Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 08:00

Les usagers ne sont pas en reste pour analyser,  trouver des solutions et  formuler des propositions...Ah si on les écoutait plus souvent...

A l'image de ce courrier adressé au journal Ouest France et qui nous a été transmis par un voyageur abonné TER, constatant la dégradation de son offre de transport et proposant que la Région puisse passer une convention avec la SNCF pour permettre l'accès au TGV sur les parcours intermédiaires ...

 

tcm 28-23524 28-332-64

 

 

Regrets des nouveaux horaires mis en place par la SNCF et 1 proposition

 

 

 

objet : à propos de la disparition d’horaires

et de services dans la nouvelle organisation de la SNCF du 11 décembre 2011

 

 

Utilisateur régulier des transports ferroviaires régionaux entre Nantes et Angers, aller-retour quasi quotidiens avec abonnements de travail, comme de nombreux salariés de la Région, je regrette les nouveaux horaires mis en place par la SNCF, qui handicapent sérieusement l’organisation des déplacements domicile – travail et ne tiennent pas compte des contraintes de chacun, amené à travailler, étudier et résider dans au moins 2 villes de la région.

 

Contrairement aux annonces et le relais d’information assuré par votre Journal le 1er décembre dernier, le nombre de trains à la disposition de la clientèle régionale est en baisse et les horaires moins faciles.

 

Ainsi, pour exemple flagrant, parmi d’autres, il n’y a plus de trains régionaux rapides (TER) dans l’heure entre 18h00 et 19h00 pour les retours d’Angers sur Nantes le soir, mais un rapprochement étonnant de 2 horaires à 19h01 et 19h11 ; de nombreux passagers empruntaient auparavant au choix, soit le 18h43 quotidien, soit le 18h17, le vendredi, qui a complètement été supprimé. (Seul un TER omnibus a été décalé, à 18h05, avec 5 arrêts entre Angers et Ancenis).

 

La question que se posent les actuels usagers (pétitionnaires pour beaucoup) : où se situe l’augmentation de ‘’nouveau’’ service avec de telles suppressions de service ?

 

P1040293.JPG TER 2Nng , ter de grande capacité (339 places assises) stationné en gare d'Angers

 

Une proposition

 

A cette occasion, nous renouvelons une proposition qui a l’avantage de proposer des économies à la fois à la Région des Pays de la Loire et à la Sncf,

 

L’ensemble des TGV, auxquels n’ont pas droit les abonnés TER, présentent de très nombreuses places vides sur les fréquences passant par Angers en direction de Paris et surtout vers les destinations plus lointaines : Lille, Lyon / Marseille / Montpellier, Strasbourg, toutes au départ de Nantes et s’arrêtant à Angers. Les trains opèrent leur remplissage au fur et à mesure de leur trajet en direction de ces grandes villes, se remplissant à l’aller, se vidant au retour. D’où ces fauteuils libres sur la partie Nantes / Angers et Angers / Nantes.

 

Un accord entre la Sncf et le Conseil régional pourrait se trouver dans une tarification spécifique autorisant les abonnés régionaux à emprunter les TGV dans la mesure de reconnaissance des places disponibles, ce qui éviterait à la Région de lourds investissements en achat de rames nouvelles, et à la Sncf, de combler une partie de ses places invendues, sur ces tronçons en particulier.

 

Ainsi, pour reprendre le même exemple, de la disparition nouvelle du service de TER rapide sur la tranche 18h / 19h entre Angers et Nantes, il existerait la possibilité d’utiliser les 2 TGV (certains jours 3 TGV) qui s’arrêtent en gare d’Angers (18h 25 et 18h31) puis poursuivent vers Nantes et qui se vident d’une grande partie de leurs passagers lors de cet arrêt, libérant ainsi de nombreuses places, disponibles pour le tronçon restant : Angers / Nantes. (D’autres exemples peuvent s’appliquer sur toutes les tranches horaires, dans les autres sens, entre ces villes).


P1070893.JPG

TGV au départ d'Angers, l'accessibilité des TGV aux abonnés TER une solution préconisée par la FNAUT

depuis de nombreuses années

 

La Région Pays de la Loire, en la personne de son président chargé de la commission Transport, a fait savoir son intérêt devant cette formule de la possibilité d’utiliser les TGV par les abonnés régionaux, par ailleurs développée dans d’autres régions (la Bretagne en serait). La SNCF refuse cette solution dans notre Région avançant des raisons particulières commerciales. Nous n’avons cependant jamais vu ce remplissage espéré mais impossible, entre nos villes, puisque le principe même des TGV vers les grandes métropoles nationales est de remplir, au fil des gares rencontrées sur le trajet, les trains en question, et de les vider au retour.

 

Ces places restent désespérément vides et inutiles, économiquement parlant. Nous souhaiterions donc une nouvelle étude d’un accord entre la Sncf et le Conseil régional des Pays de la Loire pour favoriser l’extension des possibilités d’usage des trains existants et desservant la Région.

 

Nous attendons de la part de la Sncf une meilleure écoute des usagers et une approche adaptée des pratiques et des besoins réels de sa clientèle.

 

M.  XY

 

 

 

PS. Ce courrier est aussi adressé à Nicole Notat chargée de médiation à la Sncf, au Conseil de Région des Pays de la Loire, à l’AVUC, à la FNAUT.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 08:00

 

 

LOGO-FNAUT192.jpg

 

Communiqué de Presse

 

le 29 novembre 2011

Les nouveaux horaires de la SNCF

 

 

La FNAUT constate que la réorganisation des horaires qui va intervenir le 11 décembre est une nécessité imposée par trois objectifs qu’elle approuve :


+ la mise en service du TGV Rhin-Rhône qui va assurer des relations Paris - province mais aussi, c’est une innovation que la FNAUT a contribué à faire émerger, des relations province - province ne transitant pas par la région parisienne ;


+ les travaux de régénération des infrastructures rendus indispensables par l’incurie des pouvoirs publics de droite et de gauche qui ont négligé le réseau classique pendant 25 ans ;


+ enfin la préparation du cadencement destiné à augmenter la capacité du réseau pour pouvoir améliorer les fréquences des dessertes. Le cadencement est un succès dans les pays voisins et aurait dû être mis en oeuvre en France depuis longtemps par la SNCF.


P1080338

Cette réorganisation, très complexe, a nécessité trois ans de travail de RFF, de la SNCF et des autorités organisatrices (régions pour les TER, Etat pour les Trains d'Equilibre du Territoire), et notamment de délicats arbitrages entre les trains de fret et les trains de voyageurs.

 

Mais la concertation avec les régions et les associations - peut être due à la précipitation - a été insuffisante. Il est impératif qu’elle se poursuive dans le cadre des comités de lignes ou d’étoile en régions ou grâce à la médiation, demandée par la FNAUT dès le mois de juillet.


Des difficultés graves - aux origines diverses et souvent non justifiées par RFF ou la SNCF - apparaissent en effet avec les nouveaux horaires : inadaptation aux déplacements domicile/travail, suppressions de trains et d’arrêts, allongements de temps de parcours, correspondances plus difficiles.

 

Nos associations locales sont déjà intervenues pour obtenir des correctifs aux situations les plus difficiles. Elles continueront leurs démarches en 2012.


Il est impératif de veiller à la qualité de l’information. Dans le cas de travaux bloquant la circulation, leur date de fin prévue doit être obligatoirement annoncée au préalable ainsi que la consistance du nouveau service envisagé.

 

La FNAUT veillera à l’amélioration des fréquences de toutes les catégories de trains, sans laquelle le cadencement se résumerait à une régression des services, et à ce que les voyageurs puissent bénéficier dans certains cas de mesures commerciales spécifiques, par exemple la possibilité de prendre sans surcoût un TGV sur un sillon qui ne serait plus couvert par un TER.

 

 

Le Bureau National de la FNAUT

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 08:04

 à Sillé-le-Guillaume...

 

Une délibération de soutien aux usagers du TER

 

Suite aux plaintes des usagers de la SNCF concernant les annulations et retards fréquents du TER de 7 h 19 à destination du Mans et de celui du matin à destination de Evron-La-val, le conseil a pris la délibération suivante : "le conseil murticipal s'inquiète des difficultés rencontrées par les usagers du train express régional sur les lignes Laval-Le Mans et Le Mans-Laval, difficultés récurrentes depuis quelque temps ; déplore l'Insuffisance des informations communiquées à la commune et aux usagers sur les changements d'horaires.

 

Induits pat la réorganisation des circulations engagée par Réseau Ferré de France ; demande que les horaires en vigueur soient maintenus et assurés de façon régulière pour répondre aux besoins des usagers ; émet le vœu que la desserte ferroviaire de la gare de Sillé-le-Guillaume soit améliorée lors de la mise en service de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire en 2016. Cette délibération a été transmise à la SNCF et à la Région des Pays de la Loire."

 

z2voie10306-15.jpg

TER au départ de Laval à destination du Mans... il y a quelques années !

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 09:30

 

 

Souvent les usagers sont représentés dans les réunions et les comités de suivis par les politiques... C'est un état de fait et ce malgré l'existence des associations d'usagers locales et représentatives. Lors de la dernière réunion en Préfecture de la Sarthe au sujet de la nouvelle grille horaire de décembre et malgré leurs demandes, les usagers ont été écartés ...

 

Comme les élus ne sont pas (à quelques exceptions près !) des fanas des transports publics (sans parler de l'utilisation ! ), les usagers peuvent se demander avec justesse si leurs revendications vont être défendues avec conviction... Les propos qui suivent sont extrait du journal : le courrier de l'Ouest et résume à lui seul les craintes des usagers sur la connaissance du sujet.

 

"Il faut relativiser. Quand un train est supprimé, il y en a un avant ou après. Il sera encore possible de revenir de Paris après 20 heures puisqu'il y aura un TGV à 21 h 25. Dans le prix du billet, l'usager ne paye que 40 % du coût réel. Le reste, c'est la collectivité. Il ne me paraît pas anormal qu'on cherche à diminuer les coûts en supprimant des trains qui ne sont pas assez utilisés".

 

Il faut constater que bien souvent l'approche comptable est privilégiée par certains politiques  (mais beaucoup !) quand il s'agit des transports publics au dépens de l'aspect pratique. Curieusement cette analyse comptable et les réticences " à dépenser" disparaissent lorsqu'il s'agit des routes...  

 

Ces propos ont été tenu par Jean-Charles Taugourdeau, député-maire de Beaufort-en-Vallée, à l'occasion d'une rencontre avec le président de la SNCF mercredi 16 novembre. Il s'exprimait sur la desserte d'Angers Saumur Tours.... Accessoirement c'est un député UMP ...

 

 

logo ump21

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 08:00

b logo-sncfrff-grandtcm 28-23524 28-332-64

 

 

 

Nicole Notat est nommée médiatrice des nouveaux horaires par SNCF et RFF

 

Dimanche 11 décembre 2011, 85 % des horaires de trains vont être modifiés, permettant à fois de mener un grand programme de modernisation des voies, de développer des horaires cadencés et de lancer le nouveau TGV Rhin-Rhône. De nombreux voyageurs parmi les 4 millions qui prennent le train chaque jour en France vont donc voir les horaires de leurs trains quotidiens changer.

 

Un important dispositif de concertation et d’information

 

Depuis une année, les équipes de RFF et de SNCF ont tenu plus de 2000 réunions de concertation et plus de 300 comités de ligne, sous la présidence des Autorités Organisatrices SNCF a mis à disposition, dès le 26 septembre 2011, sur son site internet, tous les nouveaux horaires de trains pour permettre à ses clients de s'organiser et d'anticiper au mieux ces changements dans leur vie quotidienne. Dès le 1er novembre, plus de 3,5 millions de personnes avaient déjà pris connaissance de ces nouveaux horaires. Plus de 3 millions de tracts vont être distribués dans les gares.

 

Beaucoup de difficultés ont été réglées, mais pas toutes

 

Les équipes de RFF et SNCF ont réglé une très grande mécanique de précision faite de 15 000 horaires de trains chaque jour répondant aux besoins de 4 millions de voyageurs quotidiens. Ceux-ci se sont exprimés parfois directement mais le plus souvent via les conseils régionaux, Autorités Organisatrices, les parlementaires et les élus locaux. Début septembre 2011, il restait un peu plus de 100 points difficiles.

A 4 semaines du passage aux nouveaux horaires 2012, ce chiffre est descendu à moins de 25. Tous ces points, y compris les améliorations de ces dernières semaines, feront l'objet d'une attention particulière à partir du 11 décembre 2011.

 

Une médiation indépendante en saisine directe

 

Pour garantir à chaque voyageur une écoute attentive et un regard neuf et indépendant, Hubert du Mesnil, Président de RFF et Guillaume Pepy, Président de SNCF, en accord avec Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement et Thierry Mariani, Ministre des transports, ont demandé à Madame Nicole Notat d’assurer une mission de médiation du passage aux nouveaux horaires.

La médiation RFF et SNCF des nouveaux horaires fonctionnera en saisine directe. Les clients, associations de consommateurs ou élus locaux pourront saisir directement la Médiatrice, après intervention auprès de SNCF et RFF. Après examen approfondi, la Médiatrice émettra des propositions et des recommandations que RFF et SNCF s'engagent à mettre en oeuvre, qu'il s'agisse d’améliorations de desserte possibles dès 2012, d’améliorations plus complexes à examiner pour les futurs horaires 2013 par RFF, ou de mesures commerciales. Pour mener à bien ces examens approfondis, la Médiatrice s'appuiera autant sur les expertises de RFF et SNCF que sur des expertises indépendantes quand cela pourra être nécessaire.

Cette mission est opérationnelle à compter du 21 novembre. SNCF et RFF, en ce qui les concerne, s’engagent à mettre en oeuvre toutes les recommandations de la Médiatrice qui seront rendues publiques.

 

Pour contacter la médiation RFF - SNCF des nouveaux horaires : www.mediateurnouveauxhoraires2012.com

 

Hubert du Mesnil, Président de RFF a déclaré :

"Je suis heureux que Nicole Notat ait accepté cette mission de médiation pour nous aider à répondre avec justesse aux questions d'équilibre entre intérêt général et intérêts particuliers, auxquelles nous sommes confrontés au quotidien, et pour lesquelles les équipes de RFF sont pleinement mobilisées."

 

Guillaume Pepy, Président de SNCF a déclaré :

"La mission de Nicole Notat prouve notre volonté de donner à chaque client le droit d’être entendu. C’est une très bonne nouvelle que Nicole Notat mette son expérience, sa capacité d'écoute et sa garantie d'indépendance au service d'une transformation de grande ampleur qui va concerner la vie quotidienne de millions d’utilisateurs quotidiens du train. Les équipes SNCF sont mobilisées pour informer et aider les voyageurs, en plus du défi technique qu'ils doivent relever le 11 décembre 2011. Cette médiation illustre notre volonté de donner à chaque client le droit d'être entendu."

 

Biographie de Nicole Notat

Présidente-fondatrice de VIGEO en 2002, première agence de mesure de la responsabilité sociale en Europe, dans une formule pionnière réunissant des grandes entreprises, des syndicats européens et des opérateurs financiers.

VIGEO mesure l’engagement des organisations (entreprises, administrations, collectivités….) sur les objectifs de responsabilité sociale, c’est-à-dire en matière environnementale, sociale/sociétale et de gouvernance.

Elle a été, de 1992 à 2002, Secrétaire Générale de la CFDT, première femme à accéder à la tête d’une grande organisation syndicale française.

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg 

Rien ne va plus au sujet de la future desserte TER de décembre !

 

A un mois environ de l'échéance du changement d'horaires des TER le 11 décembre, la préfecture de la Sarthe organise une réunion.

 

Elle devrait se tenir le 14 novembre, en présence de représentants de la SNCF, d'élus locaux et d'usagers. Cette réunion est bien perçue par les usagers et les élus locaux, même si la prudence est de mise.

 

Le sujet est devenu plus "politique" avec les discussions qui se sont déroulées dans les différents hémicycles à Nantes, à la région en particulier... L'UMP rejetant la responsabilité du problème sur la Région "Pourquoi s'est-elle exclue du dialogue dès le départ? Du pragmatisme, plutôt qu'une position de blocage, aurait permis de limiter la gêne aux usagers"  alors que l'Alliance centriste approuve la démarche mais regrette "le manque de concertation de l'État" et pointe le risque "de voir des usagers abandonner le train".

 

Vendredi 21 octobre était présenté le Bilan TER de la Région. La majorité de gauche et les écologistes à cette occasion a pris acte de la situation et a voté 2,6 Millions d'€ :"Pour atténuer la gêne aux usagers, nous allons mettre en service 15 trains supplémentaires" mais en contre partie demande une participation de l'Etat.

 

Faites vos jeux...

 

La région des Pays de la Loire, comme trois autres, a repoussé à 2017 la mise en place du cadencement, en raison de la L. G. V. Ouest qui commencera son exploitation. Mais la Région est quand même impacté par les trains partant et arrivant hors des limites régionales, ce qui conduit à une modification de 80 % des horaires dans les Pays de la Loire.

 

Les jeux sont faits ?

 

La position de la Région est précisée par Gilles Bontemps (PCF), vice-président chargé des transports à la Région : "Nous approuvons le principe d'un cadencement, mais pas dans la précipitation imposée par le gouvernement".

Cette position correspond également à l'avis de la FNAUT qui a déjà été exposé sur ce BLOG.

 

La Région essaye de négocier des réajustements avec RFF qui a imposé le cadencement car le mécontentement est réel : un millier de protestations comptabilisées

 

A suivre...

 

P1020677.jpg

TER au départ de Château du Loir en direction du Mans

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 08:30

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT reçoit toujours des courriers d'usagers que le futur changement d'horaire fait réagir. C'est le cas de cet usager faisant la liaison Paris / Laval quotidiennement et que la future desserte inquiète, au point d'envisager le chômage ou le déménagement si la grille n'est pas corrigée ...

 

 

Monsieur X

LAVAL

 

objet : Observation suite au changement d'horaires SNCF sur la ligne PARIS - LAVAL

 

 

Madame, Monsieur,


Je vous contacte pour vous signaler que les horaires proposés après le 11 décembre ne me conviennent pas. Habitant à Laval mais travaillant à Paris, j’effectue l’aller/retour dans la journée. Départ à 6h40 et retour à 21h40 (train de 20h05). Rythme soutenu mais possible. C’est un choix de vie, je l’accepte.

 

Suite au changement d'horaire, les trains sont moins nombreux et avec une amplitude moins importante.


Cependant, suite au changement d'horaire prévu pour le 11 décembre 2011, je souhaiterais attirer votre attention sur le fait que les nouveaux horaires sont programmés au détriment de la ville de Laval. Moins de trains directs circulent aux horaires de pointes mais surtout les trains sont globalement moins nombreux et avec une amplitude moins importante.

En effet, par exemple, le dernier départ de Paris pour Laval est aux alentours de 18h45 en semaine contre 20h05 actuellement. Personnellement, ces nouveaux horaires ne me permettront plus d’effectuer l’aller/retour régulièrement et donc me force à déménager ou démissionner de mes fonctions.

Ces horaires n’étant pas définitifs, pourriez-vous me dire SVP s’il est prévu de rajouter des trains directs pour LAVAL ?

En sachant qu’un train à 21h au départ de Paris avec changement au Mans n’est bien évidement pas une réponse acceptable.

 

P1010711.JPG

TGV en gare de Laval

 

Le train de 20h05 est avancé de 45 minutes depuis le lundi 17 Octobre...


Plus dramatique encore, nous remarquons depuis le lundi 17 Octobre que le train de 20h05 est avancé de 45 minutes. A quel moment avez-vous prévenu vos clients de cette modification ?

Je prends ce train quasiment tous les jours depuis 6 mois et il ne me semble pas avoir vu de signalisation à ce sujet ?

Pensez-vous vraiment que les horaires de vos usagés soient modulables du jour au lendemain ?

Il est déplorable de voir que vous faites de la PUB pour avertir d’un changement horaire à partir du 11 décembre mais qu’en réalité, ces changements ont déjà démarré et ont déjà des conséquences pour vos clients.

 

 

Sans changement je serais dans l'obligation de déménager ou de pointer à l’ANPE...


Il me semble vraiment important de connaitre votre position à ce sujet afin de savoir si vous souhaitez rétablir des horaires acceptables/raisonnables. Sans changement d'horaire de votre part, je serais, pour ma part, dans l'obligation de déménager ou de pointer à l’ANPE.


Dans l'attente d'une réponse de votre part et en espérant avoir retenu votre attention. Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l'expression de nos sentiments distingués.

 

Note : L’original de cette lettre à été envoyé au Service relations clients SNCF (ARAS). Celle-ci est une copie identique.

 

 

 

N.B. / Les intertitres sont de la FNAUT mais réalisés à partir du texte de l'usager.  

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 08:00

image002-copie-1

 

Disparition de TGV entre Paris et Laval : le ton monte en Mayenne

 

France Bleu Mayenne : vendredi 14 Octobre 2011: Reportage

 

Une enquête de France Bleu Mayenne, menée par Isabelle Marchand annonce que la nouvelle desserte de décembre 2012 est pleine de surprises dont la Mayenne se serait passée ...

 

La SNCF a décidé de modifier à compter du 11 décembre ses horaires mais ce qui est passé inaperçu c'est que cette refonte des horaires sonne la fin de certains trains. Il n'y aura plus que 14 allers-retours. Notamment le Paris-Laval de 6 heures 35 qui arrivait à Laval avant 9 heures disparait ce qui n'est pas sans provoquer  des réactions et la colère en Mayenne de plusieurs élus et de la FNAUT ...

 

FB-du-14-10-2011.png

 

En fin de reportage, on peut entendre une interview rapide du correspondant de la FNAUT en Mayenne qui indique plus des généralités que des réponses précises sur la grille horaire de Le Mans / Rennes...

 

Mais nous y reviendrons prochainement...

 

Pour écoutez : c'est ici.

 


Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 09:00

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

La suite de l'article  

 

Qui décide des modalités de mise en œuvre du cadencement ?

 

Réseau Ferré de France (RFF), établissement public propriétaire du réseau depuis 1997, est responsable de l'offre des sillons de circulation des trains. RFF va mettre en place, dès le 11 décembre 2011, une offre structurée, appelée « service annuel 2012 », en vue du cadencement qui sera peu à peu généralisé d’ici quelques années.


Il s’agit d'une initiative d’intérêt général : le principe du cadencement est mis en œuvre depuis longtemps en Suisse, en Allemagne,… à la grande satisfaction des voyageurs. Mais inévitablement, des difficultés réelles peuvent se poser pour certaines liaisons et certaines correspondances et susciter du mécontentement.

 

P1080741

 

Où trouver les nouveaux horaires ?

 

Les horaires prévisionnels sont disponibles sur le site internet de la SNCF (NB "attention" à la rubrique "votre attention" !).

 

En effet, à ce jour, les grilles horaires ne sont pas définitives. Des modifications pourront encore intervenir avant le 11 décembre 2011.

 

Il existe d’autres sites internet donnant des informations sur les nouveaux horaires comme le site internet Transilien, les blogs de lignes quand ils existent, les sites des TER et les sites des conseils régionaux le cas échéant.

 P1090917

 

Où s’adresser pour faire remonter des difficultés ?

 

Bien entendu, si vous rencontrez des problèmes à la suite de la mise en place du service annuel 2012, vous pourrez en informer les FNAUT régionales et locales.

 

Ces associations s’efforcent d’obtenir la correction des anomalies les plus gênantes pour les voyageurs en intervenant auprès des directions régionales (SNCF, RFF, Régions ainsi que les DREAL (Directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) pour ce qui concerne les Trains d'Equilibre du Territoire).

 

En raison de la lourdeur et de la complexité des procédures d'attribution des sillons, il semble illusoire de pouvoir obtenir des modifications d'horaires en cours de service annuel. Le but est donc d'être en mesure de formuler des propositions d’améliorations concrètes adaptées à chaque problème rencontré par les usagers du rail, dans le cadre de la préparation du service annuel 2013.

 

A vous la parole...


Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 08:00

 

LOGO-FNAUT192.jpg

 

Voici une mise au point de la FNAUT Nationale sur et autour des changements d'horaires de décembre 2012...

 

Comme chaque année début décembre, le "changement de service" ferroviaire modifie les horaires des trains. Cette année, 85% des horaires actuels vont être modifiés (de manière très mineure dans certains cas, plus importante dans d’autres) en raison de la conjonction de trois évènements :

 

+ le lancement de multiples travaux sur le réseau ferré national ;


+ la mise en service de la branche est de la LGV Rhin-Rhône, qui va impacter à la fois l’itinéraire radial Paris-Mulhouse et l’itinéraire transversal Strasbourg-Lyon ;


+ la mise en œuvre progressive du cadencement.


2006_train_travaux_angers.jpg

Un élèment de train de travaux de passage à Angers

 

Pourquoi autant de travaux sur le réseau ?

 

En France, le réseau ferré existant n’a pas fait l’objet des investissements nécessaires depuis une trentaine d’années.

Aujourd’hui son état de vétusté et son manque de capacité à la suite du développement des trafics TER sont à l’origine de nombreux dysfonctionnements (ralentissements et retards de trains). Un programme de régénération et de modernisation a enfin été défini pour mettre fin à la dégradation du réseau et assurer sa pérennité.

 

Pour réaliser ces travaux de grande ampleur (reconstruction de tronçons de lignes et d’ouvrages d’art, électrifications), il faut pouvoir disposer de créneaux horaires importants afin de pouvoir y procéder en interrompant le moins possible le trafic : une réorganisation complète des horaires était donc indispensable.

 


  2006_aubigne_racan_v1.jpg2006--a28-berce-v1.jpg

Alors que l'infrastructure ferroviaire a bénéficié de peu d'investissements, la route a été largement subventionnée (voie ferrée à Aubigné Racan / Ligne Le Mans -Tours) et Autoroute A28 sur le même axe à quelques kilomètres de distance...

 

Qu'est-ce que le cadencement ?

 

Le cadencement des trains consiste à organiser leur circulation selon des horaires fixes, répétitifs et à des intervalles de temps réguliers. Il permet :

 

+ d’augmenter la capacité du réseau disponible pour tous les types de trains (TER, trains à long parcours, trains de marchandises) ;


+ de faciliter l’utilisation du train (horaires répétitifs facilement mémorisables) ;


+ d’assurer une meilleure ponctualité des trains ;


+ de synchroniser les circulations afin d'améliorer l'organisation des correspondances ;


+ d’organiser plus efficacement les futurs travaux de maintenance du réseau.

 

Dans certaines régions, notamment celles dont les TER sont déjà cadencés, les modifications des horaires devraient, en principe, être moins importantes.

 

 

A suivre

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

Archives

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques