Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 décembre 2005 7 04 /12 /décembre /2005 23:32
C'est un fait très français : d'après des comptages effectués par des associations d'usagers de vélos, un vélo sur 2 roule la nuit sans éclairage, et pour les autres, il manque souvent un feu sur deux ou l'éclairage est famélique.

Les associations oeuvrent sur le terrain pour inciter les usagers à entretenir cette lumière qui peut leur sauver la vie. A Angers, l'association locale des usagers (Auva) effectue depuis plusieurs années des campagnes de sensibilisation, sur le terrain. Dynamos débranchées, feux perdus ou volés, ampoules HS sont monnaie courante.

Mais force est de constater qu'il faut du courage pour trouver le petit matériel d'entretien :
- les ampoules classiques sont toujours vendues par deux (ampoule avant et arrière), à des prix souvent indécents (du simple au ... triple, pour une provenance constante : la Chine). De plus, la qualité est médiocre : il faut souvent changer les ampoules plusieurs fois dans l'hiver en cas d'utilisation quotidienne.



Sans oublier : les systèmes d'accrochage des éclairages à piles, souvent fragiles (quand ils sont amovibles, il faut les emporter avec soi pour ne pas se les faire voler) ; les éclairages avant très gourmand en piles qu'il faut constamment changer ou recharger (
les feux arrière à diode,  sont par contre très performants en terme de consommation).

Des solutions existent pourtant. Mais il faut s'accrocher pour se les procurer. Pour un usage quotidien du vélo, il est raisonnable d'inves
tir quelques dizaines d'euros pour sa sécurité : Busch et Müller, fabricant allemand, propose des dynamos dignes de ce nom, puissantes et fiables, ainsi que des éclairages avant qui  ... éclairent (si !) et des éclairages arrière à diode, alimentés par la dynamo, qui restent allumés plusieurs minutes après l'arrêt du vélo : pratique à l'arrêt à un feu tricolore. Reste à trouver le commerçant qui vous propose cela... en France !
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
2 décembre 2005 5 02 /12 /décembre /2005 00:00
Ce vendredi 2/12 matin, dans le TER omnibus Nantes Le Mans arrivant au Mans peu avant 8h45, surprenante annonce du côté de Noyen sur Sarthe : le TER va rouler moins vite et prendre du retard en raison d'une "voie glissante"...



Glissante, ... Mais pourquoi ?

Les paris sont ouverts : qu'est-ce qui a rendu la voie glissante, ce 2 décembre 2005 au matin, du côté de Noyen sur Sarthe ?

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article
1 décembre 2005 4 01 /12 /décembre /2005 22:44
Alors que de nombreuses agglomérations communiquent bien en amont de la mise en service de leurs réseaux de transports en commun en site propre, le passionné ou le simple curieux estr bien en peine quand il cherche des informations sur le futur tramway du Mans.

Une recherche dans l'inévitable Google ne donne pas grand chose dans les premières pages. Malrgé un nom prédestiné, le site de la SETRAM, compagnie des bus urbains Manceaux, est peu loquace, sauf pour indiquer les déviations de lignes de bus.

Le site de la ville du Mans est monacal, avec un échéancier des travaux et quelques vues d'artistes, inchangées depuis un an au moins.

Heureusement, en cherchant bien, on trouve enfin un endroit, non officiel mais informé et agrémenté de photographies. Tenu par un certain "Léolelionceau", lecteur à ses heures de ce blog, nous vous recommandons le forum Trans'Mans : Merci de cliquer ici pour rejoindre ce forum


Et, tant que la chose est en place, la FNAUT Pays de la Loire vous offre une photo du blockhaus situé sur le parvis Nord de la gare du Mans, que tout le monde voit sans y  voir la marque de l'histoire...

 
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Spécial TRAM du Mans !
commenter cet article
29 novembre 2005 2 29 /11 /novembre /2005 21:39
Nantes Métropole vient d'annoncer son intention de tester l'auto-partage. Déjà en service à Strasbourg et dans d'autres villes européennes, ce service propose aux habitants (de centre-ville surtout) de louer une voiture pour 2 euros de l'heure.

Destiné à éviter l'achat d'une seconde voiture, plus souvent stationnée qu'en train de rouler, cette initiative mérite d'être saluée.

Certains détracteurs disent que le marché n'existe pas. S'il est vrai que ce concept de voiture partagé va à l'encontre de la voiture, signe extérieur de richesse, les multiples contraintes économiques qui pèsent sur les ménages feront certainement des heureux, l'achat d'une seconde voiture étant un poids financier très lourd, pour une utilisation régulière faible mais indispensable ; là où les bus ne vont pas, là où le trajet en taxi est prohibitif...
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Nantes Métropole
commenter cet article
28 novembre 2005 1 28 /11 /novembre /2005 00:00
C'est écrit dans le journal !

La SNCF aurait (enfin !) trouvé un candidat pour aménager et exploiter le buffet de la gare d'Angers St Laud, espace pour le moment désespérément vide en plein coeur du bâtiment.

En plein coeur de la gare d'Angers, un no mans'land : le (lointain) futur buffet de la gare

La FNAUT Pays de la Loire sera heureuse d'y tenir un prochain conseil d'administration dès que cette n-ième annonce sera suivie d'effets et d'effluves de bons petits plats...
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article
26 novembre 2005 6 26 /11 /novembre /2005 22:59

C’est avec beaucoup de surprises que, militants du Collectif Transport et clients des magasins du centre de Nantes, nous avons découvert une pétition patronnée par une association de commerçants du centre-ville et invitant à protester contre la politique de régulation du stationnement menée par la municipalité de Nantes.

Cette démarche nous apparaît contre-productive dans l’intérêt du commerce et de l’animation en centre-ville. Elle nous semble émaner des tenants du tout-automobile toujours prêts à réclamer plus de place pour les quatre roues encombrantes et polluantes, toujours prêts à dénoncer les persécutions qui frapperaient la circulation des véhicules individuels.

En centre-ville, l’espace est rare, et par conséquent, il est cher. Il apparaît donc de plus en plus archaïque de le réserver au stationnement de longue durée,. Ces automobilistes là n’ont pas compris qu’il y a des moyens d’accès plus variés, plus rapides, plus respectueux de l’environnement qu’une voiture ventouse se déplaçant pendant…. les embouteillages.

La politique actuelle de répression des véhicules en stationnement de longue durée génère objectivement un nombre important de places libres, ce dont devraient se réjouir les commerçants puisque leurs clients n’ont plus de difficulté à trouver un stationnement

Le récent conflit du réseau de transport en commun de Marseille a démontré a contrario que ce sont les trams, les autobus, les métros, les vélos qui amènent aux commerces des centre-villes la majeure partie de leur clientèle, jeunes ou personnes âgées sans automobile, urbains ou périurbains qui préfèrent dépenser leurs revenus disponibles autrement qu’en carburants, tickets de parkings et amendes justifiées.

Nous préférons décidément les commerçants qui récompensent leurs clients avec des tickets de la TAN, qui pensent que le réseau des transports en commun nantais doit encore progresser malgré ses atouts, qui constatent que les clientèles ne sont pas au rendez-vous à cause des embouteillages dus avant tout aux comportements aberrants des automobilistes.

Enfin, le Collectif Transport apporte son soutien aux agents de surveillance de la voie publique, qui travaillent souvent dans des conditions difficiles (agressions, insultes,…) alors que, tout simplement, ils ne font que faire respecter la loi.

Le Collectif transport de Nantes

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans ANDE et Collectif Transport de Nantes
commenter cet article
24 novembre 2005 4 24 /11 /novembre /2005 12:35

Ouest France a publié ces jours-ci un intéressant sondage sur ce que pensent payer nos concitoyens pour rouler en voiture.

Il apparaît que nos concitoyens sous-estiment  le coût d'utilisation de leur voiture... Beaucoup de ménages pensent   consacrer à la voiture moins de 150 Euros par mois... Si on ne compte que le carburant et les parkings, peut-être.

Ne reculant devant aucune montagne, la FNAUT Pays de la Loire vous propose un calcul basé sur un coût d'utilisation réel constaté chez l'un des employeurs d'un de nos adhérents, pour des voitures qui n'ont pas le temps de rouiller : 0,22 Euros / km.

Ce tableau ne s'attelle qu'au coût des déplacements domicile / travail.

  Distance Domicile /travail

 Coût kilométrique

 jours ouvrés mensuels

Total pour 1 voiture

 Total pour 2 voitures

 Notre conseil

 3 km (cas classique d'un lieu isolé au centre d'une petite ville, ou trajet intra urbain)

 0,22 Euro /km

22

 29 Euros

58 Euros 

3 km, c'est 35 minutes à  pieds, moins de 15 minutes en vélo. Et près de 700 Euros en plus dans votre portefeuille chaque année... 

6 km (trajet d'une commune à l'autre, ou du périurbain proche au centre ville)

 0,22 Euro /km

22

 58 Euros

 116 Euros

En vélo, c'est moins de 30 minutes pour aller au travail, chocolat (au lait !) à volonté et une santé au top !

 15 km (trajet périurbain / ville centre)

0,22 Euro /km 

22

 145 Euros

290 Euros 

 Rien que pour les trajets domicile / travail !

 25 km (faites un sondage autour de vous, vous verrez que c'est un cas fréquent, notamment chez les jeunes salariés...)

0,22 Euro /km 

  22

242 Euros 

484 Euros 

2900 Euros par an pour une seule voiture... Si une gare est sur votre trajet, sachez que l'abonnement TER vous fera faire de sacrées économies...

35 km (en général, un seul membre du couple fait ce trajet, le second travaillant à proximité du domicile... Enfin, on espère pour eux !) 

0,22 Euro /km 

  22

338 Euros 

 677 Euros

On vous propose un pavillon pas cher à 35 km de votre travail ?

Pour une voiture, vous paierez 40 000 Euros (oui !!) pour 10 ans de trajets, avec la fatigue en prime.

Et on ne compte pas le pain à aller chercher à la boulangerie à 5 km...

Vous allez à l'hypermarché à 35 km une fois par semaine ? Votre gamin fait du basket à 20 km ? Amusez-vous à relever votre compteur kilométrique en début et fin de mois et faites le calcul... Et prévoyez un remontant !

 

Repost 0
23 novembre 2005 3 23 /11 /novembre /2005 00:24
Après une première journée de grève marquée par un très faible nombre de TER assurés par train en Pays de la Loire (on doit faire baisser la moyenne annoncée par les médias nationaux...), les usagers vont encore vitre ce mercredi une journée pas facile, même si quelques TER sont de retour sur les rails. Ainsi, l'Interloire du matin fera le parcours Nantes St Pierre des Corps ce matin, en espérant pour les usagers qu'un Aqualys prenne le relais pour Orléans.


Mardi 22, autour de Cholet, Angers, Le Mans, Saumur, les TER ont déserté les quai à de rares exceptions près. Les TGV ont marqué des arrêts à Ancenis et Sablé, ce qui a permis à certains de ne pas trop souffrir de la grève, mis à part des horaires élastiques que certains employeurs acceptent. Certains employeurs, pas tous.

Les gares rurales ont, comme à l'habitude, plus souffert que les autres. Les autocars ont assuré en général un aller et retour matin et soir, mais avec des temps de parcours dissuasifs.

Entraide (covoiturage), RTT, congés et système D ont permis de passer le cap de cette première journée. Mais si le conflit s'installe dans la durée, ces arrangements ne tiendront pas longtemps.

Une grève populaire, c'est une grèvequi gêne le PDG de la SNCF, pas les usagers. Cheminots, faites la grève des billets et des contrôles !

F Guimier - Fnaut 49
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article
22 novembre 2005 2 22 /11 /novembre /2005 07:00

Les transports publics vous semblent un peu pleins ?

 

Sachez simplement que vous pourrez déjà rouler en voiture dans un département de Maine et Loire doté de 2x2 voies un peu partout.


Et ce n'est pas fini : Christophe Béchu, Président du Conseil général, vient de boucler son plan d'investissement routier départemental : 500 millions d'Euros sur 10 ans. Si l'on peut comprendre la mise en service de contournement routiers à 2x1 voies sur les axes majeurs, très attendus par les populations des villes traversées par des convois de camions et voitures, certains mises à 2x2 voies, qui favorisent les vitesses élevées peu ... légales, sur des sections peu encombrées, sont pour le moins incongrues (Cholet Saumur Tours...)


Gageons que Monsieur Béchu aura à coeur de prévoir un schéma des transports publics départementaux aussi ambitieux, pour favoriser le report modal de la voiture individuelle vers le transport public routier, quand les infrastructures ferroviaires ont disparu, pour faits de guerre (Angers Poitiers) ou de choix économiques liés à une priorité qui fut donnée à la voiture... et l'est encore pas mal.

Fnaut 49 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Maine et Loire
commenter cet article
20 novembre 2005 7 20 /11 /novembre /2005 22:14
La forte hausse du trafic TER observée actuellement occasionne quelques dégâts collatéraux... dans les CAR TER.

En effet, nos adhérents et sympathisants nous signalent désormais quelques désagréments liés à la capacité strictement limitée des autocars.

Nos avons eu des témoignages sur Nantes - Cholet (Poitiers) ainsi que Le Mans La Flèche. Un car ne pouvant pas circuler avec des passagers debout, quand il est plein, il est plein.

Et suivant les circonstances, les usagers sont invités à attendre le car suivant, quand il y en a un, le car supplémentaire (quand la surcharge est chronique, les cars sont dédoublés), voire casés dans des ... taxis, aux frais de la région bien sûr...

Plusieurs cars mis bouts à bout, cela ressemble à ... un train ! Peut-on espérer que cette situation de saturation des cars soit de plus en plus fréquente, pour qu'on se résolve à mettre plus de trains sur Nantes Cholet (en remettant en service une voie d'évitement sur Clisson Cholet ?) ? Voire réouvrir Le Mans La Flèche (section neutralisée La Suze La Flèche)...

Usagers ! Faites-nous part des saturations des autocars, TER ou non, et des solutions mises en oeuvre par les transporteurs et les colectivités territoriales.
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques