Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 08:30

L'année 2014 marque le retour de la FNAUT, comme exposant, au salon "Planète en Fête". Cette année la manifestation aura lieu dans le sud mayenne à BALLOTS.

 

Nouveauté également, la FNAUT animera un stand commun avec le Collectif  Mayennais opposé à Notre Dame des Landes, membre de l'ACIPA...

 

http://www.planete-en-fete.fr/planete/planete/wp-content/uploads/2012/03/affiche-2014.png

Pour plus d'infos, visitez le ste internet du CIVAM BIO : ici

Partager cet article
Repost0
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 07:30

 

logofnaut2012

 

Communiqué de Presse

le 23 juin 2014

 

Ecotaxe : la FNAUT déplore le recul du gouvernement

 

Le principe de l’écotaxe est maintenu. Plus lisible, la taxe est recentrée sur les poids lourds effectuant de longs parcours de transit.

Mais le réseau routier taxé est beaucoup trop restreint et le produit brut de la taxe (hors rémunération d’Ecomouv) est ramené de plus d’un milliard d’euros par an à 500 millions : le produit net sera maigre, moins de 300 millions…

 

Un impact limité sur le trafic routier


De multiples avantages ont été accordés récemment au transport routier : investissements routiers, baisse de la taxe à l’essieu (de 50 millions par an) et de la taxation du gazole (de 150 millions), autorisation générale de circulation des 44 tonnes (qui implique 400 millions de coûts annuels supplémentaires d’entretien de la voirie), suppression de la subvention annuelle de l’Etat à Réseau Ferré de France pour le transport du fret (135 millions).

La mise en place de l’écotaxe devait corriger la sous-tarification routière, donc inciter les chargeurs à optimiser le chargement des camions et à utiliser davantage le rail et la voie d’eau, comme on l’a observé en Suisse et en Allemagne.

Sa restriction à 4 000 km de routes nationales et départementales au lieu de 15 000 diminuera fortement son impact. Des axes majeurs de transit sont exonérés, en particulier : France-Italie, Languedoc-Espagne, la RN 10 dans les Landes, l’A75, la RN 12 Paris-Bretagne,…

 

http://www.fnaut.fr/images/stories/autoroute.jpg

 

Une décision punitive


Trois catégories de Français sont lourdement pénalisées par le recul du gouvernement face aux milieux routiers et aux « bonnets rouges » bretons :

  • les usagers des transports qui attendent avec impatience la réalisation de la centaine de projets de transports urbains et la modernisation du réseau ferré qui devaient être financés par l’écotaxe ;
  • les riverains, soumis aux nuisances des poids lourds, des grands axes routiers dont la taxation n’était pas envisagée ou est abandonnée ;
  • les automobilistes et les contribuables qui, à leur insu, subventionnent largement le transport routier de marchandises.

Cette écotaxe très allégée décrédibilise par ailleurs le projet de loi de programmation sur la transition énergétique présenté trois jours plus tôt par le gouvernement.

 

Contact presse :

Jean Sivardière, président de la FNAUT
Gilles Laurent, vice-président de la FNAUT
Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 12:30

L'Ecotaxe avait été suspendue à l'automne dernier. Face à l'opposition, le gouvernement Ayrault avait dû geler son application qui devait  rapporter pourtant plus de 800 millions d'euros par an à l'État.

Cette longue reculade fait suite à des retards et ajournements successifs. La mesure phare du Grenelle de l'Environnement  qui devait pourtant s'appliquer dès 2011 n'a cessé d'être repoussée pour des raisons techniques et des décisions politiques alors qu'en Europe ce système d'écotaxe pour poids lourds est appliqué avec succès ... et bénéfice !

P1110785 

4000 km concernés au lieu des 15 000 prévus


L'information a été révélée dimanche matin par le journal Ouest-France et confirmée ensuite par Matignon. Le dispositif  Ecotaxe sera  remplacé d'ici au 1er janvier 2015 par un "péage de transit poids lourds" concernant les véhicules de plus de 3,5 tonnes. Un dispositif en retrait du projet initial et qui s'appliquera sur seulement 4.000 kilomètres de routes au lieu des 15.000 initialement prévus.

Le Ministère de l'Environnement est à l'origine de ce nouveau dispositif, dont le nom change comme le souhaitait Ségolène Royal. L'Ecotaxe nouvelle formule est présentée comme un "péage de transit poids lourds" sur des routes nationales et quelques tronçons de routes départementales. En plus des autoroutes déjà payantes, il ne s'appliquera que sur les  axes dits de "grand transit" qui enregistrent un important trafic poids-lourds "supérieur à 2.500 poids lourds par jour". "Cela correspond aux grands itinéraires traversant le pays sans péage et à des axes parallèles aux autoroutes payantes comme la RN4 entre Paris et l'Est de la France et la RN10 entre Bordeaux et Poitiers", précise le ministère de l'écologie.

 

La Bretagne échappe au dispositif 

 

La prime à la contestation a payé, la Bretagne en effet échappe au dispositif  puisque les itinéraires en Bretagne à l'Est de Rennes ne sont pas concernés. Seul l'axe Saint-Lô / Nantes via Rennes est concerné ainsi que le tronçon Rennes / La Gravelle (limite du département de la Mayenne).
De nombreuses exceptions permettent d'éviter le dispositif : les trajets courts, les véhicules et le matériel agricole ainsi que les véhicules dédiés à la collecte du lait seront ainsi exonérés du péage. 

 

Une application du nouveau dispositif prévue  le 1er janvier 2015.

 

Si les modalités techniques de paiement pour les transporteurs restent à préciser, en revanche on sait d'ors et déjà que "Les camions devront être équipés d'un GPS qui calculera le nombre de km parcourus et facturera en conséquence". Tous les camions de plus de 3,5 tonnes, y compris étrangers devront s'acquitter de ce nouveau péage. Enfin le barème fixé repose sur un taux moyen, modulable, de 13 centimes d'euro par km.

 

Après des années de tergiversation, un rodage technique de trois mois est prévu avant l'application pour de vrai du nouveau dispositif prévu "maintenant" le 1er janvier 2015. Encore faut-il que le dispositif soit discuté le lundi 23 juin  en projet de loi de finances avant d'être voté cet été au Parlement.

 

 

.http://www.lefigaro.fr/assets/infographie/print/1fixe/WEB_201410_ecotaxe_projets.png

Au 1er janvier 2015, tous ces projets auront pris encore du retard... pourtant la priorité des transports collectifs dans le cadre d'une politique de lutte contre les pollutions et les effets climatiques ne sont plus a démontrer...(infographie Le Figaro)

Partager cet article
Repost0
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 07:30

Une décision de justice qui tombe à point nommé...

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBhQGEBUTBxQUFBITGRgXGBMVGRUVFhsdFxkXFhYYHhgYGyYgFxkvGhcWHy8gIykpLCwsFioxNTAqNScrLCoBCQoKDgwOGg8PGjQkHyUwNTUvNS41Ly01LS4pKi8sMCw0NSopNSovMDQsLCktNCwsMCwsLCwvLCwsLDAsLCwsNP/AABEIAH8BjQMBIgACEQEDEQH/xAAbAAEAAwEBAQEAAAAAAAAAAAAABQYHBAMCAf/EAEwQAAEDAgMCCAcOBQMCBwAAAAEAAgMEEQUSIQYxBxMiQVFhcZEXMnKBobHSFBUjMzRCU1Ric5OistEWNVKSs4KDwjbBJCVjw+Hw8f/EABoBAQACAwEAAAAAAAAAAAAAAAACAwEEBgX/xAAzEQACAgECAwMLBQADAAAAAAAAAQIDEQQxEiFRE0GhFBUiMlJhcYGRsdEFIzPB8CSC4f/aAAwDAQACEQMRAD8A3FERAEREAREQBERAEREAREQBERAEREAREQBERAEREAREQBERAEREAREQBERAEREAREQBERAEREAREQBERAEREAREQBERAEREARFw43XnC6aWWIAmNpcAdxt2LKWXhGJNRTbO5FmHhXn+hi/P+6eFef6GL8/7rd8gu6HnedNN7XgzT0WYeFef6GL8/wC6eFef6GL8/wC6eQXdB5003teDNPRZh4V5/oYvz/unhXn+hi/P+6eQXdB5003teDNPRZh4V5/oYvz/ALp4V5/oYvz/ALp5Bd08R5003teDNPRZv4Tp/oovz/unhOn+ii73/uvL7aBPzhR18GaQizfwnT/RRd7/AN08J0/0UXe/907aA84UdfBmkIs38J0/0UXe/wDdPCdP9FF3v/dO2gPOFHXwZpCLN/CdP9FF3v8A3X47hPnaPiou9/7p20B5xo6+DNJRecEnGsaTzgHvF16K43wiIgCIiAIuetr48NbnrXtY24GZxsLncvaOQTAGIgg7iDcHzhZw8ZMZWcH0iIsGQiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAKI2u+QVH3bvUpdRG13yCo+7d6lZV68fiVXfxy+D+xh6Ii6w4IIiIAiIgOzBqD30qIonXAke1pI3gE8oi/Pa60XwU0/NLP3x+wqnwdUnurEIzzRh7z/blHpcFsS8fX6icJqMHjkdF+l6SuypysjnmYZVUzqKR0c/jMcWntBtfs5x1FeSuHCThXuaZk8Y5Moyu8po072/oVPXLSjwvBp3Vuqxw6BTGD7Ly4zDLLALNjBy/bcNS0ea+vSQOlemy+y79on3ddsDTy39P2G/a6+buCvuO49FsjA1lOG57WjiHQNMx6G9fOpwryuKWxsafTKUXZbyj9zJQb7l+r6keZSXP3uJJsLC51NgNBv3c118qo0QvmTcewr6XzJuPYVgw9jdKP4tnkt9QXsvGj+LZ5LfUF7L1EdktjixfGI8Di42tJDAQNBc67tFBeEuj/qk/sKcJfyB3ls9ajNi9kaXFqKOSuizPcX3dmeNz3AaBwG4LerqqVPaWZ3xyPOuuvd/ZVY2zzz1x3Fmwfaumx12Whku8a5HAtd5gRr5rr2xvHYtn2B9eSGudlFgXakE83UCsxx+hjwHEmNwM+KYyGhxdlcXWyX37raH+pWrhW+SR/fD9Eik9NDtIJZxL6kI6yzsrHJLih02IzaLaCi2kfGaueYRR68U2Mi55yXX6NN2mvSrPs9tTSYg5tPhNxlaSG5C1oA//VVcAdhQpo/fTJx1uXcS3vc9Gm6ys+zNPh80jn4AG52ABxHGCwfe3jb/ABT3Kd8YKDjiXLboQ005ymp8UMy3xnP3J+pqmUTC+qcGMbvc42AVXn4TqSJ1mca8f1NYAPzEH0KucIFc/Gq5lJTnksLGga2L5Lco9gcB1a9Kso2Pw/A4R75BmvJMsrspJIO435O46DoVcaa64RlZlt7JFktRdbOUacJR3b6ktg209Pj1xQSAuGpYbtd22O8dYuF9Y5tFDs8GmvLgHkgZQXbtTuUJs5QYfhM7nYZNG+STksaXtcWjna3nN+vVcHCz8VB5T/UFGNMJXqCzh9dyyeoshppWPHEunNbl3oqttfGySC+V7Q4X0NnC40XBjO09PgNhXyAOOoYLud22G4dZsFy4ZXe9mFRykX4una63TZgIHeqNsbs//F88s2Luc5rSC7Wxe519Ljc0AbhbmsldEXxSm/RiLtTNcEK1mUuuyLZTcJtJUOtJxsf2ntFvyklWiCdtU0OgcHNcLhzSCCOohV3FeD6lroy2mjETwOS9t9DzXF7OHbr1hVrg1xN9DUvpKg8k5iG/0vYeVbtF7+Ssyqqsg51Z5bpkY33VWRrvw1LZrr0LhjO2FPgMgjry4OLQ7RpcLEkc3klTEUonaHREFrgCCNQQdQQecLLuE+My18bWbzEwDzvkC7tgdpXYbIaLFrts4tjzfNdfWM9RO7r05wpS0idKshv3kIa5rUSqmuWcJ+/3ltO1kAqvct3cdfLbKbXtm39imVmD/wDqD/cH+ILT1RqKo18OO9Jm1pbpW8fF3Sa+gREWsbYREQBERAEREAREQBERAFEbXfIKj7t3qUuoja75BUfdu9Ssq9ePxKrv45fB/Yw9ERdYcEEREAREQGh8E1D8fM77MYP5nf8ABX2orW0ro2ymxlcWt7Q1z/U0qC2OgZgGHxmsc1mYcY5ziGjl6i5PPlyjzKO2kin2llhdgbTkgu8SPBjYX3aW2Dhd45O8C3K3rldZbxWya/3cdhRnT6aMUsvly+L5lg2nwn36pZI2+PbMzym6t793YVQdl9i343aSrvHB3Pf1Acw+13dI0rDq4YlEyWO4D2g2O8HnaesG4PYqvW4VLLPJTCp9z02swa0Wc4SOPGAPJ0AffTdaQb1pTim1IzqaYTlGzGf76b925945tfDs4wQYM1rpG8kNb4jO23jOv80a332UJhOxdRj7+OxtzmNcbnN8a7sG5g7d3QpWnrMM2SH/AIZzZJB85vwr+zN4rOy7QuKq24qsa5OAQuaDpnDeMd32yM891F4b9J/JGvZKEpLtpZxtGPP/AHgdu29DTYfRNijyxvYQ6Jg1cTudfnIIvdx57LO1b6Dg+qMSdnxd+TNq4k8ZKe03sO257FFbWYB/D8+SO5jeMzCdTpYOBPSDr2OCqsTfpYwamqhZL91w4VsQq+ZNx7CvpfMm49hVJoPY3Sj+LZ5LfUF7Lxo/i2eS31Bey9RHZLYqvCX8gd5bPWqVhWwsmLUfuikkFyHWisbnK4i2a+826Fpu0GBt2hhMU7nNBIN22vp2r6wLB24DA2GFxc1uY3da/KcXc3at+rVdlTwx3z4Hm3aJXajimvR4cfPJnXBpSU9RUH3Xfj2cqMHxdN5tzvG/XttpdWDhW+SR/fD9Ei7avYKKep9000kkUmYPszLbNznUc/OOe56VJbR7Os2libHUuc0NcH3ba9wHNtqDpylKeohK+NueX2K4aWyOmnThZ7n1KZs/gGG1dNG/EZWNlcOUDMGm9z83NppZWnZqiosKc9uCysc6S12iUSE5M1tL/aKh/BPB9NN+T2VI4DsFFs/MJoJJHOAIs7LbXTmCzdbXNP8Acfw7hp6ba5RzVFY7+8qW3ET8CxNtS0Xa4skb0Ex5WubfzD+5W3EJ6LbWnaJZw1gcHkB7GPaQHCzg8G28929TmKYVFjMZjr2B7TrrvB6QRqD1hU+bgnic74GaQN6CGuPfp6liN1c4x424yj3mZ6e2uc+BKUZc2ny5lawumiosXjZhjzJE2RuV5Idfkgu1AAPKuNOhWPhZ+Kg8p/qCnsB2Jp8AIfCC+QbpH2JHYAAG9u/rXrtLsuzadrG1L3sDCSMttbgDnBUnqYO+Mu5IjHR2R0068LMnnC7tuR4UNCcTwlkTNDJTNaO0sFvTZU3g/wBom7PyyQYp8G153u0DXtu0h3R282VaXh1EMNhjijJIja1gJ3kNFrmyh8f2Jp9oHZ5gWSc8jLAnozAix7d/Wqq7oelCfqvwL7tPZ6FlfrRXf3nRie1lNhcZe+Vj9LtYxzXOd0WAPp3KkcHFG/E62SqkHJbnJPNnkO4eYuPd0qWpuCiGN16iWRw/pAa3zE6+iyuNBQR4ZGI6JoYxu4D19Z6ysuyqqtxreW+/3EVVddbGdySUdkufMzfhF/mUPkRf5JFM8Ieyfu5vurDx8KwcsDe5o+cPtD0jsAUtjuxcePVDZ53va5ga0BuW3JcXDePtKwo9Twqtw3S5haPjdqs2k+RjWy9a/EcThkqjme5wuemzC2/bYLZVWafYKGkqxU0zntIcXCMZcgJBBA0uBqTbmVmUNXdC2ScOhPQUWUQkrN28hERaZ6AREQBERAEREAREQBERAFEbXfIKj7t3qUuoja75BUfdu9Ssq9ePxKrv45fB/Yw9ERdYcEEREAXdgWGnGKmKEfPcAfJGrz/aCuFaFwV4NrJUyj/02egvP6RftVGot7KtyNvR09tdGHd3/At+JYEKh7JqPK2eIWaXDMwj+kt5vKbYjrGi8sB2shxzkNIbMLgxk3vbeWO+e309ICbY4t70Uj3MNnv+DZ03dpfzC7vMsibyLZdLbiNCLbiDzFcdZZwS5HR6rVeT2JQW+/8AupsOG/8Al9TLAfFf8PH/AKjaZvmfZ3+6ubbHC46yNktYzO2B2Zw1+LPJk3a6Cz9N/F2VGotspYpIXVxziF185HLyOGWRpI8YWsdRe7BqtWc0Tts6xa4eYg/9rKUGpxaLabIamuUF4/VeJTafG8Ho9YRECNx4mQnvLLrql4SaOAfAl7rczWW/WQvKmxmTCc0M9JJMKc8XxsdnuLbAxksIvfIW3OoJBX0OEGkhNqiOWJ3Q+NoPcDdRUsd6XyKVa4rHHGP/AFa+8sHFNwluqNMLpnO63En8rAfWoXExiG09jVQvysuQ0R8W0aakZ+U7TrKuDeEKjPz3j/bf/wBgv08IVGNz3/hyeysPEt5EZqFixZfle7CMqBvuX5JuPYV34zJFNPI7Db8U45gCMpF9XC3Re9upcEm49hWqzxJrGUbpR/Fs8lvqC9l40fxbPJb6gvZemjsVsFWtsNsP4X4sRsEj33OUm1mjn3HnPoKsqy6niG3eKvMlzAwH+xnJaAetxzecra01cZNyn6qXM09ZbOEVCv1pPC/tl72Yx4bR04laA11y1zQb2I5r9hB86lHvEYJkIAAuSdAAN5v0LNdg6p2z9dLR1Z8clo6MzLlpHQC2/oU7wnVzqWjDYjbjXhrvJAc4jvA8ynZp/wB9Qjs9vgyFWr/4zsnvHf4o4sW4U2QPLcLi4wDTO45Qextrkdtl54dwrBz8uJw5BuLmEut2tIvbsN+pSXBzgcdHStmLQZZbkuNiQLkBoPMLC56z1Be222GQ4zTTEZDNTNL7i2dthnynnsW8x7Vb/wAdT7Ph92cmuvK3X23Gs74x88dSyU9Q2rYH05DmuFw4aggqs4NtqcWrX0zog0MMgz5iSchtuy8/ao/gpr3TQyxP1ETmub1CTNcd7Sf9Sidj/wCczeVP+sqK08YuyMueFyJvVymqZR5cT5mj4nWe98EsoGbi2PfbdfK0utfm3KE2P2tO1PG54xHxeTc7NfNm6hbxfSpPaT5FU/cy/ocqbwR7qn/a/wDcVddcXRObXNYLrbpx1VdafJp5+jJifbYw4j7j4oWzNbxmY35TQ6+XL19K/dr9tTsvIxjYhJnbmuXZba2/pKrNZ/1APvY/8bVp5YHeMApWxrqcG45Tjz+JCmdtysSlhqTSeFySM48LbvqzfxD7CltltvztHUCF0IZyXOzB+bdbmyjpVdxoWx4ffU/6YlqQYG7gFZqFTCCxDnJZ3fIp0j1FlkuKzlF42XP8EbtJjg2ep3TPGYiwa29szjuHdc9gUZsftn/E5kZKwRvYA4AHNdp0J3Dcbf3BV3hBq3Y5WQ0dIfFIv5b+nsZr/qK5K+nGweKRvhuIHAHnPJdyZB1kHlW7FmvTQdWH67WV/veLdXZG7iX8cWk/i+/5GqKqUG2zq3EDSGIAB8jeMzknkBxvly8+Xp51agc25ZfgX8+f95P+l619PXGcZuS2Rtau2cJVqL3lhlu2w2sOywiLIxJxmbe7LbLl6jfxvQu7ZzaBm0cAkh0duey9y13R1jnB6FU+Fvxaftk/4KvYZVS7DTQyvu6KeNjyBuc1wDiPLaT/APQ5bENLGyhNetz+eDUs1s6tVKMvUWPllbl42m22Oz9SyBkQfna12YuLbZnObuynoUttLjJwCmdM1uctLRlJy+M4N32PSs+28qm11dTyUxDmPjiII5wZHq4cIv8ALpe2P/I1QdME6ljff6lkdRNq959Xb6Fc8LbvqzfxD7C78B4SHY1UxwugDRISM2cm1ml27KL7lDbKbeR7PUwhmje4hzjdpbbU9atuze28e0sxigjewtYX3cW20LW208pXXVRgpYq5dc+JRpr52OOb+b7sL6FlREXknuBERAEREAURtd8gqPu3epS6iNrvkFR9271Kyr14/Equ/jl8H9jD0RF1hwQREQHRh9A/FJWRUou95sOjrJ6gLk9i3TCsObhELIafxWAC/Sedx6ybnzrEcIxuTAnl9AWh5FsxaHG3Pa+5TTOECtmuDKAOkMZf1Lyv1GE3HibSij2f07U06dNyy5P7fU7dvsa986ni4jeOC7eovPjnzaN8x6VWURclKXE8lVljsm5vvC1PYHFffCkDH+PB8GfJHiH+3TtaVli7sJxqXBHOdQOylwANwHA21Gh59/ep1z4Xku0t/Y2cT27zQtrqyXZ9zarDw0h1opWuBsQCXRnQixBLhf7YUfT8JUVQLYlA4eTlkb22dY+gqsV219TiUbo6t7XMdoRkaOe41tobgHzKGUpWvPol9utkp5qfJ9z6mlR1WE4pvFO0n+pgiPeQLrqGxFDVi8LLg87JJLeh1lla/Y3GE3iJaelpLT3hO1XfEwtZF+vWn/vmaJjXB9CyB5wtrhK0Zmguc69tS2xO8i47VnDzdpt0KUp9pKql+JqJf9Ts/wCu6jah5lzOfvdck6DU3J0Gg16FCbi9lg19TZVPnXHHU3Kj+LZ5LfUF7Lxo/i2eS31Bey9BHUrYru3mMe9FG/IbPl+Db08oco9Vm316bKkYDsJVV8LZqSVsQkFwMz2uIBIBOUbucdq0vEsEhxfL74Rtky3y5r6Xtf1DuXXDCKdobCAGtAAA3ADQDuW5Xqeyr4Yb55mhbo+2t47HyS5YMf2g2aqNlXRz1Ege4vFnguJDm2c2+Ya7tPJV52go/wCNcNa+h1fZsrG3+cAQ5l+nVw7QrDX4dHijMlawPZcHKekbiv2gw+PDGZKJoYwEnKL21371KerclGT9ZPwI16FQc4p+hJbd+TONjtuG4DH7nxZrw1hdlcBq25Jc1zd/jX69dyreKVTKaeQ4PNI6OUEOc+4cQ/xmuv4/af8A5WwYns1TYwb18LXO/q1a7+5pB9K86DZKkwzWlgZc31dd51Fjq8kjTRXx1dMW5qLy91ywa09BfOKrclhbPnlf0V/gqbG2nkMRvKXjOLEWFrMF+f5x86rtXM7YvFnSzNJY5z3aaZmSXJsTzgnvb1rT8OwyPCWcXQMDGXJsOk6k3Op/YWTEMLixVuWvjbI0bswvbrB3g9ioWqXayk1mMjYeil2MIJ4lHZ92Sl7ScIsFXTPjw8Pc+VpZqMoaHCzr33mxNrLr4L8LdR0z5ZhbjnAtvztaLA9hJd5tedS1NsPRUjs0cDSftF7x3PcQp0C25RsurVfZ1J4e+SdWntdqtuaylhJf+mX1n/UA+9j/AMbVqCj34BA+bj3RN464OfW9wLA9wCkFXfarFHHcsF2modTnl7tv6mV41/Px99T/AKYlpeI1zcMhfLP4sbS49dhu7Tu8655dn6eebj5YmmW7XZ9b3bYNPmsO5dNdQMxJhjrGh7Da7Texsbj0qVt0bOBdFhkKNPOp2PPrNtGTYDs9UbXPlnhkEbg65eS4Xc65IbbUWBHmIXVjuwVTQwumqZhKIxfLd5NrjMRm6tT2LTqDDo8LZkoWBjbk2HSd5XvLEJmlsoBa4EEHcQdCFe9fPjzHb+jWj+l19niTzJ9+XuVvg9xj31o2tkPLh+DPYPEP9una0qqYF/Pn/eT/AKXrQ8NwODCCTh8bYy6wOW+tt3P1nvXzDs/T083HRRNEpLjnF73dfMfPc96rV8Iym0uUl9y56WyUalJ84vn78FO4W/Fp+2T/AIKcbgLNocLgim0PExFj+drhG2x7OYjoKmMSwaHF8vvhG2TLfLmvpe1/UO5dMEDaZjWQizWgNaBuAAsB3KD1H7cIx3TJLS5unOXNSSWDC30b8OqWxVgIdG8NtvA5V9Oo3v57rU+EX+XS9sf+Rqla7AIMSeH1kTXvFgHHfobjd1rprqFmJMMdY0PYbXad2huPSFdbq1ZOEmttymnQOqFkE/W2+hm+yW0tFhdMGYmzNJmcb8WH6E6alWXCNr6GqmbHh7MsknJBEYb12JHNp6FIfwXR/V4/T+69aXZWlonh9NCxr2m4cL3HpUbbaJ5eHlk6adRWoxzHC9zySqIi0T0QiIgCIiALkxfD/fWCSIuy8Y0tzWva/Pa+q60WU2nlGGlJYZn3gkb9ZP4Y9tPBI36yfwx7a0FFteW3+19vwaPm3Tex9/yZ94JG/WT+GPbTwSN+sn8Me2tBRPLb/a+34Hm3Tex9/wAmfeCRv1k/hj217N4LGsFhUH8Me0r2ipuuncuGx5X+6GV+n6dbR+/5KL4Lh9YP4Y9pPBcPrB/DHtK9ItXsodCXkNHs+L/JRfBcPrB/DHtJ4Lh9YP4Y9pXpE7KHQeQ0ez4v8lF8Fw+sH8Me0nguH1g/hj2lekTsodB5DR7Pi/yUXwXD6wfwx7SeC4fWD+GPaV6ROyh0HkNHs+L/ACUXwXD6wfwx7S/HcFocPlB/DHtK9onZQ6DyGj2fF/k+IY+KaG9AA7hZfaIrTcCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgCIiAIiIAiIgP/Z

 

Communiqué de presse

Jeudi 19 juin 2014

 


DUP ligne ferroviaire Oloron-Bedous : décision favorable du tribunal administratif de Toulouse

 


Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine, et Bernard Uthurry, premier vice-président du Conseil régional en charge des infrastructures et des Transports, prennent acte avec satisfaction de la décision du tribunal administratif de Toulouse rejetant la requête en référé suspension de l’association Contre la Réouverture d’Oloron-Canfranc (CROC), la dite association sollicitait l’annulation de l'arrêté signé par Pierre-André Durand, préfet des Pyrénées-Atlantiques, le 19 février 2014 portant déclaration d’utilitépublique du projet de travaux d’aménagement nécessaires à la reprise des circulations ferroviaires entre Oloron-Sainte-Marie et Bedous.

 

La ligne ferroviaire Oloron-Bedous : un projet d’intérêt général


Cette décision conforte les élus régionaux dans leur engagement pour un projet d’intérêt général.


Depuis plusieurs années, le Conseil régional d’Aquitaine œuvre avec l’Etat et l’Union européenne pour la réouverture de cette ligne ferroviaire, soutenu par le CRELOC, la SEPANSO et la FNAUT. Après une remise en service de la ligne ferroviaire Pau - Oloron en janvier 2011, l’objectif est la poursuite des travaux entre Oloron et Bedous.


Les deux élus insistent sur les caractères économique, écologique, touristique de ce projet. Seule, la réouverture de la liaison ferroviaire permettra aux personnes, comme aux biens, de bénéficier d’une liaison fiable et sûre reliant la vallée d’Aspe à la ville centre Oloron et à l’agglomération paloise.

 

 

 

Contact presse :

Rachid Belhadj

05 57 57 02 75 - 06 18 48 01 79 / presse@aquitaine.fr

Facebook : RegionAquitaine

Twitter : @RegionAquitaine

site  internet


http://creloc.intermodalite.com/actu08/25aout/elec_oloron.JPG

Photo CRELOC

Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 18:15

  DSCF1419 bis(1)

 

Le 22/06/2014.

 

Une écotaxe transformée en péage de transit : Tout faux !



Pour les bonnets verts, cette transformation de l’écotaxe en mini péage de transit s’apparente à une vraie reculade du gouvernement. Le projet vise à mettre en place une redevance sur 4 000 km de routes nationales et départementales au lieu des 15 000 km initialement prévus dans le projet écotaxe. Par ailleurs cela concerne uniquement les camions de plus de 3,5 tonnes.

On se prive là de recettes importantes. Les conséquences sont immédiates. Ainsi 120 projets de transports propres (fret ferroviaire, transport de voyageurs par le train, bus et tram) se trouvent menacés dans leur réalisation.

De par son projet, Madame Ségolène Royal se moque bel et bien du principe pollueur-payeur et se range du côté des organisations patronales du transport, des firmes de l’agroalimentaire et de la FNSEA, principale organisation agricole du pays.

S’il faut générer de nouvelles recettes, le gouvernement se servira alors dans la poche du contribuable, notamment de celles et ceux qui empruntent les transports vertueux. Un vrai scandale en perspective !

Avec cette écotaxe trucidée, nous ne sommes plus dans une société de progrès. Ce sont bien les lobbys cupides et irrespectueux de la planète et des générations futures qui triomphent !

 

Les Bonnets Verts

 


Les Bonnets Verts (collectif informel) sont pro écotaxe, ils soutiennet les initiatives qui visent à renforcer et promouvoir l’écomobilité. Les bonnets verts militent pour une TVA à 5% sur les billets et titres de transport (train, métro, tram, vus).

 

ATT00298

 

Suivre les Bonnets Verts :

https://twitter.com/bonnets_verts -
https://fr-fr.facebook.com/pages/Les-Bonnets-Verts/176433972412517?hc_location=timeline

Partager cet article
Repost0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 09:00

  P1080851

 

Après les excellents livres de Frédéric Héran, sur l'histoire du vélo, et d'Olivier Razemon, sur "Le pouvoir de la pédale", un ouvrage vient de sortir récemment : "Le vélo pour les nuls", écrit par Hélène Giraud et Christine Murris, journalistes et cyclistes en région parisienne.

 

Ce bouquin fait partie de la collection jaune et noire que vous connaissez sans doute: il a vocation à donner des conseils très pratiques aux débutants, mais aussi aux cyclistes désireux d'en savoir plus. par exemple, il explique comment on apprend aux adultes à faire du vélo, avec la méthode de la vélo-école de Montreuil.

 

Hormis la compétition, toutes les pratiques du vélo sont évoquées, le vélo "utilitaire" bien sûr, mais aussi le cyclo-tourisme, avec plein de conseils sur l'organisation des virées familiales, les choix d'itinéraires, etc. On fait aussi des incursions dans le monde du fixie, du tandem, du VTT...

 

Mais c'est aussi un ouvrage militant où vous retrouverez des thèmes importants pour la Fub, sur la lutte contre le vol de vélos ou le partage de la rue. Une bonne place est consacrée au décryptage du code de la route et à la pédagogie des aménagements cyclables.

 

 Voici les grandes chapitres du sommaire:


+ Choisir, équiper et entretenir son vélo


+ Eh bien, roulez maintenant!


+ A l'aise partout à vélo


+ Ma vie à vélo


+ Plus heureux à vélo


+ Découvrir le monde à vélo


+ La partir des Dix

 

 

 

 

 "Le vélo pour les nuls", d'Hélène Giraud et Christine Murris

 Editions First, mai 2014

 380 pages - 22,95 euros

Partager cet article
Repost0
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 07:25

 

nv logo fnaut

Communiqué de presse

le 20 juin 2014

Transition énergétique : oubli du secteur des transports

 

Le secteur des transports est quasiment ignoré par le projet de loi alors qu’il est le premier contributeur aux émissions de gaz à effet de serre.


Il est pourtant aussi énergivore que celui du logement et encore plus vulnérable à l’insécurité et au coût de nos approvisionnements en pétrole.


Le gouvernement annonce « des mesures ambitieuses » en faveur des transports propres et économes en énergie. Mais le volontarisme concernant les véhicules électriques cache le manque décevant d’ambition relative aux autres modes de déplacement. Aucun objectif chiffré de réduction des trafics engendrant des gaspillages énergétiques n’est fixé.


P1070218

L’autopartage est oublié dans le projet de loi sur la transition énergétique (Strasbourg)

 

Le véhicule électrique, solution miracle ou mirage ?


Des mesures très coûteuses sont proposées pour stimuler l’usage de la voiture électrique. La FNAUT rappelle qu’au-delà de ses limites écologiques, déjà soulignées par l’ADEME, la voiture électrique est aussi encombrante que la voiture thermique et reste donc aussi inadaptée qu’elle au milieu urbain. 


La FNAUT s’oppose donc à toute autorisation d’emprunt des couloirs réservés aux bus, vélos et taxis par les voitures électriques. Si des facilités de circulation sont accordées aux voitures électriques, elles doivent l’être au détriment des véhicules thermiques.


La FNAUT rappelle par ailleurs que la baisse de 10 km/h des vitesses maximales autorisées sur les routes, voies express et autoroutes permettrait d’importantes économies de pétrole et une amélioration sensible de la sécurité. Une mesure simple et peu coûteuse malheureusement écartée.

 

P1070885

Le transport collectif est un autre parent pauvre du projet de loi  (TUL à Laval)

 

Le report modal ignoré

 

Le vélo n’est pas cité. Il est pourtant parfaitement adapté à la ville, susceptible de devenir un transport de masse, et bien des mesures peu coûteuses restent à prendre pour en faciliter l’usage.


Le transport collectif est un autre parent pauvre du projet de loi : aucun engagement n’est pris pour le développer, puisqu’aucune source nouvelle de financement n’est envisagée.


L’autopartage est lui aussi oublié. Il est pourtant très incitatif à un usage plus fréquent du vélo et du transport collectif, et à une démotorisation des citadins.


Enfin rien n’est prévu pour corriger les conditions inéquitables de concurrence entre le transport collectif ou le transport du fret par rail ou voie d’eau d’une part, l’automobile, le camion et l’avion d’autre part. Les possibilités offertes par la fiscalité environnementale sont totalement ignorées.

 

 

Contact presse :

Jean Sivardière, président de la FNAUT
Gilles Laurent, vice-président

Partager cet article
Repost0
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 07:30

tcm 28-23524 28-332-64 

En grève toute...

 

Le score est sans appel, la discalification sans contestation possible, le résultat est peu glorieux...

 

Avec 153 millions en plus d'une semaine, le coût estimé de la grève des cheminots allourdit une fois de plus l'ardoise de la SNCF...Sans compter le coût à venir des indemnisations, la perte d"image" du ferroviaire... pour enchainer sur les réformes nécessaires (Pollutaxe, Fret ferroviaire...).

 

logo2

 

Et 1 et 2 et 3... zéro...


Sans qu'à aucun moment, il ne soit abordé le fond du problème. Comment une entreprise publique peut-elle accumuler des dettes exponentielles sans que l'Etat le principal actionnaire ne réagisse et n'intervienne ? Comment expliquer que la SNCF a répondu à la commande d'Etat pour financer, sur ses fonds propres, le réseau TGV a ses débuts ? Il manque des informations et des explications sur la politique des transports de l'Etat depuis ses 40 dernières années...

 

Enlisement  ...

 

Après le 1er Ministre, c'est au tour de Guillaume PEPY, le patron de la SNCF, de dire qu'il est désormais "temps de se remettre au travail"

 

  gr-ve-CABU149.jpg

 

Ni BAC ?

gr-ve-CABU150.jpgNi coupe du monde, ni discours de François Hollande !

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 07:30

logofnaut2012

Communiqué de Presse 

16 juin 2014 

Critique du projet de réforme ferroviaire

 

Le projet de loi comporte des éléments favorables (affirmation du rôle de l’Etat-stratège, création d’un gestionnaire d’infrastructures unifié), mais il doit être amendé pour atteindre l’objectif affiché de développement du transport ferroviaire, particulièrement sur le réseau national.

 

L’Etat doit reprendre concrètement en mains la politique ferroviaire

 

La FNAUT demande que l’Etat stratège élabore, puis fasse approuver par le Parlement, un « Schéma national des services de transport ferroviaire », cohérent avec les services régionaux, et un « Schéma national des infrastructures ferroviaires ».

 

Les contrats de performance de RFF et de la SNCF, prévus par la loi, doivent traduire les orientations du ministre des Transports : la valorisation du réseau classique, des transports du quotidien mais aussi des « axes structurants d’aménagement du territoire » et du fret,systématiquement négligés depuis longtemps.

 

Outre l’Etat, les différents financeurs du rail (Régions, voyageurs, chargeurs) doivent être représentés explicitement dans ses instances nationales et régionales d’administration. Le projet de loi doit respecter la loi de démocratisation du secteur public.

tcm 28-23524 28-332-64

 

 

L’autonomie du gestionnaire d’infrastructure doit être renforcée

 

Le projet de loi prévoit la constitution d’un gestionnaire d’infrastructure unifié (GIU), reconnue indispensable depuis les Assises du ferroviaire. La création de ce GIU est urgente, mais son autonomie doit être renforcée pour que puisse se développer une culture de réseau mieux circulé et rentabilisé. Ceci implique parallèlement un régulateur fort et indépendant.

 

Il convient de rappeler que le succès du rail en Allemagne n’est pas dû à sa structure institutionnelle, mais à son désendettement par l’Etat lors de la réforme de 1994, au bon état du réseau, à la stratégie offensive de la Deutsche Bahn et à l’introduction de la concurrence.

 

L’ouverture régulée à la concurrence ne peut plus être ignorée

 

Le projet de réforme fait l’impasse sur l’ouverture prochaine du trafic voyageurs à la concurrence. Or cette ouverture, si elle est anticipée, appliquée avec pragmatisme et maîtrisée dans le cadre de délégations de service public, peut permettre d’améliorer les performances économiques du rail et la qualité du service rendu aux voyageurs, comme on a pu l’observer en Allemagne où le transport régional s’est fortement développé sans peser exagérément sur les finances publiques et sans nuire à l’opérateur historique.

 

La FNAUT demande donc aux Parlementaires d’amender le projet de loi afin que l’Etat et les Régions reprennent la maîtrise de la politique ferroviaire, la SNCF se concentrant sur un réel développement de ses activités ferroviaires, notamment nationales, et le gestionnaire d’infrastructures favorisant une utilisation maximale du réseau financé par la collectivité.

 

 

Contact presse :

 

Jean Sivardière, président de la FNAUT

Jean Lenoir, vice-président de la FNAUT

 

 

 

 

pays de la loire

siteon0-38e4a

SNCF logoHD

Partager cet article
Repost0
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 00:10

 

 

 

Écopôle lance sa 3ème édition de MOBILUS

 

 

Mobilus à destination des scolaires


Depuis 2012, Ecopôle a accompagné 36 classes de cycle 3 (CE2, CM1, CM2) et 7 groupes d'instituts médico-éducatif vers l'apprentissage de la mobilité durable.

Le cadre d'apprentissage proposé se déroule sur une année scolaire : animation en classe, mise à disposition d'outils pédagogiques (classeur, jeu, exposition), visites de terrain, créations artistiques, journées festives en fin d'année.

Adaptable en fonction des classes et des envies, le projet permet aux enseignants, aux éducateurs et aux élèves de s'approprier les enjeux de la mobilité durable.

Nombre de places limité : 25 groupes maximum.

 

Nouveauté rentrée 2014 : Mobilus s'adapte aux temps péri et extra scolaire !


Dan un format plus court et qui garantit par une formation l'autonomie des animateurs /trices,

Mobilus s'ouvre aux temps d'animation péri-scolaire. Ce nouveau dispositif comprend :


+ le jeu Mobilus (100 euros maximum)


+ 1 animation sur les modes de déplacement (intervention d'une heure, gratuite)


+ 1 journée de formation sur les enjeux et les outils pédagogiques de la mobilité durable à destination des animateurs éligibles aux plans de formations (150 euros maximum)


Nombre de places limité : 25 maximum

 

Informations pratiques


Des journées d'informations seront proposées aux enseignants les mercredi 1er et 8 octobre (après-midi) ainsi qu'aux animateurs à des dates précisées ultérieurement.

 

Date limite des inscriptions : vendredi 4 octobre 2014

 

Renseignements et inscriptions :

Ecopôle-CPIE Pays de Nantes

julie.gardan@ecopole.com

02 40 48 54 54

 

site internet : ici

 

  http://www.ecopole.com/templates/ecopole2013/img/logo-ecopole.png

 

Les partenaires financiers

 

Ce projet Mobilus est financé par Nantes Métropole, par la Fondation Banque Populaire Atlantique, par la Fondation Renault, par GRDF et l'ADEME.

 

Les partenaires  techniques  : Une contribution importante du réseau de l'environnement.

 

De nombreuses structures ont contribué à la réalisation ou à la rédaction des contenus : l'Association des Petits Débrouillards Pays de la Loire, Place au Vélo, La Cicadelle, l'ANDE, Nantes en Transition, la NGE, Bicloo/Decaux, la SEMITAN, la SNCF, LocEco et Marguerite...

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques