Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 11:30

produit2

 

En Anjou... la fête du vélo c'est en juin...

 

Depuis 15 ans, le Conseil général de Maine-et-Loire organise chaque 3eme dimanche de juin, la Fête du vélo en Anjou. Cet événement accueille plus de 30 000 cyclistes sur les bords de Loire et renforce d'année en année sa dimension européenne

 

Le Conseil général organise aussi à la même date, l’Anjou Vélo Vintage, une rando vélo rétro réservée aux cyclistes ayant un vélo antérieur à 1987, sans changement de vitesse fixé au guidon et sans pédale cale-pied automatique. Pour ouvrir la rencontre au plus grand nombre, les vélos vintages récents et autres «fixies» seront autorisés.

 

anjou-velo-vintage454.jpg

 

Les "cracks" sont au départ de Saumur 

 

Le départ de l’Anjou Vélo Vintage est fixé à Saumur, le dimanche 19 juin 2011. C'est  pour le moins un événement original, convivial et décalé qui réunira les passionnés de la petite reine et les amoureux de l’ambiance rétro autour d’une randonnée vélo.

 

"En mettant au goût du jour les codes d’une autre époque, l’Anjou Vélo Vintage se veut un rendez-vous fédérateur qui s’adresse aux nostalgiques des légendes du cyclisme, férus de virées entre copains et aux mordus du vintage. Cette randonnée vélo unique, permettra de découvrir l’Anjou sur un circuit entre Loire et Vignoble, le tout en tenue d’époque, sur un vélo antérieur à 1990, fixie ou single speed".

 

2006_panneau_loire_a_velo_v1_w.jpg

 

Trois parcours accueilleront les participants, de trois longueurs différentes : 29, 70 et 104 km.

Ces parcours permettront de découvrir les plus beaux paysages de l’Anjou : son fleuve la Loire, ses châteaux et ses vignobles.

Tous les participants se retrouveront à l’heure du déjeuner sur les quatre points de ravitaillement pour déguster les spécialités locales le tout dans une ambiance conviviale et rétro.

 

Pour en savoir plus sur Anjou Vélo Vintage :

http://www.facebook.com/pages/Anjou-Velo-Vintage/184040048276002?ref=ts
Site internet: www.anjou-velo-vintage.com

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 08:00

APNB

 

Problématique de base ...

 

J'ai un ami qui m'invite pendant l'été chez lui à Capbreton.

 

Enoncé !

 

Il y a 1 train Express Regional qui permet de faire Nantes / Capbreton (Saint-Vincent de Tyrosse) dans la  journée. Je dois également emporter mon vélo.

Le transport des vélos est gratuit dans les TER et les Intercités.

En TGV il faut réserver et bien emballer le cycle comme dans les avions et c'est payant par le TGV alors que le transport des vélos est gratuit en avion (sauf avec les low-cost).

 

Avec Voyage SNCF Com, il existe au minimum une correspondance TGV à Tours et le trajet le plus court est de 6H44.

Sachant que DB Navigator et CFF mobile sont les seuls systèmes de recherches horaires allemands où  suisses qui sont capables de donner les  trajets possibles dans la journée par Bordeaux en intercité. Que pouvez-vous déduire du site de la SNCF ?

Le trajet met 6H, c'est donc beaucoup plus rapide et moins cher que de prendre une correspondance TGV à Tours.


P1020578.jpgEn TGV il faut mieux laisser son vélo (gare de Tours)  

 

Et le prix !

 

Le minimum avec les trajets proposés par la SNCF est de  66,70 € avec TGV entre Tours et Bordeaux pour un temps de parcours de 6H44. Le tarif ne prend pas en compte le prix du transport du vélo, et il s'agit d'un tarif réduit en aller-simple (tarif loisir période blanche).

Sachant que les autres trajets ont plus de TGV et sont donc plus longs et plus chers ! Il n'y a qu'un seul trajet à ce tarif, tous les autres étant plutôt autour de 130 € pour 7H40 de voyage.

 

La solution : Par Nantes / Bordeaux c'est moins long, moins cher et gratuit pour le vélo !

 

Maintenant avec le choix :  Nantes / Bordeaux / Dax / Bayonne et arrêt à Saint-Vincent de Tyrosse : 70,80 €, qui est de 4 € de plus que le trajet le plus rapide en TGV, mais c'est sans réduction ou tarif préférentiel, et c'est 44 minutes de moins, et surtout, le transport de mon vélo est gratuit, sans réservation ou emballage compliqué à faire.

Nantes / Bordeaux : 45,70 €

Bordeaux / Saint-Vincent de Tyrosse : 25,10 €

 

A noter que ce prix ne tient nullement compte de la dégréssivité des tarifs.

corail luçon dec 2010

Arrêt en gare de Luçon

 

Donc oui au maintient de Nantes / Bordeaux avec des voies rénovées. On se rend tout de suite compte qu'avec des trains plus rapides le tracé par Tours n'est vraiment pas concurrentiel Tant en temps que financièrement !

 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 08:00

header article tmpphpeXqA05

 

L'AUT 85 vous informe que son Assemblée Générale se tiendra le :


samedi 25 juin 2011

 

de 9h30 à 12h30

 

 

à la Cité des Forges Bâtiment A escalier E 1er Etage à La Roche sur Yon


DSCF0368

 

 

Pour s'y rendre :

Bus n° 6 Les Forges (direction Horbetoux)

 

 

N.B. : Le Bâtiment A est la grande barre rouge n°2.

L'entrée se trouve au petit point noir en bout du bâtimen (voir plan).

 

Plan SNCF-ForgesAu bout de la barre rouge (2)... un point noir c'est là ...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 08:00

index

 

Autocars en retard : les voyageurs seront indemnisés

 

Les passagers sur des lignes d'autocars de plus de 250 kilomètres à l'intérieur des frontières de l'Union européenne auront bientôt les mêmes droits que ceux de l'aérien ou du train : ils seront indemnisés s'ils sont victimes d'un retard excessif ou d'une annulation.


B27a.gifDe nouvelles obligations pourles autocar..istes

 

Usagers du train, de l'avion et de l'autocar : vous avez les mêmes droits au sein de l'Union

 

Les eurodéputés ont adopté mi-fevrier 2011 la réglementation sur les droits des passagers en autocar.

Cette mesure, définitivement adoptée le 15 février 2011 par le Parlement européen, permettra aux voyageurs des transports en autocar longue distance de bénéficier de droits similaires à ceux déjà accordés aux passagers des lignes aériennes et ferroviaires.

 

banner left

 

Satisfait ou remboursé .... en autocar

 

Les autocaristes exploitant des lignes régulières devront donc proposer le remboursement intégral du billet ou un réacheminement en cas d'annulation ou de retard supérieur à deux heures, sauf motivation par des circonstances exceptionnelles.

 

Si le remboursement est la seule option offerte, il devra être majoré de 50% à titre de compensation.

Les voyageurs circulant sur des lignes de moins de 250 kilomètres ne seront pas couverts par ces mesures, dont les Etats membres pourront exempter leurs autocaristes pendant une période maximale de huit ans.

 

 

BUS-AFRICAIN.jpg

Pour le moment les droits ne concernent que les voyageurs au sein de l'union européenne...

 

En savoir plus : ici.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Consommateurs
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 08:00

index

La Commission européenne a organisé une campagne d'information intitulée : "Vos droits de passager en main" au début de l'année.

Son objectif est d'informer les passagers aériens et ferroviaires sur les droits dont ils jouissent en vertu de la législation européenne et de savoir comment utiliser ces droits.

Alors que la période des "grandes" vacances  approchent, il n'est pas inutile de rappeler les droits des usagers.

Vous trouverez à la suite l'information transmise par la Commission européenne.

 

Refus d'embarquement ? Annulation ? Retard ? Bagages perdus ? Personnes à mobilité réduite ? Voici vos droits.

 

"L'affluence dans les aéroports et les gares à la période des vacances scolaires entraine souvent des perturbations. Cependant, même lors de situations exceptionnelles, les passagers des compagnies aériennes et ferroviaires ont le droit d'obtenir une gratification. Les droits les plus importants sont :

 

+ Le refus d'embarquement

Vous avez droit à une indemnisation qui varie entre 125 et 600 euros en fonction de la distance du vol et du retard subis avant le réacheminement.

 

Retard excessifs

Vous pouvez demander un remboursement de votre billet si le retard dépasse cinq heures, mais seulement si vous décidez de ne pas voyager. Dans certains cas, les passagers ont également droit à une indemnité lorsque le train est en retard.

 

affiche-5.jpg

 

+  Annulation

Vous avez droit à une compensation identique à celle qui vous est offerte lorsque vous êtes refusé à l'embarquement sauf si vous avez été informés au moins 14 jours avant le vol, ou si vous avez été réacheminé en arrivant à destination finale à une heure proche de l'heure d'arrivée prévue, ou si la compagnie aérienne peut prouver que l'annulation était due à des circonstances extraordinaires.


+  Assistance des compagnies aériennes

Selon les circonstances, si vous êtes refusés à l'embarquement ou si le vol est annulé ou retardé, vous avez droit à une prise en charge par la compagnie aérienne. En cas de refus d'embarquement ou d'annulation, vous pouvez poursuivre votre voyage ou être remboursé de votre billet.

 

+ Personnes handicapées et personnes à mobilité réduite

Conformément à la législation européenne, les personnes handicapées et/ou à mobilité réduite sont protégées contre la discrimination pendant la réservation et au moment de l'embarquement. Elles ont également le droit de recevoir une assistance dans les aéroports (au départ, en transit et à l'arrivée) ainsi qu'à bord des avions. Pour faciliter cette assistance, il est recommandé de signaler vos besoins à l’avance. Pour en savoir plus.

 

Pourquoi cette mobilisation de Bruxelles sur ce sujet ?

"La sensibilisation dans le domaine des droits des passagers pourrait être une étape importante vers l'amélioration de la qualité des transports dans l'Union européenne" répond la Commission.

 

Plus d'informations sur le site internet de la campagne :

 

http://ec.europa.eu/transport/passenger-rights/fr/index.html

 

banner_left.jpg

 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Consommateurs
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 08:01

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

 

Petit exemple de déplacements interurbains complétement fous...

 

Pour faire le trajet Château-Gontier (53) / Laval (en Mayenne) il faut d'abord aller à Sablé dans la Sarthe puis rejoindre Angers dans le Maine et Loire pour enfin atteindre Laval ... en passant par Château Gontier...

carte-PDL-TER-2008239.jpg

 

Constatez les temps de correspondances également ...

 

vivement-la-virgule.png

 

4h17  : par le  car et le train !!!

Il est vrai qu'il existe des autocars directs Château-Gontier / Laval et même Sablé / Laval (voir ici les horaires) mais encore faut-il des correspondances et des dessertes adaptées ...

Autre obstacle d'importance : l'intermodalité !

 

La " Virgule de Sablé" devrait améliorer les choses... Mais un vrai réseau de transport collectif performant suffirait pourtant...

virgule-de-sable-rff089.jpg

 

Merci à Guy d'ARRIPE pour l'information

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 08:00

L'intervention de Michel Perrier (EELV) a été la seule intervention sur les transports à l'occasion de la Commission Permanente du 30 mai 2011, pour commenter et présenter le Rapport 19-107 Infrastructures ferroviaires.

images-eelv.jpg

 

"La Commission permanente du Conseil régional, réunie le 30 mai 2011 sous la présidence de Jacques Auxiette, a voté un montant total de crédits de plus de 177 M€, dont une enveloppe de 81 M€ pour le secteur des transports (hors contribution régionale d’équilibre de 109,7M€ votée au Budget primitif 2011 et versée à la SNCF pour le fonctionnement du réseau TER) : l’occasion de revenir, dans le contexte de la remise du Rapport Grignon sur la libéralisation et l’ouverture à la concurrence des TER, sur la politique ambitieuse conduite par la Région dans ce domaine." (extrait du communiqué de presse de la Région).

 

La FNAUT aura l'occasion d'exprimer son avis sur le sujet prochainement sur le blog concernant la libéralisation et l’ouverture à la concurrence des TER...

 

 

images-copie-1

 

Commission Infrastructures, transports et déplacements

 

 

"Monsieur le Président, mes chers collègues,

 

Dans ce rapport, le groupe Europe Ecologie-Les Verts demande un vote séparé sur plusieurs points :


+ concernant la liaison nouvelle Nantes-Rennes, nous restons opposés aux études préalables envisagées. L’annexe précise bien, contrairement au rapport, que la perspective recherchée est de desservir le nouvel aéroport de Notre Dame des Landes via les deux métropoles. Nous ne pouvons cautionner une desserte ferroviaire d'un projet d'aéroport que nous continuons de refuser totalement et de combattre y compris juridiquement.


Si nous sommes favorables à la diminution du temps de parcours entre les deux villes, il est absurde de vouloir faire passer quotidiennement des habitants de nos deux régions par un aéroport qu’ils n’utiliseront pas ! D’autant que la modernisation de la ligne existante, que nous privilégions, en plus du gain de temps, permettrait aussi d’améliorer la desserte de la Bretagne Sud ;


Par ailleurs, nous mettons en garde dès aujourd’hui sur le coût pharaonique d’une liaison totalement nouvelle. Ce coût serait évidemment supporté en grande partie par la région et ne se justifierait que par un projet d’aéroport qui ne devait pas avoir d’influence sur les finances régionales….


tgvrhone

 

+ concernant la Ligne à Grande Vitesse Bretagne-Pays de la Loire, nous rappelons que nous ne sommes pas favorables à un financement régional :

* c’est un projet d’intérêt national que l’Etat devrait financer, et non les collectivités locales ; Cela avait été le cas pour la première partie Paris/Connerré

* le montage du financement avec un Partenariat Public Privé va provoquer un surcout à la réalisation et au fonctionnement sur le long terme. Le groupe Eiffage n’est pas un philanthrope ou un mécène du ferroviaire.

* l’amélioration des liaisons au-delà de Rennes, vers Brest et Quimper, prévue en complément notamment par la région Bretagne, n’est pas réalisée en concomitance et il n’existe pas de programmation précise.

Nous nous abstiendrons donc sur ce dossier LGV.

 

virgule-de-sable-rff089.jpg

+ Par contre, nous voulons saluer le travail réalisé pour  la Virgule de Sablé, qui permettra des liaisons ferroviaires attractives entre Laval et Nantes, et entre Angers et Rennes notamment. C’était une demande forte des usagers, particulièrement de la FNAUT qui a initié l’idée. Notre région a su innover puisque ce sera la première fois que des TER utiliseront une ligne LGV. Elle a su mobiliser sans encombre autour de ce projet puisque ces nouvelles liaisons TER débuteront en même temps que la mise en place de la LGV. Ce qui, particulièrement pour les Mayennais, est une avancée formidable et permettra de créer à Laval une véritable étoile ferroviaire à condition néanmoins que le nombre de dessertes quotidiennes en heure de pointe soit suffisant. Nous serons vigilants à ce sujet. Nous souhaitons que la prochaine étape du désenclavement ferroviaire de ce département soit la réouverture de la ligne Laval/Mayenne.

 

plan-r-gion-53231.jpg

 

Ainsi, nous voterons contre les études de la liaison nouvelle Nantes/Rennes, nous nous abstiendrons sur la LGV Bretagne-Pays de la Loire, et nous voterons pour l’ensemble des autres points de ce rapport.

 

Nous tenons à réaffirmer par ces votes que le groupe Europe Ecologie- Les Verts est soucieux de favoriser des modes de déplacements économes en énergie et en ressources financières. C’est pourquoi, nous souhaitons que les financements publics soient répartis de manière volontaire et massive sur l’accessibilité aux transports en commun pour les déplacements quotidiens, sur la recherche de solutions alternatives (co-voiturage, vélo) et sur l’amélioration de notre réseau ferroviaire.

 

Je vous remercie pour votre attention."

 

Michel Perrier 

Conseiller Régional Europe Ecologie Les Verts

 

 

 

L'intervention d'Europe Ecologie Les Verts a été la seule sur les transports et leur vote s'est distingué de celui des autres groupes par la modulation en fonction des sujets. Les élus de gauche (liste "Auxiette"), la droite et le centre ont tous voté sans distinction pour le rapport...

 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 08:00

analytic_logo.png

 

Pas de grand prix pour les Pays de la Loire mais de vrais accessits.

La revue « Ville, rail et transports » a publié récemment son « palmarès des régions ferroviaires » en offrant des tableaux comparatifs entre les différents services TER.


Ce type d’information même s’il est daté (la collecte des statistiques a pris deux ans et le tableau ci-dessous reflète la situation en 2008-2009) a le mérite de relativiser à la fois les discours institutionnels (toujours satisfaits) et les visions à court terme ne présentant que les dysfonctionnements.


P1060737

MATERIEL

Parc matériel 305

Dont caisses neuves (moins de 5 ans)  : 256 (98%)

Caisses commandées : 311

 

 

INFRASTRUCTURES


Nombre de kms de ligne : 1157

Nombre de gares : 122


carte-PDL-TER-2008239.jpg

 

OFFRE-USAGE


Offre :  7 534 197 trains/kilomètres

Evolution de l’offre 2008-2009  : -0,68%

Fréquentation :  674 981 voyageurs/kilomètres

Evolution de la fréquentation 2008-2009  : 0,68%

Régularité  : 93,30% (10° rang)

Part de kms-trains supprimés  : 3,68%

 

P1010635

FINANCES


Budget ferroviaire : total 163 millions d’€

Budget en €/habitant  : 45,75

Taux de couverture  : 31,98%

Péages versés à RFF  : 21,5 M €

Evolution des recettes 2008-2009  : +1,60%

 

© Ville, Rail et transports n°517 (6 avril 2011)

 

 

logo-phpbb.gif

 

Au bout du compte la situation de notre région apparaît se placer dans une honnête moyenne sauf sur le plan du renouvellement du matériel où l’effort est remarquable et se poursuit avec l’arrivée des « tram-trains » que nous préférons à la FNAUT appeler trains légers même si notre pédagogie se heurtera aux habitudes.

 

En 2012 nous aurons peut-être une vision a posteriori de la crise de l’hiver 2010-2011 dans notre région et dans le reste du pays.

P1070933

 

Face à cette situation il n’est pas question pour les militants de la FNAUT Pays de la Loire de baisser la garde alors :

 

+ que des infrastructures sont menacées (cf l’intolérable projet visant la gare de l’Etat à Nantes)

 

+ que les matériels neufs signalés ci-dessus parcourent des voies en mauvais état,

 

+ que les dossiers des réouvertures sont occultés (Fontenay-Niort, Laval-Mayenne, Nantes-Poitiers)

 

+ que les coordinations horaires avec les réseaux urbains et départementaux sont à peine esquissées alors que pointent les études sur le cadencement et la billettique

 

En attendant bonne lecture du dossier complet évoqué ici. On n’est jamais trop au courant de l’évolution du système ferroviaire.

 

J. B. LUGADET

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TER en Pays de la Loire
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:00

 

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT se laisse aller. Elle publie le Communiqué de Presse de la Région sur la "virgule de Sablé". Je dirais "sa" virgule, celle de la FNAUT car pour les initiés le projet ne vient pas ni de la SNCF, ni de RFF et encore moins de la Région mais de l'Antenne mayennaise de la FNAUT Pays de la Loire. Même le nom est "made in" Fnaut...

schema-virgule-de-sable088.jpg

Il est bon de le rappeler car vous ne trouverez nul part la mention de l'origine du projet. Et si la "virgule" se réalise se sera principalement grâce à l'association qui aura fait du "lobbying" dans les réunions publiques, par courriers, auprès des différentes instances pour que le projet soit pris en compte en temps et en heure...

 

Ensuite c'est RFF qui  reprend le dossier et la Région qui se l'approprie ... Naturel en somme mais ce relai s'apparente plus à une spoliation  : jamais la FNAUT n'est citée y compris dans le dossier d'enquête publique montée par RFF. C'est ce qui s'appelle être dépossédée ... Un beau sujet de réflexion sur le politique et la socièté civile... Alors c'est la moindre des choses de "rendre à César ce qui appartient à César"...

 

 

Fabrice EYMON

Vice Président de la FNAUT Pays de la Loire

 

 

 

images-copie-1

Communiqué de Presse de la Région Pays de la Loire

 

 

Avant le vote de la convention de financement le 30 mai prochain en Commission permanente (enveloppe de 9M€), la Région se félicite de la récente signature de la DUP.

 

La Région Pays de la Loire milite activement depuis plusieurs années pour la réalisation de la Virgule de Sablé. Avant le vote par de la convention de financement (plus de 9 M€) en Commission permanente du Conseil régional le 30 mai prochain, la récente signature de la DUP par le Préfet de la Sarthe est un nouveau pas vers sa réalisation, dont la Région se félicite.

 

La Virgule de Sablé va radicalement changer et rééquilibrer les temps de transports

 

La qualité des transports collectifs en région est à la fois un enjeu d’attractivité, de qualité de vie, de performance économique et de protection de l’environnement. Plus que jamais, la Région s’engage pour agir dans ce sens.

 

Le projet de la Virgule de Sablé, pour lequel la Région milite depuis plusieurs années, est emblématique de son action. La Région Pays de la Loire se réjouit du nouveau pas décisif qui vient d’être franchi en vue de sa réalisation avec la signature de l’arrêté de Déclaration d’utilité publique (DUP) par le Préfet de la Sarthe, le 12 mai dernier.

 

Dans sa déclaration d’utilité publique relative à la liaison ferroviaire rapide Angers-Laval-Rennes dite « Virgule de Sablé », le Préfet atteste du bien-fondé du projet et des arguments développés par la Région pour le soutenir.

 

Il souligne ainsi qu’«il n’existe pas actuellement d’offre ferroviaire performante pour des relations telles que Nantes-Laval, Angers-Laval et Angers-Rennes » et que « le projet permettra un important gain de temps de parcours sur de telles liaisons (…) au moins de l’ordre de ¾ d’heure » et donc « l’amélioration des liaisons régionales et interrégionales »

EP VIRGULE tgv

Ce tronçon de 4 km qui raccordera les lignes TGV Nantes-Paris et Rennes-Paris, permettra en effet de mettre Laval à 1 h 26 de Nantes (contre 2h20 actuellement) ; Angers à 1 h 20 de Rennes (contre 2h30) et 40 minutes de Laval (contre 1 h 30) ; Mayenne à 1h10 d’Angers (contre 2h30) et 1h50 de Nantes (contre 2h50).

 

De son côté, la Région des Pays de la Loire doit, lors de sa Commission permanente du 30 mai 2011, approuver, pour un montant global de 9 075 000 €, la convention de financement de réalisation de la Virgule de Sablé.

 

« La Virgule de Sablé va radicalement changer et rééquilibrer les temps de transports en Pays de la Loire. C’est un pas important pour la cohésion régionale et le désenclavement des territoires. Cela aura un effet significatif sur la qualité de vie des ligériens » se félicite Gilles Bontemps, Vice-président de la Région en charge des Infrastructures, transports et déplacements.

 

Laurence GUIMARD

 

Responsable du Service Presse

Conseil régional des Pays de la Loire

 

Nantes, le 26 mai 2011



P1080396La virgule se trouve sur la commune d'Auvers -le-Hamon

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 07:55

P1070986

 

pour la Fête du Vélo...

 

Dans le cadre de la fête du vélo, l’association « Place au vélo » organise, en collaboration avec Laval-Agglo et Kéolis (TUL) un parcours urbain facile avec les Vélitul mis à disposition gratuitement. Les conditions d'emprunt : les personnes intéressées devront se munir d’une pièce d’identité.


P1070976

La station de départ... à  la gare TUL

 

Tous en VELITUL le samedi 28 mai 2011 !


Départ à 14h30 de la station de VELITUL de la gare des Tul au centre ville de Laval.


P1070984

Les Vélitul en attente à la gare. A noter le Totem TUL qui est encore aux couleurs de l'ancien résau ! (sept 2010)

 

 

Les personnes intéressées pour rejoindre les cyclistes urbains auront la possibilité de le faire à l’une des stations sur le parcours où un personnel de Kéolis faisant le parcours libérera les vélos : Avesnières, Murat, Boulevard Félix Grât, gare SNCF et retour au centre ville.


P1070985Vélitul à la station gare

 

L’objectif de l’association est de promouvoir les déplacements à vélo en ville.

 

Place-au-v--lo.jpg


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques