes par rapport aux métropoles. Pourquoi pas rouvrir des voies ferrées actuellement fermées pour désenclaver des zones qui le nécessitent – le nord de l’Anjou ou la Mayenne par exemple ? Nous voulons aussi raccorder les carrières au réseau ferré, partout où c’est possible : cela fait moins de camions et de nuisances. En matière d’aménagement du territoire, il faut arrêter de marcher sur la tête.
Que pensez-vous de l’aéroport de Notre-Dame des Landes, soutenu par le gouvernement et par une partie de la droite parlementaire ?
En tant que mère de famille et responsable politique, je supprimerai la ZAD. C’est épouvantable, ce no man’s land. Un lieu de non-droit. Je ne vois pas pourquoi des choses se créeraient en-dehors des structures de l’Etat.
Cependant, je suis contre le projet d’aéroport, daté, et économiquement pas justifié. On peut tout à fait augmenter les capacités des aéroports de Nantes et de Rennes
 
Propostions  du FN pour le transport
 
Nous souhaitons renégocier la convention qui lie la Région et la SNCF : Qualité de service et mise en place d’une Police Régionale des Transports. Mise en service d’une liaison Métro-TER entre les aéroports de Rennes et de Nantes. Maintien des lignes existantes et amélioration de la liaison Nantes-Bordeaux. Amélioration des liaisons routières de la métropole nantaise et des réseaux transverses.
Aéroport de Notre-Dame-Des-Landes
Nous sommes farouchement contre ce projet d’aéroport qui est une folie en termes d’aménagement du territoire, d’écologie et de budget. Il détruira une zone humide de migration et des dizaines d’exploitations agricoles, ne développera aucun emploi durable, coûtera environ 4 Mds € en intégrant les infrastructures d’accès ferroviaires et routières, créera une dépendance économique de la Région avec Vinci qui facturera au prix fort toute extension de la plateforme aéroportuaire.
Grands travaux d’infrastructure : Annulation du projet NDDL. Réhabilitation de lignes ferroviaires et création de lignes d’autocars de dessertes locales. Projet de canal St-Nazaire Seine
Referendum régional concernant le projet NDDL. Proposition d’accueil à Angers des lignes low-cost.
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Election régionale
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques