Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 09:00
... appelée  galerie des transports ou encore galerie des courants d'air (pour l'instant)!


P1010408.JPG

La galerie des transports telle qu'elle apparaît le samedi 17 novembre 2007 vers 8h00. Le jour se lève. Si  l'idée de desservir l'ensemble des modes de transport a partir d'une galerie unique tout au long de la gare est séduisante. La réalisation est plus que discutable car la façade des années 1850 disparaît complètement.
Certes elle n'est pas totalement achevée mais elle ne sera jamais totalement translucide... 


P1010409.JPG

Il est 8H13 à l'horloge de la gare. Le car de substitution au TER ferré assuré par Véolia Transport (ex STAO) avait 30 minutes de retard par rapport à l'heure programmée et plus par rapport au temps de parcours du train mais c'était cela ou rien et puis cela a permis aux voyageurs d'échanger  avec le conducteur très sympathique. 
La ligne SETRAM N°3 (Oasis) est déviée et je le prends même au vol entre l'arrêt actuel et le futur (à gauche de la voie ferrée).
Ce n'est pas tous les jours que le TRAM est inauguré et la conductrice du bus est du même avis... Cela se voit bien.  

P1010466.JPG
Vue d'intérieur :  le TRAM est inauguré, nous sommes en début d'après midi... 

P1010472.JPG

Vue de l'extérieur, les travaux ne sont pas encore achevés et les plots de sécurité délimitent le gabarit et empêchent les voyageurs de s'aventurer sur les voies...
La foule se presse aux stations...   Un gilet jaune fluo assure la sécurité. 
La rame Yvré l'Evêque (1012) arrive à la station GARES mais peu de voyageurs descendront... Il fait plus chaud dans le tram que sur les quais même s'il y a affluence...
 
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 07:24

Le Pôle d'Echanges de la gare sera l'un des points forts du réseau... Dès avant la mise en service commerciale qui se fera le lundi 19 novembre, l'inauguration permet de se faire une idée... 

P1010470.JPG

La rame glisse vers la station...



Vue d'ensemble, la galerie des transports est presque terminée... 


P1010468.JPGDépart d'une rame vers Antarès...


P1010457.JPG

Croisement en station...

P1010464.JPG

Pas de conduite sportive pour le tramway... comme les autres , la rame MUC 72 est bondée...

P1010458.JPG

Toujours à quai...

P1010459.JPG

à suivre...


Partager cet article
Repost0
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 13:30

La photo tant attendu, celle que vous attendiez tous... La photo de l'inauguration par le CTAM (dont la FNAUT fait partie) du 19 décembre 1997.INAUGURATION-1997.JPG

et qui n'était pas passé inaperçu à l'époque dans la presse (cf Ouest France)...
photo-nb-inauguration-du-tram140.jpg 

Même le nom du tramway de l'inauguration était connu en décembre 1997 ! Prémonition ?

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 11:00

Le Mans serait-elle en proie à une révolution orange? Tant cette couleur, pavoise les magasins, les rues, les administrations, tant d'écharpes et des ballons par milliers de cette couleurs que cela pourrait le laisser penser.  
Pourtant il ne s'agit pas d'un changement politique. La  ville PS n'a pas basculée après des municipales précoces et improbables (elles sont prévues en mars !) dans le giron du Modem.
La Révolution existe pourtant... la ville est passée au tram !  
Et quel changement !

P1010509.JPG

 Vive le Tram !
Toute la ville et même les commerces fermés où en rénovations arboraient des calicots annonçant la manifestation et la fête du 17 et 18 novembre !

P1010484.JPG


Station Viaduc, direction Antarès, le tram Le Mans Métropôle (1002) prend quelques voyageurs qui ont pu monter mais la charge s'apparente au métro les jours de grève. C'est que la ballade en Tram c'est magique et nouveau ...

P1010508.JPG



Quelques centaines de mètres plus loin, juste au départ de la station Pavillon, la rame 1021 Pays de la Loire s'élance bondée. L'Avenue Jean Jaurès  fête le Tram l Cette avenue était un des 7 pôles d'animation avec pour thème le cirque (le TRAM cirque) .
Mais la fête est partout, musiques, spectacles de rue, jongleries...
Le temps est de la partie, froid et sec pour le samedi... 
Symbole de l'osmose entre la population et le TRAM, une cordonnerie sur l'Avenue, c'est habillée d'orange (commerçants compris !). 

P1010499.JPG

Le cortège festif sur fond de tram et de bus station Saint Martin. Le Public a répondu présent et les usagers même occasionnels également ! Il a été annoncé 200 000 voyageurs sur le week end alors que la charge "programmé" serait d'un peu plus de 40 000 voyageurs par jour.  Ce n'est plus un tram qu'il faut mais un métro ! Il est vrai que le réseau était gratuit pour les deux jours...

Si vous souhaitez en découvrir davantage sur ces journées et sur le Tramway du Mans... Les deux sites des Médias sont bien faits. Avec des vidéos  et des photos notamment Ouest France qui présente la première circulation  du tram dans le quartier des Sablons (Avenue Winston Churchill), c'était le jeudi 15 novembre.


http://ouest.france3.fr/info/pays-de-la-loire/34346790-fr.php

http://www.lemans.maville.com/La-premiere-journee-de-l-inauguration-en-video-/re/tramway_detail/actu_8715-468254-----_actu.html

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 07:00

Du côté des grèves...


Rien de nouveau, alors que le froid est tombé sur la région , ce pourrait-il qu'il y ait une amélioration à partir de mercredi après midi.
En tout cas, les TGV qui circulaient samedi n'étaient pas trop peuplés et les résas superflux.

pour vous renseigner adresse du site  : Info Trafic 

http://www.ter-sncf.com/pays_de_la_loire/html/index.html

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 03:00
Si l'on en croit  un journaliste  de l'édition de  "Presse Océan" (édition du 17 novembre" la fermeture prochaine (le 1er décembre) de  la boutique SNCF de la rue des Halles  "correspond  selon la SNCF à la demande  des clients".
Une fermeture non réclamée par les usagers !
Personne nous le jurons n'a demandé à la FNAUT, où nous préférons parler d'usager du transport public, cette fermeture. 
Nous pensons plutôt que la direction  de l'entreprise a effectué comme le précise l'article en cause un ratio loyer / salaires et charges payés / kilomètres-passagers vendus pour justifier une concentration des services place de la Bourse pour ce qui sera peut-être, nous le verrons à l'usage un meilleur service.

Acheter son billet assis ... quel pied !
Mais permettez nous de  regretter cette agence où l'on pouvait acheter ses billets assis. Et de penser qu'il fallait peut-être lui donner sa chance avec une meilleure promotion.

Boutique-SNCF.jpg

Cette péripétie nous incite de plus à réclamer une amélioration du guichet de la rue Brancas où l'on reste debout. 
En se  félicitant du développement de l'intermodalité SNCF-TAN-LILA sur ce site en rappelant la demande conjointe de la FNAUT et de l'ANDE d'une polyvalence en billetique de toutes les gares ferroviaires et routières de l'agglomération.
Pour acheter vos billets allez dans les gares de la "périphérie" nantaise !
Avec d'ailleurs les encouragements des "petits futés" de la FNAUT qui vous conseillent de prendre vos billets dans les gares de la "périphérie" nantaise (Doulon, Chantenay,Couëron, Pont Rousseau, Vertou..si bien sûr elles vous sont accessibles.) où l'accueil est souvent fort sympathique et où les conseils tarifaires sont souvent mieux personnalisés.
En espérant que le suivi de nos conseils entraîneront les responsables à en ouvrir d'autres... des gares à La Chapelle sur Erdre (espoir en vue), à ....Baco comme des boutiques dans les espaces  commerciaux centraux et périphériques.

 

pont_rousseau.jpg

  Gares de Pont Rousseau et de Doulon 

Doulon.jpg

En espérant que le suivi de nos conseils entraîneront les responsables à en ouvrir d'autres... des gares à La Chapelle sur Erdre (espoir en vue), à ....Baco comme des boutiques dans les espaces  commerciaux centraux et périphériques. 

Co--ron-gare-2.jpg   La gare de  Couëron               
                                                               

C'était notre rubrique : "il n'y a pas que ITGV"...même si on y pense aussi...
 
J. B. LUGADET
 (Secrétaire ANDE)

 
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 10:00
  
Suite de notre parcours historique à la découverte de l'évolution des transports collectifs au Mans.
 
Les origines de 1865 à 1975 (suite)
 
2) De la mise en place d'un réseau à la disparition des Tramways (21/06/1897 au 12/11/1947) [première partie]
 
La volonté politique...
Dès 1890, la volonté municipale s'était prononcé pour l'adoption d'un projet de réseau de tramways à traction mécanique.
Mais il faudra attendre le 23 juin 1895 pour que soit signé le traité de rétrocession qui engage la ville du Mans à concéder à M. Ennemond Faye l'autorisation administrative de l'Etat, nécessaire à la réalisation d'un réseau de tramways électriques.
 
La convention n'est signée que le 31 octobre 1896. Entre temps le Maire du MANS Anselme Rubillard partisan inconditionnel du tramway tient tête à toutes les oppositions.

Création de la C.O.E. 
La durée de la concession est fixée à 60 ans et un droit de préférence de 10 ans est assuré à M. Faye qui dans les 6 mois doit se constituer en société anonyme. Ce sera la "Société Anonyme de la Compagnie de l'Ouest Electrique" dont le siège social est à Lyon.
 
Par décret du 9 décembre 1896, le réseau de tramways du Mans est concédé à M. Faye administrateur de la compagnie. La convention et le cahier des charges sont approuvés. La déclaration d'utilité publique est décidée.

Il y a  60 ans le premier tramway...  
Il faudra attendre le 21 juin 1897 pour que les premiers tramways circulent sur la ligne Gare - Maillet et les mises en services s'échelonneront dès lors jusqu'au 15 août, date à laquelle le terminus de Pontlieue sera atteint...
 

photo-tram-avenue-jean-jaures124.jpg

L'ex PN 107 remplacé par un viaduc métallique, dans les années 1890, avec ses piles surmontées par les blasons de la ville du Mans dont l'un préservé, figure dans la salle des pas perdus de la gare nord. 
Pontlieue est derrière nous, à gauche le boulevard Emile Zola ignoré par le tramway de l'époque, qui file tout droit vers la rue Nationale qu'il remontait jusqu'à la place de la République pour se diriger vers l'Hôpital (ligne 3). La gare  était desservis par la rue A. Thiers et en terminus.
Tout à droite, le long du trottoir se trouve la voie des tramways départementaux (ligne Le Mans / Le Grand Lucé)

Un réseau composé de 3 lignes...
Le cahier des charges définissait 3 lignes :
                              
   - la ligne I      Gare - Maillet
   - la ligne II     Place de la Croix d'Or - Léon Bollée
   - la ligne III    Hôpital - Pontlieue
 
Dès l'origine les lignes suivent des axes majeurs de circulation et pour deux d'entre elles le même tracé sera conservé. Il s'agit de la ligne I et de la ligne III qui se distinguent par leur trafic...
 
Des modifications du réseau ont lieu. Comme la ligne Bollée - Croix d'Or périclite celle-ci est scindée en deux :
 
  - le premier tronçon desservira la Gare
  - et le second le cimetière.
 

photo-tram-av-thiers122.jpg

 Le tramway du début du siècle dans l'axe de l'avenue du général Leclerc (à l'époque elle s'appelait Thiers)
Place Thiers un tramway pour les Maillets (ligne I) arrive de la Gare et va croiser la ligne III (Pontlieue).
 
En 1906 il existe 4 lignes de tramways
 
La guerre de 1914 favorise l'emploi du personnel féminin et empêche la réalisation de nouveaux projets. Certains tronçons sont même définitivement supprimés et cela même si on assiste à un accroissement du trafic (jusqu'à 8 millions de voyageurs en 1918, soit presque plus du double de l'année 1911). Parallèlement on assiste à une augmentation des coûts.
Le 23 Février 1915, la convention initiale est modifiée en vue d'aménagement du réseau. La concession est reportée jusqu'en 1972.
 
Dès l'origine, l'écartement de la voie du réseau des Tramways électriques du Mans était métrique.

Une voie qui a fait durer le tramway ... 
Jusqu'en 1908, les rails du type Marsillon (17 kg par mètre) équipaient les lignes. A cette date, ayant constaté leur trop grande légèreté, il fut décidé que l'infrastructure serait refaite avec du matériel plus lourd : des rails du type Broca furent choisis (43 kg par mètres).                                                                       
Le renouvellement précoce de la voie - les opérations étant achevées en 1913 - à sans doute contribué à prolonger l'existence des Tramways.
 
Il semble en effet que ce ne soit pas la dégradation de l'état de la voie qui ait motivé leur suppression.
 
A suivre...
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 08:00


TER : pour être bien bougeons moins ?


Peu  d'améliorations annoncées pour le week end ... La Grève s'installe .... Chacun pourra se faire une idée sur le conflit à travers la presse. La FNAUT préfère le minimum de grèves, l'alarme sociale et le dialogue qui a tardé à se mettre en place (défaut bien français ?).

Un bon point : l'information  avec  Info trafic SNCF qui est faite et les moyens mis en place. Si pour les infos grandes lignes c'est un robot qui répond, pour les TER Pays de la Loire c'est une hôtesse...

A noter une erreur sur l'annonce des coordonnées sur la page accueil : pour TER et Grandes Lignes, le téléphone est bien le 0 805 90 36 35 et non le 0 800 90 36 35 qui est non attribué.  


Pour plus d'informations :  http://www.ter-sncf.com/pays_de_la_loire/html/infostrafic.html




B0000017.JPG
Comme les TER ferré sont rares  : une petite consolation  : un TER  a consommer avec modération ... en ces temps de grève ? (AGC Bombardier Autorail Grande Capacité version Z 27500 appelé ZGC, version électrique )


Partager cet article
Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 12:35

le 19 décembre 1997...
 
Il y a presque 10 ans, Le Collectif  Transport  de l'Agglomération du MANS (CTAM) posait la 1ère traverse et inaugurait le tramway manceau, au pied de la mairie, place des Jacobins.
La FNAUT est une des chevilles ouvrières du collectif qui regroupe associations et syndicats.



Dans quelques minutes le cordon inaugural sera coupé. Il y a 10 ans.  

Presque 60 ans après sa disparition, puisque les derniers tramways d'origine ont cessé de circuler le 12 novembre 1947, le TRAM fait un retour attendu... pour lequel nous avons milité, bataillé... 

Le Tramway que nous avons appelé de nos voeux se réalise mais il est nécessaire, maintenant d'aller plus loin. L'enjeux c'est le périurbain et le Tram-Train sur l'étoile ferroviaire mancelle  (ou un RER à l'échelle de l'Agglomération). 


Carte postale militante du CTAM de 1999 (journée sans voitures) .

P1010243.JPG
Et le Tramway du MANS en novembre 2007... Entre les deux il y a comme un air de famille, pourtant en 1999, les élus s'orientaient vers un "TVR" ou Trolleybus guidé...  
 


Partager cet article
Repost0
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 08:03

Après  Rennes, Le Mans est passé à la billetique depuis le 3 septembre 2007. C'est l'effet tramway ?

En effet pour préparer l’arrivée du tramway un nouveau système de billetterie électronique, appelé Billettique
a été mis en place par la SETRAM.

Adieu cartes, coupons et tickets...
Pour les usagers du bus et du tramway : 2 titres de transport au choix :

un ticket magnétique pour les voyages occasionnels 
une carte à puce rechargeable pour les abonnés : la carte Moovéa

TICKET-SETRAM089.jpg

                        Au Mans le ticket papier n'a plus la côte. Il doit laisser la place au magnétique...  et rentrer au musée ...

Pourquoi ce changement ? 
La billettique vise  à simplifier et à développer les déplacements en transport en commun dans le cadre de l’arrivée du tramway. Depuis le 3 septembre 2007,  la carte à puce Moovéa et les tickets magnétiques ont remplacé comme nouveaux titres de transport SETRAM les traditionnels tickets carton.

 

ticket-setram103.jpg

                                      Evolution des tickets "orange" dit tout public achetés par carnet

La Billettique: quels avantages ?
Ce nouveau système de titres de transport présente pour les usagers des avantages en terme de sécurité, de liberté et de souplesse. c'est maintenant la date de la première validation et non plus les dates du 1er au dernier jour du mois pour marquer la validité d'un abonnement mensuel.

ticket-unit---setram105.jpg

                               Evolution des tickets "unité ". Son remplaçant est plus grand (taille d'une carte de visite)

Vous avez des anciens tickets ?
Gardez les ou venez les échanger à l'agence commerciale de la Percé Centrale. Vous avez jusqu'à la fin du mois de décembre pour venir les échanger contre des nouveaux titres .

Partager cet article
Repost0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques