Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2005 3 14 /09 /septembre /2005 00:00
Aujourd'hui, les élus régionaux ont pris le train CORAIL Nantes Lyon, pour maintenir la pression sur ce dossier sur lequel ils sentent un soutien populaire inhabituellement fort.

Les gens qui prennent le train sont en effet de tous bords politiques et, pour beaucoup, se passeraient bien d'avoir à faire de longues distances pour des voyages professionnels, domicile - travail ou domicile - étude. Et se voient mal être contraints de "passer à la route" en ces périodes de pétrole hors de prix.


La région (et ses TER, au premier plan), appelée à financer des
 grandes lignes (le Corail Nantes Lyon en gare de Nantes) ?


Jacques Auxiette profitait de ce voyage (et des caméras de France 3 Ouest) pour faire parler de sa pétition et faire témoigner et signer les usagers de la ligne. Et de mettre le Ministre des transports (Domonique Perben) devant les contradictions de la politique gouvernementale : d'un côté, l'annonce d'une volonté de renforcer les économies d'énergies et, de l'autre, la suppression des lignes CORAIL qui contribuent à l'aménagement du territoire et offrent une alternative à la voiture individuelle.

L'opposition régionale (qui a contribué à la relance des TER quand elle était aux commandes) a quant à elle fustigé cette "agitation médiatique".  Posons-lui la question : qui a lancé le projet de suppression des trains CORAIL en Pays de la Loire : la SNCF toute seule comme une grande ?  On y croit, pardi !

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article
13 septembre 2005 2 13 /09 /septembre /2005 00:00

Après les multiples pétitions spontanées, qui circulent depuis quelques semaines dans les trains des lignes concernées par les risques de suppressions de trains corail en décembre 2005, la Région des Pays de la Loire vient de lancer une pétition officielle sur un site géré par ses soins.

La FNAUT Pays de la Loire vous invite à vous rendre sur le site www.batailledurail.fr pour y signer la pétition "officielle".

Notons ceprendant que Dominique PERBEN, Ministre des transports, a annoncé la suspension de la procédure lancée par la SNCF. Espérons qu'il tienne parole. La pression populaire peut y aider.

 
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article
13 septembre 2005 2 13 /09 /septembre /2005 00:00
Un adhérent vendéen de la FNAUT a eu la bonne idée de mettre en ligne une revue de presse consacrée aux événements ferroviaires vendéens.

http://mapresse.free.fr/train-85/
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
12 septembre 2005 1 12 /09 /septembre /2005 00:00

Jean Moreau, président de l'AUT 85, vient d'avoir les honneurs de la revue "Ville et transports", édition professionnelle de La vie du Rail (N° 382).

Il y commente la révolte des usagers face aux projets de suppression de lignes corail que la SNCF a rendu déficitaire en les laissant délibérément péricliter.

La Vendée serait touchoée de plein fouet par les suppressions prévues, après avoir déjà "testé" une suppression partielle et partiale des certains services.

La FNAUT Pays de la Loire vous invite à vous rendre sur le site www.batailledurail.fr pour y signer la pétition "officielle".

 

 
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
11 septembre 2005 7 11 /09 /septembre /2005 00:00

Alors que le festival angevin des "Accroche Coeurs" battait son plein, samedi 10 septembre, les piétons qui déambulaient en centre ville ont eu le droit à une vélodistribution publicitaire pour le moins déplacée.


Dans un centre ville envahi de piétons, maugréant contre les automobiles autorisées Place du Ralliement (quelle idée bizarre a eu le maire d'Angers ? ), une charmante cycliste distribuait un tract incitant les piétons "venus à pied" à ... "repartir en voiture !".


Ce slogan, pour le moins incongru à cet endroit et ce moment précis, vantait un jeu publicitaire du centre commercial Géant "Espace Anjou".


Alors qu'il est stupide de s'excrimer à vouloir accéder au centre d'Angers en période d'animations festives (il y a des parkings à proximité et les vélo, les bus et la marche à pied ...), voilà une initiative des plus déplacée.


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article
10 septembre 2005 6 10 /09 /septembre /2005 00:00

Dans un article du Courrier de l'Ouest, l'information est arrivée, émanant du Conseil Régional de Poitou Charentes, dont Ségloène Royal est présidente.


Enfin, Bressuire va être reliée quotidiennement et ferroviairement à Thouars et Saumur par des TER qui permettront de choper la correspondance vers Paris le matin et de Paris le soir.
Cette expérimentation durera un an et sera réalisée avec un autorail confortable récent (X73500).



Détail des nouveautés prévues
:

En semaine, deux A/R Bressuire Saumur :
- Bressuire 6h35 -> Saumur 7h30 -> Saumur 7h37 (TGV) - > Paris 9h20

- Paris à 18h40 -> Saumur 20h29 (TGV) -> Saumur 20h36 -> Bressuire 21h30

- Saumur 17h40 -> Bressuire 18h35
- Bressuire 19 h -> Saumur 20h (TGV Saumur à 20h36)

1 A/R Saumur Thouars par jour , pour les équilibres des mouvements de matériel, vient renforcer la trame Saumur Thouars, désormais honnête. Nouveaux trains :

- Saumur 8h18 -> Thouars 8h48
- Thouars 14h25 -> saumur 14h55

Il n'y aura pas de desserte par train le samedi.

Le vendredi est plus complet avec 3 A/R Bressuire - Saumur.

Le dimanche soir est complété par la correspondance en provenance de Paris à Saumur (TGV).

 
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article
9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 00:00

Ce 8 septembre 2005, France 3 Ouest a consacré le dossier de son édition du soir aux bons résultats enregistrés depuis la prise en charge de l'organisation et du financement des transports TER par la Région des Pays de la Loire.

Ce (publi ?) reportage a permis de faire savoir aux téléspectateurs ligériens que le trafic TER a doublé en 10 ans, avec un matériel neuf ou rénové (mais "pas partout"... ce qui sera quasiment la seule critique osée par France 3, avec les trains victimes de leur succès, donc très pleins).

Les interwievés qui illustraient le reportage semblaient ne pas appartenir aux 70 % de français qui doutent actuellement de leur avenir. Le vice-président de la Région (Jean-Claude Antonini) est satisfait, les voyageurs pris sur le vif sont satisfaits, même quand ils sont serrés, même quand ils trouvent encore le TER cher, car "c'est moins cher que l'autoroute" (Soit, mais il s'agissait de l'axe Nantes Le Mans, le plus rapide en TER...). Même le syndicaliste (CGT !) de la SNCF était enchanté : TOUT VA BIEN !

Or, ce beau bilan ne parlait pas de futur (qui fâche ?). Quid des nouveaux matériels pour remplacer les antédiluviens autorails sur Alençon - Le Mans - Tours ? Quid des investissements sur les infrastructures (réouvertures et rénovations de lignes comme Nantes - Châteaubriant, Nantes - Pornic, ...), quid de l'amélioration des dessertes, en cette période de risque de suppression des dessertes CORAIL dans notre région ? Quid de la possibilité d'accès des usagers aux TGV vides circulant juste avant ou après un TER Bondé ? Silence radio.

Qu'il soit de bon ton de rappeler que le TER INTERLOIRE, qui relie a 200 km/h Nantes, Angers, Tours et Orléans fut à son époque une innovation quasi révolutionnaire est normal. Mais INTERLOIRE, c'est, depuis plus de 10 ans, un train le matin, un le midi et un le soir. Point final.

Noël approche. On peut toujours espérer :

- l'annonce d'un programme de nouvelles améliorations sur le réseau TER, pour accompagner le développement du trafic et rendre encore plus crédible le rail pour les déplacements de tous types

- et ... un peu d'impertinence sur France 3 Ouest !

Frédéric Guimier - FNAUT Maine et Loire

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article
8 septembre 2005 4 08 /09 /septembre /2005 00:00

Le voyageur arrivant en gare de Saumur et souhaitant se rendre au centre ville en ce début septembre 2005 a de quoi être sceptique quand il cherche quel bus prendre pour se rendre en ville.

Sur les quatre lignes "urbaines" du nouveau réseau mis en place cet été, seules deux desservent la gare : la 30 et la 33. fait curieux, la ligne 33 file vers le centre ville pour ... l'éviter complètement par un curieux tracè en zig zag.

Les lignes 31 et 32, qui passent en centre ville, ne passent pas la Loire , donc n'atteignent pas la gare SNCF située rive droite.

Bref, pour se rendre en bus à la gare SNCF, les habitants de Saumur doivent pour la plupart subir une correspondance au nouveau pôle "Balzac". Quand celle-ci a bien lieu, car les retards sont fréquents et les bus n'attendent pas.

Dès l'hiver 2003/2004, la FNAUT et l'ADUTS préconnisaient de restructurer le réseau autour d'un axe Gare SNCF – (vrai) Centre ville, les lignes s'éclatant en étoile au delà de ces deux pôles.

Une telle organisation aurait permis de renforcer l'intermodalité TER / Bus sur l'agglomération saumuroise, avec un axe majeur facile à comprendre des habitants et des visiteurs extérieurs à l'agglomération.


 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Des infos de Saumur ...
commenter cet article
7 septembre 2005 3 07 /09 /septembre /2005 00:00

Les bus angevins de la COTRA sont associés aux festivités de rue des "Accroche Coeur".

Non seulement les angevins sont encouragés à venir en bus aux spectacles (c'est écrit dans le guide des festivités), mais ils peuvent, sous condition, voyager gratuitement : pour cela, il faut participer en venant déguisé en " tombé du ciel" aux festivités, du 8 au 11 septembre.

Reste à savoir si le pyjama (tombé du lit ?) sera accepté comme titre de transport valide...

(petite) cerise sur le gâteau, le service de bus de nuit sera (un peu) renforcé sur la ligne de nuit numéro 14 : départ supplémentaire à 0h45 (oui!) les nuits du 9 au 10 et du 10 au 11 septembre.  On va bientôt se croire dans une "vrai" grande ville.

 
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article
7 septembre 2005 3 07 /09 /septembre /2005 00:00
Suite aux nombreuses pétitions sur la ligne TER Nantes - Angers- Le Mans, et à l'action de la FNAUT auprès de la SNCF, des efforts notoires ont lieu en cette rentrée de septembre.

Rappelons que ces problèmes de trains bondés avaient aussi donné lieu à plusieurs articles dans la presse régionale. La région avait été interpellée par le Maire d'Ancenis à ce sujet.

Mais réjouissons-nous ! Les trains Nantes-Le Mans du matin (arrivée à Angers à 8h17) et Angers-Nantes du vendredi soir (départ d'Angers à 17h49) ont vu leur capacité doublée début septembre.

Compte tenu des "tensions" sur le parc de ce matériel très sollicité et encore sujet à quelques défauts de jeunesse, ce doublement des rames n'est pas encore garanti, mais la SNCF fait le maximum pour assurer la disponibilité des matériels. Les actes de malveillance entrainent parfois des circulations de train en compositions réduites (une seule rame), car il faut bien réparer les vitres brisées et sièges vandalisés, et effacer les TAGs...

L'automne s'annonce tout de même "chaud", car les usagers remarquent une forte affluence de nouveaux usagers dans les TER de cette ligne. Avec la rentrée universitaire, les trains bondés risquent malheureusement de devenir le lot quotidien de bien des usagers. La SNCF fait en effet état de "très nombreuses demandes de renseignements sur les abonnements, tant sur l'axe Nantes Le Mans que sur Angers Cholet notamment"

Effet crise du logement et essence à bientôt 1,50 Euros le litre ?

Si l'hiver est froid et que le fuel devient hors de prix, au moins aurons-nous chaud dans les TER !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques