Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Communiqué de presse  

 

La voie ferrée Château-Gontier / Segré sérieusement menacée

 

 

La FNAUT n’a pas dit son dernier mot

La FNAUT Pays de la Loire a saisi le Tribunal Administratif de Nantes dès l’annonce des décisions de Réseau Ferré de France pour contester :

+ d’une part la fermeture prononcée par RFF

+ et d’autre part le déclassement de la voie ferrée Château-Gontier / Segré.


Actuellement les résultats de ces contentieux administratifs ne sont pas connus puisque les juges du Tribunal Administratif ne se sont pas prononcés.


  doc-fnaut-008.gif

 

Pourtant sans attendre ces recours et alors que de nombreuses juridictions dont le Conseil d’Etat donnent raison aux actions de la FNAUT, et viennent annuler les décisions de fermeture prononcées par RFF, la ligne est actuellement déferrée dans sa totalité.


Depuis le 18 janvier environ, la voie est livrée à une entreprise de démolition localisée dans la Sarthe qui après avoir commencé par l’emprise du côté de la commune de st Fort progresse vers la gare de Château-Gontier. Rails et traverses sont découpés. Et l’acier est envoyé vers la Chine semble-t-il ?


P1060165

 Solesmes : n'est-ce pas la commune dont l'un des élus s'appelle ... François FILLON? Un acharnement pour cette ligne qui avait été victime des déclarations assasssines de l'ancien Président de Région dans les années 2000.  


Bientôt il ne restera plus que la section de ligne entre Sablé et Château-Gontier, pour témoigner dans le sud Mayenne qu’il existait une ligne qui permettait de relier Sablé à Montoir de Bretagne via Châteaubriant.

 

Cette ligne (comme beaucoup d’autres) n’a pas bénéficié d’investissement en temps et en heure. Elle n’a connu aucune amélioration même si la ligne a été ouverte au trafic marchandise jusque vers les années 1990. A l’heure où le renchérissement du pétrole n’est plus une hypothèse quelle sera la situation des pays enclavés et soumis au diktat de la route et de l’éloignement géographique ?

 

w Ch G 25012010 tracteur355L'entreprise CLMTP en action...

 

La Rocade sud : un projet local climaticide qui supprime la seule alternative possible à la route…

La FNAUT ne peut donc que s’élever encore une fois contre la méthode du fait accompli et de s’étonner qu’il ne soit pas possible d’attendre que le T.A. s’exprime sur le fond concernant les recours pour la fermeture et le déclassement de cette ligne.

 

La FNAUT s’élève également contre les décisions qui sont préjudiciables et contraires aux intérêts des habitants du sud mayenne. Elle dénonce le sacrifice de la voie ferrée pour satisfaire la réalisation d’une rocade routière archaïque dans le contexte actuel, obsolète techniquement, nuisible pour la qualité de vie des habitants d’Azé.

Le devoir de précaution s’impose.

En effet en 2003, une voie ferrée, en Mayenne connaissait le même sort : Laval / Mayenne. Cette ligne fait partie maintenant des lignes que la Région réouvrira en priorité. A l’époque seule la FNAUT annonçait le potentiel de la voie ferrée. C’est la même chose actuellement à Château-Gontier sept ans plus tard !

 

rocade-sud.jpg

La Rocade Sud (le tracès retenu E1) s'écarte un peu de la voie ferrée, conservée en partie en voie verte et les aménagements connexes se traduisent par la disparition du talus ferroviaire (E3)...


Depuis le début, la FNAUT n’a cessé de réclamer que l’emprise de la voie soit préservée pour permettre le retour possible du rail entre Château-Gontier et Segré et au delà vers Nantes et Rennes. C’est maintenant à l’Etat, au Conseil Général et à la Communauté de Commune de Château-Gontier d’assumer des décisions contraires au Grenelle de l’Environnement… Les responsables de ces collectivités seront donc collectivement responsables devant les générations futures pour n’avoir pas pris les décisions qui s’imposaient en temps et en heure…


 

pour La FNAUT, le 26/01/2010


Fabrice EYMON

 

 

 

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 10:00
Voyager forme la jeunesse dit le vieil adage... La FNAUT dans ses multiples pérégrinations a découvert un (futur) nouveau "Check Point Charly" ... pas loin de chez nous.

Un lieu qui devrait sans aucun doute marquer durablement les frontières territoriales entre le "Duché de Bretagne" et la "Baronnie de Loire Inférieur" .

Un  passage qui devrait faire pâlir d'envie les nostalgiques du l'exmur de Berlin car enfin voilà un bel exemple de déviationnisme technocratique...

 

image009-copie-1.jpgSource : Plaquette de la Région pour Enquête publique : Gare de Châteaubriant

Tiré d'un document officiel voilà le "Check Point Charly" de Châteaubriant ... A droite c'est la Bretagne et à gauche c'est la Région Pays de la Loire ...

D'un côté le traditionnel TER  (diesel) et de l'autre le Tram Train (électrique).. ce qui implique le changement de train, une correspondance... de billet peut être ? De contrôleur certainement...

La FNAUT qui ne manque jamais d'apporter sa contribution surtout quand il s'agit d'améliorer les conditions de transport des usagers soumet une proposition pour améliorer leur confort . Elle propose que la douane soit située dans le bâtiment de la Gare qui peut également héberger un poste de police car tout le monde sait que les "check point" sont propices aux contrôles d'identité...

Pour les reconduites à la frontières et pour aller dans le sens de cette remarquable innovation qui va dans le sens de la simplification des transports collectifs, il y aura même des possibilités de prendre l'avion car le Hérault de Nantes a prévu un champ d'aviation à Notre Dame des Landes...  On arrête pas le progrès !   

La FNAUT  tient tout de même à présenter un document (ci dessous) d'une époque pas si lointaine où la frontière était ouverte... Où les trains circulaient librement ....

 

 

Il n'est jamais trop tard pour changer ce qui n'est pas fait .... La FNAUT et vous l'avez bien compris dénonce cet aménagement abérrant ... (voir)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes - Châteaubriant
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 08:05

LOGO-FNAUT192.jpg

 


Elections régionales: la FNAUT demande aux candidats de s’engager

pour un développement volontariste du TER



Les Régions ont un rôle fondamental dans la politiquev des transports.

A l’occasion des prochaines élections régionales, la FNAUT rappelle que les régions, par leur politique de transport, peuvent jouer un rôle fondamental dans la lutte contre les nuisances et les accidents de la route, la dépendance pétrolière et le réchauffement climatique. Elle demande donc aux candidats de préciser clairement leurs intentions en ce domaine.

 

 

Pour la FNAUT : les TER une priorité... 

Pour la FNAUT, le développement des services ferroviaires TER doit être poursuivi de manière très volontariste afin d’en faire l’ossature du système régional de transport. Au-delà des mesures efficaces prises par les régions depuis que l’Etat leur en a confié la gestion (modernisation des matériels roulants et des gares, accessibilité, renforcement des fréquences, tarifications attractives), l’effort prioritaire doit porter aujourd’hui sur les points suivants :

+la fiabilité de l’offre et la régularité des services, très variables d’une région à l’autre ;

+ l’intermodalité (information, facilités de rabattement sur le TER, tarification et billetterie).

 

P1010457.JPG

Tramways du Mans à l'arrêt gare

 

Plusieurs pistes nouvelles doivent être exploitées :

+ régions et départements doivent se concerter pour que les services ferroviaires et routiers soient complémentaires, et non concurrents comme cela est trop souvent le cas ;

+ les régions doivent se montrer beaucoup plus exigeantes vis-à-vis de la SNCF ;

+ l’ouverture du secteur du TER à la concurrence doit être expérimentée sur les lignes à faible trafic, sur lesquelles l’innovation technique et commerciale peut permettre de réduire les coûts d’exploitation et d’augmenter la fréquentation;

+ le fonctionnement des comités de lignes TER doit être amélioré ; les usagers doivent être associés à la définition de la politique régionale des transports.

 

 

La fermeture des lignes à faible trafic : une fausse solution... 

La recommandation de la Cour des Comptes - la fermeture de 7800 km de lignes à faible trafic - doit être vigoureusement écartée : sauf exception, l’alternative au train mal rempli n’est pas l’autocar mais le train mieux rempli.(voir)


Il doit en être de même des propositions démagogiques - tarif régional unique, voire gratuité du TER - avancées par certains partis politiques de droite ou de gauche.

 

2005-voie-ferree-nantes-vers-bordeaux-1v.jpg

Etat de la voie sur Nantes / Bordeaux


La région  : un acteur indispensable de la modernisation du réseau ferré.

En matière d’infrastructures, les régions doivent s’engager, à la suite de la région Midi-Pyrénées, dans la modernisation du réseau ferré régional (suppression des ralentissements, augmentation de la capacité des nœuds ferroviaires).


Elles doivent cesser toute participation financière aux investissements routiers de l’Etat et des départements, inévitablement concurrents du TER, et à leurs investissements aéroportuaires, et cesser tout subventionnement de liaisons aériennes.(voir)

 

 

Des réouvertures de lignes indispensables... 

Des réouvertures de lignes périurbaines sont nécessaires, accompagnées d’une densification de l’habitat et des activités autour des gares afin de limiter l’extension urbaine en tache d’huile au bénéfice d’une extension en doigts de gants structurée par le réseau ferré.


Les régions doivent s’opposer à la construction de toute gare nouvelle TGV non reliée au réseau classique : le TGV doit desservir les gares centrales des agglomérations.


P1060177

Actuellement dans le Sud Mayenne (voir)

 


Enfin tout déclassement d’emprises ferroviaires souhaité par RFF doit être refusé par les régions si une réutilisation à moyen terme apparaît justifiée dans la perspective plausible d’une forte hausse du prix du pétrole.



  Communiqué de presse de la FNAUT Pays de la Loire

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Régionales 2010
commenter cet article
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 08:06
C'est presque une tradition depuis les premières élections régionales en 1992, la FNAUT régionale adresse un questionnaire aux candidats têtes de liste... Les réponses seront mises en ligne dès reception des réponses comme lors des derniers scrutins (voir).

Ce questionnaire sera décliné au niveau local en fonction des choix des antennes départementales. En Mayenne, le premier questionnaire remonte aux élections de 1998.

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Accompagné par un courrier de présentation, le questionnaire aborde la problématique des transports dans les Pays de la Loire.   

 

Madame, Monsieur,

 

Vous êtes candidat(e) aux élections régionales du 14 et du 21 mars 2010 et à ce titre vous aspirez à assurer des fonctions dans une autorité organisatrice des transports.


Notre association adhérente à la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports soutient le transport public qui est plus économe en espace et en énergie, plus respectueux de l’environnement et plus juste socialement.


Nous avons assisté, en France depuis 1960, à la suppression de 10 000 kms de voies ferrées et nous nous sommes efforcés d’y résister, surtout à partir des années 70 et c’ est alors que la FNAUT a été crée. Nous étions en cela les précurseurs du « moins de carbone », thème auquel se rallient de plus en plus de responsables et auquel adhèrent de plus en plus de citoyens qui comptabilisent les menaces sur la santé, l’environnement, l’urbanisme, les investissements engendrés par le choix du « tout automobile ». Des erreurs ont été commises dans notre région (lycées et hôpitaux desservis uniquement par la route). Il faut les corriger et les éviter en développant les dessertes ferroviaires régionales, notamment périurbaines et mieux répondre aux demandes de transport public. Le transport en milieu rural, la desserte des petites villes réclame aussi des mesures vigoureuses et innovantes, pour obtenir un maillage cohérent du territoire, de plus en plus tronçonné par les frontières régionales et départementales.


imm013-14.jpg

Le pôle Santé Sarthe Sud, entre Sablé et la Flèche au contact de l'autoroute A11

 

Présents au Comité régional des partenaires du transport public (qui ne se réunit pas assez souvent), dans les Comités de lignes, les Conseils de développement (Nantes, Angers, Le Mans, St Nazaire), nous plaidons pour l’amélioration de la coordination des politiques de mobilité et, à cet égard, ce qui est possible avec la mise en service du pôle intermodal du Mans, semble difficile et sans cesse renvoyé aux calendes grecques ailleurs (Nantes, Laval..).Nous serons également attentifs à l’intégration des deux roues non polluants à la chaîne du transport (accessibilité des gares et des trains, vélos partagés etc..)


Nous avons l’honneur de vous transmettre un questionnaire relatif aux questions que notre association a l’habitude de traiter. Nous vous serions reconnaissants d’y répondre et de nous les retourner.


Le Président

Signé : Jacques MICHAUX

 

 

 

Les réponses sont à adresser dans les meilleurs délais:

au président M Jacques MICHAUX si possible par courrier électronique  jacquesmichaux@aol.com




Les réponses seront publiées sur le site de la FNAUT Pays de la Loire !

 

2005-saumur-interloire-v.jpg

 

QUESTIONNAIRE AUX CANDIDATS AUX ELECTIONS REGIONALES


Services TER


Le TER ne capte que 10% du trafic pendulaire sur les axes desservis par le rail. Que proposez-vous pour augmenter cette part de marché ?


Pensez-vous que la contribution de votre région au fonctionnement du TER doit augmenter ? Comment ?


Suivant le palmarès TER dressé fin 2009 par Ville Rail et Transport, la Région consacre moins de 59 € par habitant au TER, ce qui est loin des régions les plus performantes (Bourgogne, Picardie, haute Normandie) qui y consacrent le double. Les fonds alloués aux infrastructures (en 2008, il est vrai, sans doute avant les financements pour l’électrification Nantes la Roche) étaient particulièrement limité.

 

Laval est le seul chef lieu de département de la Région très mal relié à Nantes en transport collectif. Quelles solutions proposez-vous pour améliorer la situation ?

 

Quels sont vos projets pour les relations TER entre notre région et les régions limitrophes, pour développer des lignes mal exploitées actuellement ? :


Avec Poitou-Charentes pour :

1) Saumur Thouars Bressuire la Roche sur Yon les Sables d’Olonne. La région fait déjà des efforts importants pour assurer des dessertes Bressuire Saumur, qui mériteraient d’être prolongées vers la Roche pour augmenter le trafic et mailler le réseau

2) Nantes la Rochelle : la desserte régionale actuelle est de fait limitée à la Roche sur Yon, avec une prolongation par car peu attractive vers Luçon ; une desserte Nantes la Rochelle serait autrement plus attractive (avec correspondance à Luçon pour Fontenay et Niort)

3) Nantes Poitiers Limoges : à noter que sur Poitiers Limoges il est prévu, maintenant que la ligne a été améliorée, de passer de 5 à 7 AR par jour, alors que Nantes Poitiers reste à un AR jour par car peu pratique pour les nantais.


Avec la Région Centre, pour développer des liaisons Tours les Sables d’Olonne via Saumur la Roche sur Yon


Avec la région Bretagne,

1) pour renforcer le service prévu Nantes Brest dû à l’action de la Région Bretagne

2) pour créer une vraie desserte Nantes Châteaubriant Rennes, alors que le projet actuel prévoit une desserte lente et tronçonnée avec un transfert obligatoire à Châteaubriant

3) pour ouvrir une liaison ferrée directe presqu’île guérandaise Saint Nazaire Rennes par Montoir Pontchateau

 

Plus généralement, comment envisagez-vous de raccorder la région à la Ligne à Grande Vitesse Tours Bordeaux, qui donnera accès à la péninsule ibérique et à la Méditerranée occidentale via Toulouse ?

 

Avez-vous des projets de création de services périurbains nouveaux?


Le TER à grande vitesse doit-il être mis en place dans notre région ?

 

P1050018.jpg

 

 

Modalités d’exploitation


Notre région doit-elle favoriser l¹émergence d¹opérateurs fret de proximité ?


Etes-vous favorable à une expérimentation de la libéralisation du TER ?


En particulier sur les lignes à trafic moyen hors grands itinéraires (par exemple Nantes Pornic, Saumur la Roche sur Yon, ou les lignes à rouvrir).

 

 


Investissements


Etes-vous favorable à un engagement financier de votre région dans les investissements ferroviaires sur les lignes régionales en service ou consacrés à des réouvertures de lignes ?


Quelles priorités donnerez-vous à la réouverture de lignes étudiée par la région : Fontenay le Comte-Niort, Laval-Mayenne, Le Mans-La Flèche?

 

Quelles solutions proposez-vous pour que soit assurée la pérennité des emprises ferroviaires alors que se sont multipliées ces dernières années les tentatives de déferrement, déclassement, aliénation des voies ferrées ? (voir)

 

Quelle doit être la politique de la Région envers l’Etat, responsable de la politique nationale des transports et actionnaire de RFF et de la SNCF pour lui faire renforcer dans notre région les dessertes inter cités Nantes-Bordeaux, Nantes-Vierzon-Lyon, Tours-Le Mans-Caen, Nantes-Poitiers, Brest-Quimper-Nantes et au-delà ?

 

Quel est votre programme de rénovation des gares ?


Y compris pour résoudre les difficultés d’accessibilité depuis les voiries locales.

 

Quelle est votre position sur le financement des infrastructures routières par le Conseil régional ? Quelle est votre position sur le projet d’aéroport à Notre Dame des Landes ?


La Région doit elle participer au financement de cet aéroport et/ou des infrastructures d’accès, ou réserver ses financements aux infrastructures ferroviaires, en particulier à celles qui favoriseraient un report modal de l’avion sur les TGV (barreau Sud en Région parisienne, gain en vitesse sur Nantes Bordeaux, accès à la LGV Tours Bordeaux, doublement LGV de Nantes Angers, qui serait proche de la saturation et très difficile à doubler en site existant, développement progressif d’une liaison directe et rapide vers Lyon) ?

 

2006_tis_le_mans.jpg


Coordination


Quelle sera votre politique en matière de coordination des services régionaux et départementaux (coordination des horaires et correspondances, coordination tarifaire, politique de maillage coordonné du territoire) ?

 

Quelle sera votre politique face à l’accroissement des usages de la bicyclette?

 

Comment voyez-vous l’évolution du service « Destineo »?

 

 


Tarifs et information


Sur quels tarifs pensez vous qu’il est prioritaire d’agir ?

 

Etes-vous favorable à la réciprocité des tarifs régionaux sur les lignes interrégionales (Centre-Pays de la Loire, Bretagne.) ?

 

Que pensez vous de la « balkanisation » de l’information horaire ( fiches horaires différentes, services TGV présents ou non) ?

 

Quelle-doit être la politique en matière de points de vente impulsée par la région ?

 

 

 


Commentaire éventuel :

 

 

 

 


 

 

 

 

 

LOGO-FNAUT192.jpg

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Régionales 2010
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 17:00
La FNAUT Pays de la Loire a fait le 20 Heures de FRANCE 2  le lundi 18 janvier  !

La SNCF envisage de supprimer certaines lignes ...

"La SNCF envisagerait de supprimer certaines dessertes comme le Nantes Strasbourg, Paris-Arras, Lille Strasbourg. Reactions des usagers et des syndicats de cheminots ..."



image002-copie-1.jpg
Que du bonheur pendant 2 minutes 11
Merci la SNCF ! car sans l'indiscrétion du journal les Echos (voir) et l'attitude de la SNCF sur notamment la supression de certaines lignes TGV .. non rentables. Nous n'aurions pas eu le loisir de voir Jean Bernard LUGADET le Secrétaire de l'Association Régionale exprimer l'avis de la FNAUT à l'antenne (voir).

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 13:00
La FNAUT a le regret de vous faire part d'un crime de lèse-ferroviaire dans le sud mayenne. Les coupables sont actifs et trés connus... Les auteurs de ce terrible méfait ont bénéficié de nombreuses complicités... sur lesquel les nous reviendrons...

Tout commence par une promenade à partir du viaduc du Pendu long, d'une quarantaine de mètres qui enjambe la Mayenne sur la commune d'Azé à coté de Château-Gontier. La voie ferrée qui la franchit est la ligne 460 000 de Sablé à Montoir-de-Bretagne.
P1060166.JPGle viaduc du Pendu

Sur le viaduc du Pendu  PK 291 486, les rails ont été posés en 1945,  après la destruction d'une partie du viaduc par fait de guerre... il s'agit de rails vignoles de type EV 45,520 (45kg au mètre linéaire). Les traverses metalliques sont bien visibles. Elles ont souffert de la remontée des eaux, du non entretien des fossés et des effets de la végétation... Elles ont rouillé ... Mais pour un matériel posé vers 1911... elles ont bien résisté tout de même...
Le travellage est d'environ 1454 traverses au kilomètre ce qui correspond à l'équipement d'une voie ferrée de ce type.

P1060164.JPGUne belle emprise d'une ancienne double voie

Mais quelque chose avait changé tout de même. La végétation qui s'était appropriée la voie était dégagée, coupée, sciée...
Cette coupe rase permet de voir l'emprise de la voie dans sa totalité. La ligne est située sur un talus à cet endroit et on peut mesurer quel est l'intérêt de préserver une emprise ferroviaire. D'autant que cette ligne était une double voie et qu'elle était redevenue une voie unique dans les années 1950 / 54 d'après nos informations, idéal pour faire des rectifications de rayons de courbures.

Intrigué il fallait poursuivre...

P1060174.JPGUn viaduc moderne qui enjambe la Nationale vue en direction de Segré

Le viaduc sur la Nationale 162 au PK  290 728, réalisé en 1967 entre les communes d'Azé et de Château-Gontier; au premier plan se trouve le passage à niveau... C'est la masse au loin qui a attiré notre attention...


P1060172.JPGPassage à niveau au PK 290 703

Situé juste à côté du viaduc le PN assurait la sécurité entre les communes d'Azé et de Château-Gontier. A partir de ce point, les traverses en bois apparaissent... Et...
P1060169.JPG!!!

... une vision d'horreur ! Au moins 150 mètres ont été découpés...

P1060167.JPGAlors que sur certaines lignes en Pays de la Loire et ailleurs  ont fait rouler des trains sur du double champignon, ici on massacre une voie équipée de rails vignoles ...  

Des tas de rails et traverses... entreposés avant de partir  par camions  à destination de la Chine sans doute...
A noter l'armement de la voie qui était presque équipée de traverses métalliques sur tout l'itinéraire entre Sablé origine de la ligne et Montoir de Bretagne sa destination.
Les traces blanches indiquent les marques d'arpentage pour le tronçonnage de la voie... Tous les 12 mètres environ. A l'origine il s'agit de tronçonsde rails de 22 mètres.

P1060168.JPG
Massacre à la tronçonneuse... ? Non découpés au chalumeau par tronçon de 12 mètres

Mais vous pouvez constaté que la voie est constituée de rails de type vignole soit du modèle  EA 42, 130 soit  du EV 45,520...
L'entreprise ne prend pas le temps de dévisser les éclisses...


P1060177.JPG
C'est plus loin que l'on découvre le "panneau"... Les travaux de la Rocade Sud on commencé...


P1060182.JPGVive le ferroutage à la mode mayennaise avec les compliments de la DIRO, de l'ETAT... et du...

Tout pour la route... Et pour favoriser le transit des camions sur l'axe Château-Gontier / Châteaubriant ... On construit la rocade Sud (voir).


P1060179.JPG ...Ministère de l'Environnement! ... L'auteur a signé son acte ...

Il y a un temps de cela c'était le Ministère de l'Equipement qui procédait à de tels actes. Maintenant  c'est avec l'aval du Ministère de l'Ecologie !

Vous avez dit Grenelle de l'Environnement ?

Repost 0
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 10:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Dernière partie de nos articles sur le Bilan de la mandature du Conseil Régional.... Nos attentes !

 


Ce que la FNAUT Pays de la Loire attend du futur Conseil Régional.

 

 

L’abandon des investissements en faveur de la route hors de sa compétence et de l’aérien (Notre Dame des Landes).


Une intervention vigoureuse face à l’Etat sur les liaisons inter-cités qui sont désormais « le » problème à régler.


La défense du patrimoine ferroviaire comme support de réouverture et non son aliénation au profit de « voies vertes » prétextes.

100-0222.jpg

Arrachage des voies entre St Fort et la limite du département du Maine et Loire

Un engagement sur les réouvertures de lignes et des services performants : « virgule de Sablé » et TER à grande vitesse, réouvertures présentées ci-dessus, plus de liaison directes Nantes-Rennes, suppression solennelle et anticipée de « Check point Châteaubriant »


La valorisation des étoiles ferroviaires de Nantes, Angers, Le Mans, Cholet


Une augmentation plus effective des fréquences au travers la mise en place concertée du cadencement (en retard en Pays de la Loire).

  P1020411.JPG

La gare routière de la Flèche

 

Une vrai politique de liaisons multimodales avec les réseaux départementaux et urbains . Avec une réflexion sur une agence régionale de la mobilité.


La réactivation des instances de concertation et une prise en compte des usagers dans le cadre de ses instances : Conseil régional des Transports, Comité des partenaires du rail, Comités de ligne…

 

Jean  Bernard  LUGADET

 

 

De quoi occuper toute une mandature...


Voilà le programme de la FNAUT Pays de la Loire dans les grandes lignes. Vous vôtez pour nous alors c'est ici !

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Régionales 2010
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 08:00

logo-phpbb.gif


Nouveau volet et 3 ème article faisant un essai du Bilan de la mandature du Conseil Régional des Pays de la Loire sur la période 2004 -2006. Il va de soi que ce bilan n'est pas exhaustif... 

 

Vous pouvez grâce à vos commentaires completer si vous le souhaitez ce bilan...

 

3 / Matériels

 

La région est une de celle qui a le mieux renouvelé son matériel. Les vieux autorails X 4630 ont été « amortis ».

Les TER à deux niveaux résolvent la plupart du temps les problèmes de capacité sur Le Mans-Angers-Nantes , Nantes-Saint Nazaire et le Mans Nogent le Rotrou.

 

2006-08-19-st-gilles-croix-de-vie-ter-1w.jpg

Même rénové les X 4630 sont amortis depuis longtemps

 

Les autres matériels (ZTER, AGC diésel) sont performants et appréciés pour leur confort. La commande de tram Train pour Nantes Clisson, en attendant ceux de Nantes Châteaubriant est un choix qui n'est pas forcément partagé par tous les militants de la FNAUT Pays de la Loire!

 

P1040293.jpg

TER 2N NG / Z 24500 à deux ou trois caisses en gare d'Angers

 

Les rames

Il y a encore selon certains d’entre nous trop de traction diesel sous caténaire et on regrette qu’il n’y ait pas encore d’option sur les matériels bi-modes, « hybrides » pour parler en langage automobile ou génétique !


Des militants regrettent même que les logos rutilants soient à l’intitulé du « Conseil régional » alors qu’ils sont ailleurs simplement sous celui de la « Région » (Bretagne par exemple) : cette appellation n’est pas sémantiquement neutre …

 

P1040735.jpg

X 73500 avec la nouvelle livrée régionale


Les autocars régionaux sont plus confortables, mieux accessibles au PMR et aux cyclistes.

 

4/ Ratios économiques et sociétaux

Aux efforts du Conseil régional (200 millions d’€ soit 60€ par habitant ) ont correspondu surtout entre 2004 et 2008 une hausse remarquable de la fréquentation, des recettes, et de la régularité (difficile à écrire quelques jours après les grèves !).


Le coût pour la collectivité apparaît raisonnable par rapport à d’autres régions : taux de couverture par l’usager (32%), coût du kilomètre-train (0,22€).


Jean Bernard LUGADET

 

A suivre...

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Régionales 2010
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 10:08

 

 LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE le 18 janvier 2010

 

 

La FNAUT demande que les relations TGV diamétrales soient préservées et développées.

 

Confrontée à une baisse de la fréquentation des TGV en raison de la crise économique et à une hausse du coût de l’énergie et des péages qu’elle verse à RFF, la SNCF envisage de supprimer des relations TGV non rentables, en particulier des relations diamétrales (« passe-Paris ») telles que Strasbourg-Lille, Strasbourg-Nantes et Strasbourg-Bordeaux.


La FNAUT reconnaît que la hausse des péages TGV est nécessaire pour permettre à RFF de poursuivre ses investissements sur les lignes à grande vitesse mais aussi sur le réseau classique. Elle estime cependant que c’est d’abord à l’Etat de soutenir financièrement ces investissements. Elle rappelle qu’il s’était engagé, lors de la création de RFF en 1997, à désendetter le système ferroviaire mais n’a pas tenu ses promesses (un tel désendettement est intervenu en Allemagne lors de la réforme ferroviaire de 1994).


La FNAUT estime par ailleurs que la SNCF doit réduire ses coûts de production, notoirement plus élevés que ceux de la Deutsche Bahn, son homologue allemand, avant de procéder à la suppression de ses services les moins rentables.

2005-saumur-tgv-nantes-marseille-v2.jpg

TGV Nantes / Marseille  à Saumur


Elle rappelle enfin que les relations TGV diamétrales menacées sont pénalisées par le positionnement stupide de la gare lorraine TGV à Louvigny, en pleine campagne, sans connexion avec le réseau TER lorrain, et par le manque de capacité du tronçon Massy-Valenton de la grande ceinture parisienne utilisée simultanément par les TGV diamétraux et les trains du RER C.


Les relations TGV diamétrales répondent à un vrai besoin des voyageurs et permettent, par ailleurs, de concurrencer l’avion générateur de nuisances et d’émissions de gaz à effet de serre et d’éviter une circulation routière de transit à travers l’Ile-de-France. Elles doivent être développées.

 

2002-angers-duplex-v1.jpg

TGV Duplex et Réseau à Angers 

 


La FNAUT demande donc :


+ une réduction des péages ferroviaires pour les relations diamétrales menacées ;


+ des efforts commerciaux de la part de la SNCF pour mieux valoriser son offre (tarification moins complexe, tarifs promotionnels, meilleure information sur l’offre horaire et tarifaire) ;


+ l’accélération du déplacement prévu de la gare lorraine de Louvigny à Vandières, à l’intersection de la ligne à grande vitesse Est et de la ligne Nancy-Metz, afin de faciliter l’accès aux TGV diamétraux depuis toute la Lorraine ;


+ la modernisation rapide de la ligne Massy-Valenton, bloquée depuis plusieurs années par la région Ile-de-France ;


+ une taxation écologique des vols aériens intérieurs concurrents des services TGV.

 

 Communiqué de Presse

 de la FNAUT Nationale

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 07:00
Suite à la conférence de presse du mardi 19 janvier (voir) France Bleu Mayenne a fait le point sur les dossiers que la FNAUT suit en Mayenne ... Après le Sud et les inquiétudes concernant la voie ferrée de Château-Gontier (voir) voilà le Nord...

Laval / Mayenne : il faut vraiment le Fer !


"Un combat mené par la FNAUT et par l'associations tracés mobilisés. Les deux associations attendent beaucoup de la dernière enquête dont les conclusions n'ont pas encore été rendues publiques, mais elles devraient aller dans le sens d'une réouverture. Mais elles s'inquiètent de la situation de la ligne ferroviaire du Sud Mayenne... (écoutez).


7H-fbm-20-01-2010.jpg
En attendant les conclusions de l'Etude du cabinet SYSTRA qui devrait être publique depuis deux mois au moins... Les associations s'impatientent. Après les citoyens s'étonnent des retards pris par les dossiers et de la longueur de la mise en application des décisions...


5garedemayenne.jpg
La gare de Mayenne à l'époque de sa splendeur (1988) ?... (photo Luc Chanteloup)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Laval - Mayenne : il faut le fer
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques