Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La suppression "de la navette"a eu des conséquences non mesurées par la SNCF


Un des élèments qui perturbe la ligne Caen / Le Mans / Tours est la modification de la desserte de Tours / Tours Saint-Pierre des Corps suite à la suppression des "navettes".

 

Le service devant quand même être assuré, un certain nombre de trains sont déviés par Saint-Pierre des Corps pour assurer le service anciennement attribué aux "navettes".

 

P1020574.jpg

La défunte "navette" : sa suppression a eu des conséquences non mesurées par la SNCF c'est le moins que l'on puisse dire...

 

Le cadencement impacte de fait les lignes et les trajets sont rallongés de 20 minutes parfois, car il faut aller à Saint-Pierre et faire le retournement du train, la gare de Tours étant en plus une gare compliquée et surchargée.

 

 

P1020539.jpg

La gare de Tours est en cul de sac

 

Quand les trains d'équilibre s'en mêlent...

 

Cependant les TER Le Mans  / Château du Loir  / Tours n'assurent pas cette desserte, mais ils sont quand même directement impactés par la présence des Trains d'Equilibre du Territoire.

 

En effet, ce sont les TET, dont les sillons sont choisis par l'État  qui ne peuvent pas être déplacés. Leurs horaires sont fixés par l'Etat et même s' il y a concertation entre régions, SNCF et RFF, il semble bien difficile de toucher au domaine  de compétence de l'État. 

 

 

P1020571.jpg

La navette Tours / Saint-Pierre des Corps quand elle était en service

 

Des effets en cascades, des répercutions pour tous les usagers ...


Résultat, les dessertes locales sont impactées par ces TET qui sont prioritaires et les services de RFF et de la SNCF sont obligés d'en tenir compte pour dresser la grille horaire.

Mais comme les "corails" n'assurent pas les dessertes locales pour les salariés, les usagers abonnés qui travaillent ou les scolaires... les conséquences sont multiples...

 

Et  les élus de cette ligne sont dans leur grande majorité assez remontés contre les changements.

 

Petite analyse des horaires ...

Avec les nouvelles propositions d'horaires, les usagers ne pourront plus prendre le train dès qu'ils arriveront en gare. Actuellement avec les horaires en service et en se dépêchant un peu il est possible d'avoir un train sans problème car le calcul des horaires prend en compte le temps d'aller à la gare.
Avec les nouveaux horaires (voir), le train sera à 17h03, si un scolaire (ou un enseignant) fini à 17h00 par exemple au lycée Marguerite Yourcenar qui se situe près de la gare, le temps est trop court pour la rejoindre. Il faudra  forcément attendre le prochain train de 18h03. Actuellement (voir) il est à 17h41. Cela ferat 20 minutes de plus d'attente.
De Yourcenar à pied il faut 15 minutes pour rejoindre la gare à peu près en marchant tranquillement.
Pareil pour le suivant qui est à 18h40 ce qui laisse le temps à des employés travaillant en centre-ville ou même au délà avec le tramway de rejoindre la gare. Mais avec le cadencement, la desserte vers Château du Loir pour les omnibus sera 20 mn plus tard : soit 17h03, 18h03 et 19h07.

P1080353.JPG
Faudra-t-il courir pour attraper son train ?

La nouvelle grille horaire va générer plus de désagrements que d'avantages pour certaines personnes.

Dans l'autre sens vers Alençon la situation est identique. Actuellement, les trains semi-omnibus sont à 17h27, 18h23 et 19h16.
Les nouveaux horaires sont 17h28 (moindre mal), mais si l'horaire convient aux scolaires, ce n'est pas le cas des salariés qui finissent plus tard ... car le semi-omnibus est décalé à 19h00 quand l'omnibus de 18h23 est supprimé...
Il y en a bien celui de 19h27 mais cela qui commecent à faire long pour les gens qui se rendant dans les 3 gares non desservies et surtout pour les scolaires qui auraient terminés l'école à 18h00 .....
Le cadencement était le moment de mettre plus de train, c'était aussi le but, seulement voilà, il s'avère que la nouvelle grille horaire va générer plus de désagrements que d'avantages pour certaines personnes.

 

P1050019.JPG

Château du Loir

 

La simplification ...qui complique tout...

 

La simplification de la grille horaire est une excellente chose, cependant des petites gares se retrouvent avec des trous de desserte plus grands qu'avant, notamment sur les pointes de soirées avec plus aucun train pendant 2 H ! et notamment sur le tronçon Le Mans / Alençon.

 

LE-MANS-PEM-1197.jpg

Les horaires des autocars vont être eux aussi impactés..

 

 

Autres inconvénients importants également, c'est l'impact sur les transports urbains et départementaux qui doivent prendre en compte toutes ces modifications.  Pour l'instant personne n'a encore abordé le sujet, mais si un train part 10 minutes avant, il faudra bien que le département adapte les horaires pour que l'autocar arrive 5 à 10 minutes avant le départ du train et non après ...  

 


Partager cet article
Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT transmet aux services de Mr BONTEMPS les réclamations et les courriers qu'elle reçoit .... car ces manifestations sont représentatives du désarroi des usagers... Et parce que rien n'est figé définitivement, il est encore temps d'agir...

 

Concernant plus particulièrement ce dossier que suit notre association et les FNAUT voisines il est bon de mettre en avant :

 

la complexité du sujet

 

+ le manque de concertation sur ce dossier avec les responsables (la SNCF a déserté la réunion avec les associations de consommateurs depuis 3 ans et la question du cadencement a peu été traitée dans les comités de ligne) qui ne s’empressent pas de recevoir la FNAUT qui les a pourtant maintes fois sollicités,

 

+ le soutien de la FNAUT au principe du cadencement s’il s’accompagne d’un progrès quantitatif et qualitatif de l’offre ferroviaire car il apportera certainement de nouveaux clients au train dont il facilite l’usage

 

+ le manque de consultation sérieuse des usagers actuels en amont de la réflexion sur les nouveaux horaires (notre correspondant à St Nazaire nous a mentionné des études de clientèles méthodologiquement contestables: pas de référence à la gare d’embarquement dans les questionnaires)

 

+ l’effet pervers de la régionalisation des TER (soutenue d’emblée par la FNAUT et qui est plutôt un succès) en cela qu’elle n’a pas incité les régions voisines à travailler ensemble (on pourrait éventuellement développer ce point là entre Bretagne et Pays de la Loire),

 

+ nos réserves quant report des décisions liées à la LGV Bretagne-Pays de la Loire et sa virgule de Sablé alors que l’on peut certainement en simuler d’ores et déjà les effets,

 

+ la situation des lignes les plus fragiles (La Roche-Bressuire-Thouars-Saumur, Tours-Le Mans-Caen, Nantes- La Roche sur Yon -La Rochelle-Bordeaux) justement situées sur plusieurs régions.


 

2005-saumur-interloire-v.jpg

  En gare de Saumur

 

Pour illustrer la situation, voici la copie "anonyme" d'un courrier d'un usager d'Angers adressé à notre correspondante en Maine et Loire :

 

"Bonjour Madame,

 

Cela fait 6 ans que je fais 4 à 5 fois par semaine le trajet en TER entre Angers et Saumur où je travaille. Nous sommes, selon les années, entre 5 et plus de 10 collègues à faire ce trajet. Nous travaillons au collège H. de Balzac de St Lambert des Levées où les cours commencent à 8h30. Nous avions pour habitude de prendre l'Interloire de 7h43 qui nous faisait arriver vers 8h05 en gare de Saumur ; cela nous laissait le temps de nous rendre à pied au travail (15-20 mn environ de marche).


En consultant les projets d'horaires pour la ligne Angers-Saumur-Tours (n°19), mes collègues et moi avons vu que le train de 7h43 était "repoussé" à 8h00 et arriverait à 8h22 en gare de Saumur. Je vous avoue que cela nous a catastrophé! Les autres changements sur les autres trains ne nous arrangent pas forcément plus que ça mais celui-là remet complètement en cause notre choix de nous rendre au travail en train! Le train précédent a lui été pas mal avancé: 6h35 au lieu de 6h55 pour une arrivée à Saumur à 7h08 (l'établissement n'ouvre pas avant 7h45-7h50). Nous découvrons cela après avoir renouvelé notre abonnement de travail annuel et après avoir fait, en juin, des voeux d'emploi du temps en adéquation avec les horaires de train.


Les collègues ayant des enfants pensent également aux problèmes de garde que cela va engendrer.

Je ne sais pas si d'autres usagers vous ont contacté à ce sujet ou si une pétition circule concernant ces changements d'horaires.


Je vous remercie d'avance de vos éventuels conseils.


Voici le lien vers le projet de nouveaux horaires : http://horaires2012-sncf.com/

 


Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT n'est pas experte en prédiction "astrologique" mais en ce qui concerne le prochain changement des horaires SNCF du 12 décembre, il ne fallait pas être devin pour se douter que ça "coincerait" pour les usagers.

 

Les réactions n'ont pas tardé et les articles dans la presse indiquent que les problèmes ne sont pas uniques mais multiples... Notre association, qui défend le principe du cadencement, ne peut que constater l'accumulation des remarques d’usagers constatant une dégradation annoncée de leurs futures conditions de transport.

Nous transmettons régulièrement les requêtes que nous recevons à la Région des Pays de la Loire pour informations... Et nous allons la solliciter très prochainement pour une demande de rendez-vous...

 

Il va de soi que la nouvelle grille horaire n'a pas été présentée aux associations d'usagers... Il fut un temps (pas si éloigné que cela) ou la SNCF et la Région nous informaient des horaires de changement de service avant publication...

 

Les futurs horaires sont déjà sur la toile pour consultation avec un avant goût de "troptardonchangerien" et de "c'estcommeçaetpasautrement" qui place l'usager devant un choix cornellien : Faut-il s'adapter et changer de train ou (re)prendre sa voiture ? Même s'il faut reconnaître que les horaires prévus sont susceptibles de créer des  opportunités pour de nouveaux usagers la FNAUT ne peut laisser en l’état cette situation.

 

Alors que la Région vient d'accueillir les Etats généraux du transport ferroviaire régional le mercredi 28 septembre 2011 à Nantes, cette nouvelle grille horaire risque d'avoir des répercutions négatives sur les usagers quotidiens du train et de plomber les ambitions des régions dans leur démarche volontariste...

 

La FNAUT publie le contenu d'un courrier de protestation adressé au président du Conseil Régional à la fin du mois d'août et resté sans réponse depuis lors.

 

 P1090946

En gare de Nantes , été 2011

 

Le 31/08/2011

 

    "Monsieur le président,

 

La réorganisation des circulations des trains engagée par Réseau Ferré de France au plan national va impacter 85 % des trains circulant en France dès décembre 2011. J’ai pris connaissance des nouveaux horaires projetés sur la ligne Angers - Nantes pour 2011-2012, en avant première sur le site TER Pays de La Loire : le moindre que l’on puisse dire c’est que tous les usagers ne seront pas logés à la même enseigne !

 

Je travaille à Nantes (centre ville) et je prends le train quotidiennement à Champtocé sur Loire (49), en abonnement annuel, pour me rendre sur mon lieu de travail. Je ne vois aucune amélioration de la desserte de cette gare (ou des gares avoisinantes, Ingrandes notamment).

Au contraire, les horaires sont avancés au départ de Nantes, ce qui est problématique vis à vis de l'employeur car il faudra partir plus tôt (le seul train du soir est avancé de trois minutes à 17h38, soit rapporté au mois une heure de moins de travail effectué et sur une année plus d’une journée de travail) pour une arrivée à Champtocé à un horaire identique (le temps de garage à Ancenis pour laisser filer les TGV passera de 7 à 10 minutes). Le train de 16h36 au départ de Nantes (desservant toutes les gares de Nantes à Ingrandes) est lui purement et simplement supprimé.

DOC-REGION-SEPT2011471.jpg

"Fidèle à ses engagements et à l'écoute de ses usagers... " C'est écrit dans le texte...

 

Au même moment, une campagne de communication de la Région avance comme slogan « La Région avance dans votre sens ! Plus 15 trains et plus 100 arrêts ». Voilà qui ne trouve pas d’écho chez les usagers, nombreux, des gares situées entre Ancenis et Angers. Cela sonne comme de la publicité mensongère.

En réalité, seule la desserte des gares entre Nantes et Ancenis est améliorée. Curieux souci d'équilibrer le service ou de favoriser l’utilisation d’un moyen de transport plus écologique pour les usagers – travailleurs et étudiants notamment - ne pouvant pas s’installer plus près de Nantes ! Autant supprimer la desserte des gares après Ancenis (c'est peut-être le but in fine...) !

 

Il y a quelque temps une pétition des usagers de cette ligne avait été signée pour demander un arrêt supplémentaire du train de 18h39 en partance de Nantes pour qu’il desserve au moins la gare d’Ingrandes (et par conséquent toute la zone alentour : Le Fresne, Champtocé, Saint-Germain des prés, Montjean,…), ce qui aurait eu l’avantage de permettre aux usagers d’avoir le choix entre deux horaires le soir pour rentrer chez eux (17h41 et 18h39). Non seulement cette demande n’est pas satisfaite mais en plus un train est supprimé (16h36). Il y a de quoi être révolté.

 

J’espère que les élus de la Région feront en sorte que ce projet soit revu en prenant en compte les intérêts des nombreux usagers des gares situées entre Ancenis et Angers et travaillant ou étudiant à Nantes.

 

Je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.

M... X Y"


Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

Archives

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques