Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2005 6 19 /11 /novembre /2005 20:00
Après l'agglomération d'Angers, qui a installé des bornes  à chaque futur arrêt du tramway,  d'autres initiatives individuelles voient le jour, anticipant l'arrivée de la première ligne Nord - Sud.


Sur cette photo prise Place Molière, en plein centre ville,  on voit bien le totem installé par l'agglo...

Vous ne remarquez rien ?

Alors un petit coup de zoom et ...


Eh oui ! Tous les commerçants ne sont pas contre le tramway, et certains se placent dès maintenant pour être les premiers à bénéficier de l'image (positive) du futur Transport en Commun en site propre.

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Spécial TRAM d'Angers !
commenter cet article
18 novembre 2005 5 18 /11 /novembre /2005 22:44
Les chiffres sont tombés et sont excellents. Durant les 6 premiers mois de 2005, le trafic TER a cru de 10 % dans notre région, qui décroche la timbale : mieux que les TGV !

Pétrole cher, changement des comportements, périurbanisation qui éloigne chaque jour un peu plus les actifs de leur lieu de travail, plusieurs explications sont avancées par les acteurs du monde des transports, notamment dans le numéro 3022 de La Vie du Rail du 26 octobre 2005.

Tout irait donc pour le mieux, sauf qu'une partie de nos élus (de tous bords politiques...) ne croit pas encore que ces chiffres sont le reflet d'un changement profond de notre société, et continuent de voter des budgets plutôt ... routiers que ferroviaires.


Pourtant, les indices abondent : sursaturation du nouveau TER Nantes Vertou, alors que les études étaient frileuses, prolongement sud du Tram 2 à Nantes pris d'assaut par les usagers et ... les automobilistes (il a fallu multiplier en urgence les places de stationement dans les parkings relais).

En décembre, la suppression d'une partie des rares corail encore en circulation dans notre région va encore augmenter la pression sur les TER, qui vont être encore plus bondés...

Malgré des signes encourageants, le transport public doit encore galérer avant de réellement monter en puissance pour offrir une alternative crédible et massive aux automobilistes...


 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TER en Pays de la Loire
commenter cet article
17 novembre 2005 4 17 /11 /novembre /2005 22:50

Le site INTERNET dédié aux grands voyageurs peine décidément à mettre en œuvre les services promis aux usagers-clients fidèles avant l'été.

Certes, il est désormais possible de connaître le solde de S'miles (pratique avant de commander une prime…)

Certes, commander un billet prime en ligne est enfin possible.

Mais pour connaître le détail de votre "compte S'Miles", faudra encore attendre "prochainement". Un prochainement qui dure depuis trois mois.

Dans le même style, la SNCF promet, tout aussi "prochainement", des "Mercredi des S'miles", avec des offres super-méga-gravement-top.

Les mercredi passent, les souvenirs et les regrets aussi…

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans GRAND VOYAGEUR
commenter cet article
16 novembre 2005 3 16 /11 /novembre /2005 22:00

Non, non ce n'est pas une blague… Il y a de l'eau dans le tram à Angers entre le Conseil général et l'agglomération d'Angers, concernant le franchissement des voies sur Berges par le futur tramway angevin.

Alors que le projet Angers 2015 actuellement présenté à la population dans les locaux du Musée des Beaux Arts, en insistant sur la reconquête urbaine des voies sur berges, saignée pompidolienne routière d'un autre temps, le président du département Christophe Béchu ne veut pas d'un tram qui traverse l'autoroute devenue voie urbaine au moyen d'un rond point à niveau. Ce rond point aurait marqué l'entrée de ville et indiqué clairement aux automobilistes sortant de l'échangeur autoroutier de St Serge qu'il est plus que temps de réduire sa vitesse.

Plus de rond point, donc. Le tram devra désormais enjamber l'autoroute après avoir franchi la Maine, ce qui se traduit par un viaduc allongé, réhaussé, et une rampe pas forcément très esthétique pour retrouver le sol urbain en plein cœur du quartier de St Serge. Avec un surcoût à la clé et une 2 x 2 voies qui bute sur le centre ville.

La raison de ce caprice ? Tant que le contournement routier sud d'Angers n'est pas réalisé, on ne peut pas couper les voies sur berges en les réduisant à 2 x 1 voie.


Bientôt un viaduc à rallonge dans le secteur des Berges de Maine à Angers ?


En résumé, alors qu'on va ouvrir le contournement autoroutier nord à 2 x 2 voies dans deux ans, il faut garder la 2 x 2 voies du centre, la 2 x 1 voies actuelle du sud. Ce qui nous fait, en 2008, une 2 x 5 voies Est Ouest, sans compter les nombreux boulevards à 2 x 2 voies existants. On se croirait dans SimCity ! Alors que tout le monde s'accorde à dire que le principal problème de circulation urbaine est lié au nombre limité de franchissements de la Maine et de la Loire.

La FNAUT Pays de la Loire s'insurge par conséquent contre ce projet incongru, et demande le retour au projet initial de rond point d'entrée de ville, seul garant d'une reconquête urbaine des berges.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Spécial TRAM d'Angers !
commenter cet article
15 novembre 2005 2 15 /11 /novembre /2005 00:00
Depuis la rénovation du quartier de la gare d'Angers St Laud, un boulevard a été créé par élargissement de la rue Denis Papin, qui longe la gare. Dans chaque sens, un couloir réservé aux bus, cars, taxis et vélos a été créé.

Durant un temps, la mairie, prétextant les difficultés de stationnement dans le quartier, a laissé ces couloirs se transformer en parkings sauvages. A l'ouverture du parking silo de la place Sémard (plus de 400 places), la ville d'Angers a rappelé que le stationnement sauvage ne serait désormais plus toléré dans les couloirs de bus proches de la gare.

Après deux années de laisser-aller, période pendant laquelle il était statistiquement plus courant de se prendre une amende pour absence de ticket d'horodateur dans le quartier de la gare que pour stationnement abusif sur les couooirs réservés, une réaction a enfin eu lieu. Une pluie d'amendes dans les couloirs de bus, qui aurait rapporté de l'argent à la commune ?

Que nenni ! Au lieu de récolter de l'argent des citoyens indélicats, la ville d'Angers a fait preuve d'une mansuétude peu commune, an payant de superbes plots de béton pour signifier aux automobilistes myopes que les couloirs de bus sont... des couloirs de bus.



Efficace, mais coûteux, et avec quelques désagréments pour les taxis pris au piège derrière un bus à l'arrêt...
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00

L'image est furtive, j'en conviens :


Mais c'est la seule que mon vieil appareil numérique a pu capter ce soir du tout nouveau TER électrique à 2 niveaux mis en service à titre de démonstration par la Région des Pays de la Loire sur la ligne Nantes Angers Le Mans.

Sur la photo, prise en gare d'Angers le 14/11/2005, un TER 2N NG quitte Angers vers Sablé sur Sarthe, à 19h18. (matériel à voir juqu'au 24/11 du lundi au jeudi sur ce train ou dès 19h00 en gare d'Angers. Il dessert notamment Tiercé).

Tous ceux qui en savent plus sur ce matériel et les dates de réelle mise en service en région peuvent inscrire leurs infos en commentaire.

Des images plus nettes :  


En gare d'Angers le 16/11/2005...


La Z 26503 de Picardie est en villégiature chez nous et croise...

...L'INTERLOIRE St Nazaire - Nantes - Orléans du soir


F Guimier  FNAUT 49
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00

Une toute nouvelle borne libre service (BLS) SNCF a fait son apparition au centre commercial "Fleur d'eau", en centre ville d'Angers.

La borne se situe devant la ligne de caisses du MONOPRIX.

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00

Samedi 5 novembre, quiconque voulait réserver un voyage pour les semaines à venir après 17h30 a du le faire sur une borne libre service (BLS), car les guichets "préparation au voyage" étaient déjà fermés.

Or, l'heure officielle de fermeture était affichée à 18h00, sur la porte d'entrée qui donne accès aux guichets.

Horaires variables

Suite à une remarque d'un usager, le permanent du guichet d'accueil est allé s'enquérir de cette curiosité auprès des guichetiers, qui lui ont confirmé que les guichets ne fermaient ni à 18h, ni à 17h30, mais à ... 17h45 ! Or, l'accès était bien fermé dès 17h30, et à 17h35, il ne restait aucune file d'attente en zone "préparation au voyage".

Une réclamation a été portée au registre disponible en gare, sur cette situation pour le moins curieuse, pour une gare certifiée "NF Services" (l'est-elle encore, puisque la mention NF a été supprimée de la façade ?)...

Des guichets vides, des files d'attentes pleines

Depuis quelques semaines, les usagers d'Angers St Laud subissent des attentes inacceptables aux guichets, aux heures de départ et d'arrivée des trains, et même aux heures creuses parfois.

Il faut dire que les guichets ferment maintenant à 21h10 au lieu de 21h30.

Où est la concertation avec les usagers ?

Il ne faudrait pas que la SNCF n'avantage que les clients "INTERNET", en supprimant des postes aux guichets des gare. Ceux-ci rendent service à 100 % des usagers, même ceux qui, ayant fait des achats sur INTERNET, doivent faire modifier les billets...

Le guichetier ne doit pas être jugé à son efficacité à faire du chiffre d'affaires, mais à celle considérant à satisfaire les demandes d'un maximum de clients.

La logique économique ne rime pas forcément avec la logique du service rendu au client. Il serait intéressant que les usagers puissent en débattre avec la SNCF. Avant de découvrir des dégradations de service à l'usager.

F Guimier - FNAUT Maine et Loire

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article
3 novembre 2005 4 03 /11 /novembre /2005 00:00

La FNAUT PAYS DE LA LOIRE soutient le projet de ligne 4 établissant un transport en commun en site propre destiné à désenclaver la zone de Nantes Sud- Vertou-Saint Sébastien.

Face au flot de circulation automobile engendré par la périurbanisation du sud de l’agglomération il était temps de trouver une alternative favorisant le transport public économe en place et en énergie, plus respectueux de l’environnement.

Ce projet a, depuis sa conception, fait l’objet de nombreuses discussions et de quelques atermoiements notamment quant à son tracé et au mode de traction choisi. Nous regrettons l’abandon de la technique du tramway (roue métallique sur rail métallique) peut être plus coûteuse à l’installation mais dont les coûts de maintenance restent toujours compétitifs.

Nous savons que c’est l’abandon des subventions de l’Etat qui a entraîné le choix de la communauté urbaine, scandaleusement défavorisée sur ce plan par rapport à d’autres collectivités

Le choix du bus articulé au GNV peut se justifier dans une phase d’attente. Il a le mérite d’écarter de Nantes ces véhicules soit disant modernes que l’ingénérie française se met à cœur de réaliser à l’échelle d’un prototype par agglomération (Caen, Nancy, Rouen) que la FNAUT n’a cessé de dénoncer depuis vingt ans.

Un chantier nécessaire

Le chantier de réalisation de la ligne 4 ,actuellement dans la phase de génie civil, entame une saison décisive créant, comme dans toute autre agglomération confrontée au même phénomène, d’importants embouteillages surtout aux heures de pointe (7h-9h, 16h-19h) avec des pointes certains jours particuliers.

FNAUT PAYS DE LA LOIRE n’a pas à rejoindre les tenants et les alliés du lobby de l’automobile pour dénoncer le phasage et les conditions d’organisation du chantier d’autant plus que des usagers de l’automobile ont su s’adapter à la situation : report modal (train et deux roues), changement d’itinéraire….

Il apparaît toutefois important de montrer les conditions de transport qui sont faites aux usagers actuels des services TAN de ou vers St Sébastien sur Loire (lignes 26,27,29) ou Vertou (ligne 28). Ceux-ci endurent des conditions de transport d’autant plus inconfortables qu’ils ou elles n’ont pas le choix de leur itinéraire.

On a choisi plutôt que de longs développement les facilités du reportage photo en signalant toutefois que notre apprenti journaliste a mis une heure pour effectuer les 2 kms entre son départ de la station Commerce et la station Beaulieu.

Des autobus confrontés à l'embouteillage, des passagers captifs

Vendredi 28 octobre à 18h l’autobus de la ligne 27 mettra près de 1h30 pour rejoindre son terminus. On est certes un « jour jaune » (vacances scolaires) mais le véhicule est pratiquement vide . Il serait important que la TAN communique sur l’évolution du trafic des lignes en cause depuis l’ouverture du chantier.

Des aménagements insuffisants ou contre-productifs

L’arrêt « Beaulieu » devant le centre-commercial a été reporté à 200 m sur le pont Clémenceau dans des conditions d’accès et de confort très discutables . Le directeur du « Carrefour » se plaignant (Forum Ouest-France) de la baisse de son chiffre d’affaires n’envisage comme seule explication que le retard de la construction de nouveaux ponts sur la Loire. Il n’a jamais dû voir les foules qui se pressaient avant les travaux à l’arrêt en cause. Ici aussi on attend des statistiques !

Côté sud du Pont Clémenceau : la sortie du couloir bus provisoire n’est pas prioritaire pour les bus TAN. Il en est de même dans l’autre sens. Les chauffeurs doivent s’imposer face aux automobilistes ( au moment où ceux-ci pensent que la voie est libre !) . Certains préfèrent rester sur la voie de gauche.

LES AUTRES UTILISATEURS DES « MODES DOUX » NE SONT PAS MIEUX LOTIS

Ici tout simplement le passage provisoire réservé aux piétons est barré par une barrière de chantier. Quant au cycliste (qui a pris ses précautions en matière de visibilité) il est confronté pendant plus de un km à une chaussée à « partager » avec des automobilistes souvent peu compréhensifs…

LES DEMANDES DE LA FNAUT : QUE LES PASSAGERS DE LA TAN SOIENT AUSSI BIEN CONSIDERES QUE LES AUTRES USAGERS DE L’ESPACE EN CAUSE

Les grands chantiers créent de l’animation et d’inévitables contreverses . FNAUT PAYS DE LA LOIRE ne cherche pas face aux travaux de la ligne 4 à jeter de l’huile sur le feu. Mais il apparaît important de noter que des aménagements ont été menés pour diminuer les désagréments des automobilistes ou des commerçants du secteur (pénalisés il est vrai eux aussi par le chantier). Nous réclamons pour les usagers captifs des lignes 26,27,28,29 :

- la priorité d’aménagement pour le site propre de manière à rétablir un service de transport public attractif avant toute autre considération,

- provisoirement une meilleure localisation de l’arrêt Beaulieu et son fléchage,

- la priorité pour les autobus à la sortie des voies réservées.

Les demandes de la FNAUT pour les moyen et long termes

Depuis sa création FNAUT PAYS DE LA LOIRE réclame aux décideurs des mesures courageuses en matière de développement de l’étoile ferroviaire nantaise. Forces est de constater qu’au dessus de l’embouteillage en cause passe une voie ferrée électrifiée (hélas pour quelques kilomètres seulement ) sous-utilisée dont l’optimisation permettrait de créer des services cadencées vers Bouaye, Ste Pazanne, Pornic…

En regrettant aussi que nos propositions d’extension au-delà de Vertou du service ferroviaire périurbain n’aient pas été entendues…alors que son succès est évident, confronté au manque de services et de matériels face à l’afflux de ceux qui ont renoncé à… l’embouteillage : automobilistes utilisant les parcs-autos, usagers de la TAN passés à la SNCF (heureusement que le titre unique existe)….

J B LUGADET secrétaire de FNAUT PAYS DE LA LOIRE
domicilié à St Sébastien sur Loire

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Nantes Métropole
commenter cet article
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

Le 21 octobre, la SNCF a fait circuler sur Paris Nantes son TGV rénové en profondeur, dont les aménagements sont signés du couturier Christian Lacroix (source : site web www.sncf.fr).

Ces aménagements vont donner un sérieux coup de jeune à des TGV Atlantiques dont les aménagements intérieurs sont souvent usés jusqu'à la moelle. Même propres, ces rames ont en effet  une image de propreté dégradée du fait de leur vétusté, et de par la comparaison que les usagers peuvent faire avec les TER récemment mis en service, ou les TGV Duplex (à deux étages), circulant sur le Sud Est essentiellement.

S'il est parfaitement légitime de communiquer sur cette rénovation désormais lancée dans sa phase industrielle, il est regrettable de vouloir faire croire aux usagers de Paris - Nantes qu'ils vont bénéficier dès à présent de ces rames rénovées.

Car la SNCF l'a annoncé : c'est en priorité sur Paris Bordeaux que circuleront ces rames rénovées (source : magazine Rail passion, novembre 2005). Les Nantais se contenteront dans un premier temps des miettes, car les longues dessertes vers le Sud Ouest seront d'abord privilégiées (ce qui est logique), de même que les rames (dites "réseau") qui seront réutilisées pour le futur TGV Est dès 2007 (ce qui est aussi logique : l'ouverture d'une ligne nouvelle avec des rames aux aménagements à bout de souffle, ça ferait mauvais genre...).

La rénovation des rames TGV A devant s'étaler jusqu'en 2009, nous n'avons pas finir de maudire les entre-sièges étroits, le tissus élimé et les interrupteurs de liseuses individuelles bloqués. Malgré tout la bonne volonté des agents qui entretiennent ce matériel intensément utilisé, quand c'est usé, c'est usé.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques