Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 09:30

Après la journée d'étude organisée par l'Observatoire Régional des Transports, ou la Conférence sur le Potentiel Fret sur l'agglomération Mancelle, sans oublier le développement de la plateforme Fret de Château - Gontier, le FRET ferroviaire a le vent en poupe dans l'Ouest. Un constat quI ne déplait nullement à la FNAUT bien au contraire... pour peu que les réalisations soient concrêtes et que des voies ferrées soient ainsi préservées de la fermeture...

 

 

 

17 AVRIL 2014
rESERVEZ CETTE DATE
 
 
 
 
 
 
 
 

Sous le haut patronage de Frédéric Cuvillier, ministre délégué
auprès du ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie,
chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche



CCI France, les CCI des Pays de la Loire et la CCI Deux-Sèvres
ont le plaisir de vous inviter à :

L'ETAPE DU TOUR DE FRANCE DU FRET FERROVIAIRE
DANS LE GRAND OUEST

Report modal dans l'Ouest : mythe ou réalité ?

Comment devenir acteurs collectivement dans un monde qui change ?


Réservez dès à présent votre journée du
Jeudi 17 avril 2014, à partir de 9h30 à Nantes

 

Lieu de la manifestation
Salons d'Affaires - CCI Nantes St-Nazaire
Centre des Salorges
16 quai Ernest Renaud - CS 70515
44105 NANTES CEDEX 4

 

Le programme détaillé de la journée vous sera dévoilé prochainement


 
 
    En collaboration avec
   
   

   
   

 

Un événement labellisé 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 08:30

 

La ligne est le sujet principal et unique d'une publication intitulée Nantes - Châteaubriant, une ligne à redécouvrir, de la collection "images du patrimoine " ...

 

 

 

Nouveauté - Editions 303

 

Nantes-Châteaubriant
Une ligne à redécouvrir

Collection "Images du Patrimoine"
Numéro 284

                               .                                                           .
 

Après 34 ans d’arrêt, la ligne Nantes-Châteaubriant reprend vie.

Symboles de progrès, objets de débats passionnés, porteuses d’espoirs puis soumises à la concurrence, délaissées voire abandonnées, les petites lignes de chemin de fer ont souvent la même histoire. Nantes-Châteaubriant a connu toutes ces péripéties et pourtant, après 34 ans d’arrêt, l’aventure de la ligne reprend.

En 2010, le Service de l’inventaire du Patrimoine de la Région Pays de la Loire s’est emparé de l’étude de cette ligne et de tout le mobilier qui la jalonne : les archives ont été dépouillées, les associations riveraines consultées, les ouvrages d’art photographiés, les gares, rails, entrepôts, usines, panneaux, signaux… visités, étudiés et expliqués, les témoignages d’anciens cheminots et usagers recueillis. Autant d’éléments du passé qui sont aujourd’hui le socle d’une ligne rénovée, prête à accueillir les voyageurs du XXIe siècle.

Abonnez-vous à la newsletter
Nantes-Châteaubriant
Une ligne à redécouvrir

Collection « Images du patrimoine »
N° 284
Février 2014

12 euros
96 pages
240 x 300 mm

Textes : Gaëlle Caudal
Photographies : Denis Pillet

Revue 303
Hôtel de la Région
1, rue de la Loire
44966 Nantes cedex 9

contact@revue303.com
Venez découvrir les publications de la Revue 303: http://revue303.com/categorie-produit/numeros/collection/
Partager cet article
Repost0
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 07:30

 

P1020920

 

Pour ceux qui l'ignorerait encore l'ajournement de l'Ecotaxe est une véritable gabégie au point que FNE a eu la brillante idée d'afficher à l'instant "T" ce que la non application coûte à la collectivité...

 

Logo-FNE-web-little.jpg

 

L'écotaxe poids lourds devait entrer en application début 2014. Face à l'opposition, le gouvernement a reporté sa mise en place. A quel prix ?

 

voir le décompte ici

 

Le Manque à gagner depuis le 1er janvier 2014, suite au report de l'écotaxe s'élève

        à 1 712 € par minute

    et à 2 465 753 € par jour...

 

Cette éco-redevance est censée servir au financement de la transition énergétique et la décarbonisation des transports.

 

Depuis 2006, nous nous évertuons à soutenir sa mise en œuvre, dénonçons la pression des lobbies et le manque de courage politique des gouvernements successifs.

En faisant payer aux camions une partie du coût d'utilisation de l'infrastructure, l'éco-redevance poids lourds favorise l'optimisation du transport.

Elle incite les transporteurs à parcourir moins de kilomètres pour livrer la même quantité de marchandises.

Elle fournit un signal prix et rend compétitif les autres modes plus vertueux (fret ferroviaire et fluvial), favorisant ainsi le transfert de marchandises.

Enfin, elle dégagerait des ressources importantes pour financer la modernisation et le développement des infrastructures de transport alternatives.

 

Vous vous posez des questions sur l'écotaxe ? Trouvez des réponses ici

 

Voir le dossier sur le blog

Partager cet article
Repost0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:30

fnaut logo pdl

4 mars 2014

 

 

Les territoires vont - ils profiter de la réouverture de la voie ferrée Châteaubriant – Nantes ?

 

 

Le 28 février dernier, était inaugurée la liaison ferroviaire entre Nantes et Châteaubriant. Après 34 ans d’interruption, un train a relié de nouveau Nantes à Châteaubriant distant de 63 kilomètres.

 

Curieusement il n’y a eu aucun écho de cette inauguration en Mayenne, dans le Haut Anjou.Pourtant cette inauguration constitue une première puisque c’est :

+ d’une part la preuve que les voies ferrées ne sont pas irrémédiablement fermées ;

+ et d’autre part que lorsque la volonté politique existe la disparition des dessertes ferroviaires n’est pas inéluctable et que le train peut être un bon vecteur d’aménagement du territoire.

 

Un exemple que la Mayenne par exemple, devrait bien suivre si l’on pense à la desserte entre Laval et Mayenne, au désenclavement des territoires et au transport des usagers.

 

Châteaubriant distant de 63 kilomètres (c’est la même distance qui la sépare de Château Gontier par l’itinéraire ferroviaire) se trouve maintenant à 1h05 du centre de la capitale régionale par le tramway régional (Tram Train) et se trouve également à 62 km de Rennes, elle aussi reliée par TER Régional.

 

Même si l’association regrette que le choix du tram train ne soit pas la solution optimale en terme d’exploitation (temps de parcours identique à ce qu’il était dans les années 80 avec des omnibus poussifs, vitesse limitée) car il impose un changement de matériel obligatoire en gare de Châteaubriant pour le voyageur se rendant sur Rennes (présence de heurtoirs dans cette gare !), il n’en demeure pas moins qu’il fait gagner plus de 30 minutes sur le parcours traditionnel en autocar Laval / Châteaubriant / Nantes. Ce trajet, certes est loin d’être le plus rapide mais c’est celui qui revient le moins cher pour l’usager…

 

 

Aussi la FNAUT ne peut que se féliciter de l’amélioration du service de transport. Et pour favoriser l’usage des transports collectifs tout en favorisant la mobilité des populations, elle souhaite que soit mise en place une liaison autocar rapide entre Sablé / Château Gontier / Segré / Pouancé / Châteaubriant en correspondance avec les dessertes ferroviaires et autocars situées aux extrémités de la ligne (Sablé et Châteaubriant) afin :

+ de profiter de la dynamique de l’effet réseau TER accessible grâce à l’arrivée du tram train à Châteaubriant ;

+ de répondre au constat d’enclavement du Segréen (38 km de Châteaubriant) du fait de sa coupure du réseau ferré (constat du Conseil de développement du Pays de Segré) ;

+ du souhait de la ville de Château Gontier de favoriser ses relations vers Nantes (objectif de la Rocade Nord);

+ de proposer une offre de transport collective performante de bout en bout pour répondre à l’absence totale de desserte actuelle tout en favorisant le désenclavement des populations en créant un maillage indispensable du territoire.

 

Mais pour cela il est indispensable qu’il y ait une concertation de toutes les collectivités et une coordination des autorités organisatrices de transports sans oublier … les usagers. L’arrivée du tram train à Châteaubriant est une formidable opportunité pour les populations et pour les territoires situés à proximité pour peu que les collectivités en saisissent l’opportunité.

 

Pour la FNAUT

F. EYMON

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 06:55

 

fnaut logo pdl

 

Cela avait pourtant été souligné mais sans doute pas clamé avec la même force que celle des opposants réclamant l'abandon de l'Ecotaxe. Pourtant force est de constater que la reculade du gouvernement Ayrault face à la jacquerie bretonne des bonnets rouges a mis un nouveau coup d'arrêt aux projets de developpement des transports collectifs.

 

Des projets de TCSP ...torpillés


La radio France Info vient de réveler la liste des projets que la reculade du gouvernement sur l'écotaxe a torpillé ou coulé dans l'oeuf...

Cette liste concerne des projets de lignes de tramway, de bus (BHNS) ou métro sur l'ensemble du territoire. Les collectivités correspondantes avaient répondu à l'appel à projet du ministère des Transports. L'Etat devait financer, dès 2014, une partie de ces projets grâce aux 450 millions d'euros de recettes de l'écotaxe.


_0872.jpg

Les BHNS  (ici le BUS WAY de Nantes) sont adaptées au villes moyennes

 

Pour les usagers : c'est la double peine

 

Les conditions de transport de millions d'usagers ne vont pas connaitre d'évolutions positives dans leur quotidien du fait de sa non application. Un véritable fiasco et la non application de cette taxe se révele être une mesure aussi pénalisante que la hausse de la TVA... Pour les usagers : c'est la double peine !

 

Un BHNS à Laval !


Les projets n'étaient pas uniquement concentrés sur les grosdes agglomérations puisque Laval Agglo avait demandé des subventions pour un BHNS (Bus à haut niveau de service)...

Sur la liste figurait d'autres projets en Pays de la Loire ... Nous aurons l'occasion d'y revenir....

Partager cet article
Repost0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 07:30

La campagne des Municipales est commencée et la question "transport" même si elle ne mobilise pas les débats reste toujours au coeur des programmes...

Le site de la FNAUT va présenter à semaines à venir et le plus régulièrement possible des sujets et des propositions de différentes listes... Nous aurons l'occasion de présenter nos questionnaires et les réponses des différentes listes comme nous le faisons depuis... 1998 à chaque élection...

 

Pour commencer un petit tour chez nos voisins bretons et une proposition de la liste PG - EELV à Rennes...

 

ter bretagne v 170709 20h05 P1050198

Un AGC Z 27500  en gare de Rennes assurant un service TER

Un « RER » pour Rennes

La voiture représente en moyenne 15% du budget d’un ménage soit 5 000 euros par an. Ce coût est amené à augmenter en même temps que le pétrole s’épuise. Pour lutter contre les pollutions et redonner du pouvoir d’achat aux Rennaises et Rennais, il est urgent d’offrir des alternatives à la voiture. C’est pourquoi la liste « Changez la ville! » propose la construction d’un véritable « RER rennais » ]...[.

 

et plus loin...

 


 

 

]...[ Rennes et son agglomération sont situées au cœur d’une « étoile ferroviaire ». Composée de cinq branches elle comprend la ligne Rennes-Laval à l’est, Rennes-Saint Malo au Nord, Rennes-Saint Brieuc à l’Ouest, Rennes-Redon au Sud-ouest et Rennes-Chateaubriant au Sud-est. Ce sont ainsi 16 des 38 communes de l’agglomération et 8 des 14 quartiers rennais qui sont traversés par une voie ferrée. Rapide, confortable, peu polluant le train est un excellent moyen de déplacement à l’échelle d’une agglomération. En nous appuyant sur les infrastructures ferroviaires existantes, nous pouvons aménager un véritable RER rennais. Nous l’avons appelé le Train Rennes Express Métropolitain ]...[.

 

Voir la suite de l'argumentaire et le texte complet sur le site "changez la ville, Rennes citoyenne de gauche et écologiste"

 

images eelvnouveau-logo-pg

 

voir l'en-tête complet ; http://www.changezlaville.fr/2014/01/un-rer-pour-rennes/

Partager cet article
Repost0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 08:30

badge

 

Communiqué de presse commun du CéDpa
                                                                                                                             mercredi 25 février 2014

 

L’aéroport, c’est toujours non !

 


Ce 24 février, les élus du CéDpa viennent de réitérer leur demande de rendez-vous à Monsieur le Préfet, en attente depuis fin novembre. Pour évoquer le fond du dossier et lui faire part de leur mécontentement sur la manière dont le débat avec la Direction Générale de la Direction civile a été biaisé, mais aussi pour lui demander confirmation des propos qu’il semble avoir tenus en conférence de presse à la suite de la manifestation de samedi.

le-changement-passe-aussi-par-notre-dame-des-landes

En effet, dire que les opposants dont nous sommes doivent « cesser d’être la vitrine légale d’un mouvement armé» est non seulement ridicule mais aussi insultant. Nous avons appelé à la manifestation populaire du 22 février et nous ne le regrettons pas. Nous ne sommes pas responsables des échauffourées qui ont eu lieu, car nous ne sommes pas, jusqu’à preuve du contraire, chargés du maintien de l’ordre. Certes, nous condamnons les actes de vandalisme mais, dans le même temps, nous avons de nombreuses interrogations sur la manière dont la Préfecture a observé et laissé faire ces débordements.


photo 1

Opposés à la construction de cet aéroport pour des raisons économiques et écologiques, nous avons toujours travaillé avec le souci de la transparence et dans la recherche de la vérité. Nous sommes bien obligés de constater aujourd’hui que ce n’est pas ce qui préside au pseudo dialogue mis en place par le Premier Ministre et le Ministre des Transports. Nous entendons aujourd’hui que les partisans de l’aéroport voudraient justifier le début des travaux par les débordements de samedi ! Les dégâts - réels et choquants - ne peuvent valoir justification pour faire disparaître irrémédiablement une zone humide remarquable pour réaliser un équipement inutile. Nous ne nous laisserons pas enfermer dans ce piège et continuerons à faire toute la vérité sur les mensonges et les faux arguments qui fondent aujourd’hui la « vérité officielle » du projet d’aéroport.


Partager cet article
Repost0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 07:45

fnaut logo pdl                                                                   février 2014

 

Nantes -Châteaubriant : Vive la réouverture ... mais

 

 

40 ans après la fermeture qu’avait combattue la Fnaut, Merci à la Région Pays de la Loire, et aux collectivités qui ont entraîné l’Etat et RFF dans ce projet, d’autant que les réouvertures de ligne sont actuellement plus rares que les fermetures.

 

Mention spéciale au Département qui a choisi de cofinancer cette réouverture plutôt que de doubler des voies routières parallèles. Enfin un choix clair pour un mode de transport accessible à tous et qui sauvegarde l’environnement.

 

La ligne Sucé Beaulieu Rezé promise en 1995 pour 1997 pour desservir le périurbain et mailler les réseaux urbains a muté 17 ans plus tard !, en une ligne de tram train qui viendra cependant surcharger un peu plus la gare centrale de Nantes et la ligne 1 du tram.

 

Le choix du tram train, facilitant l’insertion urbaine et adapté aux stations rapprochées de la banlieue nantaise, jusqu’à Sucé sur Erdre, ne l’est plus au-delà : plus d’une heure pour les 64 km de Nantes à Châteaubriant, du fait de sa vitesse limitée à 100 km/h !

 

P1100634image009-copie-1.jpg

 

 

Le tronçon s’isole du réseau national : équipement spécifique, signalisation complexe, personnel spécialisé. Les liaisons interrégionales, le fret sont écartés, non définitivement, nous l‘espérons.

 

Pas de continuité entre les deux régions (la Bretagne assure pourtant une desserte TER Châteaubriant Rennes), et même des butoirs en gare de Châteaubriant. Des liaisons directes entre Nantes et Rennes intéresseraient pourtant les nombreux banlieusards du Nord Est de Nantes et du Sud Est de Rennes qui n’ont pas intérêt à passer par les gares centrales et faire le détour par Redon.

 

Une ligne Nantes Rennes tronçonnée

 

Cette liaison très utile pourrait déjà être améliorée si les 2 Régions garantissaient une correspondance systématique et rapide entre Nord et Sud à Châteaubriant.

 

Bon Vent à la nouvelle ligne et bon voyage !

Partager cet article
Repost0
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 12:00

L'annonce faite hier par le gouvernement donne encore un mauvais signal car d'échéance en échéance la mise en place de l'accessibilité dans les lieux publics est encore repoussée... Pourtant cette question est un enjeu primordial pour une partie de plus en plus nombreuse de la population... La SNCF a donc 9 ans pour se mettre en conformité...

 

logoapf

 

L’accessibilité, ce n’est pas maintenant mais dans 3 à 9 ans

 

Le verdict gouvernemental est tombé. Comme un couperet. Les personnes en situation de handicap devront attendre au mieux neuf ans de plus pour vivre dans une France accessible. Le Premier ministre a annoncé, ce mercredi 26 février, à l’issue de la concertation menée depuis début octobre (photo ci-contre), ses décisions sur les nouvelles modalités de mise en œuvre du volet accessibilité de loi de février 2005. Une loi qui fixe à début 2015 l’échéance légale pour la mise en accessibilité de tous les établissements recevant du public et de tous les moyens de transport.

 

Jean-Marc Ayrault a confirmé la création des agendas d’accessibilité programmée (Ad’ap) : tous les exploitants ne respectant pas l’échéance légale pourront s’engager sur un calendrier précis de mise aux normes, s’échelonnant de trois à neuf ans selon la nature de l’établissement ou du transport.

 

« Le non-respect de l’échéance du 1er janvier 2015, sauf dérogation validée, reste passible de sanctions pénales. Les Ad’ap sont un dispositif d’exception qui permet de poursuivre en toute sécurité juridique des travaux d’accessibilité après le 1er janvier 2015 », explique Matignon.


arret laennec saumur

 

Les services du Premier ministre ont également annoncé que les normes allaient évoluer pour simplifier la réglementation : « L’ensemble des propositions issues de la concertation ont été retenues par le gouvernement. » (Faire Face y consacrera un prochain article analysant avancées et reculs).

 

L'APF amère et sceptique

 

« Ce nouveau délai est difficile à accepter, commente la Fnath, l’association des accidentés de la vie. Toutefois, ce dispositif reste la moins mauvaise des solutions, à condition qu’il s'accompagne dans la durée par une mobilisation de l'ensemble des acteurs. »

 

L' Association des Paralysés de France est beaucoup plus amère et sceptique : « Si les Ad’ap présentent quelques aspects positifs, ils comportent également de nombreuses lacunes qui font douter de leur efficacité!» « Nous attendons que des sanctions significatives soient mises en œuvre » a réclamé son président, Alain Rochon

Franck Seuret

 

 

Communiqué provenant du site : http://www.faire-face.fr/archive/2014/02/26/l-accessibilite-ce-n-est-pas-maintenant-mais-dans-3-a-9-ans-66875.html

 

En savoir plus sur les agendas d’accessibilité programmée 

Partager cet article
Repost0
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 07:29

 CARTE POSTALE CHATEAUBRIANT

 

A l'occasion de la réouverture de Nantes - Châteaubriant, le 28 février 2014, les éditions 303 consacrent une publication spéciale sur cette ligne ferroviaire datant du 19e siècle.


303, c’est : l’addition des numéros départementaux de la région (44 Loire-Atlantique + 49 Maine-et-Loire + 53 Mayenne + 72 Sarthe + 85 Vendée).

 

 

La parution prochaine intitulée de Nantes-Châteaubriant, une ligne à redécouvrir appartient à la collection « Images du Patrimoine ».

A l'occasion du lancement, une offre permet d'acquérir cet ouvrage au tarif de 9€ au lieu de 12€. Il faut retourner avant le 28 février 2014, le formulaire de commande. 

 

Voir le site : service du patrimoine

 

Contact : Pierre Pincemin - Communication communication@revue303.com

Editions 303, Hôtel de la Région, 1, rue de la Loire, 44966 Nantes cedex 9
T. 02 28 20 63 03 /P. 06 24 36 37 76 / F. 02 28 20 50 21 / http://revue303.com
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques