Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2006 4 12 /10 /octobre /2006 00:00

(Communiqué de la SNCF)

"En raison d'un incident sur la voie entre Nantes et Ste Pazanne, les trains suivants sont remplacés par autocars jusqu'au 19 octobre.

Un autorail pour Pornic en gare de Nantes.

SENS PORNIC NANTES

Le TER Pornic 16h52 Ste Pazanne 17h27 Nantes 18h01 est remplacé par un autocar entre St Pazanne et Nantes.

SENS NANTES PORNIC

Le TER Nantes 18h26 Ste Pazanne 18h54 Pornic 19h30 est décalé dans l'horaire suivant :

Départ Nantes 18h40

Arrivée Ste Pazanne 19h13

Départ de Ste Pazanne 19h18

Pornic 19h54"

Comme à son habitude, la SNCF est laconique dans son communiqué, quant à la cause exacte du dysfonctionnement : accident, installation hors d'âge, malveillance ?

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 00:23

(Communiqué de presse de France Nature Environnement daté du vendredi 6 octobre 2006)

Biocarburants : pour qui roule le Gouvernement ?
A l’occasion du Mondial de l’Automobile, le Premier Ministre et le Ministre de l’Economie ont assuré une belle campagne de promotion des biocarburants. Le Président de la République lui-même en a fait l’éloge, ce 5 octobre,  au Sommet de l’élevage de Cournon d’Auvergne.
 
Pourquoi exactement ?
 
« Sous l’argumentation trompeuse de réduction de notre dépendance pétrolière et de lutte contre l’effet de serre, ce projet n’est qu’un encouragement donné aux constructeurs automobiles et aux céréaliers en mal de débouchés nouveaux », relève Jean Claude Bévillard, secrétaire national de France Nature Environnement, chargé des politiques agricoles.
 
C’est qu’en effet, mise à part l’huile végétale brute produite et utilisée à la ferme comme carburant, les bilans écologique et énergétique des biocarburants sont très incertains.

Les Biocarburants sont moins "vert" qu'il n'y parait

Pour lire le communiqué complet, voir le site de France Nature Environnement.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2006 2 10 /10 /octobre /2006 20:48

La carte Tiva émise par le Conseil Régional en faveur de la mobilité des jeunes est une de ces inventions dont ne peut que se féliciter FNAUT Pays de la Loire.

Toutefois, on nous signale ça et  là quelques difficultés d'application.

Ainsi, les jeunes entre 12 et 15 ans sont exclus de cette aubaine. Ce qui est pénalisant pour ceux d'entre eux (plusieurs centaines) internes dans les sections sports-études, les classes de pratique artistique, les élèves des maisons familiales rurales.

Certains parents nous ont signalé qu'à ces âges-là, on n'a plus que le choix de la carte 12-25 de la SNCF. D'autres nous signalent qu'il est évidemment impossible de l'utiliser sur les liaisons TGV à l'intérieur de la région..... Air connu à FNAUT Pays de la Loire

FNAUT Pays de la Loire espère que des décisions pragmatiques, rapides seront prises en la matière en faveur de ces jeunes. N'est-ce pas là le meilleur moyen de leur faire adopter le train au détriment de la mobylette ou de la voiture des parents ?

Jean des Gares
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 21:39

La gare de Pont Rousseau à Rezé est un havre de paix au milieu de l’agglomération nantaise. C’est là que j’achète mes billets de chemin de fer bien conseillé par le personnel toujours aimable, assis confortablement, jamais stressé. Je recommande cette petite merveille tout en sachant que dans un an, la ligne 3 y amènera de nouveaux usagers. Ce n’est pas un militant de la FNAUT qui se plaindrait de la coordination entre le tram et le train.


 

Par contre le même militant n’a pas apprécié de trouver au milieu des horaires TGV et des bulletins de billet de congés payés la pétition du Maire de Rezé en faveur du transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique c'est-à-dire en faveur de Notre Dame des Landes.

Les pistes de cet équipement que l’on espère fantôme, c’est moins de construction et de rénovation de voies ferrées. Une tour de contrôle, c’est une gare Baco en moins. Une aérogare, c’est le nécessaire contournement de Nantes renvoyé au XXII°siècle…..

Ahhh... si la SNCF cessait d’être une compagnie aérienne !!

 

J B LUGADET - (FNAUT Pays de la Loire)

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 20:27
A Nantes, sur le site internet de la future ligne 4 de bus en site propre (Busway 4), c'est le branle-bas de combat : car dès le 6 novembre, cet axe reliant le centre ville de Nantes à Vertou entrera en service, avec un bus toutes les 4 minutes à l'heure de pointe.

Tous les nouveaux horaires et nouveaux plans du réseau sont téléchargeables sur ce même site, dont il faut saluer l'ergonomie (pas de gadgets inutiles !), la richesse informative et la pédagogie.

Dans quelques semaines, le chantier aura laissé la place à un bus toutes les 4 minutes à l'heure de pointe... Y aura-t-il assez de place pour tout le monde ? La FNAUT Pays de la Loire vous parie que le service devra être rapidement renforcé..

Quelques nouveautés remarquables :
- la navette gare sud / Hôtel de région est avantageusement remplacée par une desserte toute la journée par la ligne 24, dont l'itinéraire a été rendu plus direct. Nos élus régionaux n'auront plus aucune excuse de venir à l'hôtel de région en voiture...
- Le quartier de la gare de Nantes Etat, dans l'Ile de Nantes en forte réurbanisation, est désormais desservi par la ligne 58, prolongée depuis la station Vincent Gâche
- Un premier axe transversal sud fort est créé entre Pirmil et Gréneraie, le long de la Loire. Il permet aux usagers des lignes de bus du Sud-Ouest de l'agglomération  de trouver une correspondance avec la ligne 4, laquelle les déposera à proximité de la gare SNCF Sud, à l'arrêt Palais des Congrès, à moins de 10 minutes de la gare sud à pied.
- la création d'une ligne de rocade sud, numérotée 30, qui agrège d'Ouest en Est tout ou partie des lignes 31, 38 et 26. Il est désormais facile d'aller de Rezé Sud à St Sébastien.

Deux regrets :
- la ligne 4 s'arrête à Foch. Prolongée à St Mihiel ou Motte rouge, elle aurait donné une correspondance directe avec la ligne 2 du tram, déchargeant celle-ci d'une partie de son trafic extrêmement dense entre Commerce et 50 Otages... (les marcheurs n'auront pas peur des 5 minutes de marche entre Foch et St Mihiel pour rejoindre le tram...).
La curieuse ligne "express", reliant le terminus de la ligne 4 au centre de Vertou,  fait un peu "rustine" et génère une perte de temps et une correspondance inutile. Il aurait été plus judicieux de réaliser le site propre (à voie unique ?) jusqu'au centre de Vertou, avec un busway sur 2 effectuant le parcours terminal...

F Guimier - FNAUT Pays de la Loire
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 07:02

Comment gagner 25% de capacité en plus sans faire de gros travaux en gare de LAVAL ?

  
Clef de toute organisation intermodale des transports, la gare ferroviaire est un élément structurant de toute politique des transports alternative au tout automobile. Aussi les aménagements qui concourent à sa modernisation doivent être correctement organisés et prendre en compte plusieurs facteurs que le projet actuel d’aménagement de la ZAC de la gare de Laval ne prend pas assez en compte.
 
La présence des voies marchandises en gare de LAVAL permet à peu de frais d’améliorer la capacité de réception et d’expédition des trains en recyclant ces infrastructures pour un usage voyageur.
 
Cette solution évite la construction d’un nouveau quai, solution évoquée dans le cadre du dossier TGV pour améliorer la capacité de la gare. 
  
Pour gagner en capacité. et si les quais marchandises étaient recyclés pour les voyageurs ?
la voie 5 (gauche) et la voie 7 (locotracteur)
 
Propositions :
 
Création d’un nouveau quai court en ne gardant qu’une des 2 voies. La V5 est la plus appropriée car elle est sous caténaire. Possibilité de prolonger de 10 mètres environ la voie conservée pour la rapprocher du BV. Les avantages de cet aménagement  sont nombreux : 

Cela permettrait d’accueillir ou de recevoir des TER terminus en provenance ou au départ et à destination du Mans (ou dans un futur en provenance ou au départ de Mayenne).

Le prolongement permettrait de faire un quai d’échange pied à pied avec les autocars de la future gare routière située à l’emplacement du PARCOTRAIN.

- Autre avantage, cela permettrait de garer un TER sans que ce dernier monopolise un quai (voie 1, 2 ou 4). Il pourrait attendre et assurer la correspondance sur son emplacement de départ d’où une amélioration de l’exploitation (notamment en cas de perturbation et de retard). 

- Il ne serait pas nécessaire, ni systématique de garer les TER sur le faisceau de voies en gare Nord.

- L’accessibilité se retrouve renforcé. Avec cet aménagement, il n’y a pas d’escaliers (passerelle et passage souterrain), pas d’ascenseur, pour avoir accès au quai ce qui est le cas actuellement pour prendre beaucoup des TER à destination et en provenance du MANS (V2 et V4) ou de RENNES . Une amélioration notable et à faible coût en comparaison de celui d’un ascenseur. De plus cet aménagement irait dans le sens des préconisations dans le cadre de la loi sur le Handicap et dont l’application doit concernée l’ensemble des bâtiments publics dont les gares. Il s’agit d’une amélioration de l’accessibilité pour les PMR, les personnes à faible mobilité, les enfants en bas âge…et une économie pour la collectivité. 

- Cette voie, située côté LE MANS dispose d’un aiguillage commun avec les voies (V9,V11,V13,V15) de la cour marchandises et avec les 2 voies « SERNAM » (V5 et V7). Il y a donc un équipement en place. Cet aménagement serait le pendant de la voie 3 coté RENNES.

   
 
 
Photo 7 / Embranchement commun aux voies marchandises
La passerelle de la gare sera réhabilitée .Cette photo permet de voir en haut à gauche, la voie 5 et la halle sernam,
la voie 1, derrière la passerelle le parking actuel (ancien parcotrain) où se situera la gare routière
- Au niveau sécurité, cette voie peut servir de garage ce qui empêcherait les manœuvres sur la V1 vers le Viaduc et le cisaillement des voies V1 / V2 pour pouvoir venir garer les rames TER sur le faisceaux des voies de garage au nord. Cette amélioration permettrait un gain de sécurité dans les circulations. 

- La voie est équipée d’une caténaire (comme la V3), ce qui lui permet d’accueillir des TER électriques de type Z2 ou des rames tractées. C’est donc déjà un aménagement optimale au niveau de l’exploitation 

Dans le cadre du dossier TGV, le renforcement des capacités de la gare de LAVAL est évoqué avec la construction d’un 3éme quai. Il desservirait la voie 6 et assurerait un gain de capacité pour l’accueil des trains. Il serait desservi uniquement par la passerelle, à la différence des 2 autres quais qui combinent la passerelle et le souterrain.

 La proposition de récupérer une des voies SERNAM pour renforcer les capacités d’accueil et de réception des trains de voyageurs en gare de LAVAL se ferait sans investissements important au vue des avantages multiples :

- meilleure accessibilité (en cohérence avec la loi sur le handicap)
- aménagement faible et utilisant l’existant (voie, caténaire… pour un faible coût). 
voie dédiée au trafic TER
- Optimisation des aménagements ferroviaires dans un soucis d’une exploitation rationnelle. - - Anticiper les évolutions futures de l’offre ferroviaire
F. EYMON
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 10:18
Dans le quartier de la gare d'Angers St Laud, ce samedi 7 octrobre, le son d'un siflet  perce la quiétude matinale... Tiens, ce n'est pas un TGV, ça.

Eh bien ça, c'est la locomotive à vapeur 141R1999, qui passe incognito à Angers...

En voici deux clichés pris à la hâte :

Comme un attrappe mouche, une loco vapeur a le don d'attirer la foule. Difficile de passer vraiment incognito pour une telle star...


Après une courte pause (pour refaire de l'eau ?), la 141 R 1199 a droit à la voie 1 pour son départ. Vers Le Mans ou Tours ? Mystère...


 
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 07:17
Mardi 4 octobre, le collectif transports de Nantes a voulu marquer son attachement à un projet visant à rapprocher TER et réseau de tram Nantais, actuellement handicapé par le fait que seule la ligne 1 des trois lignes de tramway passe par la gare SNCF de Nantes.

Pourtant, une solution existe, puisque la ligne Nantes Rennes et Nantes Le Croisic passe sous le centre ville de Nantes, et croise les lignes de tram 1, 2 et 3 près de la station Commerce, Place Baco.

Les membres du collectif Transport à Nantes, en train de poser symboliquement la première pierre de lagare TER Baco à Nantes.


Si certains élus montrent désormais un intérêt pour cette idée, d'autres sont encore très réticents. Il est vrai qu'il y a tellement d'investissements à réaliser sur le réseau ferré classique, le réseau TGV Bretagne Pays de la Loire, et un aéroport hors de prix, qu'une gare TER au centre de Nantes peut bien attendre 2050...

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 08:01
 
 
En 1996 / 1997 400 000 voyageurs ont pris le TGV en gare de LAVAL dont 8% à destination ou en provenance de PARIS. La gare de Laval est la  4ème gare des Pays de la Loire.
  
Elle fait l'objet de travaux importants qui pour le moment se résument à la construction d'un parking de 435 places sous le parvis de la gare (c'est l'équivalent des capacités des ouvrages de stationnement  d'Angers ou de Limoges pour une population moindre).
  
Le trou de la gare de Laval il y a quelques mois
 
La FNAUT est trés critique par rapport à cet aménagement car il nous semble primordial pour un pôle d'échange que  l'intermodalité soit facilitée et que  les échanges en Transport Collectif  soient améliorés par les aménagements.

Une solution simple consiste à améliorer  l’existant; Dans l’immédiat, il serait souhaitable d'envisager dans le projet future un certain nombre de recommandations .
Voici quelques propositions de la FNAUT pour augmenter la capacité de la gare actuelle sans travaux excessifs .
Proposition d’amélioration de la capacité de la gare de LAVAL de 25%
 
Situation :
Il n’existe que 2 quais en gare de Laval, offrant 4 voies pour l’accueil des trains de voyageurs. Il s’agit de 2 quais longs pouvant être utilisés par les TGV. Dans les faits seules 3 voies sur 4 (voies 1,2 et 4) peuvent accueillir des TGV doubles.
Photo 1 / Voie 1 et 2 , au fond hall SERNAM
Il s’agit des voies continues dont deux constituent l’axe principal de passage de la ligne Paris / Brest. Elles sont les plus droites, ce sont celles qui sont parcourues par les TGV à pleine vitesse et également les plus proches du bâtiment d’exploitation (V1 et V2). Dans le cadre de l’aménagement de la gare une réflexion doit être menée concernant les conditions de Sécurité inhérentes à la vitesse et prenant en compte la LGV future.
La voie 4 accueille aussi bien les TGV, les trains classiques et les TER. Elle ne peut être parcouru à la même vitesse que les voies 1 et 2.
Il n’y a pas d’affectation spécifique des 1 et 2 à la grande vitesse. Actuellement les TER de et vers Le Mans arrivent ou partent de ces voies.
Ces voies du fait du trafic TGV ne peuvent servir au stockage des TER qui sont stationnés sur les faisceaux de voies coté Gare Nord. 
Photo 2 / Voie 1    Z2 en attente du départ vers Le Mans
Un quai court (voie 3) situé le long des bâtiments de La Poste (ancien tri postal), coté Rennes, et qui accueillait les allèges postales, est surtout utilisé par les TER en provenant et à destination de Rennes. Cette voie est en impasse.

Photo 3 / Voie 3  TER en attente de départ vers Rennes

Cette voie n’est pas toujours utilisés mais à l’avantage de permettre le stationnement des trains en attente du départ vers RENNES. Elle permet d’éviter les manœuvres et les cisaillements entre la zone de stockage des trains en gare Nord et les voies 1 et 4, voies de départ.   
L’équivalent voyageur n’existe pas côte le Mans, où les bâtiments marchandises ou messageries (hall Sernam) (voir photo 4) sont longés par 2 voies en impasse (voies V5 et V7) qui s’arrêtent au début du parking SNCF (ancien Parcotrain). Seule une de ces deux voies se situent sous caténaires (la V5).
Photo 4 / les voies 5 et 7 On distingue la caténaire au dessus de la V5

L’embranchement de ces voies se fait au niveau du pont de Paris.

Photo 5 / Aiguillage côté Paris
 
Fabrice EYMON
Partager cet article
Repost0
5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 00:00
Avant les fêtes de Noël, il y a fort à parier que dans le centre ville du Mans, hormis devant la gare et sur la Place de la République, les rails seront posés et les aménagements urbains au sol, de façade à façade, achevés. Un peu de répit avant la pose des supports caténaires et des câbles aériens, la finition des stations et la pose du mobiolier urbain...

Sur ces clichés, quelques exemples de finition. Du béton gravillonné devant le Parc Théodore Monod, entre le centre ville et l'hôpital :


Des pavés devant la Chambre de Commerce et d'Industrie, à deux pas de la Place de la République encore en plein chantier :

Des pavés et des trous qui attendent déjà leurs arbres, avenue du Général Leclerc, entre la gare SNCF et la Préfecture :

Pour la pelouse entre les rails, ça pousse déjà, notamment près de l'Université du Maine (voir notre précédent article sur ce sujet)
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

Archives

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques