Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 07:45

 

fnaut logo pdl 

30 mai 2013

 

Fermetures de voies ferrées, encore et toujours...

 

 

En 2013, 41km de voies ferrées sont retranchés d’un coup sur l’itinéraire Sablé -­‐ Châteaubriant, des embranchements industriels à Angers sont supprimés. Est-ce  possible … en Pays de la Loire ?


  gare-segre-13-03-2002-105.jpgP1100119.JPG

Le site de la gare de Segré (gauche) et l'emprise de l'accès au viaduc ferroviaire (vers Sablé) après la gare

 

 

C’est pourtant ce que vient d’annoncer RFF dans son dernier bulletin officiel d’avril 2013. Comme d’habitude, cette information ne bénéficie pas de publicité alors que de toute part la menace climatique se précise :

 

+ que des plans énergie-climats sont élaborés par les collectivités.

 

+ que les SCOT martèlent la nécessité d’utiliser les transports en commun et vantent le transfert modal.

 

Une grande partie de la classe politique qui a considéré à une époque que le chemin de fer était archaïque, a reconsidéré bien souvent son jugement de nos jours. Le ferroviaire a retrouvé toute sa pertinence avec les réouvertures à l’année comme Nantes – Pornic dans les années 2000, réclamée entre autre par la FNAUT. Ces réouvertures répondent aux attentes de tous les acteurs les voyageurs mais aussi les transporteurs de marchandises (gare bimodale de Fret en 2013) sur l’axe Château Gontier – Sablé.

 

P1110874P1110875

Avant l'arrivée des premiers trains le matériel de transbordement était déjà positionné...

 

En 2014, une nouvelle réouverture sur le secteur de Châteaubriant sera réalisée puisque la ligne Nantes ‐ Châteaubriant devrait être remise en service.

 

Cette ligne, en complément de l’itinéraire Châteaubriant – Segré - Château Gontier – Sablé, est le chemin le plus court vers Paris au départ de Saint-Nazaire.

     

Alors qu’il faudrait densifier le réseau ferroviaire pour éviter la concentration des flux sur les axes restants, il est plus que nécessaire de préserver les voies restantes pour garder aux générations futures la possibilité de solutions alternatives à un coût financier acceptable.

 

Les emprises ferroviaires, tant en milieu urbain qu’en milieu interurbain, sont des atouts économiques, sociaux et écologiques.

     

À une époque où il est demandé un changement comportemental et que les collectivités s’engagent vers une diminution de l’usage du pétrole, la taxation poids-lourds pour favoriser le report modal sur le rail et la protection de la qualité de l’air (Grenelle 2), se priver d’infrastructures existantes qui permettraient de répondre à ces nouveaux objectifs seraient incohérents.

 

 

Le Bureau de la FNAUT Pays de la Loire

Partager cet article
Repost0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 07:30

 

nv logo fnaut

 

Paris, le 31 mai 2013

 

Communiqué :


Enquête publique sur le projet de LGV Poitiers-Limoges :la FNAUT remet un avis négatif

 

 

Si la FNAUT est généralement favorable à l’extension du réseau des lignes ferroviaires à grande vitesse, elle a désapprouvé de longue date le projet Poitiers-Limoges dont l’impact environnemental élevé, du fait de la topographie du territoire traversé, ne trouve pas de contrepartie en terme d'utilité collective.

 

Le projet est mal justifié


Contrairement à la LGV Tours-Bordeaux en construction, le barreau Poitiers-Limoges ne concernerait qu’un bassin de population restreint et ne permettrait de transférer que de faibles trafics aériens et routiers sur le rail. Il ne désengorgerait aucune ligne classique parallèle au bénéfice de trains régionaux et de fret.

 

Le projet est dangereux pour l’aménagement du territoire


Bien au contraire, la mise en service de la LGV Poitiers-Limoges assècherait et fragiliserait la ligne classique Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT). Selon RFF, il faudrait en effet, pour rentabiliser le barreau Poitiers-Limoges, ramener de 11 aujourd’hui à 4 le nombre de relations quotidiennes qui subsisteraient sur la ligne POLT, ce qui pénaliserait le Centre et la Creuse de manière inadmissible.

poitiers

Gare de Poitiers

 

Une alternative plus pertinente existe


Une desserte TGV de Limoges de performances comparables peut être obtenue par la poursuite de la modernisation de la ligne POLT (en particulier entre Châteauroux et Limoges) puis par un branchement sur la future LGV Paris-Lyon passant par la région Centre (projet POCL), ce qui renforcerait la rentabilité du POCL.

 

Des choix rationnels sont nécessaires


Le financement de l’extension du réseau des LGV est suffisamment difficile pour que l’Etat, RFF et les régions se concentrent sur des projets utiles, techniquement bien conçus, bénéfiques à l’aménagement du territoire et économiquement réalistes : le projet Poitiers-Limoges doit être abandonné.

 

 

Contact presse :

 

+ Jean Sivardière, président de la FNAUT, tél. : 04 76 75 23 31

+ Jean-François Troin, vice-président de la FNAUT, tél. : 02 47 54 06 59

+ Jean-Louis Camus, représentant de la FNAUT en Limousin, tél. : 05 55 65 50 56

Partager cet article
Repost0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 08:00

En ce début de mois  et alors que la fête du vélo c'est bientôt, une décision de la Région Pays de la Loire qui contribuera à faviser l'usage du vélo....

 

images

 

 

Communiqué de presse : Jusqu’à 200€ remboursés pour l’achat d’un vélo pliant !

 

 

Subvention de la Région sur l’achat d’un vélo pliant pour les abonnés TER

 

 

La Région vient de décider le renouvellement du dispositif à compter du 1er juin : concrètement, elle offre aux abonnés annuels TER (abonnements travail ou étudiants-élèves-apprentis) et aux abonnés mensuels depuis au moins 6 mois, une réduction de 50% avec un plafond maximum de 200€ sur l’achat d’un vélo pliant.

 

La Région encourage les abonnés du TER Pays de la Loire à s’équiper de vélos pliants pour limiter la montée des vélos classiques dans les trains. L’aide à l’achat s’élèvera à 50% du prix d’achat TTC. Cette subvention est plafonnée à 200€. Les 200 premiers dossiers reçus seront retenus sous réserve de répondre aux conditions d’éligibilité. Cette aide est réservée aux abonnés utilisant déjà un vélo dans le TER.

 

La Région des Pays de la Loire œuvre en effet en faveur du développement durable et souhaite participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans cette perspective, elle souhaite encourager le développement des modes doux en inter modalité avec le train.


De plus en plus d’usagers montent actuellement avec leur bicyclette dans le train pour se rendre au travail ou sur leur lieu d’études. Cependant, l’utilisation d’un vélo classique est consommateur d’espace dans le train et provoque des perturbations sur la ponctualité et la sécurité à bord.


Soucieuse d’articuler le train et le vélo, la Région propose d’encourager les abonnés du TER Pays de la Loire à s’équiper de vélos pliants pour limiter la montée des vélos classiques dans les trains.

 

Plus d’informations sur le site du Conseil régional des Pays de la Loire ou le site de la SNCF.

 

Des conseils d’achat sont proposés sur le site Internet de la Fubicy dans la rubrique « conseils pratiques - choisir son vélo » http://www.fubicy.org/spip.php?article74.

 

2006_coueron_velo_gare.jpgAbri vélo en gare de Coueron

Partager cet article
Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 08:00

Le point de vue d'un Syndicat de la SNCF sur les décisions récentes, en particulier la réforme... Un avant goût de la grève du 13 juin ...

 

cgt

SYNDICAT de THOUARS

9 bis, Rue Denfert Rochereau 79100 THOUARS

05.49.66.11.68 05.49.66.44.70
Thouars.syndicat-cgt-cheminots@wanadoo.fr

 

 

Communiqué de presse


La situation du transport express régional (TER) dans le Nord Deux Sèvres ne cesse de se dégrader. Les usagers, au quotidien, en payent le prix fort. Trains supprimés, ruptures de correspondances et délais de transport rallongés sont leur lot quotidien.
Les raisons de ces inacceptables dysfonctionnements sont connues et parfaitement identifiées par tous les décideurs susceptibles de faire changer les choses : le niveau de l’emploi et l’éloignement des centres de décisions.


images-hors-pl 0750

 

Pourtant, rien ne bouge.
Le président de la Sncf, Guillaume Pépy, fossoyeur du site de Thouars, vient d’être reconduit dans ses fonctions par le gouvernement socialiste. Sans aucune modification de sa « feuille de route ». Il avait pourtant été nommé par la précédente majorité, avec des objectifs très précis et contraires à la notion même de service public.

 

Le Nord Deux Sèvres reste le parent pauvre de la région en matière d’investissements ferroviaires. Alors même que ceux-ci évoluent positivement dans d’autres parties de la région (nous nous en félicitons), ils stagnent depuis plusieurs années dans le Nord Deux Sèvres.
Pire, de lourdes incertitudes pèsent sur leur pérennité à la fin de l’année. La Cgt estime que cette situation ne peut plus durer.


Le pouvoir politique, qu’il soit régional ou national, a tous les pouvoirs pour obliger la Sncf à revoir sa copie. Il faut maintenant agir et ne pas rester l’arme au pied. A moins que cette inaction ne soit le fruit d’une volonté délibérée.


Laisser pourrir la situation pour demain, comme cela a été le cas avec le secteur du transport de marchandises, présenter l’ouverture à la concurrence comme le remède miracle. Et ainsi satisfaire les appétits financiers de grands groupes dont l’objectif n’est pas de satisfaire les usagers, mais de faire du fric.


Les récentes exigences de la commission Européenne vont d’ailleurs dans ce sens. Sans être condamnées par le gouvernement….


La Cgt continuera d’oeuvrer pour le développement du service public et agira dans les prochains jours pour sensibiliser les usagers sur les menaces qui pèsent sur le TER dans le Nord deux Sèvres.

 

Thouars le 23 Mai 2013.

 

images-hors-pl 0762

Partager cet article
Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 07:30

Avis complètement favorable pour le bus à haut niveau de service d'Allonnes

 

L'enquête publique sur le BHNS, bus à haut niveau de service vient de connaître un épiloque très satisfaisant puisque l'avis sur le projet de bus entre Le Mans et Allonnes vient d'être rendu  : c'est « un avis complètement favorable » et «sans réserve ».

 

_0873.jpg

Un exemple de BHNS : Le "Busway de Nantes

 

Début du chantier décalé 


Le « bus rapide » en site propre entre la gare nord du Mans et les hauts d'Allonnes, a la voie libre. Le BHNS  devait initialement entrer en service au deuxième semestre 2014, à peu près en même temps que la seconde ligne de tram mais finalement, le lancement de la ligne ne se fera qu'en 2015. 


Pour éviter de trop forte perturbation de la circulation, le début des travaux est décalé. Ils débuteront à Allonnes à la rentrée  par les stations. « Les grosses opérations attendront que l'essentiel des travaux du tram soit terminé » dit-on à Le Mans Métropole. Le secteur le plus sensible situé aux abords de la gare nord a donc attendre ... un peu .

Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 07:30

En Pays de la Loire, le mois de juin va être très vélo...

 

bandeau nouveau logov2

 

A Laval partenariat avec le site ECHOLOGIA

 

«Place au vélo», en partenariat avec ECHOLOGIA, organise la Fête du vélo le samedi 1er juin avec rassemblement à 11 h de la place du jet d’eau à Laval ou à 11h30 du parc du cimetière de Vaufleury, rue de Paris, pour un déplacement vers le site des fours à chaux à Louverné par les zones des Touches, Morandières et Autoroutière.

 

Le comité de promotion du vélo propose cette année de porter un vêtement de couleur verte.

 

Pique-nique à prévoir par chacun sur place (ou restaurant). Visite et activités possibles.

Retour libre ou groupé vers 16 h par autre itinéraire découverte par zone des Grands Prés (distance aller/retour : environ 15 km).

 

http://placeauvelo.org/


http://www.echologia.fr/ecologia/index.php/utiles/actualites/97-le-1er-juin-participez-au-velobus-laval-echologia

 

http://www.echologia.fr/ecologia/cache/Encart_web_feteduvelo_images_Marine_thumb_medium250_0.jpg

 

 

A Nantes la Fête du Vélo 2013 : Le rendez-vous est fixé le dimanche 9 juin pour une balade entre Erdre et Loire !

 

Pour cette 13ème édition de la Fête du vélo, qui se déroulera le dimanche 9 juin de 9h à 18h, "Place au vélo" Nantes, propose un nouveau parcours.   Au programme, un itinéraire nature sur la voie verte de Carquefou - Saint-Mars-du-Désert avec un retour sur Nantes par Mauves-sur-Loire, Thouaré-sur-Loire et Sainte-Luce-sur-Loire.

 

Une balade  en famille ou entre amis à bicyclette sur la voie verte (voie réservée aux vélos), pour un jour où le vélo est à l'honneur à travers les communes de Carquefou, Saint-Mars-du-Désert, La Gouachère, Mauves-sur-Loire, Thouaré-sur-Loire et Sainte-Luce-sur-Loire.

 

Voir le plan du parcours en cliquant ici

 

 

http://www.placeauvelo-nantes.fr/_pav/images/f%C3%AAte_du_v%C3%A9lo_mini.JPG

 

 

Fête du Vélo dans le Maine et Loire : c'est le dimanche 23 juin !

 

 

"20 000 cyclistes sont attendus le dimanche 23 juin sur la levée de la Loire, de Bouchemaine à Montsoreau pour la 17ème édition de la Fête du Vélo en Anjou qui compte parmi les plus grands rassemblements de cyclistes sur une journée en Europe".

 

Organisé par le Conseil général de Maine-et-Loire, cet événement est l’occasion unique de partager un moment en famille ou entre amis, tout en sillonnant au plus près la Loire et tout ce qu’elle a à offrir. 


Des animations tout au long de la Loire attendent les cyclistes pour faire  de cette journée un rendez-vous familial placé sous le signe de la convivialité et de la bonne humeur, avec une rencontre originale depuis trois ans : l’Anjou Vélo Vintage, une rando vélo rétro réservée aux cyclistes ayant un vélo datant d’avant 1987. Ambiance vintage garantie sur les trois parcours proposés à la découverte du Saumurois..."

 

http://www.fete-du-velo.com/

 

http://img.cmsmedia.fr/upload/z15-vttcamp/images/graphisme/manifestations/la-fete-du-velo-2013.jpg

 

Lien avec le site de la fête du vélo

Partager cet article
Repost0
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 07:14

P1060726

Nantes : gare Sud

 

« La gare de Nantes demain »  : Construire un projet partagé

 

La gare de Nantes se place en 6ème position des gares françaises en région. D’ici 2020, elle devrait connaître de profondes transformations. En effet, Nantes est raccordée au réseau transeuropéen de transport, mais elle souffre aujourd’hui, à l’étroit dans sa configuration actuelle. 


Elle connait, de plus, la saturation aux heures de pointe, d'autant que les projets alternatifs de soulager la gare principale des trafics TER en utilisant la gare de Nantes Etat ne semblent pas interesser les élus, idem pour la gare "Baco" autre projet soutenu par la FNAUT.


Baco-06010044-055.JPGPremière pierre de la gare BACO

 

Un nouveau projet est donc sur les rails. Ce projet présenté comme un "projet partagé", doit lui redonner de la capacité pour accueillir les voyageurs dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.

 

Le calendrier prévisionnel est déjà fixé et s'établit comme suit :

 

19 avril 2013 : délibération du Conseil communautaire sur les modalités de la concertation Nantes Métropole;


+   26 avril 2013 : décision de SNCF-Gares & Connexions lançant la concertation SNCF;


+   27 mai – 26 juillet : concertations publiques préalables;


Décembre 2013 : bilan des concertations publiques préalables de Nantes Métropole et de SNCF- Gares et Connexions;


+    2014 : lancement des études opérationnelles;


+    2015 : enquêtes publiques;


+    2016 : début des travaux pour une durée prévisionnelle de 3 ans.


P1100634

 

Afin  d'obtenir une concertation et une participation importante, les porteurs du projet ont mis en place des lieux et des outils pour présenter le dossier... 

 

 

Les lieux où trouver l’exposition multimédia et les registres officiels : 

 

 

Nantes Métropole, centre des expositions

2 cours du Champ de Mars, Nantes Exposition multimédia et registre officiel

 

Gare de Nantes

Exposition (panneaux) et registre officiel Accès nord (espace accueil), 27 bd Stalingrad

Borne multimédia Accès sud, rue de Lourmel

 

Place du Commerce à Nantes

Exposition (panneaux)

 

Gares de Rezé-Pont-Rousseau et Chantenay

Bornes multimédia

 

Mairies de Thouaré-sur-Loire et Bouaye

Bornes multimédia

 

 

Des affiches annonçant l’exposition et les plaquettes de présentation du projet « La gare de Nantes demain » sont disponibles dans toutes les gares et les mairies de Nantes Métropole.

 

 

L'information est relayé par des sites internet où se trouvent le projet soumis à concertation :

 

www.gares-connexions.com


www.nantesmetropole.fr


www.nantes.fr

 

ter Tranchée de Nantes 

La "seule" réunion publique...

 

La "seule" réunion publique se tiendra au centre des expositions de Nantes Métropole (2 cours du Champ de Mars) mardi 4 juin à 18h30.

 

 

Pour en savoir plus

 

Nantes lance le projet de l’extension de sa gare SNCF

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_de_Nantes

Partager cet article
Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 08:00

h1 logo 60millions

 

 Mai 2013 :

« 60 Millions » est toujours dans la tourmente ! Le gouvernement doit s'engager pour l'avenir du magazine.

 

 

Il y a plusieurs mois, vous étiez plus de quinze mille à signer la pétition de soutien au magazine « 60 Millions de consommateurs », lorsque le précédent gouvernement envisageait d'abord sa privatisation, ensuite sa filialisation. Le projet avait avorté sous votre pression et sous la mobilisation de parlementaires, d'associations de consommateurs, et des salariés de l'Institut national de la consommation (INC), l'établissement public qui édite le magazine.

 

Depuis, le gouvernement a changé. « 60 Millions » aussi a changé grâce au lancement d'une nouvelle formule en janvier 2013 : plus claire, plus moderne, plus proche du lecteur... Des atouts qui doivent permettre à « 60 » de continuer sur sa lancée de 2012, année au cours de laquelle ses ventes en kiosque ont augmenté de 7 % alors que le secteur de la presse traverse une crise grave.


billets sncf la chasse aux petits prix detail

 

Pourtant, malgré ces signes positifs, les salariés de l'INC et de son magazine restent inquiets. Le projet de filialisation que l'on croyait définitivement enterré refait surface avec les conséquences désastreuses qu'il impliquerait : la disparition prévisible du centre des essais comparatifs de l'INC, l'affaiblissement des moyens du magazine et, à terme, sa probable vente à un groupe privé...

 

Le collectif « Soutenons 60 » souhaite que le ministre délégué à la consommation, Benoît Hamon, prenne une fois pour toutes une position ferme et définitive sur l'avenir de l'INC et de 60 Millions.

 

Rappelons que « 60 » est édité par l'INC pour remplir sa mission de service public d'information des consommateurs, telle qu'elle est décrite par le code de la consommation. Il est conçu par des journalistes, des ingénieurs, des juristes, des économistes, des documentalistes, ce qui en fait sa spécificité et sa force. Séparer les journalistes des autres contributeurs signerait son affaiblissement définitif.

 

Le projet priverait surtout les Français d'une information experte et indépendante qui a encore permis, tout récemment, de révéler la présence de résidus de médicaments dans certaines eaux minérales.

 

N'hésitez pas à relayer cette information et continuez à soutenir « 60 Millions de consommateurs », en vous abonnant, par exemple, ce qui est le plus sûr des soutiens pour faire vivre une publication !

 

 

Notre pétition pour soutenir « 60 Millions » : http://soutenons60.org/Signez-la-petition

 

Notre revue de presse : http://soutenons60.org/Revue-de-presse

 

Notre fil Twitter : http://twitter.com/Soutenons_60

 

Notre page Facebook : http://www.facebook.com/soutenons60

 

Le site web de « 60 Millions » : http://www.60millions-mag.com

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 07:34

Le courrier du Président de la SNCF concernant le devenir de la gare de la Flèche ne pouvait rester sans réponse...

 

P1020411.JPG

 

affiche-coll-la-fleche.gif

Partager cet article
Repost0
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 07:30
nv logo fnaut
Les TIS ne répondent plus ...

Depuis quelque temps il est impossible d'utiliser le service Destineo avec le réseau TIS …

Cela nuit vraiment à la performance de l'outil, à l'intermodalité et à l'incitation à l'usage de transports en commun et in fine au report modal …

Typiquement, pour un trajet au départ d'Allonnes (72) vers La Flèche voici le résultat obtenu. A aucun Destinéo ne propose un trajet en TIS 6 !

Uniquement le bus 16 vers le Mans Gare, puis train vers Angers et enfin Anjoubus vers La flèche ! D'ailleurs il y aussi un bug côté TER car Destinéo ne propose pas la solution de prendre le car TER à la gare du Mans …


Même chose avec un trajet La Flèche - Sablé … Pourtant on a la ligne TIS 3 qui souffre de sa faible fréquentation qui pourrait être proposée …

2006_tis_le_mans.jpg
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques