Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 08:00

Logo-FNE-web-little.jpg

 

Communiqué de Presse

 

La Directive européenne Eurovignette « relative à la taxation des poids lourds pour l’usage de certaines infrastructures» est actuellement en cours de révision.

Le Conseil des Ministres des Transports, qui s’est réuni le 15 octobre, vient d’adopter une position frileuse sur ce nouveau texte. Réactions de la fédération France Nature Environnement.

 

P1060895

 

Coup de frein sur la proposition de révision

 

La Directive (1) aujourd’hui en vigueur permet de faire acquitter aux Poids Lourds les coûts d’usages des infrastructures routières, sachant qu’un camion a l’impact de 160 000 voitures sur les routes et autoroutes (2). La révision, actuellement en débat, doit permettre d’incorporer en plus des coûts liés à l’usage de l’infrastructure, les coûts externes (pollution de l’air, bruit et congestion) en application du principe « pollueur-payeur »

 

Le Conseil des Ministres, dans sa dernière proposition, s’il retient la prise en compte du bruit et de la pollution atmosphérique, de façon très limitée au regard de leur cout en termes de santé publique, ne prend pas en compte les émissions de gaz à effet de serre ni le prix des embouteillages, comme c’était prévu dans le projet de révision soumis en 2008.

 

Passer du « pollué-payeur » au « pollueur-payeur »

 

Pour Gérard Allard, spécialiste transport de marchandises à France Nature Environnement : « Si cette révision venait à être adoptée en l’état, conformément à la proposition du Conseil des Ministres, elle induirait au grand maximum une hausse des péages de poids lourds de 4 centimes au kilomètre alors que les externalités réelles du transport routier peuvent être chiffrées à 8 fois plus. Seuls des choix courageux, à hauteur du coût constaté, feront évoluer les choix de transports. Il est grand temps que chacun assume les conséquences de ses actes. »

 

Pour France Nature Environnement il est paradoxal de voir nos ministres des transports faire des choix minimalistes dans le domaine environnemental et de ne pas avoir la volonté de faire acquitter aux transports routiers leurs vrais coûts sociaux et environnementaux. Et ce, alors que le secteur des transports - notamment routier - est le seul secteur dont les émissions de Gaz à Effet de Serre sont en constante augmentation contrairement aux autres activités.

 

(1) 2006/38/CE : Donner référence complète

(2) Actuellement, un camion moyen de 40 tonnes paie 122,40euros sur un Paris/Marseille alors qu’une voiture paie 53,20 euros

 

P1010792.jpg

 

Reconnecter économie et environnement

 

Nous comptons sur le Parlement européen pour qu’il modifie cet avis pris par le Conseil des Ministres et intègre de manière ambitieuse le coût du bruit, de la congestion et de la pollution dans la Directive.

 

C'est à cette seule condition que la Directive Eurovignette jouera son rôle principal qui est d’inciter au report de la route au rail et au fluvial. En impactant au transport son véritable coût, elle participera à rendre concurrentiel les transports alternatifs à la route.

 

Pour Bruno Genty, Président de France Nature Environnement : « si chaque mode de transport se voyait impacter l’ensemble de ses coûts économiques, environnementaux, sociaux et en termes de santé publique, la régulation ordinaire inciterait à privilégier les transports ayant les plus faibles impacts, qui de fait seraient les transports les plus économiques. Il est grand temps de reconnecter nature et économie. »


 

Communiqué de presse

Lundi 18 octobre 2010

FNE

 

P1030911

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNE - Communiqué de Presse
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 08:00

logo-apnb

 

logo-phpbb.gif

 

 

 

A l’initiative des instances régionales des Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine de la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports) et de l’AFAC (Association Française des Amis des Chemins de fer ) il est créé l’APNB (voir) :


l'Association pour la Promotion de la voie ferrée Nantes-La Rochelle-Bordeaux

 

Le siège de cette association est fixée au 8, rue d’Auvours à Nantes.


P1070935.JPG Rue d'Auvours

 

Un constat accablant  

 

Le constat est accablant : la fréquence de la desserte Nantes-La Rochelle-Bordeaux est aujourd’hui réduite à 3 allers et retour quotidiens directs, probablement un record de médiocrité en Europe, pour des agglomérations aussi importantes (Nantes Métropole : 580 000 h, communautés d’agglomération de La Rochelle et du Pays Rochefortais : 200 000h, Communauté urbaine de Bordeaux : 740 000h statistiques 2007) à l’évolution démographique positive et aux échanges fréquents (par exemple sur le plan scolaire et universitaire).

 

 

Améliorer la médiocrité de l'offre actuelle :  3 allers et retour quotidiens !


L’objectif premier consiste à obtenir de la prochaine signature de la convention liant l’Etat à la SNCF la prise en compte-d’un quatrième aller-retour faisant cruellement défaut en début de matinée et l’intégration du train de nuit « Lunéa » Nantes-Nice et retour aux dates de circulation de plus en plus restreintes.

 

2005-la-roche-sur-yon-corail-2v.jpg

Changez le matériel ...

 

Changer le matériel roulant !


Si la rénovation des voitures « Corail » résultant de la bataille menée en 2006 constituent une avancée immédiate et appréciée le matériel roulant remorqué et les locomotives diésels sont en fin de vie. Un nouveau matériel automoteur interrégional plus confortable que les TER est indispensable pour ces types de parcours.

 

Les lignes adjacentes doivent être judicieusement mises en correspondance. Les origines/destinations des trains Nantes-Bordeaux doivent être reportées aux régions limitrophes de la ligne : la Bretagne au nord, le Midi-Pyrénées au sud.

 

2005-voie-ferree-clisson-1v.jpg

Vers  Clisson et au delà, l'infrastructure

a bénéficié d'un renouvellement de l'infrastructure . 

 

Et améliorer l'infra ...


Enfin l’infrastructure doit être modernisée afin d’améliorer la vitesse et réduire les temps de parcours. Un premier objectif de 3h30 entre Nantes et Bordeaux est tout à fait réalisable.


La FNAUT Pays de la Loire, fondatrice et partenaire de l’APNB en relaiera les actions et les informations. Pour qu’avance aussi dans notre région le chemin de fer interrégional trop longtemps laissé pour compte.


 

Communiqué de presse

mercredi 13 octobre 2010

 

FNAUT Pays de la Loire

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 10:00

  DEBILE2_t.jpg

Autoxicomanes  d'Hervé Kempf

 

Il semble que, à l'occasion du Mondial de l'automobile, les médias aient laissé leur sens critique au garage. Pour ce que l'on a vu et entendu, ils se sont transformés en démarcheurs publicitaires, vantant la reprise du marché automobile, l'exploit de l'industrie chinoise et l'arrivée miraculeuse de l'auto électrique.

 

Les émissions de gaz à effet de serre ? La marée noire du golfe du Mexique ? L'étalement urbain ? La pollution atmosphérique ? La généralisation des embouteillages ? Le pic pétrolier ? Ces phénomènes n'ont apparemment rien à voir avec l'automobile. Quant à l'idée qu'on pourrait faire un bilan écologique de l'auto électrique, elle ne semble pas avoir traversé l'esprit des automobilophiles, ravis de placer l'adjectif "écolo" derrière le vocable "auto". Personne pour rappeler que l'électricité ne tombe pas du ciel, mais provient du charbon, du gaz ou du nucléaire.


bus_27_dans_embouteill.jpg

 

Et que le bilan en émissions de gaz à effet de serre de l'auto électrique n'est pas fameux, si l'on tient compte des émissions générées par la fabrication, comme l'indiquait une note de juillet 2009 de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). On n'a pas non plus entendu raconter comment Renault a manqué le tournant de la voiture hybride, alors qu'elle avait développé en 1995 le prototype d'un tel véhicule, appelé Next. On a aussi omis de rappeler que la même firme Renault a déjà lancé une Kangoo électrique en 2002, et qu'elle coûtait moins cher qu'aujourd'hui, comme nous l'apprend l'excellent site Carfree.free.fr. On n'a pas davantage lu que l'industrie automobile a perdu en France plus de la moitié de ses effectifs, passant de 321 000 travailleurs en 1980 à 149 000 en 2009, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

lhomme_t.jpg

 

Comme on ne peut pas penser que la publicité puisse avoir un quelconque effet sur le sens critique des médias, il faut croire que ceux-ci sont, comme une bonne partie de la société, "autoxicomanes", drogués à l'auto : et, comme tout toxicomane, ils s'obstinent à ne pas voir les méfaits évidents de leur vice.

 

PENSEUR.jpg

 

Imaginons le monde à la façon des autoxicomanes. Pour eux, notre situation saturée de véhicules à moteur est normale, voire désirable. Dès lors, tous les habitants de la planète posséderont autant de voitures que les Européens, soit environ 600 autos pour 1 000 habitants. Il y aurait alors 3,9 milliards de voitures sur Terre, contre 1,2 milliard aujourd'hui. J'appelle le CCFA et j'expose ce chiffre. "Imaginez-vous les conséquences écologiques que cela aurait ?" "C'est monstrueux !", me répond la voix. Monstrueux, on ne saurait mieux dire.

 

 

Hervé Kempf

Chronique "Ecologie"

 Le Monde daté du 06.10.2010

 

Publié avec l'autorisation de reproduction gracieuse 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 08:00

 

Le Comité des lignes du sud Sarthe et de la transversale Caen / Tours se réunit prochainement

 

C'est le mercredi 20 octobre 2010 que le comité des lignes d'Alençon /  Le Mans / Château du Loir , le Mans / la Flèche / Saumur et  Château du Loir / Saumur se retrouve pour évoquer la situation respêctive de ces 3 lignes (une ferroviaire et deux routières). 

P1020676.jpg

72 500 au départ de la gare de Château - du - Loir

 

Les sujets ne manqueront pas car la transversale Caen / Tours n'a pas bénéficié des améliorations espérées au niveau de la ponctualité (voir). De nombreuses pannes, retards, annulations ont ponctués les mois qui viennent de s'écouler. Et la modernisation (disparition du block manuel) s'est même traduite par des vitesses réduites régulières.


P1020740.jpg 

Il y sera question de la réouverture de la ligne Le Mans / La Suze / La Flèche dont nous avons déjà parlé à propos de l'aiguille déposée

 

D'ici le 20 octobre si vous avez des témoignages, des remarques à formuler , ce Blog est ouvert pour recueillir vos observations  qui ne devraient pas manquer.

 

A suivre donc ... et à vos plumes !

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Sarthe
commenter cet article
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 10:25

RECONDUCTIBLE  cela rime avec IRREDUCTIBLE

 

En raison d'une grève nationale interprofessionnelle, le trafic TER est perturbé le mercredi 13 octobre. Vous pouvez consultez les programmes de circulations sur les sites régionaux

 

Et également sur les différents sites des transporteurs urbains et interurbains ...

 

tcm 28-23524 28-332-64

 

"Retrouvez toutes les informations essentielles pour vous déplacer en cas de situation perturbée

Tous les canaux d'information pour connaître l'état du trafic :

Par téléphone au 0 800 58 42 60 (gratuit depuis un poste fixe), du lundi au vendredi (hors jours fériés) de 7h à 19h

+ Par téléphone au 0 805 90 36 35 (gratuit depuis un poste fixe) pour TER et Grandes Lignes.
+ Sur Internet avec votre site TER National ou Régional
+ Aux guichets, aux points d'informations ou sur les affiches de votre gare
+ Avec vos quotidiens régionaux selon le type de perturbation"


    travaux.jpg

    En Grève !!!

    Repost 0
    Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
    commenter cet article
    13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 10:10

    C'est officiel le prochain comité des lignes TER ( Le Mans / Laval / Vitré ; Laval / Angers et Laval / Nantes ) est annoncé pour le 23 novembre 2010 à Evron et à 18 heures.

     

    D'ici là si vous avez des témoignages, des remarques à formuler , ce Blog est ouvert pour recueillir vos observations  qui ne devraient pas manquer. Les retards sont toujours monnaies courantes, surtout pour les trains du matin....

     

    Les sujets ne manqueront pas également et entre autre la halte routière de Laval ...

     

    A suivre donc ... et à vos plumes !

     

     

    P1010713.JPG

      TER au départ de Laval vers ... Rennes

    Repost 0
    Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
    commenter cet article
    12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 09:30

    logo-apnb

     

    L' association A.P.N.B est née du constat de détérioration constant de l' axe Nantes / Bordeaux...

     

    L'Association pour la Promotion de la ligne ferroviaire Nantes-La Rochelle-Bordeaux.

     

    L' assemblée Générale Constitutive s'est réuni  le mercredi 6 octobre 2010 à Saintes.

     

    Elle est issue de Membres des *FNAUT Régionales Aquitaine - Poitou Charentes -Pays de la Loire et des sections régionales de l'AFAC* concernés, de l'AUTRA* et de AUT85.


    2005-voie-ferree-nantes-vers-bordeaux-1v.jpg

    La voie Nantes / Bordeaux

     

    Elle demande dans le cadre de la Convention des trains d'équilibre du territoire Etat-SNCF de conserver les dessertes en date de décembre 2009, qui permettrait de conserver le LUNEA. Elle demande l'A/R du matin supprimé en 2004.

     

    Elle réclame le remplacement du matériel ancien, ainsi que l' amélioration de l'infrastructure (voie et signalisation) des correspondances, des fréquences etc....

     

    L'APNB souhait que toutes les personnes intéressées par cette ligne la rejoigne, et adhère car c'est l'union qui fait la force.

     

    Le Bureau de l'APNB est constitué de :

     

    Président : Jacques OTTAVIANI, en Gironde représentant L'Aquitaine.

     

    Vice-Président : Benoit GROUSSIN, en Charente-Maritime représentant le Poitou-Charentes.

     

    Vice-Présidente : Mauricette Ringuet en Vendée représentant le Pays de La Loire.

     

    Secrétaire : Jean-Bernard Lugadet en Loire-Atlantique.

     

    Secrétaire-adjoint : Christian BROUCARET, Bordeaux.

     

    Trésorière : Mauricette Ringuet, La Roche sur Yon.

     

    Trésorier-adjoint : Jean-Paul JUILLET, Fontenay le Comte.

     

     

    Son siège social est fixé à Nantes  : Maison des Associations, 8 rue d'Auvours 44000 NANTES.

     

    logo-fnaut-pdl195.jpg

     

     

    FNAUT : Fédération Nationale des Usagers des Transports.

     

    AFAC : Association Française des Amis des Chemins de fer.

     

    AUTRA : Association des Usagers des TRansports Aquitaine

    Repost 0
    Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
    commenter cet article
    12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 08:00

    Le Corail : Quimper / Nantes / La Roche sur Yon / Luçon / La Rochelle / Rochefort / Saintes / Bordeaux / Toulouse / Montpellier / Marseille / Nice. Au fil du temps a été abandonné, les ruptures de correspondances se sont multipliées, priviliégeant les TGV Nantes-Massy-Lyon-Montpellier...

     

    Cette lente dégradation a conduit depuis des années les Associations d'usagers à se mobiliser....

     

    2006_08_la_roche_sur_yon_corail_w.jpg

    Un corail en gare de la Roche sur Yon avant l'électrification...

     

    Les étapes de la constitution de l'APNB 

     

    C'est ainsi que le 20 avril 2001 une motion était présenté par les FNAUT Pays de Loire-Poitou-Charentes-Aquitaine : Liaison ferroviaire Nantes - Bordeaux : un axe marginalisé...

     

    Les associations régionales FNAUT de l'ouest de la France constatent une marginalisation de l'axe ferroviaire Nantes-Bordeaux :

     

    + oubliée dans les schémas régionaux des services collectifs;

     

    + marquée par des altérations des services (suppression des arrêts de nuit et de jour, simplification excessive des dessertes à longue distance);

     

    + non considéré comme un axe d'aménagement du territoire et de promotion du chemin de fer

     

    Les associations régionales FNAUT de l'ouest de la France demandent :

     

    + une mobilisation des décideurs (conseils régionaux et généraux, RFF, directions régionales de la SNCF) pour une remise à niveau de la ligne Caen/Rennes/Nantes/La Rochelle/Bordeaux/Hendaye à valoriser à terme comme une véritable LGV des Estuaires ;


    + une utilisation de cet axe pour le développement du fret ferroviaire (desserte - depuis/vers l'Espagne - des ports de St Nazaire et de La Rochelle), alternative au développement exagéré des trafics routiers ;


    + une réflexion rapide sur l'intérêt de la mise en place, sur cette ligne modernisée, de service périurbains dans les zones de Nantes, La Rochelle, Bordeaux....


    2005-la-roche-sur-yon-gare-voies-nantes-1v.jpg

     

    En gare de la Roche sur Yon : signalisation mécanique avant l'électrification

     

    Vers la création de l' Association pour la Promotion de la ligne ferroviaire Nantes-La Rochelle-Bordeaux.

     

    En 2005 à nouveau les Associations disaient : Nantes-Bordeaux: il faut moderniser la voie ferrée des estuaires !

     

    Alors que s’amorcent les études prévues pour le contrat de plan Etat-Région des Pays de la Loire sur l’électrification de la ligne ferroviaire Nantes-La Roche sur Yon- Les Sables d’Olonne, l’Association régionale des Usagers des Transports regrette que le Schéma multimodal de Services engageant à long terme l’action de l’Etat n’ait pas prévu explicitement la modernisation de la ligne Nantes-Bordeaux au delà du chef-lieu de la Vendée.

     

    Cette perspective est préjudiciable aux régions de la façade atlantique qui ne disposeront pas entre elles d’un axe de transport moderne, rapide, plus respectueux de l’environnement que l’autoroute Nantes-Niort-Bordeaux en cours d’achèvement.

     

    Ailleurs les atermoiements des décideurs et les pressions de lobbys ignorant l’intérêt national retardent la réalisation de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire un autre équipement nécessaire à l’ouest de la France.

     

    Ces retards dans l’aménagement du territoire conjugués aux manques d’efforts de la SNCF pour promouvoir la liaison Nantes-Bordeaux-Toulouse-Nice (suppression des services de bout en bout, suppression des arrêts de nuit, difficultés à y favoriser le développement des services frets) contribuent à retarder les progrès du chemin de fer , le moyen de transport de masse le plus sûr et le plus écologique.

     

    Ils sont préjudiciables à la bonne insertion de “l’arc atlantique” dans une Europe où se renforcent les liaisons vers l’est de l’Europe et à travers les Alpes.


    P1040734.jpg

    Le développement des TER ne va pas pair avec le développement des liaisons interregionales

     

    La FNAUT Pays de la Loire tout en poursuivant sa demande de développement des liaisons régionales contribuant au nécessaire “maillage” ferroviaire de la France réclame des engagements en faveur de la ligne Nantes-Bordeaux.


    L’association agira en liaison avec les autres délégations de la FNAUT pour que les conseils régionaux concernés réagissent rapidement à cette situation et obtiennent une évolution de la position de l’Etat en faveur de cet axe nécessaire à l’aménagement du territoire. Aujourd'hui plus que jamais d'actualité.

     

    logo-apnb.jpg

     

    Et c'est ainsi que l' association A.P.N.B : l'Association pour la Promotion de la ligne ferroviaire Nantes-La Rochelle-Bordeaux a pris corps .


    Repost 0
    Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
    commenter cet article
    11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 08:00

    Grève nationale

    En raison d'une grève nationale interprofessionnelle, le trafic TER sera perturbé le mardi 12 octobre. Vous pouvez consultez les programmes de circulations sur les sites régionaux.

     

    gr-ve-CABU149.jpg

     

    Tous les syndicats favorable à une grève reconductible.


    Les quatre fédérations de cheminots représentatives à la SNCF se sont accordées pour lancer une grève reconductible à partir du 12 octobre pour protester contre la réforme des retraites.

    Déjà la veille, les trois autres organisations syndicales présentes dans l’entreprise – FO, CFTC et CFE-CGC – s’étaient prononcées en faveur de cette forme d’action, plus radicale que les journées de grève de 24 heures (voir) .

     

    Sarkosy t'est foutu les cheminots sont dans la rue ? 

     

    Depuis  le 4 octobre, la CGT de la RATP avait donné la mesure en déposant un préavis de grève illimitée. En cela, elle s'alignait,  sur la position comme FO et Sud qui préconisaient ce moyen  depuis septembre.  La CFDT se décidait  à rejoindre le mouvement le lendemain.


    gr-ve-CABU150.jpg


    La journée et celles qui suivront seront difficiles pour les usagers de la SNCF et de la RATP. D'autant  que la Grève SNCF sera vreconductible dès le 11 octobre 22h30 et aux mêmes horaires pour la RATP. 

     

    La grêve jusqu'à quand ?


    Le suspens reste entier sur la date de fin des grèves SNCF - RATP.  Elle dépendra de la conduite du gouvernement à faire ou pas machine arrière. La seule chose dont on soit sure, c'est que les usagers vivront encore une journée de galère dans les transports.

    tcm 28-23524 28-332-64

    En cas de situation perturbée ...

    "Retrouvez toutes les informations essentielles pour vous déplacer en cas de situation perturbée
    Horaires, trafic, retards : consultez l’état du trafic pour tout savoir en cas de perturbation.

    Restez informé où que vous soyez :


    + sur Internet avec votre site TER national et régional 
    + par téléphone 36 35 (0,34€/min) 
    + aux guichets, aux points d’informations ou sur les affiches de votre gare 
    + avec vos quotidiens régionaux selon le type de perturbation"

    Repost 0
    Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
    commenter cet article
    9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 09:30

    Le samedi c'est jour de marché dans de nombreuses villes des pays de la Loire mais l'originalité à Ancenis c'est que les usagers du trains peuvent faire leur marché à ... la gare.

     

    Le mardi c'est jour de marché ... à la gare d'Ancenis ...

     

    Cette initiative est née conjointement de l'action de Ter Pays de la Loire et du  Groupement des Agriculteurs Biologiques de la Loire-Atlantique qui associés aux maraîchers locaux proposent des paniers de fruits et de légumes issus de l'agriculture biologique et composés au gré des saisons. 

     

    P1010755.JPG

      A Ancenis les usagers ne "compostent" pas uniquement, ils cultivent le bio

     

    Les fruits et les légumes à portée de train !

     

    En effet, plus besoin de se déplacer pour faire ses courses puisque les paniers fraîcheurs sont disponibles en gare d'Ancenis. Fonctionnant sur le principe des AMAP, en contrepartie d'un  engagement de 1 ou 3 mois, plusieurs types de paniers  sont proposés aux usagers  :

     

    + Panier de fruits ( entre 5kg et 7kg selon les produits et les saisons) : 10€

     

    + Panier de légumes (3/4 personnes) : 13€

     

    + Panier mixte fruits et légumes : 15€

     

    imagesabPanierFraicheurGareAncenis_180.jpg

     

     

    Mais ce service de proximité éco-citoyen et gourmand n'est pas disponible tous les jours et à toute heure. 

     

    En effet le panier de fruits et légumes frais, de saison, cultivés par des producteurs locaux n'est distribué en gare d'Ancenis que les mardis de 17h00 à 19h15  dans le hall de la gare (voir).

     

     

    P1010748.JPG

    Autrefois il y avait la buvette, l'hôtel de la gare maintenant il ya le marché Bio. Le train est à fond dans le développement durable... 

     

    Pour plus d'informations :


    08 10 32 43 24 du lundi au vendredi de 7h à 19h. ou www.ter-sncf.com/paysdelaloire.

     

     

    Repost 0

    N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

    Vous Cherchez ?

    La FNAUT sur scoop.it

    Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

    En Ligne Hier...

    Nos Rubriques