Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 08:32

L'Environnement est dans l'air du temps semble t-il  ou est ce un pur hasard ? 
Alors que  la journée  consacrée au Grenelle de l'Environnement régional se déroulera le mercredi 10 octobre à Laval.
L'ORT (l'Observatoire Régional des Transports) vient de publier les Actes du colloque de la Journée d’échanges Transports terrestres et environnement,

Ce colloque s'était  déroulé le mardi 26 juin 2007 au  laboratoire Central des Ponts et Chaussées à BOUGUENAIS. Organisé conjointement par l'ORT, la Région des Pays de la Loire et l'ADEME
 
A cette occasion,  la Région des Pays de la Loire représentée par Romain LANGLET, vice président de l’ORT,  Conseiller Régional vert siègeant dans la commission transport a eu l'occasion au cours de son exposé intitulé « Les leviers d’action utilisés par la Région » de confirmer l'engagement régional sur certains dossiers.
 
 Extrait de son intervention, page 67 
 
Sur la réouverture des lignes et en particulier sur Laval / Mayenne :
« Un dernier concernant l'amélioration régionale, c'est la réouverture au trafic de certaines lignes. Nantes – Châteaubriant en est un exemple mais on peut également parler de Fontenay-le-Comte –Niort ou une étude est en cours pour rouvrir cette ligne ferroviaire. C'est un changement de culture où, depuis quelques années, on fermait des lignes et aujourd'hui on réfléchit et la Région des Pays de la Loire est aussi un modèle par rapport à la réouverture de lignes. On parle beaucoup de Fontenay-le-Comte – Niort, il y en a deux autres qui sont aussi en étude, en début de phase de réflexion, on va parler de Laval – Mayenne qui a été un peu identifié comme étant un possible potentiel pour une réouverture de ligne voire même de Sablé-sur-Sarthe – Château-Gontier qui ferait une liaison avec la nouvelle ligne LGV Pays de la Loire. »


mayenne-73500.jpg

Sur la" virgule de Sablé ":
« Pour finir sur ce point des améliorations des infrastructures, on peut parler aussi de la LGV Bretagne –Pays de la Loire. C'est vrai que sur la région des Pays de la Loire en elle-même, il n'y aura pas de répercussions significatives sur les dessertes régionales mais il y a un projet qui est complémentaire à ce projet qui est plutôt un projet rapide entre Angers – Laval et Rennes qui est aussi connu sous le terme de « la virgule de Sablé ». Ca consiste à créer un raccordement entre la ligne classique aujourd'hui Nantes et Le Mans, à la future LGV donc Bretagne – Pays de la Loire. Cette liaison, qui paraît peut-être de quelques kilomètres, est importante puisqu'elle permettra demain d'avoir des liaisons beaucoup plus régulières entre Rennes – Laval – Angers et Nantes. Ceci permettra de créer de nouvelles liaisons régionales par le biais de matériels qu'il faut encore définir du type TRGV (TRGV en Région Nord-Pas-de-Calais qui utilisent les anciens TGV transformés en TER pour pouvoir circuler sur les voies rapides). »
 
On croirait lire les propositions de la FNAUT ! En tout cas l'association se félicite que les dossiers qui ont été porté depuis l'origine par la FNAUT,  soient  maintenant repris par la Région dans le cadre d'exposés officiels...
 

schema-virgule-de-sable088.jpg
Les actes du colloque sont visibles sur le site de l'ORT : http://www.ort-pdl.org/pages/actualites.htm

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 11:13

 

Oyez, oyez !!
La SNCF innove en développant un nouveau service d'informations pour les usagers :TER Flash Trafic !
Ce service est en cours de déploiement  dans la Région et ne s'adresse qu'aux seuls abonnés TER.

Un service pour le moment limité.
Pour le moment, il se limite à une seule ligne Nantes / la Roche- Sur -Yon / Les Sables d'Olonnes. 

Informer les usagers  
Cette messagerie prévient par SMS, les usagers concernés par les retards des TER.

Un service dont l'objectif est de couvrir l'ensemble du territoire régionale et d'apporter une information en temps réel ou presque aux usagers abonnés régionaux.

Un service qui ne pourra être qu'apprécié par les usagers... qu'on se le dise ...

pub-info-ter099.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 08:06

La lettre d'information " Région Transport"  la newsletTER... de la Région des Pays de la Loire

Depuis le début du mois de septembre 2007, la Région des Pays de la Loire met en place  une  lettre d'information 
électronique à destination des usagers des trains et cars régionaux, ainsi qu'à toute personne interessée par le sujet. 

Un nouvel outil de communication pour la Région.

La Région est l'Autorité Organisatrice des Transports régionaux de voyageurs. Elle est soucieuse du service rendu aux usagers.
 
Avec des informations ... utiles.

L'abonné pourra retrouver dans cette information "newsletter", des contenus utiles et variés liés aux transports et à la mobilité. Figureront également des informations sur les Comités de Ligne, instances de démocratie participative installées progressivement sur l'ensemble du territoire de la Région depuis 2005 et auxquels la FNAUT Pays de la Loire participe activement. 

Pour s'inscrire en quelques clicks .

Pour vous inscrire, il faut se connecter sur le site de la Région
www.paysdelaloire.fr, et remplir le formulaire de la lettre d'information " Région Transports" pour la recevoir dans votre boîte Courriel.

z2--gare-de-laval--23-fevrier-2007-005.jpg

Z2 en gare de LAVAL

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 08:55
De Couëron à Nantes... en Express

Pour se rendre du centre de Couëron (Mairie), au centre de Nantes (Commerce),
il y avait le Bus 91 avec changement à Bellevue pour le tram 1 : temps de trajet total
environ 45 mn.
Maintenant il y a en plus, aux heures de pointe, l'Express, un bus toutes les 10 mn,
qui permet le même trajet en environ 35 mn avec changement à Gare Maritime.

Express400x300.JPGbus express de la TAN

Doté d'un matériel moderne, cette liaison a tout de suite conquis les usagers,
qui sont nombreux à l'emprunter chaque matin, et chaque soir.

L'Express va pouvoir rivaliser avec le TER, qui est pourtant plébiscité par les usagers de
Couëron pour son temps de trajet record (15mn de la gare de Couëron à la gare de
Nantes). En effet, la position un peu excentrée des gares
fait que l'express devient un concurrent sérieux pour les trajets de centre à centre.
L'avantage définitif du train, est que le bus  devra toujours attendre pour le laisser
passer !


ExpressTER400x300.JPG

Seules remarques à formuler : certains usagers souhaiteraient déjà une extension des
horaires de l'express le matin (6h30 - 8h30) pour avoir des dessertes jusqu'à 9h.

Il y a aurait aussi grand intérêt à synchroniser les horaires de l'express avec celui
du 91, qui pour l'instant n'ont pas été modifiés. Empruntant une partie commune de la
mairie à la Chabossière, il sont parfois espacés d'une minute seulement, parfois de 8 ou 9
mn. De plus une bonne synchronisation permettrait aussi une meilleure intermodalité avec
le bac départemental Pellerin - Couëron.

En effet le bac déverse ses passagers régulièrement à Couëron Bac à H+05, H+25 et H+45
puis repart à H+10, H+30 et H+50. Pour échanger dans de bonnes conditions ses passagers
avec le bac,  il suffirait que le 91 stationne à son terminus de H+05 à H+09, de H+25 à
H+29 et de H+45 à H+49. Ceci lui permettrait d'arriver à Mairie de Couëron à H+15, H+35 et
H+55 en parfaite alternance avc l'express qui en part à H+00, H+10...H+50.
L'autre branche terminale du 91 n'aurait plus qu'à partir de Bougon à H+19, H+39 et H+59,
on obtiendrait alors un départ de Mairie de Couëron toutes les 5 mn alternativement avec
le 91 et avec l'Express.

Tout cela sans ajouter un bus, puisque c'est la fréquence actuelle du 91 en heure de
pointe (6 par heure) !

Christophe Mauras
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 14:37

Pour choisir son itinéraire, il existe plusieurs sites même étrangers pour faciliter les déplacements. 


Destineo ou Ter-sncf, sur quel site chercher son itinéraire ?

Les systèmes d'information fleurissent, mais n'ont pas toujours
toute l'information !

Expérience : je dois aller de la gare de Couéron à la gare de La Roche sur Yon
vendredi 28 septembre, départ à partir de 6h00.

TerSncf.jpg

Pour Ter-sncf, je devrais attendre le TER de 7h28 à Couëron qui arrive à Nantes
à 7h43, puis attendre jusqu'à 7h56 le TER 58805 qui arrive à la Roche sur Yon
à 9h10.
Temps de trajet : 1h42


destineo.jpg

Pour Destinéo, je devrais prendre le bus 91 à 6h08, puis le tram 1, puis
le TER 58803 à 7h08 à Nantes, qui arrive à La Roche sur Yon à 8h13.
Temps de trajet : 2h05

DeutscheBahn.jpg

Seul le site de la Deutsche Bahn sait que le 58006 se transforme à Nantes
en 58803, et que je peux partir de Couëron à 6h50, NE PAS CHANGER à NANTES
et arriver à La Roche sur Yon à 8h13.
Temps de trajet : 1h23


Bravo à nos sites régionaux !
Il faudrait leur faire profiter du jumelage de la région avec le Schleswig-Holstein pour apprendre à faire un système d'information.


Christophe Mauras
Partager cet article
Repost0
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 09:54
La SNCF augmente ses prix... mais comment faire pour que votre voix soit audible ?

La solution consiste peut-être par une adhésion à la FNAUT Pays de la Loire. 

Adhérer pourquoi  ?

Vous avez envie de soutenir les associations d'usagers qui s'investissent pour :

  • défendre les transports publics et les voyageurs qui les empruntent,
  •  faire un acte citoyen en militant ou en adhérant dans une association de consommateurs (agréée au niveau nationale),
  • et enfin défendre et protéger l'environnement (car un transport collectif sera toujours moins prédateur pour la planête qu'une  noria de véhicules individuels) en favorisant les transports collectifs.
    La FNAUT milite trés activement dans la préservation des voies ferrées en Pays de la Loire.

Voilà quelques réponses pour expliquer l'engagement des milliers d'adhérents, qui à titre individuel ou par le biais d'une association locale, départementale, régionale  voir nationale ont rejoint la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports, http://www.fnaut.asso.fr/  qui regroupent quelques 150 associations en France, représentant quelques  30 000 personnes.

En Pays de la Loire, la FNAUT est représentée par l'Association Régionale des Usagers des Transports.

logo-phpbb.gif




Partager cet article
Repost0
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 08:48
image002-copie-27a2de8c312f57f5d5557fecLogo-WWF_reference.jpglogo-phpbb.gif
 
Tous Ensemble pour sauver le Fret Ferroviaire !

Grenelle » de l’Environnement Associations et syndicats unis pour une réelle politique durable des transports.
 
Dans le cadre de l’atelier « transports » du Grenelle de l’environnementles représentants des Associations : la fédération France Nature Environnement, la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports, le Réseau Action Climat – France* (RAC-F), Les Amis de la Terre*, WWF*, Greenpeace*, la Fondation Nicolas Hulot (*Membres de l’Alliance pour la Planète)
et les représentants des syndicats CGT, CFDT, FO, CFE-CGC
s’accordent pour :
 
- Proposer ensemble des mesures de promotion d‘une politique durable des transports des personnes et des marchandises en France.
- Comme mesure d’urgence, demander de surseoir à toute nouvelle décision de réduction des capacités de la SNCF entreprise publique de transport ferroviaire des marchandises.
1. Des revendications communes pour une inversion des priorités de la politique des transports.
Les signataires rappellent que la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité majeure du « Grenelle de l’environnement ». En France, les émissions de gaz à effet de serre des transports représentent 26%des émissions et ont connu une progression de 23% depuis 1990, ce qui donne à ce secteur d’activités de lourdes responsabilités. En cause, la domination du trafic routier de personnes et de marchandises qui concentre 92% des rejets de gaz à effet de serre des transports, dont plus de la moitié pour la voiture individuelle.
Constatant que la priorité absolue à la route engendre des nuisances considérables à la collectivité (contribution majeure à l’effet de serre, pollutions locales et globales, bruit, accidents, conditions de travail des conducteurs, emprise au sol, dégradation paysagère, etc.), les organisations syndicales et de défense de l’environnement soutiennent ensemble les propositions suivantes, nécessaires à la mise sur pied d’une véritable politique écologiquement et socialement responsable des transports.


Le trafic de marchandises est transféré sur les routes surtout quand les voies ferrées sont fermées (Château-Gontier)


Celles-ci supposent notamment que l’Etat prenne les mesures pour imputer au transport routier ses coûts environnementaux et d’infrastructures, et investir dans les infrastructures permettant de développer les modes alternatifs, ce qui permettra de notamment relancer le fret ferroviaire et les transports fluviaux et maritimes.

Les organisations signataires demandent donc que les mesures suivantes soient prises lors du « Grenelle » :
- La définition d’un plan national de réduction du trafic routier, comportant des objectifs chiffrés, en lien avec les objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
- Conséquemment, le classement du transport de fret ferroviaire, fluvial et par cabotage maritime au rang d’intérêt général, ce qui suppose de réelles obligations de service public assignées par l’Etat et, en l’absence de péréquation possible entre les différentes activités des entreprises concernées, une intervention des pouvoirs publics (Etat et Régions) pour les soutenir.
- La planification du transfert modal vers les modes sobres en carbone, ce qui suppose une réelle remise à niveau de l’infrastructure ferroviaire, et des investissements pour développer des plate-formes multimodales raccordées au réseau ferroviaire et fluvial.
- La mise en place d’une écoredevance sur le transport routier de marchandises, dont les recettes seront affectées aux transports ferroviaires, fluviaux, maritimes et combinés, cette politique devant s’étendre au niveau européen.
- L’augmentation substantielle des financements publics permettant le développement des transports collectifs de voyageurs.
- La priorité au ferroviaire et au fluvial dans leur domaine de pertinence, en utilisant le transport routier de marchandises dans un rôle complémentaire (essentiellement acheminements terminaux) aux modes doux, ce qui permettra de repenser la configuration des véhicules (gabarit réduit) et de revoir les conditions de travail de son salariat.
2. Un constat commun. Une réaction commune aux décisions récentes de la SNCF sur le fret
Le grand écart entre les discours et les actes doit cesser. Si le gouvernement veut être cohérent et ambitieux sur la question des transports et du réchauffement climatique, il doit impérativement demander à la SNCF, dans le cadre de son pouvoir de tutelle, de renoncer à ce projet. Cette dernière doit surseoir à toute décision de réduction des capacités humaines et d'infrastructures de transport ferroviaire de marchandises et doit préparer, en accord avec l’Etat, un réel plan de transfert du fret de la route vers le rail.
Les nouvelles décisions de la SNCF concernant son activité de transport de marchandises montrent qu’elle s'apprête à réduire très fortement son activité dans le domaine des « wagons isolés » et à cesser l'exploitation d'un certain nombre de sites, comme des gares de triages et des lignes capillaires. En effet, en pleine pause estivale, la SNCF, établissement public sous tutelle directe de l’Etat, a décidé de fermer dès fin novembre, 262 gares au transport de marchandises (wagons isolés), dont des gares aussi importantes que Le Mans, Poitiers, Saint Pierre des Corps, Limoges… pas moins de 19 villes-préfectures sont concernées. Elle vient d’allonger la liste de 142 à 191 supplémentaires, portant à un quart des points de desserte qui pourraient disparaître.

Château-Gontier fait partie des gares fermées dans les Pays de la Loire  au trafic de wagons isolés .
Ces trois dernières années, le fret ferroviaire a reculé de 13% en volume (beaucoup plus en parts de marché) dans le cadre du dernier plan de redressement des comptes de fret SNCF (Plan Veron) et la situation financière de Fret SNCF ne s’est nullement améliorée. Et il est fort à craindre que ces nouvelles fermetures de gares et suppressions d’emplois entraînent des suppressions supplémentaires de lignes ferroviaires alors qu’une expérimentation de fret de proximité (wagons isolés), dans laquelle la SNCF devrait s’engager, est très fortement soutenue par les donneurs d’ordre industriels. Les fermetures ne seraient pas sans conséquence sur les transports collectifs de voyageurs rendant l’usage de la route inéluctable.
3. Mobilisation sociale
L’intersyndicale, FNE, la FNAUT, la FNH le RAC- F*, Les Amis de la Terre*, WWF*, Greenpeace* prendront dans les prochains jours les initiatives nécessaires pour faire valoir, auprès des acteurs économiques et de la population, la nécessité de revoir en profondeur la politique des transports en France en soutenant ces mesures.

Communiqué de Presse
Paris, le 10 septembre 2007
 
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 12:43

La Région Bretagne innove avec son nouvel abonnement TER Uzuël , destiné à faciliter les déplacements quotidiens en région Bretagne et accessible à tous... 

 

Uzuel-TER-Bretagne-2088.jpg

Nouveau formulaire d'abonnement régional des TER en Région Bretagne
  
En Bretagne, les usagers peuvent prendre le TGV, même avec un abonnement régional !   

La nouveauté réside dans le fait qu'avec cet abonnement, les usagers peuvent emprunter les TGV sur la ligne Brest / Rennes et Quimper / Rennes grâce à l'achat d'une vignette TGV.

Ce n'est pas une nouveauté, car avec la carte HERMINE cette option existait déjà !

Mais ce qui est possible en Bretagne, est impossible en Pays de la Loire ! 

C'est la SNCF qui le dit .... On ne sait par quel mystère, cette amélioration de l'offre de transport pour les usagers réguliers est possible en Bretagne ? Et impossible dans notre Région. La FNAUT va faire son enquête mais elle a déjà des éléments de réponse.


Uzuel-TER-Bretagne-1085.jpg

En Bretagne : la différence . Pour prendre le TGV il faut cocher la case ...

 

Cette question de l'accessibilité  a déjà été soulevé à plusieurs reprises dans le cadre des comités de ligne en Pays de la Loire . Ci-dessous  : Compte-rendu du comité de ligne de la Mayenne à Laval le 24 octobre 2005 .


« II. 4  ACCESSIBILITE TGV

M. Fabrice EYMON, FNAUT, souhaite que les abonnés de travail puissent accéder aux TGV. A titre d’exemple, il cite que le dernier TER Laval-Rennes est à 18 h 18 et le dernier TER vers Laval est à 18 h 40. En cas d’allongement de la journée de travail, le dernier train disponible est un TGV. Il demande l’accès au dernier TGV de la soirée pour les abonnés n’ayant pu prendre le dernier train TER.


- M. Gilles BONTEMPS  (Vice Président Commission Transport de la Région) note que cette question revient souvent dans les Comités de ligne. L’accessibilité aux TGV pour les usagers détenteurs d’abonnements de travail ne dépend pas de la Région, ni même de la Direction Régionale de la SNCF, mais relève de la Direction Générale de la SNCF. Des discussions sont déjà engagées avec la SNCF sur certains secteurs (par exemple Nantes-StNazaire). Cette possibilité existe d’ailleurs en Bretagne sur certaines lignes (mais plus sur Le Mans-Rennes). Ce point est en cours d’étude avec la SNCF, mais aujourd’hui il n’y a pas de réponse positive. »

La FNAUT rappelle que cette demande de l'accessibilité ne concerne que les TGV de fin de soirée, quand les TGV ne sont pas pleins et quand il n'existe pas de TER.

La demande de la FNAUT est  pragmatique. Plutôt que de faire rouler de nouveaux  TER derrière des TGV peu chargés, il est plus économique pour la Région et pour les finances régionales de s'accorder avec la SNCF.

C'est sans doute la démarche que la Région Bretagne a adopté.    

 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 08:55
Après l'annonce des activités programmées en Loire Atlantique et  en Mayenne , la Vendée dévoile son programme  dans le cadre de la semaine des Transports publics.


semaine-Euro-des-tp-public-2007081.jpg



Jean Claude REMAUD
, Maire de Fontenay-Le-Comte
                                       Président de la Communauté de Communes   
 
Le Conseil Municipal
Jean Moreau, Président de l’Association des Usagers des Transports de la Vendée
 
Max Dupont, Directeur de SOVETOURS  
 
 
ont le plaisir de vous inviter à l’inauguration de l’exposition organisée dans le cadre de la Journée du Transport Public 2007, 
suivie d’une conférence-débat " Interfaces Transport –Mobilité –Environnement"
animée par Monsieur Jean-Claude OESINGER (Vice-Président de la Fédération Nationale des Usagers des Transports
 
le Mercredi 19 septembre 2007 à 10h30
Salle d’honneur de l’Hôtel de Ville.
 

Exposition ouverte au public de 10h00 à 17h00 en salle d’honneur de l’Hôtel de Ville
 


 Fontenay-logo.jpglogo-phpbb.gif

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 07:57

Nouvelle offre tarifaire de la SNCF :  l’avis de la FNAUT

La FNAUT Pays de la Loire se devait de réagir à la nouvelle offre tarifaire proposée par la SNCF. C'est chose faite maintenant  et en plus c'est la FNAUT Nationale qui le fait ! C'est le top. Avis aux blogeurs, à vos claviers pour réagir et illustrer vos propos...


Soucieuse du développement du transport ferroviaire, la FNAUT ne peut qu'être favorable à de nouvelles mesures tarifaires qui visent à augmenter la fréquentation des trains à réservation obligatoire, TGV et TEOZ… Elle est cependant amenée à critiquer certaines mesures que la SNCF vient d’annoncer.

2006_05_25_angers_tgv_r_lacroix_w.jpg
les nouvelles mesures visent à accroître le taux de remplissage des trains

L’offre tarifaire

Les prix offerts aux voyageurs loisirs sont en légère baisse. Cependant, la nouvelle offre est très complexe et demande une anticipation maximum du voyage (90 jours), les prix se rapprochant du tarif maximum en fonction du remplissage du train. La pénalisation de 10 euros le jour du départ pour un changement de billet ou un remboursement est inacceptable.

L’offre professionnelle augmente de 2 et 4 euros mais l’extension des services offerts est importante

2005-angers-gare-sncf-nouveaux-distributeurs-v.jpg
Automates à Angers : il faut que les usagers  puissent être informés correctement face à la complexité de la tarification.

L’information du voyageur

La nouvelle tarification étant d’une extrême complexité à l'image de celle des compagnies aériennes, il est absolument indispensable que le voyageur puisse disposer d'une documentation de qualité lui permettant, avant son achat au guichet, par téléphone ou par Internet, de disposer des éléments nécessaires pour orienter ses choix. La nouvelle grille tarifaire doit donc impérativement être accompagnée d'une documentation, aussi bien écrite qu'électronique, pédagogique et largement disponible. Cette documentation est aussi utile pour les internautes que pour les 75% de la clientèle qui n'utilise pas Internet pour ses achats.


Contacts :


- Régis Bergounhou (Secrétaire général) : 06 82 55 54 91 



                                                     communiqué de Presse de la FNAUT Nationale  
Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques