Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 07:50

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT sollicite les candidats aux cantonales de mars 2011 en Mayenne

 

 

Voici les 9 circonscriptions sur 17 renouvellables  retenues en Mayenne :

  9 Circonscriptions retenues par la FNAUT

A vos réponses...

 

Canton de Mayenne Ouest 

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Jacques Poirier

Véronique Hernandez

Front de gauche

11 /03

 

Michel Angot

Patricia Commère

Gauche unie

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Mayenne Est

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Henri Boudin

Christine Hervio

Front de gauche

11 /03

 

Jean-Pierre Bernard-Hervé

Fanny Bellon

Gauche unie

11 /03

 

Christian Roger

Delphine Forman

sans étiquette

11 /03

 

Grégory Heurtebize

Yolande Bonneau

majorité départementale

13 /03

 

Jean-Pierre Chouzy

Maryvonne Foret

majorité départementale

13 /03

 

Bruno de la Morinière

Yvette Gatinault,

Front national

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Loiron

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Johan Garry

Michelle Ody

Front de gauche

11 /03

 

Andrée Gaudoin

Michel Rose

Gauche unie

11 /03

 

Nicole Bouillon

Louis Michel

majorité départementale

11 /03

 

Odile Le Morvan

?

Front national

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Laval Sud Ouest

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Serge Faguet

Jeanne Ferandin

Parti ouvrier indépendant

Pas d’adresse

 

Florian Derouet

Thiphaine Leroi

Front de gauche

11 /03

 

Jean-Christophe Boyer

Simone Touchard

Gauche unie

11 /03

 

Béatrice Mottier

Patrick Launay

majorité départementale

11 /03

 

 

Canton de Laval Nord Est

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Aurélien Guillot

Claudette Lefebvre

Front de gauche

11 /03

 

Florence Fabre-Dureau

Bruno Heurtebize

Gauche unie

11 /03

 

Olivier Richefou

Isabelle Rupin

majorité départementale

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Gorron

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Morgan Legay

Christelle Hunault

Front de gauche

13 /03

 

Michel Chalot

Patricia Guihéry

Gauche unie

 Pas d’adresse

 

Jean-Claude Giraud

Karine Garnier

sans étiquette NC 

Pas d’adresse

 

Jean-Marc Allain

Odile Aveneau

majorité départementale

13 /03

 

Marie-Alix Le Comte

Cédric Vallée

Front national

13 /03

 

 

 

 

 

Canton de Château-Gontier Est

 

Liste

Envoi

 

Candidats

Suppléants

 

 

 

Manuel Doumeau

Colette Debieu

Front de gauche

11 /03

 

Delphine Subileau

Patrick Gé

Gauche unie

11 /03

 

Philippe Henry

Valérie Guenver Ledroit

majorité départementale

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Saint-Berthevin

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Gaëlle Renaud

Thierry Hameau

Front de gauche

13 /03

 

Jérôme Célerier

Nicole Gallouet

Gauche unie

Pas d’adresse

 

Jean-Noël Martin

Géraldine Bannier

MODEM

Pas d’adresse

 

Yannick Borde

Christelle Reillon

majorité départementale

13 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de St Aignan Sur Roë

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Julie Cochin

Guillaume Boisloret

Front de gauche

13 /03

 

François Quargnul

?

Gauche unie

13 /03

 

Élisabeth Doineau

Jean-Claude Moreau

majorité départementale

13 /03

 

 

 

 

 

 

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 15:50

 

imagepetit-anjou.jpg

 

 

 

 

 

 

Balade sur les traces

du

« Petit Anjou »

  

 

 

Dimanche 20 mars 2011

 

 

de Saint Sébastien  au  Loroux-Bottereau

 

départ  de  Saint Sébastien sur Loire à 10h :


      gare du Petit Anjou : rue Jean Macé face à la Médiathèque

 

repas tiré du sac vers 13h au Loroux Bottereau

retour prévu vers 15h

enfants de plus de douze ans bienvenus

bien se couvrir : emprunt de chemins étroits

 

à l’initiative des associations Place au vélo, ANDE et FNAUT Pays de la Loire défendant la mobilité durable  et le patrimoine ferroviaire :


     Place-au-v--lo.jpg        ande-1.jpg       logo fnaut

 

 

et dans le cadre de l’exposition « Voies métriques »

que nous pourrons visiter lors de notre retour

 

Renseignements : lugadet-stemler@orange.fr  06.20.54.10.57

 

 

 

 Pour en savoir plus sur le "Petit Anjou"

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Histoire et Patrimoine
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 11:50

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Antenne de la Mayenne                                                                                      Mars 2011


Aux candidats aux élections cantonales :

Département de la Mayenne

 

Madame, Monsieur

 

Depuis 1998, la FNAUT, en Mayenne, sonde les candidats à chaque échéance électorale (municipale, cantonale, législative, régionale. Voir le site internet de la Fnaut Pays de la Loire http://www.fnaut-paysdelaloire.org/).

Les réponses des différents candidats et en particulier ceux et celles qui remportent les élections sont toujours riches de projets et de bonnes intentions pour les transports collectifs (TC). Mais ces projets ne se concrétisent pas toujours une fois l’élection faite ; en effet les TC sont souvent pénalisés par un certain « immobilisme décisionnel», véritable handicap dans le cadre d’une véritable politique « durable » des transports.

 

Merci

 Nos questions


1/ Politique départementale des transports en Mayenne

Quels sont selon vous les avancées ou les retards de la politique départementale en matière de transports collectifs en Mayenne  ?

DSCF5573 2/ Conjoncture économique, investissements et services publics

N’est-il pas paradoxal au moment 

- où le prix de l’essence atteint de nouveaux records avec comme corollaire une incidence à la baisse des déplacements routiers,

- alors que l’Etat vient d’acter  la généralisation des camions de 44 tonnes qui se traduira par une dégradation accrue du réseau routier (le passage d’un véhicule poids lourd équivaut au passage de 100 000 véhicules légers),

- alors que le Conseil Général vient de voter l’application de l'éco-taxe poids lourds sur une petite partie du réseau routier départemental,

que le Conseil Général se lance dans un programme ambitieux d’infrastructure routière (25 millions d’Euros) ?

Est-ce à la collectivité locale de subventionner le transit routier en aménageant les voiries alors que des infrastructures performantes (Autoroutes A28 en Sarthe et  A84 en Ille-et-Vilaine) existent déjà ?

 

Selon vous cette politique est elle durable, conforme à la bonne gestion de l’argent public et cohérente avec une politique de lutte contre l’effet de serre et le réchauffement climatique ?

 

Alors que la population dans sa grande majorité réclame le maintien des services de proximité et des services publics, on constate des décisions politiques qui vont à l’encontre des attentes des citoyens et qui encouragent l’étalement urbain, la péri-urbanisation et la consommation des terres agricoles.

Est-il normal qu’une politique favorisant les infrastructures routières et l’extrême mobilité  automobile se fasse au détriment de la disparition des postes, des commerces, des gares (ex : Château-Gontier), des tribunaux…et se traduise au final par le renforcement des inégalités au sein des populations moins mobiles de facto ?

 rocade-sud-cout-giratoire-st-fiacre092.jpg

3/ Le ferroviaire en Mayenne

La Mayenne a perdu en moins de 30 ans la grande majorité de son réseau ferroviaire. Tout dernièrement, après Château-Gontier / Segré / Châteaubriant  (en 2010), Alençon / Pré-en-Pail est la nouvelle victime de l’absence d’entretien des voies ferrées et de la désaffection politique manifeste pour un mode de transport qui devait être encouragé dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. 

La réouverture de la voie ferrée Laval / Mayenne est en sommeil alors que les besoins existent et que la liaison « rapide » par autocar rencontre un succès réel. Certains candidats au Conseil Général précisent dans leur profession de foi qu’ils « accompagneront » la réouverture de la ligne.  Quelle sera votre position ? Quels engagements prendrez-vous dans les trois ans à venir ? Dans la perspective de la fusion des collectivités territoriales (Région-Département) et des compétences (régionalisation des TER) quels engagements pourrait prendre la future assemblée territoriale dans ce dossier ?

IMGP6736.jpg Train Fret sur la ligne Alençon / Pré-en-Pail

4/ TGV et Aérien

La FNAUT Pays de la Loire a eu l’idée de la « virgule de Sablé » en 1999. Elle a obtenu sa prise en compte par RFF et réussi à obtenir l’adhésion de la quasi-unanimité des élus mayennais à cet aménagement qui réduit de moitié le temps de parcours entre Laval et Nantes par exemple.

Est-ce opportun d’investir des fonds publics dans l’aérodrome de Laval en vue de son extension alors que la LGV favorisera en 2016 d’une part une meilleure accessibilité des infrastructures aéroportuaires en Région Parisienne et à Nantes et d’autre part une réduction des temps de parcours en train ?

 

Lors de l’arrivée du TGV au Mans en 1989, la ville avait préparé longtemps à l’avance l’évènement. A Laval aucune avancée significative n’est constatée. Que proposez-vous ?

schema-virgule-de-sable088.jpg 5/ Vos propositions dans le domaine des transports

Si vous êtes élu(e) que comptez-vous faire immédiatement et/ou à plus longue échéance en ce qui concerne les transports collectifs pour votre canton et la région dans la perspective de la réforme territoriale?

 

6/ Question orientée pour les candidats du Nord Mayenne

La FNAUT milite pour le retour du train entre Laval / Mayenne. Elle a le souci de la faisabilité de ce projet. Après avoir obtenu en 2008 l’abrogation du décret de retranchement de la ligne, juridiquement indispensable à la réalisation du dossier, la FNAUT souhaite que le  train desserve la gare actuelle et que le bâtiment voyageurs SNCF (BV) de Mayenne soit réutilisé pour des raisons d’économie et de proximité du centre ville.     

L’espace culturel « le Grand Nord » ayant été construit à partir de 2008 en plein milieu de «l’espace gare» (photo de gauche), sauf à passer sur le parvis de l’entrée de ce bâtiment, l’arrivée à l’emplacement des anciens quais paraît compromise. Par contre l’accès côté cour est libre.

Suffisamment large, cet espace pourrait accueillir au moins une voie, des quais et se prêterait particulièrement bien à l’intermodalité en permettant un échange quai à quai avec les transports interurbains par autocar et les bus du futur réseau urbain de la communauté de communes de Mayenne. Que pensez-vous de cette proposition et soutiendriez-vous l’initiative de la FNAUT ?

 

P1080412nv.jpgP1080414-nv-.jpg

La gare de Mayenne : côté quai                                       côté cour

 

fnaut Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports 

       

Le président: Jacques MICHAUX / 36 avenue de la Noëveillard 44210 PORNIC / 02 40 82 02 24

Antenne Mayennaise de la FNAUT : Fabrice EYMON / 40 Avenue Chanzy 53000 LAVAL / 02 43 53 15 54

Siège social : Maison des Associations 8 rue d’Auvours 44000 NANTES

 

Site Internet de La FNAUT Pays de la Loire (http://fnautpl.over-blog.com)

Repost 0
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 09:40

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Antenne de la Mayenne

Laval, le 9 mars 2011

           

Aux candidats aux élections cantonales : 


Madame, Monsieur,

 

Vous êtes candidat(e) prochaines élections cantonales  du 20 et du 27 mars 2011 et à ce titre vous allez assurer des fonctions dans une autorité organisatrice des transports et il nous semble important que différents sujets concernant ce domaine puissent faire l'objet d'un examen attentif de votre part .

 

Notre association adhérente à la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports  souhaite savoir dans quel état d’esprit vous abordez la problématique des transports collectifs dans votre circonscription. notamment dans la perspective de la future réforme territoriale.

 

Dans bien des cas, la qualité de vie, qui est au cœur des préoccupations des habitants de votre future circonscription, dépend largement des solutions retenues pour satisfaire la mobilité de la population, le développement économique, l’attractivité du territoire et la protection de l’environnement.

 

C'est la raison pour laquelle la FNAUT Pays de la Loire par sa représentation en Mayenne, sollicite de votre part une réponse aux quelques questions que nous vous transmettons.

 

Vos réponses (ou votre silence) permettront d'enrichir le débat public. Elles seront examinées avec soin par les représentants, les adhérents et les associations partenaires de la FNAUT Régionale. Elles feront l'objet d'une communication nationale et locale, par le biais du site Internet de la FNAUT Pays de la Loire (http://www.fnaut-paysdelaloire.org).

                                   .

En vous remerciant de la disponibilité que vous prendrez pour nous faire connaître votre point de vue, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur , en l'assurance de nos salutations distinguées.

 

Pour la FNAUT Pays de la Loire

F. EYMON

 

 

 

 

Afin de pouvoir informer nos adhérents et sympathisants sur les différentes positions des candidats, nous souhaiterions recueillir vos réponses aux questions suivantes au plus tard le 19 mars 2011.

Les réponses sont à adresser dans les meilleurs délais à l’une des 3 adresses courriel suivantes :

 

soit au président M. Jacques MICHAUX :   jacquesmichaux@aol.com

soit à l’adresse du blog :                          fnautpl@gmail.com

soit à l’adresse de l’antenne mayennaise : feymon@wanadoo.fr

 

 

fnaut  Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports

 

Le président: Jacques MICHAUX / 36 avenue de la Noëveillard 44210 PORNIC / 02 40 82 02 24

Antenne Mayennaise de la FNAUT : Fabrice EYMON / 40 Avenue Chanzy 53000 LAVAL / 02 43 53 15 54

 

Siège social : Maison des Associations 8 rue d’Auvours 44000 NANTES

 

 Site Internet de La FNAUT Pays de la Loire (http://fnautpl.over-blog.com)

Repost 0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:30

logo

 

Une convention liée à l’arrivée de la ligne nouvelle

 

Le Mans doit respirer, alors que les trains subissent régulièrement des retards, l'Etat vient de franchir une nouvelle étape dans la reconnaissance des garanties de desserte TGV du Mans.

 

Cette étape est passée presque inaperçu mais elle est essentielle pour le suivi.

Le 17 février 2011, le ministre des Transports a mis en place le comité de suivi de la convention de garantie de desserte TGV du Mans.


Une convention relative à la desserte ferroviaire des gares et des territoires

 

Une convention qui ne bénéficie pas qu'à la gare du Mans puisque c'est  :

+ Dominique PERBEN, Ministre des Transports, de l’Equipement, du Tourisme et de la Mer,

+ Guillaume PEPY, Directeur Général Exécutif de la SNCF,

+ Hubert du MESNIL, Directeur Général de RFF,

+ Jean-Yves LE DRIAN, Président du Conseil régional de Bretagne,

+ Jacques AUXIETTE, Président du Conseil régional des Pays de la Loire,

+ Jean ARTHUIS, Président du Conseil général de la Mayenne,

+ Roland Du LUART, Président du Conseil général de la Sarthe,

+ Marcel HAMEL, Vice-président du Conseil général d’Ille-et-Vilaine,

+ Jean-Claude BOULARD, Maire du Mans, Président du Mans Métropole,

+ François D’AUBERT, Maire de Laval,

+ Pierre MEHAIGNERIE, Maire de Vitré

+ et François FILLON, Président de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe,

qui ont désigné, le 30 janvier 2007, la convention relative à la desserte ferroviaire des gares du Mans, de Laval, de Vitré et de Sablé-sur-Sarthe.

 

Cette convention, unique en France, garantit, pour les quatre agglomérations du Mans, de Laval, de Vitré et de Sablé-sur-Sarthe, le maintien du niveau de dessertes TGV du service 2006, auquel se sont ajoutées en 2007 les dessertes supplémentaires lors de la mise en service de la LGV Est-Européenne. Elle répond ainsi aux attentes exprimées dès 2001 par les villes de Laval et du Mans.

 

Cette convention était actée depuis 2007. Il fallait donc sa mise en place. C'est chose faite...


  tgv rennes 170709 20h00 P1050200

TGV RENNES le 17 juillet 2009

 

Le Mans bénéficie d'une garantie de desserte 


La convention s'appuye sur 3 points essentiels :

+ La gare du Mans est confirmée en tant que gare TGV, c'est à dire desservie par les trains à grande vitesse.


+ Le nombre d’arrêts et la qualité de la desserte du Mans existant au service horaire 2006 seront maintenus lors de la mise en service de la nouvelle ligne à grande vitesse “Bretagne-Pays de la Loire”.


+ L’évolution des dessertes préservera la qualité des dessertes du Mans par rapport aux autres métropoles de l’ouest de la France.


P1070477

TGV en provenance de LAVAL sur la voie classique avant Evron

 

Création d'un Comité de suivi des dessertes


C'est l’article 2 de la Convention qui précise la création d'un Comité de suivi des dessertes composé de chacun des partenaires signataires de la convention.

 

"Ce comité sera présidé par le représentant de l’État désigné par le ministre chargé des Transports. Il se réunira aussi souvent que nécessaire sur convocation de son président à partir du début des études préalables à la fixation des grilles horaires de la nouvelle ligne à grande vitesse “Bretagne-Pays de la Loire” et au minimum une fois par an. Chaque partenaire signataire pourra demander au président qu’il réunisse le comité et proposer les points d’ordre du jour qu’il souhaite voir examiner.


Le comité a pour objet de s’assurer du respect de la convention, de débattre des améliorations susceptibles d’être apportées aux dessertes en fonction de l’évolution du trafic et plus généralement d’examiner les modalités de mise en œuvre d’un meilleur service. Une attention particulière sera apportée à la répartition dans la journée des dessertes de et vers Paris, de façon à éviter autant que faire se peut, compte tenu des contraintes techniques, les creux de desserte."

 

P1020600

TGV sur la voie 1 en gare de le Mans au moment des travaux de la gare routière  (juin 2008).


Réclamée par la commission d’enquête publique sur la LGV qui s’était déroulée  en juin et juillet 2006, la convention est d'utilité publique.

 

La convention a pour objectif de garantir la desserte TGV du Mans ainsi que des autres territoires et également l'amélioration des dessertes à l’occasion de l’arrivée de la ligne nouvelle.

 

La FNAUT qui a déjà demandé à l'occasion des réunions des comités de suivi du projet LGV Ouest quand le comité de suivi des dessertes se mettrait en place se félicite de cette décision et elle sera vigilante concernant les décisions futures.

Bien évidemment la FNAUT souhaiterait être associée et ne manquerai pas d'y déposer sa candidature.


P1080338.JPGArrivée d'un TGV en provenance de Nantes en gare de le Mans (décembre 2010)

 

En image voir

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 15:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

Rien d'extraordinaire il s'agit de l'activité classique d'une association loi de 1901 ... à but non lucratif (mais les subventions sont acceptées sans difficultés).

 

L'Assemblée Générale ordinaire de l’association se déroulera le

 

samedi 12 mars 2011

de 14h30 à 16h

à ANGERS (Maine et Loire)

Salle DAVIERS

 

 

Ordre du jour :

 

rapport moral, rapport d’activité, rapport financier, projets 2011, budget 2011, élection du  conseil d’administration et du bureau, cotisations

 

Vous pouvez nous rejoindre (et c’est recommandé !) dès le matin puisque nous organisons de 10h30 à 12h30 dans la même salle à destination du public et des responsables une réunion-débat sur le thème «L’intermodalité à Angers» Interviendrons pour la FNAUT et Stop Rocade : Aymeric Gillaizeau, Dominique Romann et Marc Monneau et tous ceux qui voudrons apporter leur contribution.


  P1060749AYMERIC GILAIZEAUP1080393stop rocad réunion tram  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour parler d'intermodalité Aymeric Gillaizeau fera parti des intervenants. Le public Angevin l'a déjà vu à  l'occasion de la conférence sur le tramway organisée par STOP ROCADE

 

Pour participer au repas organisé entre 13h et 14h30 dans un restaurant près de la salle il vous suffit de réserver auprès de Jean Bernard Lugadet.

 

L’Assemblée Générale doit commencer impérativement à 14h30. Le secrétaire général se montrera d’une totale intransigeance…

 

  Le Président  Jacques  MICHAUX

 

 

P1020173.JPG

 

Comment y aller :

 

En cas de difficulté pour nous rejoindre, il faut prendre le bus n°5A à l'arrêt "Gare Brémont" (en sortant, se diriger très à gauche de la gare, traverser toute la gare routière, puis, au rond-point, prendre la rue Brémont à droite, rester sur le trottoir de droite).

Descendre à l'arrêt Hôpital (CHU), puis revenir un peu en arrière par rapport au trajet du bus !


2006_09_04_angers_gare_routiere_st_laud_2_w.jpg

 

La fréquence sur cette ligne est d'environ 20mn le samedi matin et le trajet devrait durer à peu près 10mn. Il y a un départ à 9h 54, qui me paraît très satisfaisant (www.cotra.fr).

Il serait aussi possible, aux mêmes arrêts, de prendre le bus n°9, mais le trajet est plus long, surtout que le samedi est jour de grand marché à Angers sur le trajet du n°9.

 

 

logo 1

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans La FNAUT Pays de Loire pratique
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 14:30

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT Pays de la Loire organise à Angers avant son Assemblée Générale une rencontre débat sur l'intermodalité le samedi 12 mars. Rencontre débat ouverte à tous... pas besoin d'invitation !

 

 

 

 

Pourquoi les mettre ensemble ?


 

 P10601612005-angers-velo-gare-v.jpgP1060749

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pour améliorer la mobilité

 

et la coordination des transports

 

à Angers et dans le Maine et Loire

 

 

REUNION-DEBAT

 

 

Samedi 12 mars 2011

 

de 10h30 à 12h30

 

Salle Daviers

5 rue Daviers Angers

 

 

 

 

Une initiative :

 

 

logo-phpbb.giflogo 1

PAYS DE LA LOIRE                           ANGERS


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 08:30

Document

 

Projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes : Réponse à l'article du Monde du 15 février 2011

 

Suite à la publication dans le journal Le Monde d'une tribune intitulé "Déménager l'aéroport de Nantes : un choix raisonné et responsable" de cinq responsables socialistes de l'Ouest présidents de région, de conseil général ou de communauté urbaine à propos du projet de nouvel aéroport à Notre Dame des Landes en Loire Atlantique, les opposants ont désiré exercer un droit de réponse pour le motif suivant :

 

Alors que jusqu'à maintenant le différent qui existait à propos de ce projet s'était cantonné à un débat courtois d'arguments pour ou contre, les cinq auteurs de cette tribune se sont crus autorisés à introduire dans le débat, la mauvaise foi, la déformation des propos, idées et propositions que les opposants défendent. Certaines remarques sont même proches de l'insulte. La coordination des 34 associations ou partis politiques demande au journal le Monde de bien vouloir publier la réponse ci-dessous.

 

Les opposants qui sont-ils ?

 

Une coordination de 34 association ou partis politiques comprenant environ 12 000 adhérents et représentant un éventail très large d'opinions et d'objets : Du Modem au NPA en passant par les Alternatifs le Parti de Gauche ou Europe Ecologie et des associations à vocation sociale, économique, environnementale ou syndicale.


La FNAUT Pays de la Loire (voir) fait partie de cette coordination ainsi que l'ANDE.

 

!cid 731094BD4F904E1C8ECCF6E410E235D5@JeanBernard

 

 

Réponse à la tribune publiée dans le Monde du 15/02/2011


de Messieurs Jacques Auxiette, président de la région Pays de la Loire,

Jean-Marc Ayrault député-maire de Nantes, président de Nantes-Métropole,

Daniel Delaveau maire de Rennes, président de Rennes-Métropole,

Jean-Yves Le Drian président de la région Bretagne,

Patrick Mareschal président du conseil général de Loire-Atlantique.

 

 

 

C’est avec consternation que la coordination des associations opposées au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes a pris connaissance du communiqué de presse en faveur de cet équipement, publié dans Le Monde du 15/02/2011 et signé par cinq élus socialistes de l’Ouest, président de région, de conseil général ou de communauté urbaine. Le plus insupportable dans ce texte est sans doute le mépris qui transpire de ces lignes pour ceux dont on nie jusqu’au droit d’avoir une opinion différente de la doxa dans laquelle se sont englués ces élus.


P1010998.jpg

 

Ils accusent ceux qui ne partagent pas leur enthousiasme démesuré d’être des «partisans de l’immobilisme» de « promouvoir un modèle social basé sur le refus de toute forme de forme de progrès et le repli sur soi» et les confinent dans «une logique de régression qui pénaliserait les régions ou nous vivons, leurs habitants, leurs entreprises, leur avenir et celui de notre pays». Ces élus ont-ils conscience qu’ils se placent eux-mêmes dans un schéma de développement complètement dépassé du toujours plus et du jetable comme si les ressources de notre planète étaient inépuisables et alors que tous les exégètes lucides nous encouragent à les économiser et à exploiter au mieux ce qui existe en l’améliorant si nécessaire.

 

Exploiter au mieux ce qui existe, c’est justement le choix que nous proposons

 

+ Réalisations de quelques aménagements et adaptations pour l’aéroport existant de Nantes Atlantique afin d’éviter le survol de zones urbanisées ou adoption de nouvelles procédures d’atterrissage pour plus de sécurité.

Cet équipement est déjà relié au réseau ferré, au périphérique nantais et à moins d’un kilomètre du terminus d’une ligne de tramway qui pourrait aisément être prolongée pour compléter l’offre de liaisons avec le centre de Nantes et les voies de toute nature régionales ou nationales qui y aboutissent.

A Notre Dame des Landes, située à 25 km au nord de Nantes, toutes les infrastructures de liaison sont à réaliser avec des coûts pharaoniques par rapport à celui des aménagements à réaliser pour améliorer l’aéroport existant que la Direction Générale de l’Aviation Civile classe dans son état actuel parmi les aéroport sûrs, sans risque particulier.

 

P1060782

Le site de Nantes Atlantiques

 

+ Extension in situ de l’aérogare existante pour augmenter sa capacité d’accueil, ce qui ne sera sans doute pas nécessaire avant une vingtaine d’années si on tient compte du taux d’augmentation actuel de passagers et si on adopte notre proposition de mise en réseau des aéroports de l’Ouest pour répartir le trafic, avec les liaisons ferroviaires inter-cités existantes ou à créer.

 

+ Promotion de l’offre, dans le cadre national et européen, d’une palette de transports adaptés aux longueurs des trajets prenant en compte leurs coûts, leur efficacité vitesse-durée et leur bilan économique, social et environnemental

 

Avec le projet de Notre Dame des Landes on nous fait miroiter l’espoir d’un essor économique et la création d’emplois alors qu’il ne s’agira sans doute que de transferts d’emplois existants.

Ce qui est sûr actuellement c’est qu’en détruisant une cinquantaine d’exploitations agricoles sur le site de Notre Dame Landes, on va aussi détruire plus de 600 emplois qui leur sont liés.

La France perd l'équivalent d'un département de terres agricoles - terres nourricières - tous les 10 ans.

Est-il opportun d’en détruire plus de 2000 hectares pour l’implantation de ce projet coûteux et parfaitement inutile qui va aussi dévaster l’environnement et la bio-diversité de cette zone bocagère ?

 

 

Manif_Acipa_2003_11_22_011.jpg

Une des nombreuses manifestations contre  Notre Dame des Landes

 

Il ne suffit pas d’utiliser le mot vert ou d’ajouter les labels «développement durable» ou «haute qualité environnementale» pour qualifier d’écologiste n’importe quel projet même les plus propices au développement de nuisances de tous ordres.

Est-il acceptable de se transformer en donneurs de leçon méprisants pour apostropher les opposants en les accusant de «porter un jugement sommaire […] sans prendre la mesure des enjeux» alors qu’en plus de 10 ans de lutte contre ce projet, s’est développé chez beaucoup d’entre eux une expertise dans tous les domaines liés au projet : environnement, aménagement du territoire, énergie, navigation aérienne, économie, emploi, législation, agriculture, urbanisme, géophysique.

Peu d’élus peuvent revendiquer une telle connaissance du dossier et de ses aspects annexes. Ils ont pourtant émis des votes favorables en sa faveur bien que certains d’entre eux en ignorent presque tout comme nous avons pu le constater en les rencontrant.

 

La coordination des associations et mouvements politiques opposés au projet d’aéroport de Notre Dame des Landes n’a pas vocation à soutenir tel ou tel candidat aux élections qui doivent avoir lieu en 2011 et 2012, mais elle sera dans son rôle en interpellant les candidats qui s’aligneront sur le discours méprisant, autoritaire et aventureux de ces cinq responsables socialistes


 

Pierre Giroire

Secrétariat de la coordination par l’ACIPA

Association Citoyenne Intercommunale des Populations

concernées par le projet d’Aéroport de Notre Dame des Landes

 

 

 

Fresque 2006 06 25 07

 

B.P. 5 – 44130 NOTRE DAME DES LANDES  Tél : 06 71 00 73 69  Site web : acipa.free.fr

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 11:05

tcm 28-23524 28-332-64

 

La SNCF et la mobilité embarquée, pas vraiment son fort ...


Pour avoir les horaires des trains sur mon iPhone il y a en principe Voyages-SNCF.com mobile et TER mobile.

 

Voyage SNCF est une application qui ne permet rien de plus que le site internet sauf que c'est beaucoup plus léger, mais pour la consultation des horaires et les itinéraires ce n'est pas terrible ...

TER mobile propose les horaires et les itinéraires.

 

TER mobile a des ratés  


En plus depuis la dernière mise à jour, TER mobile qui ne semble pas utiliser de technologies particulières, n'est plus compatible avec les anciens modèle restés en OS 3, comme les iPhone 3G par exemple.

Et cette dernière mise à jour ne fonctionne pas, enfin plutôt elle est pleine de bugs et à un fonctionnement très très très aléatoire ....... Lorsqu'elle fonctionne les horaires ne sont pas bons, plutôt fantaisistes !

 

 

Quand c'est exact, à l'heure et précis ... c'est Suisse


nv-technologie 0622nv-technologie 0623nv-technologie 0626

 

 

Résultat, j'ai installé l'application CFF mobile. Elle donne les horaires de tous les trains en Europe, TER, Express intercité et TGV ! Elle calcule les itinéraires, les horaires sont exacts et elle donne même le quai lorsque l'information est connue ! Et ça fonctionne !

 


nv-technologie 0619  nv-technologie 0620nv-technologie 0621

 

Là des copies d'écran (ça a fonctionné ce coup ci !)

Ma recherche sur TER SNCF, très simple partir le vendredi 11 février de Nantes et arriver avant 18H30

 

TER SNCF me propose quoi ?

 

Un train qui part à 18h00 et qui arrive à 19h00, déjà c'est plutôt mal parti .... Et avant ça, tout simple rien avant 7h du matin !

 

nv-technologie 0624nv-technologie 0625


Ah si un TGV à l'écart à 12h54 qui met 1h33 bizarre ...

 

C'est quand même incroyable d'être obligé d'utiliser une opalisation développée par les CFF pour les CFF pour avoir un service qui fonctionne correctement pour les chemins de fer français ! Tout simplement incroyable.

 

Aymeric GILAIZEAU

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 10:45

logo

 

Après la voiture, l'avion

 

En ses temps de rigueur budgétaire et alors que plusieurs de ses ministres se sont fait rappeler à l'ordre pour usages non appropriés des moyens de transport de la République ou de coût de déplacements excessifs à ses frais c’est au tour de François Fillon de se faire épingler pour ses «chers voyages» entre Paris et la Sarthe, via le Maine-et-Loire

C’est le journal France Soir  qui révèle le pot au rose : François Fillon préfère l'avion au train pour retourner en Sarthe le week-end.

 

Le premier ministre au secours d’Angers Marcé

 

On connaissait l’attachement du premier ministre pour la voiture (voir) mais selon les révélations du quotidien, les aller-retours du Premier ministre, entre l'aéroport de Villacoublay et celui d'Angers-Marcé, coûteraient la bagatelle de 27 000 € par week end contre 5.800 € par le TGV mesure de sécurité comprise ! (estimation du journal).

 

P1020630.jpg

Gare de Sablé

 

C’est bien la peine d’avoir une gare TGV à Sablé

 

Et pourtant il a favorisé l’implantation d’un arrêt du TGV à Sablé, qui se trouve ainsi à 1 h 15 de Paris-Montparnasse, à 255 km. Les avantages du TGV en terme de pollutions, de nuisances, de temps de déplacements et surtout de coût de transport sont indéniables mais rien n’y fait c’est la combinaison avion Falcon 7x + voiture qui l’emporte à chaque fois pour conduire François Fillon de Matignon à Solesmes pour des temps de parcours identique.

 

La sécurité a bon dos !

 

Pour justifier cela, les services du premier Ministre expliquent qu’il s’agit des usages de la République française en matière de déplacements des plus hautes personnalités de l’Etat et que si le premier Ministre préférait le train il faudrait déminer les TGV !

 

François Fillon voulant éviter la chute de popularité dans les sondages aura certainement choisi l’avion plutôt que le TGV afin d’éviter à la SNCF d’afficher un nouveau motif de retards pour ses trains : « cause Premier Ministre ». La SNCF appréciera et les usagers devraient lui être reconnaissant : Enfin un Premier Ministre qui soulage leur quotidien… mais pas leur porte monnaie !


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques