Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 20:45
Depuis une bonne semaine, le chantier du tramway manceau semble tombé dans la léthargie... Alors que les rails devaient être posés en novembre avenue Rubillard, le chantier a bien démarré (notre photo), mais la jonction avec les rails en provenance du centre ville n'a pas encore eu lieu...


Le chantier hiberne-t-il réellement... Nous allons partir à l'enquête.
Partager cet article
Repost0
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 08:18
Jacques Michaux, Président de la FNAUT Pays de la Loire, vous souhaite une bonne année 2007, sans retards, pleine de TER, Corails, et TGV.

Notez sur vos agendas que notre assemblée générale aura lieu cette année le samedi 3 mars du côté de Sablé sur Sarthe. Nous y parlerons bien entendu de la "virgule de Sablé", une idée de la FNAUT qui a bien fait son chemin, mais qu'il faut continuer à défendre pour la voir se concrétiser...

Nous y parlerons aussi de la ligne Sablé / Segré / Châteaubriant / Nantes, dont il faut absolument conserver intacte la plate-forme pour offrir la vraie troisième voie Le Mans Nantes, ouverte aux TER et trains de FRET.

Nous y parlerons aussi intermodalité et tramway, car 2007 sera une année du tram en Pays de la Loire : ouverture de la première ligne du Mans, lancement du chantier de la première ligne d'Angers.

A Nantes, le tram est désormais en correspondance "quai à quai" avec Navibus, service cadencé entre la gare et la ligne 2 du tram, qui permet d'éviter la section Commerce / Cours des 50 otages, surchargée aux haures de pointe.

Nous n'oublions pas non plus que la fin de l'année 2005 a été marquée une nouvelle fois par des élus de tous bords qui nous passent de la pommade parfumée au "développement durable", à la "lutte contre l'effet de serre", tout en pestant contre les budgets attribués aux routes par certains départements, qu'ils jugent trop timorés, malgré des augmentations spectaculaires...

Il faut continuer à se battre pour le transport public !

Rejoignez la FNAUT Pays de la Loire :
 en adhérant à notre association
en participant à nos travaux

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 00:11
Les horaires 2007 sur Laval / Le Mans : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie, fait partie de l'axe Paris / Le Mans / Rennes. Tant que le TGV Ouest ne sera pas réalisé, les contraintes de cohabitation entre TGV, TER et trains de Fret poseront des problèmes pour la création de TER omnibus ou TER périurbains. Comme le tracé est tortueux, les vitesses sont limitées... Pas besoin de Z TER car on ne dépasse pas le 160 km/h...

Cependant, en TGV, on met moins de temps qu'en voiture sur autoroute et en TER omnibus, on va plus vite que par la nationale 157...

La desserte : Aller travailler à  Laval depuis Le Mans :
- Le matin : 2 TER permettent de rejoindre Laval à 7h26 ou 8h07. Un TGV permet le trajet direct avec une arrivée à 8h13, puis plus rien pendant près d'une heure et demi, où un autre TGV dessert Laval. Bref, l'abonnement TER est peu adapté aux Manceaux travaillant à Laval, d'autant plus que...
- Le soir : avec 3 départs de Laval à 16h46 (tôt !), 17h49 et 18h40, ce n'est pas tip-top.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Laval : non, sauf à vouloir se lever tôt (seule arrivée possible à Laval : 7h28)

En gare de Laval, les Z2 sont très présentes (notre photo), peu à peu rejointes par les ZTER

La desserte : Aller travailler au Mans depuis Laval  :
- Le matin : Avec 4 arrivées au Mans à 7h18, 7h40, 8h06 et 8h35, ce n'est pas mal du tout.
- Le soir : on peut quitter Le Mans dès 16h31 (c'est plus les 35 heures, mais les 25 heures !),  puis 17h38 (Z2 semi direct) et 17h44 (Z2 omnibus), puis encore  à 18h35, 19h07,  et enfin à 20h12 (21h09 le vendredi).  Avec une offre bien améliorée ces dernières années, on comprend à la vue de ces horaires que les abonnements TER se vendent bien !
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi au Mans :  non avec un abonnement TER (premier TER de fin d'après midi : 19h10 !!!!! (mais il y a des TGV à des horaires intéressants...).

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens Le Mans / Laval : pour une fois, on cite deux chiffres : 3h01 le matin (rien entre les TGV de 9h02 et 12h03 au départ du Mans), et rien entre le TGV de 12h54 et le TER de 16h31, soit 3h37 sans aucun train : la voie est entretenue à la pince à épiler et au tournevis de machine à coudre entre Le Mans et Laval ???
- Sens Laval / Le Mans : 4h01, un record sur une double voie électrifiée (rien entre 12h41 et 16h42 au départ de Laval)

Agréments et galères...
Avec l'augmentation du trafic sur Laval Le Mans, certaines automotrices Z2 commencent à être limitées en termes de capacité.

L'entrée / sortie du Mans, avec la section commune à la ligne d'Alençon, pose des problèmes de régularité.

Mais on n'est pas dans le RER Parisien, le trajet est souvent plaisant.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

- Certes, Laval n'est pas Nantes. Mais l'offre permettant d'aller travailler à Laval depuis Le Mans doit être améliorée. Comme il n'y aura pas des hordes de manceaux à aller travailler à Laval, il faut innover : l'accès de certains TGV doit être autorisé aux abonnés TER, avec une résa s'il le faut, pour comptabiliser les trajets et établir la facture à la région. A l'heure où moulte tarifs plus attractifs les uns que les autres permettent aux vendéens, angevins et bretons d'aller travailler à Nantes pour pas cher, il serait juste et équitable que l'on puisse bénéficier de tarifs similaires pour réellement se rendre du Mans à Laval pour aller travailler.
- Les samedis : soit faire circuler le TER de 18h35 au départ du Mans (ce qui donne une desserte de quelques gares intermédiaires), soit autoriser l'accès des abonnés TER aux TGV du samedi, JAMAIS pleins du Mans à Laval.
- Créer une relation Le Mans Laval quittant Le Mans vers 10h30 pour combler le creux horaire de matinée sur Laval, et permettre aux Manceaux de joindre Rennes avant 12h00.
- Créer une relation Le Mans Laval quittant Le Mans vers 14h30-15h00, pour combler le creux horaire dantesque de l'après midi.
- Combler le creux horaire d'après midi sur Laval / Le Mans, par prolongation sur Le Mans, en marche semi-directe, du TER en provenance de Rennes et arrivant à Laval à 13h30,

A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 00:01
Les horaires 2007 sur  Laval / Vitré / Rennes : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie est électrifiée et partie intégrante de l'axe Paris Rennes emprunté par tous les TGV Paris Bretagne. Les TER doivent se frayer un passage entre ces trains grandes lignes et les trains de FRET.

La desserte : Aller travailler à Rennes depuis Laval :
- Le matin : avec 3 TER quasiment cadencés à la demi heure entre 7h45 et 8h45 à l'arrivée sur Rennes, rien à dire, c'est correct. Mais comme tous ces TER sont omnibus, il faut près d'une heure (pas mieux que par autoroute...). Dommage que le TGV passant à Laval à 8h15 et rejoignant Rennes à 8h52 (37 minutes de trajet), ne soit pas accessible aux abonnés TER, alors qu'il s'est bien vidé au Mans de ses abonnés Paris / Le Mans...
- Le soir : 3 TER entre 17h15 et 18h44, dont un semi direct. Peut mieux faire...
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : oui, mais pas 36 choix !

La desserte : Aller travailler à  Laval depuis Rennes :
- Le matin : 3 TER dont un semi-direct arrivant à Laval entre 7h33 et 8h34. Correct.
- Le soir : 3 TER
dont un semi-direct au départ de Laval entre 17h15 et 18h42. Correct aussi, mais quel dommage que les TGV de soirée, peu chargés au delà de Laval (sauf vendredi), soient interdits aux abonnés TER... qui disposent le vendredi de TER plus tardifs... Que le monde est mal fait ! Nos politiques régionaux ne seraient pas capables d'obtenir en Pays de la Loire ce que leurs collègues de la région Nord ont obtenu ?
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : oui, mais pas 36 choix !

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens Rennes / Laval : 3h00  (rien entre 13h05 et 16h05 au départ de Rennes) Et on ne parle pas des creux horaires entre deux TER...
- Sens Laval / Rennes : 2h00 (rien entre 13h35 et15h39 au départ de Laval) Même remarque...

Autour de Laval circulent des rames TER tractées, composées de segments indéformables RRR

Agréments et galères...
Les rames RRR, ça secoue par rapport aux matériels plus récents. En été, c'est certes aéré, mais chaud !

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Accès des abonnés TER aux TGV entre Laval et Rennes, sauf le vendredi soir et le lundi matin. (vous savez, ils sont pas cons les abonnés... Ils sont même capables de comprendre une contrainte, voire prêts à payer la résa d'accès qu TGV, que le méga ordinateur de la SNCF pourrait leur refuser automatiquement les vendredi soir et lundi matin...).  Que font nos élus  régionaux ?
- Quelques TER accélérés ne seraient pas de trop sur Rennes / Vitré / Laval...

A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2006 7 24 /12 /décembre /2006 00:06
Les horaires 2007 sur  Nantes / Cholet : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne en partie à double voie (Nantes /Clisson), en partie à voie unique (Clisson minutes au mieux,  Cholet), relie la sous -préfecture et seconde ville du Maine et Loire à la capitale régionale en 58 minutes, soit un peu moins vite qu'en voiture (51 minutes officiellement, merci les célèbres pneumatiques !), mais sans embouteillages. Malgré une ligne qu'il serait bon de rénover entre Cholet et Clisson, le rail n'est a priori pas ridicule.

La desserte : Aller travailler à  Nantes depuis Cholet :
- Le matin : avec une offre combinant 1 car et 2 trains, l'usager dispose de 3 fréquances pour rejoindre Nantes, ce qui est correct, mis à part l'heure d'arrivée du car à Nantes, pas toujours respectée.
- Le soir : avec 2 cars et 2 trains le soir entre 16h35 et 18h45, c'est correct en terme de fréquence, mais mieux ne vaut pas tomber en gare de Nantes sur un groupe de randonneurs retraités qui montent dans le cas de 17h35... car les derniers arrivés en sont quittes pour attendre l'autorail, une heure 10 plus tard... Dommage qu'au départ de Nantes, il n'y ait rien au delà de 18h45...
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Nantes :  non, sauf à embaucher très tôt (arrivée à 7h15 à Nantes...)

La desserte : Aller travailler Cholet depuis Nantes (quelle idée !!!)  :
- Le matin : Avec une arrivée à Cholet à 7h32 ou à 9h00, ce n'est guère engageant... Le problème provient de l'absence de croisement possible des trains entre Cholet et Clisson. Sinon, le TER serait tracé pour atteindre Cholet vers 8h30... Mais priorité est donnée au courant de trafic qui va sur Nantes le matin.  Quand 400 m de voie de croisement manqnent, l'infrastructure est sous utilisée, sous valorisée, donc coûteuse, etc.
- Le soir : avec des départ possibles de Cholet à 16h54 (trop) et 18h25 (trop tard  puisque c'est le premier train adapté aux horaires classiques d'un salarié),  mieux vaut habiter Cholet quand le conjoint travaille à Nantes...
 Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à Cholet :  non (aucun train ou car Cholet Nantes après...12h40. Honteux !)

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
Mieux vaut ne pas évoquer ce point fort douloureux pour cette ligne...

Sur Nantes Cholet, la voie, malgré son âge, pourrait tenir tête à la route...
... s'il y avait des trains !


Agréments et galères...
De Clisson à Cholet, la ligne serpente dans la campagne à une allure qui permet d'apprécier le paysage et le tac-tac des rails, probablement classés monuments historiques... Comme il n'y a de signalisation moderne sur cette section et pas de croisement ouvert au service commercial, en cas de retard dans un sens, il y a aussi retard dans l'autre sens.

Les autorails règnent ici en maître, avec du neuf ou de l'ancien rénové, suivant les jours et les heures.

En cas de grève, c'est l'autocar assuré. A certaines heures, sans grève, c'est d'ailleurs aussi l'autocar, aussi rapide que le TER, certes, mais sans desserte des gares situées entre Clisson et Cholet et sans place pour les jambes et les vélos... Et quand 55 personnes sont montées dans le car, ben la 56 ème ne monte pas.


Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Il faut moderniser la section Clisson / Cholet, dans une logique de cadencement à terme des services Nantes / Clisson / La-Roche, très liée à la ligne Nantes / Clisson  / Cholet. Pour augmenter (beacoup) le confort et (un peu) la vitesse. Les horaires d'un futur cadencement sur Nantes / Clisson doivent conditionner le choix de la gare de croisement à remettre en service entre Clisson et Cholet, et les sections à rénover prioritairement pour y relever la vitesse. Il doit être possible de gagner 10 à 15 minutes sur Nantes Cholet, avec des investissements raisonnables, et sans commune mesure avec les titanesques travaux de la mise à 2x2 vois de la liaison routière Nantes Cholet...

- Seul un service à au moins 3 allers le matin sur Nantes, un le midi et 4 retours le soir est de nature à faire grimper le trafic sur cet axe, sous valorisé actuellement.

- dans l'urgence, il faut créer au moins un car (mais sans effet psychologique d'un vrai train...) le samedi en fin d'après midi vers Nantes, voire vendre des billets TER Cholet / Nantes via Angers au prix d'un Cholet Nantes via Clisson, les samedi.


A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2006 5 22 /12 /décembre /2006 00:03
Les vacances scolaire arrivent et  la FNAUT Pays de la Loire oeuvre pour ne pas saturer les messageries électroniques de ses abonnés.

Aussi, sauf erreur technique de notre part, vous ne recevrez plus de message systématique pour chaque nouvel article  mis en ligne durant les vacances scolaires de Noël  (mais les utilisateurs de flux RSS pourront utiliser cette fonctionnalité présente sur notre site pour être au courant des informations mise en ligne au jour le jour).

Cadeau de Noël...

Samedi 23 décembre de 10 à 17h30, si vous êtes du coté d'Angers, et tout précisément à Mazé, n'hésitez pas à aller y faire un tour en draisine à voie métrique des années 30, sur une voie ferrée posée spécialement pour l'occasion. Ces engins circulaient sur réseau départemental du Petit Anjou. Ils sont aujourd'hui restaurés par l'Association des Amis du Petit Anjou. Une superbe exposition avec des maquettes fonctionnelles au 1/10 eme et la reconstitution d'une gare d'époque vous y attendent.

La draisine de l'AAPA, à Mazé (Maine et Loire)

Durant ces congés, nous continuerons la mise en ligne de notre série d'articles consacrés aux nouveaux horaires 2007.

A la rentrée, un message récapitulatif vous sera envoyé, avec la liste des articles parus depuis le précédent envoi.
 

N'hésitez pas à nous transmettre vos informations les TER, TGV et autres transports publics de notre région. Et à venir consulter le site régulièrement pour réagir.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 00:03
Les horaires 2007 sur  Nantes / Clisson / La-Roche-sur-Yon : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne
Cette ligne à double voie est en cours d'électrification (jusqu'aux Sables d'Olonnes, au delà de La-Roche-sur-Yon, pour accueillir les TGV dans de bonnes condictions, après la curieuse expérience d'un TGV tiré par une locomotiuve diesel. Elle est un maillon de l'axe Nantes Bordeaux, que la SNCF sous utilise pour ses trains grandes lignes, mais que la région remplit de plus en plus de TER, avec succès. L'électrification permettra d'engager des TER électriques à deux niveaux sur La Roche Nantes St Nazaire, plus capacitaires, plus nerveux et plus fiables, plus confortables... Vivement demain !

La desserte : Aller travailler à  Nantes depuis La-Roche-sur-Yon ou Clisson :
- Le matin : Aucun problème, avec 7 trains depuis La Roche et 9 depuis Clisson , avec des directs, semi directs et omnibus. Sauf les problèmes de saturation des rames, c'est Bysance comparé à d'autres lignes aux temps de parcours identiques (Tours Le Mans au hasard...).
- Le soir : Le service est là encore très dense, avec des trains quittant Nantes dès 16h25 et un dernier TER quotidien à 21h26 (22h30 le vendredi). Merci les correspondances TGV !
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à. Nantes : oui et sans trop de contraintes. Bravo !



La desserte : Aller travailler à  La-Roche-sur-Yon depuis Nantes ou Clisson
- Le matin : 3 trains quasiment cadencés arrivant toutes les heures entre 7h  15 et 9h10. (iden à Clisson). Bien !
- Le soir : Encore une bopnne note, avec des trains bien rythmés. Seul bémol. Si le dernier train pour Nantes quitte La Roche à 20h27 (un corail), le dernier TER à desservir Clisson depuis La Roche part de cette gare à 18h43, ce qui est un peu tôt (avant la fermeture des commerces).
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à La Roche : oui

Clisson, si proche de Nantes et pourtant pas encore officiellement considérée comme gare
périurbaine, limites administratives obligent.


Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens Nantes / La-Roche-sur-Yon : 2h06  (rien entre 10h17 et 12h23 au départ de Nantes)...Ah ces "blancs travaux" !
- Sens La-Roche-sur-Yon / Nantes : 2h09 (rien entre 9h17 et 11h26 au départ de La Roche)

Agréments et galères...
Les autorails diesels sont souvent bondés de Clisson à Nantes, sans parler de ceux qui desservent les gares périurbaines entre Vertou et Nantes, où on frise parfois le syndrôme de la sardine en boîte...

Pas trop de retard sauf des retenues pour correspondances TGV depuis Nantes.

Les remplacements de rails, en cours, suppriment le tac-tac cher aux amateurs de trains, mais rendent les sudokus plus faciles à calculer...

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire
- Allez ! un effort ! Passons au cadencement réel de la ligne avec un direct par heure h en alternance avec un omnibus à l'heure h+30 minutes, avec quelques semi-directs en renfort à l'heure de pointe. Cela simplifiera la mémorisation des horaires...

- Une fois la ligne électrifiée, autoriser l'accès des abonnés TER à tous les TGV entre Nantes et La Roche, pour éviter à la région de payer des TER bondés circulant 5 minutes après des TGV aux 3/4 vide entre Nantes et La Roche...

- Créer un La Roche (19h17) / Montaigu (19h36) / Clisson (19h56) amorcé aux Sables d'Olonne, en remplaçant le car par un TER entre Les Sables et La Roche sur Yon.


A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2006 3 20 /12 /décembre /2006 00:02
Premier bilan pour la ligne 4 de trasnport en commun en site propre de Nantes, qui n'est pas un tramway (comme les 3 premièères lignes), mais un bus circulant entièrement  en voie réservée.

Un succès une nouvelle fois sous-évalué

Les chiffres espérés au bout d'un an de circulation (18 000 voyageurs / jour) ont été atteints en ... un mois. Comme d'habitude, est-on tenté de dire à la FNAUT...  Et même le samedi, il y a du monde, s'esbaudissent nos élus !

La question du prolongement de la ligne 4 vers le centre de Vertou se pose donc dès maintenant :  Le coeur de Vertou relié au terminus du Busway 4, par de curieux bus dits "express" qui obligent les usagers à une correspondance synonyme de perte de temps, est une aberration due aux hésitations des élus une nouvelle fois bernés par des logiciels de prévision de trafic complètement hors course. (Sont-ce les mêmes logiciels qui prédisent des trafic autoroutiers supérieurs à ce qu'on constate une fois le ruban de bitume créé ?).

La busway 4 peu avant son inauguration, au croisement de la ligne TER Nantes Ste Pazanne

Une électrification de la ligne de bus ?

L'électrification de la ligne (trolleybus) est aussi à remettre sur le tapis...

Et à plus de 30 000 voyageurs / jour, on pose les rails ? Si les élus nantais ont du culot, qu'ils mettent ce marché entre les mains de leurs administrés ... Chiche ? 12 000 voyageurs de plus par jour et on pose les rails ?
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 00:07
La FNAUT Pays de la Loire est une association de consommateurs. Bien que notre coeur d'activité soit consacré aux transports, nous nous permettons de vous conseiller l'un des meilleurs restaurants ferroviaires de la région, pour un réveillon original, au son des TGV et TER, à un prix très tenu et sans risque d'excès lipidiques ou sucrés. Et sans excès non plus de machins clignotants en tous genres !

Pour être sûrs que vous ne vous tromperez pas d'endroit, nous avons payé de notre personne pour nous rendre sur place et le prendre en photo :


Seul hic : le menu du réveillon n'est pas encore communiqué, au buffet de la gare d'Angers St Laud...
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 22:12
Les horaires 2007 sur  Nantes / Rennes : l'analyse et les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

La ligne

Cette ligne à double voie électrifiée est handicapée par son kilométrage élevé par rapport à la route (100 km). Depuis la mise en service d'un raccordement direct à Redon, les relations directes Nantes / Rennes ont gagné quelques minutes.

Ces dernières années, la création de nouvelles liaisons directes sans arrêt entre  Nantes et Rennes a rencontré un franc succès.
Le temps de parcours TER Nantes / Rennes tombe alors à 1h20, identique à celui fait par la route 2x2 voies (gratuite) Rennes / Nantes, hors embouteillages... Pour un kilométrage "routier identique", on met 40 minutes en TER pour relier Angers au Mans... (vitesse plus élevée et itinéraire ferroviaire comparable à l'itinéraire routier).

Dans l'analyse qui suit, nous nous limiterons aux relations Nantes / Rennes, et traiterons Nantes / Redon demain, dans un autre article. Nous considérerons par conséquent que les relations Rennes Nantes en plus d' 1h45 ne sont pas attractives pour un voyageur rennais ou nantais.

Une Z TER sur l'axe Nantes Rennes ; malgré leurs capacités de vitesse (200 km/h,
ces automotrices roulent bien moins vite sur Nantes Rennes, où la vitesse tombe parfois
à 60 km/h (traversée de Redon)

La desserte : Aller travailler à Rennes depuis Nantes :
- Le matin : mis à part l'excellent train de 7h25, arrivant à 8h43 à Rennes, rien qui permette d'arriver rapidement avant 8h00 à Nantes et le train suivant avec un temps de trajet acceptable part de Renne à ...12h30.
- Le soir : là encore, un excellent TER quitte Rennes à 17h36, bien isolé. Un TER semi-direct quitte cependant Rennes à 18h31, et met 1h40 pour atteindre Rennes. Un ultime direct quitte Rennes à 19h20 (sauf le vendredi), puis plus rien (sauf le vendredi...).
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : oui, mais avec des TER semi-directs, plus lents.

La desserte : Aller travailler à  Nantes depuis Rennes :
- Le matin : la relation directe quittant Rennes à 7h07 pour une arrivée à Nantes à 8h26 est très attractive... C'est cependant la ... première de la journée. Impossible d'arriver à Nantes avant 8h00.  Si on rate ce train, le suivant, direct lui aussi, arrive à Nantes à 10h13...  C'est un peu faible, pour une relation entre deux capitales régionales voisines...
- Le soir : le premier direct de fin de journée quitte Nantes à 16h02 du lundi au jeudi et 15h20 le vendredi... Ce serait excellent si le direct suivant ne partait pas de Nantes à 17h58, certes à une heure attractive. Un autre direct quitte Nantes à 19h03, et il existe ensuite une possibilité après 21h00, TER ou corail (accessible aux abonnés TER), suivant les jours, un luxe par rapport à d'autres relations TER.
- Possibilité d'utiliser le train pour travailler le samedi à.... : théoriquement, oui (avec correspondance à Redon) objectivement, non

Intervalle maximal entre deux trains entre 7h00 et 20h00 (du lundi au vendredi)
- Sens Nantes / Rennes : 3h10  (rien entre 09h20 et 12h30 au départ de Nantes)
- Sens Rennes / Nantes : 3h28 (rien entre 8h55 et 12h23 au départ de Rennes)

Agréments et galères...

De belles rames, mais une desserte de ville à ville squelettique, malgré ... un bon squelette.

Les propositions de la FNAUT Pays de la Loire

- Création de TER Rennes / Nantes et retour directs le matin, avec une arrivée à Nantes ou Rennes avant 8h00
- Création d'un TER direct Nantes Rennes vers 17h00 - 17h15
- SIMPLIFIER la grille horaire : 51 colonnes pour le sens Nantes / Rennes en semaine, c'est incompréhensible et repoussoir. Les mêmes trains du lundi au vendredi, SVP, voire aussi le samedi pour certains ! (Ce travail a débuté depuis plusieurs années sur d'autres lignes).


A vos commentaires !
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

Archives

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques