Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 07:25

 

ande-1.jpgfnaut logo pdl

 

 

 

De l’augmentation des titres de transport en période estivale et de sa mauvaise pédagogie

 

 

A part une campagne timide sur « pour le prix de dix vous en aurez onze » (sous-entendu tickets) rien ne laisse prévoir dans les véhicules et les abribus du transport public nantais les augmentations de tarifs au 1er juillet. Or il est sûr que le passage du titre acheté au conducteur et offrant une heure de bus, de tram (et pourquoi pas de navibus) passant de 1,50€ à 2 € va faire jaser dans la métropole et l’on peut penser déjà aux sous-entendus électoraux, aux discours généreux sur le transport gratuit sans oublier les explications des « techniciens ».


Mon association a toujours défendu le juste prix du transport public pour qu’il reste attractif pour les usagers, qu’il soit aussi répercuté sur les entreprises qui profitent de la mobilité de leurs salariés et de leurs clients et pour qu’il soit subventionné dans le cadre des nécessaires politiques publiques contre les gaz à effet de serre et contre l’étalement urbain. L’ANDE réclame un dialogue serein sans cesse repoussé sur les tarifs sociaux et accepte tout débat avec Nantes Métropole sur l’évolution des abonnements.


Mais ici je pense parler sans démagogie en disant que le coup est trop rude. Moi-même abonné je peste chaque fois qu’un acheteur de tickets à l’unité freine la rapidité de mon autobus. Mais sans être un grand sociologue ou un expert en physionomie je vois bien qui sont les usagers qui n’ont pas pris leurs précautions à l’avance : jeunes sans e-ticket, personnes indubitablement pauvres, occasionnels peu informés sur les mérites et les défauts du réseau Semitan.

ticket tanLa pédagogie prétendue de la mesure (plus de 33% d’augmentation) ne serait efficace que si elle s’accompagnait symboliquement et concrètement de mesures facilitant le changement de comportement : réseau de vente de titres plus dense (alors que l’on a fermé sans réflexion les « espaces » Gréneraie, Beauséjour), distributeurs sur les quais des stations d’autobus les plus fréquentées ou dans les véhicules comme dans de plus en plus de réseaux en Europe, campagne qu’on ose écrire publicitaire pour montrer les bonnes pratiques, passage à l’heure et demie de validité (qui ne devrait pas trop causer de pertes à l’exploitant)


Comme en 2012 à la même période cette augmentation (et celle plus mesurée et moins discutable des abonnements) se déroule au moment où les services d’été se contractent, où les travaux de finition des lignes « chronobus » programmées peuvent exacerber les clients fidèles (les usagers de la ligne 58 auront bien mérité par exemple la C5) et où les plaintes des clients peuvent passer par les profits et pertes d’un été bien mérité.


En septembre à l’occasion de la Semaine de la Mobilité (marquée pour sûr par de belles inaugurations) l’ANDE peu rancunière se mobilisera avec le Collectif transport de Nantes pour montrer qu’à Nantes (où il n’est plus désormais bon marché) le transport public reste encore la meilleure garantie d’une ville solidaire, moins polluée et plus verte puisque c’est pour six mois encore encore notre label nantais !

 

A bientôt….

 

 

J B LUGADET


ANDE : Association Nantaise Déplacements Environnement

Association régionale des usagers des transports : FNAUT Pays de la Loire

 

 

Au sujet de cette augmentation que la FNAUT avait prévu : voir




Partager cet article
Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 08:00

 

Débat national sur la transition énergétique :
Les ONG ne laisseront pas enterrer le document de synthèse des priorités

 

Montreuil, le 21 Juin 2013 -  Sous la pression souterraine du MEDEF, le comité de pilotage du débat a décidé hier de retirer du débat un document intitulé « Priorités établies par les membres du Conseil national du débat au sein des recommandations de ses groupes de travail »[1]. Suite à cet incident inacceptable les ONG demandent à la Ministre en charge de l'écologie son analyse de cet épisode affligeant au regard du débat démocratique en cours. Plus particulièrement, elles demandent à ce que les priorités listées dans ce document soit dûment prises en considération dans la future synthèse des recommandations du débat. Les ONG tireront de la réponse de la Ministre les conclusions qui s'imposent pour la suite du débat.

  


Contacts presse :

FNH – Matthieu Orphelin – 06 37 36 83 41
CLER Réseau pour la transition énergétique – Raphaël Claustre – 06 03 85 87 96
REFEDD – Ivan Pascaud – 06 84 99 42 93
Ecologie sans frontière – Jean-Yves Leber – 06 68 60 63 64

 

 

La FNAUT fait partie du Collectif d'Associations regroupées au sein du Réseau Action Climat  rac.gif

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 07:00

  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/8/8e/ACF-CF-Suisse-Normande-logo.jpg

 

Inauguration de l'extension du site de vélorails


C'est en 2007 que l'Amicale pour la mise en valeur de la voie ferrée Caen-Flers (ACF) a ouvert un second site de cyclodraisines, au départ du Val de Maizet. Il s'agissait à l'époque de valoriser une nouvelle section de la ligne Caen-Flers, plus proche de l'agglomération caennaise, pour montrer aux élus le rôle majeur que pouvait jouer cette infrastructure ferroviaire pour le développement local.


P1020377.JPG

Le premier site de vélo rail se situe à Pont Erambourg (site musée)


Le pari a été gagné, le site affiche de bons chiffres de fréquentation et participe à la notoriété des territoires traversés. La ligne n'est plus menacée en raison du compromis trouvé entre la Région et le Département du Calvados en 2010. La voie ferrée n'a pas été démantelée, elle reste partie intégrante du réseau ferré national, et la "voie verte" est aménagée en parallèle.

Cet hiver (2012), et après plusieurs échanges avec la Région, le Conseil Général du Calvados, RFF, l'ACF a souhaité étendre le tronçon ouvert aux vélorails et mis en valeur. Désormais, la gare de départ est située à Mutrécy, à proximité du très touristique Pont du Coudray.


Et l'inauguration est prévue le samedi 22 juin à 11 heures à la gare de Mutrécy !

 

Marc LEROCHAIS

http://photos.ouestfrance-enligne.com/2006/12/13/caNO_1978199_1_20061212_px_300_.jpg

Le vélo rail : une première étape de la revitalisation

à des fins ferroviaires touristiques de la ligne Caen-Flers (photo site associatif)

 


Pour en savoir plus sur l'avenir de la ligne Caen Flers : voir le site associatif

 

Contact acf : acf.espace.communication@gmail.com

Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 16:30

P1070867

 

A Laval, on connait la musique et quelque soit le tempo, il y a toujours une place pour les TUL, qui accompagnent les évènements festifs de Laval !

 

Le réseau des Tul  met en place un service spécial fête de la musique puisque pour le vendredi 21 juin à Laval le public pourra prendre les TUL jusqu'à une heure avancée de la nuit.


P1070885

Concernant les lignes A, B et C, leurs horaires sont prolongés jusqu’à 1 h du matin.

 

Pour les autres secteurs non desservis par ces lignes, le service Flexo sera accessible au départ du centre-ville (arrêt Mazagran) à 21 h 35, 22 h 05, 22 h 30 et exceptionnellement à 23 h 30 pour le retour. Ce service permet de desservir tous les arrêts de Laval. Il suffit d’indiquer l’arrêt de destination au conducteur. 

 

Enfin il existe également la solution des parkings relais pour stationner sa voiture et rejoindre le centre-ville en bus (lignes A et B).

 

F-te-de-la-musique1237.jpgA Laval, les TUL accompagnent depuis longtemps les évènements festifs ! (visuel de 2008)

Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 07:30

 

 

Le Collectif fléchois de défense des services publics se bat pour la réouverture de la ligne ferroviaire La Flèche-Le Mans via La Suze.


2013 03 16 La Flèche 010

Le 16 mars dernier, ses membres et des élus ont symboliquement débroussaillé une portion de la voie

(au premier plan Michel Perrier, Conseiller Régional EELV)

 

Le 16 mars dernier, ses membres et des élus ont symboliquement débroussaillé une portion de cette ancienne voie ferrée, route des Mollans (après Carrefour Market), à la Flèche.

 

 

2013 03 16 La Flèche 006

Le 16 mars dernier, des affichettes accompagnaient l'action... et indiquaient l'emplacement de la future gare

 

Pour réaffirmer la nécessité de rouvrir cette ligne, le Collectif organise le vendredi 21 juin 2013, à 18 h, la pose d'un panneau "emplacement future gare ferroviaire".

 

Cette action anticipe la venue le Mardi 25 juin de Gilles Bontemps, vice-président de la région et président de la commission "Infrastructures, transports et déplacements" qui présentera aux élus "l'étude d'une analyse socio-économique sur l'opportunité d'un service ferroviaire sur la ligne La Flèche-Le Mans".

 

Le Collectif entend par la démontrer toute sa détermination dans ce dossier et montrer à la région qu'elle doit aussi entendre les attentes des citoyens... pour rompre avec la petite musique trop souvent entendue "y'a pas de sous" ou "c'est trop cher"...

 

Pour contacter le Collectif :

collectifflechoisdedefensedesservicespublics@laposte.net

 

Pour revoir l'action du 16 mars dernier :

 

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-La-Fleche.-Debroussaillage-symbolique-de-l-ancienne-voie-SNCF_40771-2173951-pere-pdl_filDMA.Htm

Partager cet article
Repost0
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 07:00

L'Europe apparaît comme le cauchemar des pro-Notre-Dame-des-Landes car elle ne s'affranchit pas des règles et de la législation aussi facilement que certaines collectivités et certains élus le voudraient ...

 

Le communiqué de Presse de l'eurodéputée EELV Sandrine Bélier rappelle à l'évidence qu'il ne faut "vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué": Notre Dame des Landes n'est pas encore construis... 

 

  indeximages eelv

 

 

Notre-Dame-des-Landes plus que jamais sous l’œil européen

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Bruxelles, mercredi 19 juin 2013

 

Dans la cadre de la procédure d’enquête d'instruction pré-contentieuse dite EU Pilot sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la Commission européenne a demandé à la France des informations complémentaires. Les autorités françaises se sont vues accorder un délai afin de répondre à cette nouvelle série de questions.

Les conclusions de cette enquête devraient donc être présentées en septembre avant l'envoi d'une mission parlementaire sur le terrain.

 

Pour Sandrine Bélier, députée européenne EELV : « Nous espérions pouvoir évoquer à nouveau le dossier du projet d'aéroport de Notre Dame Des Landes, sur la base des conclusions de la Commission Européenne, au Parlement européen dès ce mois de juin. Cette audition est reportée à la rentrée parlementaire en raison d'une demande de complément d'information à la France qui a demandé un délai supplémentaire pour y répondre. »

 

N D d L : Bruxelles demande plus d'informations à la France

 

L'eurodéputée ajoute : « A ce stade de la procédure, la demande de la Commission européenne nous donne raison sur le fait que la première réponse de la France n’était pas satisfaisante pour exclure toutes infractions au droit européen.

 

Ce document que la France avait communiqué à la Présidence de la Commission parlementaire des pétitions et aux eurodéputés français y siégeant n'incluait pas les conclusions des 3 commissions mises en place par le Premier Ministre. J'avais exprimé qu'elle comportait, de facto, des lacunes et imprécisions juridiques qui auraient dues conduire la Commission européenne à conclure à l'infraction du projet avec plusieurs directives et règlements européens.

 

Dans sa première réponse, l'État français fait référence à un projet toujours en instruction alors même que les pro-aéroports ne cessent d'affirmer que toutes les procédures sont terminées et ont été respectées et que les travaux commençaient. Il semblerait que le gouvernement français cherche à gagner du temps sur ce dossier dont il ne sait comment se défaire. »

 

"J'appelle les autorités locales et nationales à ne pas commettre l'irréparable"

 

Sandrine Bélier conclut : « Paradoxalement, quelques élus locaux, dont le président du Conseil Régional M. Auxiette, affichent une détermination à ignorer la procédure européenne en annonçant le début des travaux pour l'automne.

 

J'appelle les autorités locales et nationales à ne pas commettre l'irréparable. J'appelle les autorités nationales et régionales à accorder leurs discours et leurs actes. Une nouvelle audition au Parlement européen aura lieu en septembre ainsi qu’une mission d’enquête parlementaire qui est désormais préparée pour le mois d'octobre.

 

J'appelle encore les autorités françaises à attendre les conclusions des instances européennes et à en tirer les leçons. Si une seule décision devait être aujourd'hui prise, c'est celle de l'abandon du projet en l'état. »

 

voir le précèdent communiqué de presse

 

élus eelv ndl 17 11 12Quelques personnalités écologistes à l'occasion d'un des grands rassemblement à NDDL

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 08:00

  t-bandeauinternet470x265px-f_1.jpg

 

La FNAUT joue l'indiscrète mais elle tenait à apporter une preuve matérielle pour attester que la SETRAM a bien préparé la course des 24 heures en organisant ses services.

 

En espérant qu'aucun arrêt technique ne se produise car il est vrai que la grève menace : un syndicat ayant déjà déposé un préavis le mercredi 19 juin dernier. Un risque d'arrêt définitif au "paddock", pardon.... au dépôt que la SETRAM a su éviter ... La SETRAM hors course cela n'aurait pas été au top... départ ?

 

Mercredi dernier les tramways ont circulé normalement, y compris les rames ajoutées vers Antarès pour la desserte du circuit des 24 heures. Par contre le service des bus a été perturbé. Ce sont les horaires de la période «vacances scolaires» qui ont été appliqués...

 

sarthe-0292.JPGLes courses des rames sont bien calés au PC d'exploitation du tram

 

Plus d’informations au 02 43 24 76 76 ou sur le site de la Setram

Partager cet article
Repost0
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 07:30

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/8/8e/ACF-CF-Suisse-Normande-logo.jpg

 

 

L'Amicale pour la mise en valeur de la ligne Caen-Flers, M. le Président et les membres du bureau

 

ont le plaisir de vous convier à l’inauguration du nouveau site de vélorails du Val de Maizet, dans le Calvados.

 

Le samedi 22 juin 2013 à 11h00

 

face à la gare de Mutrécy, rue du Pont du Coudray, Clinchamps sur Orne


 

image002.jpg

En attendant le retour du  train sur Caen - Flers ...

 


Pour en savoir plus sur l'avenir de la ligne Caen Flers : voir le site associatif

 

Contact acf : acf.espace.communication@gmail.com

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 07:30

 

sarthe-3020-24-h-d-m.jpeg

 

Au Mans, le tramway aussi fait les 24 H

Comme chaque année au mois de juin, arrive en cette période au Mans la compétition des 24 H du Mans.
C’est une semaine chargée dans la ville du Mans avec le pesage, les essais et la course. C’est aussi une semaine chargée pour les employés de la SETRAM qui devront assurer le service sur le réseau avec de nombreuses déviations notamment lors du pesage ou de la parade des pilotes. Mais c’est également sur le tramway que le personnel sera le plus mobilisé lors des épreuves car le service sera renforcé.

La mise en service du tramway au Mans a permis de connecter le circuit avec le centre-ville en moins de 30 mn. Ce qui a par la même occasion fait revivre le centre-ville lors de l’évènement sportif auparavant en déséquilibre face aux animations sur le circuit.

 sarthe-3016.jpeg
Une correspondance pour arriver ... au circuit au départ de la gare.... Vroum !!!

Les spectateurs de la course semblent apprécier cet aménagement vu sa fréquentation et les renforts mis en place par la SETRAM.

Dans la nuit du samedi à dimanche un service toutes les 13 minutes sera assuré en continu à partir de 15 H le samedi jusqu’au dimanche 4 H du matin puis toutes les 35 mn jusqu’à 7 H du matin.

Un bon exemple montrant que même des passionnés de course automobile peuvent être usagers des transports si ceux-ci répondent à leur besoins.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 07:07
Lettre ouverte à François Hollande

Le Collectif d’élu-e-s vient d’envoyer une lettre ouverte à François Hollande  pour lui demander un rendez-vous suite aux déclarations récente du Préfet de Région dans Presse Océan  et pour lui faire part de ses sérieuses inquiétudes sur un possible passage en force des porteurs du projet, concernant notamment les obligations de la « Loi sur l’Eau ».

Un courrier a été également envoyé au Préfet de Région par le CéDpa, pour lui signifier son refus de poursuivre les discussions entamées suite au rendu des 3 commissions fin mars. Le CéDpa refuse de servir de caution morale pour l’Etat et AGO/Vinci.
Les réactions politiques n'ont pas tardé comme celle d'Europe Écologie Les Verts Pays-de-la-Loire...

images eelv

NDdL: Non au passage en force du préfet et de l'état, on ne pioche pas

dans les conclusions des commissions.

 

Le Préfet et l'État ne peuvent choisir dans les conclusions des commissions ce qui les arrange pour un passage en force.

 

Hier, le CEDPA a donc logiquement fait savoir qu’il suspendait toute participation aux groupes de travail mis en place par le Préfet de Région sur le dossier Notre-Dame-des-Landes pour mettre en œuvre les préconisations de la commission du dialogue, la mission agricole et le comité des experts scientifiques. Europe Écologie - Les Verts apporte tout son soutien à la décision du CEDPA.

 

En effet, c’est avec stupeur que nous avons découvert dans la presse locale les propos du Préfet annonçant de possibles travaux sur le site dès l’automne 2013. Les commissions mises en place par le Premier Ministre avaient souligné les faiblesses du projet et demandaient plusieurs études complémentaires. Le Préfet fait de toute évidence peu de cas de ces recommandations, malgré les engagements pris par le Président de la République sur l’application des propositions de la commission du dialogue.

 

L’État n’est respectable que s’il respecte lui-même les contrats qu’il propose. Il est irresponsable de rompre le fragile processus de reprise du dialogue accepté par les associations.

 

Europe Écologie Les Verts Pays-de-la-Loire continuera de soutenir un processus qui ouvrirait de réelles perspectives pour sortir de la crise. Ce processus doit être fondé sur le développement d’expertises pluralistes sur les questions posées à l’issue des auditions et enquêtes des commissions.

 

Europe Écologie Les Verts Pays-de-la-Loire en appelle au Président de la République pour qu’il réponde à l’interpellation du CEDPA et qu’il réaffirme sa volonté de créer les conditions d’un débat apaisé. Il doit dissiper clairement la menace de reprise précipitée des travaux sans avoir levé les interrogations émises par la commission du dialogue, la mission agricole ainsi que le comité des experts scientifiques.

 

Europe Écologie Les Verts - Pays de la Loire

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques