Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 08:00

 

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

 

Communiqué de presse du 26/08/2011


 

La rentrée des transports en Mayenne : entre optimisme et réalité…

 

 

Le mois de septembre s’annonce et l’antenne Mayennaise de la FNAUT profite de la reprise pour faire le point sur les dossiers transports de la Mayenne.

 

Depuis le 15 août, les travaux ont commencé à la halte routière de la gare SNCF et la FNAUT se félicite enfin de son déplacement au contact de la gare et de la voie 1, à l’emplacement de l’ancien « parcotrain ». En cela, il s’agit d’un retour au plan d’origine du Pôle d’Echange Multimodal (PEM), déjà défini au début des années 2000.


P1090914.JPG

Enfin les travaux tant attendus ont commencés ...

 

Ce repositionnement, à l’endroit où la FNAUT la réclamait depuis plusieurs années va dans le bon sens, mais on ne peut que regretter qu’il aura fallu attendre plus de 2 ans et le mécontentement de nombreux usagers, la désaffection de nombreux autres vis à vis de l’ancienne halte « reléguée dans une zone de no man's land de hangars désaffectés, encadrée par une forêt de grillage. Un lieu qui filait le bourdon et donnait une image des plus détestables des transports collectifs »

 

L’Intermodalité aura laissé des plumes dans cette parodie de halte routière et il restera des traces dans les esprits.


P1090926.JPG

Bientôt les autocars pourront prendre place

 

L’été a aussi été fatal au local de la gare routière, place de Verdun. Déjà en sursis depuis un an, date à laquelle la Chambre de Commerce avait décidé de récupérer son local.

L’association trouve que la solution retenue par le Conseil Général d’intégrer l’espace TUL, pour informer le public et mutualiser les moyens, renforce l’intermodalité et l’information.

 

P1070876

Le rideau est définitement tombé sur la gare routière

 

Mais pour l’association il faudrait communiquer d’avantage sur la présence d’un lieu d’information sur le réseau des autocars de la Mayenne car il est unique et qu’il soit identifié comme tel. En effet ce n’est pas à la gare SNCF que l’on pourrait trouver l’équivalent car le présentoir qui se trouvait dans l’espace vente à mystérieusement disparu depuis plusieurs mois au grand dame des usagers… Ce qui est un grand paradoxe quand on sait que Kéolis a remporté les appels d’offre des principales lignes d’autocars du département et que c’est une filiale du groupe … SNCF Participation ! L’Intermodalité a des progrès à faire en gare de Laval !

 

L’été a été marqué également par le lancement officiel de la LGV Ouest entre Le Mans et Rennes, le dossier comprenant également la « Virgule de Sablé » a été signé officiellement le 13 juillet. La FNAUT se félicite que la « virgule » soit lancé en même temps que le TGV Ouest. Elle va « désenclaver » la Mayenne en permettant des liaisons vers Nantes mais aussi entre Rennes et Angers. La FNAUT conteste les déclarations de l’AVUC et d’ALTO concernant la Virgule au cours de la polémique de l’été, sur Rue 89.


Virgule Avis Autorité ENV

La "virgule" est appelée par RFF : liaison Rapide ALR (Angers / Laval / Rennes )


Grâce à la virgule, la grande vitesse sera ainsi accessible aux abonnés régionaux… En effet, ce sera une grande première également, puisque suite aux études de faisabilité les 40 km qui séparent Laval de Sablé seront accessibles aux ZTER. Les automotrices régionales TER circuleront sur la LGV à 200 km/h.

La FNAUT considère que c’est la reconnaissance officieuse et la confirmation de la pertinence de son idée. Car faut-il le rappeler la « Virgule de Sablé » est une idée de la FNAUT…

 

doc-fnaut-008.gif

 

Enfin le dernier point : la cour d'appel de Nantes a annulé par un arrêt daté du 7 juillet 2011 (notifié seulement à la mi-août) le jugement du Tribunal Administratif de Nantes qui avait jugé le 17 août 2009 que la FNAUT Pays de la Loire ne pouvait pas statutairement engager un recours contre la vente par RFF de la voie ferrée Laval / Mayenne au Conseil Général.

La cour d'appel reconnaît la recevabilité de la FNAUT et elle renvoie l'affaire au T.A. de Nantes qui devra cette fois statuer sur le fond après s'être inclinée sur la recevabilité. C'est une belle victoire pour la FNAUT car la perspective de revenir sur la vente de l’emprise ferroviaire est certaine…

Le retour du train entre Laval et Mayenne est de moins en moins utopique…

 

pour La FNAUT

 

Le vice-Président

F. EYMON

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 14:30

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Et ailleurs !

 

Lundi 22 août , c’est l‘agitation maximale en gare d’Angers… pour cause d’inondation …


L’affluence des voyageurs dans l’enceinte de la gare, n’est pas uniquement liée à la période des vacances mais plutôt aux retards conséquents dont sont victimes les trains depuis la matinée... En effet Angers et le Maine et Loire essuient de violentes pluies orageuses entraînant en autres de sérieuses inondations,  notamment sur la voie ferrée dans la tranchée historique coté Paris.

 

P1090934.JPG

Il est 14h20, les circulations en gare d'Angers sont perturbées

 

A l’origine des perturbations du trafic : les violentes pluies qui sont tombées sur le Maine et Loire 

 

Mais pour la gare d’Angers, c’est le trop plein, la saturation :  car les pluies ont inondé les voies à 600 mètres de la gare perturbant les circulations de tous les trains et de toutes les directions.

Plus d’1h40 de retard pour certains trains, 40 minutes pour d’autres tel était encore les annonces sur le tableau des départs et d’arrivée en gare vers 14h30.

 

L’Interloire de 12h57 par exemple, n’a quitté la gare d’Angers St Laud que vers 14h30 (au lieu de 13h37) pour regagner Nantes après avoir patienté un long arrêt à Saumur !

 P1761948D1914860G_px_512_.jpg

Au Mans également côté gare sud le tunnel du Bourg Belé était inondé...

 

Causes extérieures à la SNCF  ...  

 

Évidemment les causes sont extérieures à La SNCF et les réponses fusent de la part des gilets rouges aux questions des usagers retardés : pas de remboursements des billets pour ce type de retards … Même si l’inondation a eu lieu dans la tranchée ferroviaire… Les inondations ont également submergé le réseau routier.

 

P1090932.JPG

Ce sont les cars qui ont assuré les transports de substitutions pour les TER

 

Pour désengorger la gare d'Angers ...

 

Pour éviter la thrombose, sept TGV ont  été déviés par Rennes pour assurer la desserte de Nantes et des TER ont été transférés sur autocar pour desservir Le Mans ...

Même si cet évènement semble exceptionnel, il pose une question de fond concernant le danger potentiel que représente la Loire en cas de crue...


P1070907.JPG

 

Des crues... qui l'eût cru ?

 

Le "fleuve sauvage" peut reprendre dans cette situation son lit majeur et couper l'axe  ferré entre Nantes et  Angers... Car la voie à certains  endroits sert  de digue, empêchant  le fleuve de sortir de son lit ... Avec les conséquences que l'on peut mesurer à la lueur de cet incident ...

 

Alors que la FNAUT a déjà signalé ce risque, aucune mesure de préservation d'itinéraires alternatifs en Pays de la Loire n'a été engagé. C'est ainsi que la voie ferrée Sablé / Château-Gontier / Segré / Châteaubriant / (Nantes) a été démantelé en plusieurs endroits par RFF , avec le silence bienveillant de la Région des Pays de la Loire...

 

P1050197.JPG

La voie ferrée longe la Loire

 

La Loire déborde à intervalle régulier depuis les origines et il est a redouter les effets d'une crue décennale qui ne s'est pas encore produite et qui serait d'une rare intensité (certains spécialistes parle aussi d'une crue centennale !) .

 

Plutôt que de subir il serait plus pertinent de prévenir... mais encore faut-il être entendu....

 

Peut être qu’ALSTOM devrait étudier un TGV insubmersible en prévision des crues de la Loire ?


 

photo-1.JPG

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 08:00

 

"Un projet d'aéroport au nord de Nantes - C'est quoi c'tarmac ? Profits, mensonges et résistances"

 

Les auteurs du livre C'est quoi c'tarmac ?  qui vient de sortir cet été, ont écrit un ouvrage critique et en toute connaissance de cause sur le Projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. 

 

"Le collectif SUDAV (composé d’indigènes ruraux et métropolitains)  [mais il paraitrait que les auteurs soient en fait des journalistes opposés] invite le lecteur à une extension des échelles d’analyse (de la destruction d’une communauté rurale péri-urbaine à la question des inégalités sociables et environnementales dans une grande agglomération) et à une critique honnête du médiocre et répétitif argumentaire pro-aéroport (des petits arrangements entre amis à l’escroquerie d’un greenwashing généralisé)."


P1010998.jpg

 

Le "projet obsolète de la technocratie des années 70, l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes n’existe toujours pas. Nantes possède en effet déjà un aéroport international de taille suffisante, fonctionnel et modulable. Réactivé par une gauche municipale en panne de projet social et écologique, ce projet de deuxième aéroport est devenu aujourd’hui le symbole magique d’une improbable « voie nantaise du développement »".

 

Cet ouvrage n'est pas une somme de slogans mais est solide argumentaire. Les auteurs mettent en avant les motivations à géométrie variable des défenseurs du nouvel aéroport qui devait d'abord permettre au Concorde de s'y poser ; puis ce fut la capacité d'accueil insuffisante ; avant que la sécurité avec le danger du survol de Nantes ne s'impose comme raison... Mais si c'était tout simplement la volonté de Jean-Marc Ayrault d'aménager l'île de Nantes...

 

couv 2437.jpg

 

Ce livre donne la parole aux militants anti-aéroport et aux paysans expropriés et dénonce également la multinationale du BTP Vinci, qui a obtenu la concession... Alors ... No passaran !

 

Retrouvez des extrait du livre : http://s3.archive-host.com/membres/up/1442068266/cest_quoi_ctarmac.pdf


C'est quoi c'tarmac ?, aux éditions No Pa-saran, 208 pages, 10€. 

 

Pour en savoir plus sur l'opposition à l'aéroport :

http://lutteaeroportnddl.wordpress.com/textescontributions/cest-quoi-ctarmac/

 

et l'actualité de la FNAUT sur ce dossier... (voir).

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 08:00

image002-copie-2

 

Réseau Action Climat

 

Association spécialisée sur le thème de l’effet de serre et du changement climatique. Le Réseau Action Climat est le représentant français du réseau mondial d’ONG concernées par les changements climatiques, le "CAN : Climate Action Network", qui comprend environ 500 ONG sur les cinq continents.

 

Si la lutte contre l’étalement urbain constitue un objectif phare du discours politique national et local, ce phénomène reste encore mal maîtrise. la nouvelle publication du réseau action climat (voir) approfondit cette thématique sous l’angle climat-énergie et fait émerger de véritables pistes de progrès.


 

Image-84.jpg

 

 

Entre ville et campagne, la maison individuelle, fortement plébiscitée, concilie plusieurs des principales attentes sociales contemporaines : l’accès à la propriété, l’intimité, la proximité temporelle aux services comme à la nature, l’espace vital et la mobilité.

 

Pourtant ce développement périurbain majoritairement non maîtrisé, qualifié « d’étalement urbain », induit une faible densité démographique dont les corollaires principaux sont une forte consommation d’espaces naturels ou agricoles, la multiplication des déplacements pendulaires et une lourde infrastructure de voies et de réseaux.

 

urbanisation-st-nazaire.gif

Carte extraite de  l'étude : L’occupation de l’espace dans le bassin nazairien État des lieux et évolutions : document introductif (Janvier 2010) 

 

Les conséquences de ce phénomène, en termes d’émissions de GES, de vulnérabilisation des territoires face aux impacts des changements climatiques ou de ségrégation sociale, ne sont pas soutenables. Ce constat est partagé depuis plusieurs dizaines d’années, et la lutte contre l’étalement urbain compte ainsi, depuis le vote de la loi Grenelle 1, comme objectif du droit de l’urbanisme.

 

Manque encore, cependant, un cadre national cohérent ainsi que des politiques territoriales ambitieuses et efficaces permettant d’endiguer ce phénomène.

 

Voir l'étude

 

Pour Nantes voir aussi sur ce site : http://www.mavilledemain.fr/abecedaire/47-etalement-urbain.html

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 08:00

P1070614.JPG

 

Une petite révolution est passée inaperçu cet été.

 

Pas une révolution de palais mais plutôt une révolution de structure dans le monde du transport public. Le 2 et 3 juillet 2011,  durant le week-end : le  matériel, les 36 employés dont 23 chauffeurs,  la gestion des transports du réseau de l'agglomération de Saumur ont changé de mains.

 

P1070615

 

Un transfert en douceur...

 

Le Réseau AggloBus qui était piloté jusqu'à présent par Veolia via une SEM est dirigé maintenant par une nouvelle structure, la société publique locale (SPL) Saumur AggloBus, contrôlée par l’agglomération et la ville de Saumur.

L’agglomération de 61 000 habitants est la première à migrer d’une délégation de service public à une SPL de transport en profitant de la loi de mai 2010 sur les SPL.

Tout bon pour l'agglo ? Saumur compte économiser 350 000 euros par an !

 

Un changement motivé par les économies de l'argent public : car l'agglomération compte économiser au moins 350 000 euros de fonctionnement par an.

Elle profitera d' une fiscalité plus avantageuse, des possibilités de passer des contrats de sous-traitance en direct et elle n'aura plus à payer des frais de siège, d’assistance technique ou d’impôts sur le bénéfice que l’ancien opérateur Veolia assurait.

 

DSCF0051.JPG

 

Les sociètés Publiques ont encore des ressources ... alors vive la concurrence !

 

Les SPL sont de création récente puisqu'elles ont été introduites dans le droit positif par la loi n°2010-559 du 28 mai 2010. Une circulaire du 29 avril 2011 a pour objet de présenter les dispositions applicables aux sociétés publiques locales (SPL), Plus d'informations ici.

 

Voilà une décision intéressante pour les usagers car ils peuvent espérer que les tarifs aussi suivront également la même tendance : modération des prix même s'il est vrai que dans les délégations de service publique c'est souvent la collectivité donneur d'ordre ou l'A.O. qui encadre voir fixe le prix des billets.

 

L'A.U.T.S. l'Association des Usagers des Transports du Saumurois pourra certainement nous donner son point de vu après expérimentation sur cette petite "révolution" estivale ...

Ah, ça ira, ça ira, ça ira.... ou ça n'ira pas ?


Repost 0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

Oups ! Un oubli, celui de mettre en ligne le rapport moral et le rapport d'activité définitif de la FNAUT Pays de la Loire de l'A.G. qui s'est déroulée à Angers le 12 mars 2011.


 Un bon moyen de connaître les activités et le fonctionnement de la FNAUT Pays de la Loire, si l'envie vous venait de nous rejoindre...

 

 

RAPPORT MORAL, RAPPORT D’ACTIVITE

 

Jean Bernard LUGADET résume à l’aide d’un diaporama les deux rapports qui ont été adressés aux adhérents (par courrier électronique), amendés et présentés au conseil d’administration du 28 janvier.

 

Un contexte difficile pour le transport régional

 

Le rapport national préparatoire à l’AG de la FNAUT déclinera les éléments de la crise du système de transport public en France : crise du réseau ferroviaire qui après 40 ans de « tout TGV » ne peut absorber la demande notamment sur les services TER, échec du Grenelle de l’environnement sous la pression des lobbies productivistes, manque de financements imaginatifs et hardis pour favoriser les modes écologiques de déplacement, crise institutionnelle et démocratique dans l’ attente toujours fébrile de la prochaine élection…

 

En Pays de la Loire nous pourrions sans mal localiser ces problèmes en une longue liste. La patience des lecteurs nous oblige à nous limiter à un cas par département :


+ tergiversations pour prendre les décisions concernant la réouverture de Laval-Mayenne,

 

+ difficultés chroniques sur l’axe Tours-Le Mans-Caen,

 

+ projet de rocade-sud à Angers témoignant de la vigueur des tenants du surinvestissement routier,

 

+ quasi stagnation des projets d’extension du réseau ossature (tram et « busway ») à Nantes,

 

+ exploitation chaotique de Nantes-La Rochelle-Bordeaux et pas seulement à cause de l’ouragan «Cynthia», gel de la réouverture de Fontenay-Niort,

 

+ absence de progrès sur des liaisons interrégionales très mal desservies, tels Nantes la Rochelle, Nantes Poitiers ou Saumur la Roche sur Yon.


+ Cerise sur ce (mauvais) gâteau le projet de l’aéroport « inutile » avance malgré son coût prévisionnel, malgré les faiblesses de l’argumentaire de ses partisans.

 

corail luçon dec 2010Arrêt d'un Corail en gare de Luçon (déc 2010) 

 

Quelques raisons d’espérer


Pour reprendre notre énumération, sans faire de jaloux et en insistant sur les difficultés à analyser ce qui se passe dans une région vaste et complexe il convient aussi de porter un regard plus optimiste sur :

 

Les réseaux urbains :


+ quelques progrès concernant le réseau de la ville de Laval,


+ les premiers tours de roue du tramway arc-en-ciel à Angers,


+ les lancements des premiers travaux du projet « Chronobus » à Nantes, où l’insertion du vélo devrait bénéficier de la création d’une cellule spéciale,


+ les études du BHNS** (transbus selon l’Académie !) de St Nazaire

 

P1070878

Un nouveau réseau à Laval


Les liaisons régionales :


+ les annonces concernant l’amélioration de la desserte TER de la zone de Challans-St Gilles même s’ils se sont accompagnés ponctuellement d’aberrations dans la desserte

 

Les liaisons interrégionales :


+ après tant d’annonces et de débat la dévolution de la LGV « BPL »* avec « notre » (insistons) «virgule de Sablé», qui permettra des liaisons rapides Laval Nantes ou Rennes Angers même si beaucoup d’entre nous restent réservés (litote) sur le partenariat public-privé avec Effiage,


+ une apparition (encore très timide :1 aller et retour en WE) d’une liaison Nantes Brest à mettre plutôt au crédit de la Région Bretagne,


+ étude de modernisation de Caen le Mans Tours,


+ étude interrégionale sur l’amélioration de la ligne Nantes Bordeaux, dont on attend les conclusions,


+ les régions et les grands agglomérations s’interrogent ou se mobilisent sur une liaison ferroviaire rapide Rennes Nantes vers la future LGV de Tours vers le Sud Ouest

 

*BPL : Bretagne Pays de la Loire

**BHNS : bus à haut niveau de service

schema-virgule-de-sable088.jpgLa "virgule de Sablé" : made in FNAUT 

 

Insistons sur les forces de FNAUT Pays de la Loire  


Le fait de choisir comme lieu de notre assemblée générale 2011 Angers traduit la réapparition de notre association dans cette ville. De même la FNAUT sera représentée à demeure à St Nazaire. De jeunes militants nous ont rejoint dont l’activité a été reconnue comme innovante et stimulante. La chute des adhésions est stoppée mais a nécessité des efforts. Force est de reconnaître que de vastes zones de la région restent des « terres de mission » (Cholet, Sablé, Châteaubriant). Des militants en sont à suggérer que le renouvellement de l’association soit sa priorité même au détriment des autres actions.


Nous n’avons en effet rien à prouver depuis 40 ans en matière de mobilisation pour la défense du réseau ferroviaire, des usagers des modes de transport en commun et des modes « actifs », vélo et déplacement à pied, de l’environnement : avec émergeant cette année notre réunion avec RFF le 6 décembre, la création de l’APNB avec les FNAUT et les AFAC de Poitou-Charentes et d’Aquitaine, une grande assiduité aux comités de ligne.

Le rapport d’activité montre aussi notre mobilisation à Laval, Château Gontier, Mayenne, Angers, Saumur, Nantes, La Roche dans les instances de concertation sur les transports urbains. Nous réussissons mieux, et c’est un objectif important à nous mêler des transports interurbains et ruraux dans les 5 départements


Le thème de la FNAUT force de proposition a explosé cette année avec l’édition de dossiers dans la quasi totalité des sujets (infrastructures, services aux voyageurs, coordination) et certains militants de la région sont reconnus par la FNAUT comme des experts au niveau national que leur modestie nous interdit de nommer ici.

 

Ce dynamisme s’est reflété dans notre communication avec le blog de FNAUT Pays de la Loire quasiment actualisé tous les jours certes grâce aux dysfonctionnements des réseaux et à la grogne des usagers mais surtout parce que le « webmaster » sait nous mobiliser.


Les informations les plus importantes du bureau national ont été transmises sans délai aux militants et quant ce fut nécessaire aux décideurs de la région et à nos parlementaires. En liaison avec le bureau national nous avons traité les dossiers de médiation soutenus par des usagers mécontents : c’est une fonction essentielle correspondant aux engagements de la FNAUT ; elle est peu valorisante surtout en matière d’adhésion des intéressés à notre projet !


Au niveau de la vie démocratique et bureaucratique (mot non péjoratif) de l’association notons que le conseil d’administration s’est réuni avec une régularité de métronome (même si les débats ni sont pas toujours aimables ce qui est une bonne chose) malgré la vie agitée des uns et les empêchements des autres. Seuls peut-être les adhérents non reliés au magicien internet peuvent se plaindre d’un déficit d’information.

 

P1080545

 

Mobilisons nous pour atténuer ses faiblesses 


Ici plus que le vieillissement des cadres et des cotisants de l’association (qui ne saurait être niée !) c’est le pluri-engagement (dans l’organisation nationale de la FNAUT, dans plusieurs associations, dans les instances de concertation etc.. ) des membres du bureau qui pourrait donner lieu à débat.

Certains commencent à se dégager de certaines fonctions (cas du secrétaire signataire !) mais cela pose évidemment le problème du renouvellement de nos instances. Reconnaissons aussi que le surcroît de retraités dans les associations ne facilite pas la vie des … salariés (cf. le choix des heures des réunions) mais ce doit être le lot d’autres associations.

 

Comme pistes concernant le renouvellement il est proposé et nous sommes déjà dans le projet 2011 :


+ le recours aux stagiaires pour des missions à définir par le conseil d’administration ou les associations adhérentes (ce sera le cas de l’ANDE) en n’oubliant pas les conséquences financières (prise en charge de certains frais) et déontologiques,


+ l’adhésion à « France-Bénévolat » ne serait ce que pour trouver un secrétaire-administratif nous aidant à Nantes à réaliser nos permanences au siège ( peu satisfaisantes en 2010 car assumées lors du premier semestre mais vite sont transformées en rendez-vous de travail… faute de fréquentation),


+ de lancer à Nantes (et pourquoi pas dans les autres chefs-lieux) d’une « Maison de la mobilité » proche des usagers, mutualisant les moyens de ce qui défendent les mobilités douces et/ou économes,


+ la recherche d’adhérents sur le terrain « à l’ancienne » (avec des tracts, des bons d’adhésion, des argumentaires) ce qui est plus facile à écrire qu’à enclencher,

P1050978.jpg

+ une priorité donnée à notre présence dans les manifestations publiques type «forum des associations», expositions des défenseurs de l’environnement (Ste Suzanne, « Natura » à Rezé etc…),


+ et malgré tout le maintien de nos réunions-débat dont la tendance à la gestion décentralisée devrait être encouragée.

 

J. B. LUGADET

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans La FNAUT Pays de Loire pratique
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 09:00

 

La FNAUT publie ici la réponse de M. François FILLON au sujet de la polémique que Rue 89 a développé à propos de la "Virgule de Sablé" mettant en cause le Premier Ministre ...

 

Ce n'est pas la première fois que des textes de  "politiques" trouvent leur place dans notre Blog surtout quand ils nous citent... Pour une fois que l'on reconnait notre action... Ce serait dommage de s'en priver...

 

Il est vrai que la FNAUT n'a pas toujours été tendre avec l'ancien président de la Région des Pays de la Loire puisqu'elle lui a décerné un "prix citron" au congrès de la FNAUT à St Denis en 1998, pour son engagement irrationnel en faveur des “routes départementales d’intérêt régional et pour son refus de mettre en place les comités de ligne...

 

Tout récemment également ... voir

 

 

 

logo  logo ump21

 

 

François Fillon : La vérité sur la "Virgule" de Sablé-sur-Sarthe

 

Mardi 2 août 2011


"Je m’étonne des insinuations contenues dans un article paru ce jour sur le site Rue 89, à propos d’un aménagement de la future Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays-de-la-Loire.

 

L’auteur de l’article semble s’appuyer sur le seul fait que cet aménagement soit communément appelé “Virgule de Sablé” pour en déduire, non sans une certaine mauvaise foi, que sa seule utilité serait de servir la “grandeur” (sic) de la commune de Sablé-sur-Sarthe, sous prétexte que j’en serais le président de la communauté de commune tout en étant le Premier ministre de la France.

 

Afin de lui éviter d’écrire des contre-vérités, il eût été utile que la journaliste de Rue 89 consulte les associations d’usagers, les partis de gauche, les élus locaux, départementaux et régionaux de tous bords qui ont poussé ce projet. Ou mieux encore, les usagers eux-mêmes, qui pourront à l’avenir relier par exemple Angers à Laval plus vite et sans avoir besoin de changer de train, au lieu d’attendre une correspondance sur un quai au Mans ou de prendre un autocar comme ils le font aujourd’hui. Le temps de trajet entre Angers et Laval passera ainsi d’environ 1h30 à une quarantaine de minutes. La Fédération nationale des Usagers des Transports Pays de la Loire avait d’ailleurs réclamé depuis longtemps cet aménagement.

 

Ils auraient pu également lui expliquer que Sablé-sur-Sarthe est déjà desservi par le TGV depuis Paris depuis 20 ans et que sa desserte ne sera pas modifiée par la “virgule”. Les bénéficiaires de ce futur aménagement sont en effet, non pas les seuls habitants de Sablé-sur-Sarthe mais tous les habitants des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire qui verront ainsi leurs liaisons régionales et interrégionales grandement facilitées. C’est d’ailleurs pour cela que toutes les collectivités locales concernées ont largement soutenu ce projet et notamment la région des Pays-de-la-Loire, présidée par le socialiste Jacques Auxiette. En mai dernier, la région s’était d’ailleurs félicitée de ce progrès majeur en ces termes: « Le projet de la Virgule de Sablé, pour lequel la Région milite depuis plusieurs années, est emblématique de son action » (communiqué de presse du Conseil Régional des Pays de la Loire du 26 mai)

 

Quant à penser que la construction de la seule “virgule de Sablé” créerait 10.000 emplois, j’en serais le premier ravi. Mais c’est l’ensemble de la construction de la LGV Bretagne-Pays-de-la-Loire qui générera un tel nombre d’emplois et non la seule “virgule”.

 

Qu’après autant d’erreurs factuelles l’article tire des conclusions fausses n’a donc rien d’étonnant. Ce ne serait pas trop grave si à l’erreur il n’ajoutait la suspicion à l’égard d’un élu, pour ne pas dire le soupçon. Le respect des faits aurait évité à l’auteur une grave erreur d’analyse. La vérité mérite d’être respectée. La démocratie et les élus aussi."

 

François Fillon, Premier ministre,

 

Président de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 08:00

La "Virgule de Sablé" à l'honneur...

 

La "Virgule de Sablé" fait encore parler d'elle. Après le "Buz" sur internet  voilà qu'elle devient une véritable starlette de la Télévision puisque France 3 Maine lui a consacré un reportage dans l'édition du JT 19-20 du jeudi 11 août (voir [à partir de 5' 40'']).

logo france3

 

Elle y figurait en plan, dépouillée, dans son plus simple appareil. Configuration que les internautes et les militants connaissent de longue date puisque le visuel a déjà été représenté sur ce Blog à plusieures reprises pour la simple raison que c'est un document de la FNAUT.

 

P1090815.JPG

L'image qui est apparu sur les écrans de télèvision au cours du JT 19-20 Pays de la Loire le jeudi 11 août 2011

 

Document non identifié FNAUT comme vous pouvez le constater sur l'écran. Chose qui aurait été compréhensible si l'équipe de journalistes avaient invité des adhèrents de la FNAUT à s'exprimer.... Mais là que néni. Nada ! Rien !

 

Pas le moindre adhèrent, militant pour dire tout le bien que l'on pense de cette aménagement... Seule l'AVUC et ALTO ont pu s'exprimer... et "démonter" le dossier, l'accusant entre autre de vouloir marginaliser la gare du Mans....

 

 

Et la FNAUT au placard ?

 

Et la FNAUT espère bien avoir l'occasion de s'exprimer, histoire de défendre "sa starlette" et de démontrer qu'elle n'apportera que du plus pour les relations ferroviaires dans l'ouest. Un tableau qui ne ressemble en rien à celui qui a été présenté au cours du JT  jeudi dernier.

 

La FNAUT devrait pouvoir le faire à l'occasion d'un autre reportage ou au cours d'un débat programmé par la chaine régionale à la rentrée...

schema-virgule-de-sable088.jpgEt  l'original...

 

 

Mais sauver par ALTRO ?

 

Pourtant l'Association logisticienne ALTRO reconnait la pertinence de la virgule (voir ci dessous), sans nommer la FNAUT mais en démontrant l'utiliter de l'aménagement par des mesures de gains de trafic selon plusieurs hypothèses.

 

ALTRO a calculé que le trafic se situerait entre 287 000 voyageurs par an et 440 000 selon les scénarii.

 

Des chiffres qui devrait rassurer l'AVUC sur la réelle pertinence de cet aménagement...

 

altro virgule

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 08:30

 

LOGO-FNAUT192.jpg

 

L'étude, menée avec le soutien financier de la Direction Générale des Infrastructures de Transports et de la Mer du Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, a porté sur les attentes de la FNAUT en ce qui concerne l'information multimodale et la billettique.

 

logo

 

Pour chacun de ces deux thèmes, elle a dressé un état des lieux à l'étranger et en France, procédé à une évaluation et proposé des améliorations.

 

Elle a fait intervenir le réseau des FNAUT régionales, des membres de la FNAUT experts de ces questions et a été rédigée par Marc DEBRINCAT (responsable du service juridique de la FNAUT), Aymeric GILLAIZEAU (FNAUT Pays de la Loire) et Jean LENOIR (vice-Président de la FNAUT).


AYMERIC GILAIZEAUP1080393

P1030888.JPG

Marc DEBRINCAT (au centre de la photo) et  Aymeric GILLAIZEAU (photo de droite)

ont rédigée, avec Jean LENOIR cette étude...

 

 

L'exigence de fluidité des déplacements en transports collectifs, surtout s'ils sont intermodaux, et la nécessité que les dispositifs d'information et les systèmes tarifaires couvrent le déplacement de porte à porte sont des exigences des voyageurs et donc des enjeux pour les Pouvoirs publics, les autorités organisatrices de transport et les exploitants de transport.

 

L'information intermodale et la billettique se conjuguent en effet pour améliorer la facilité d'usage et l'attractivité du transport collectif.


P1080735.JPG

Information "classique" à caractère multimodale (gare du Mans)

 

La problématique qui se pose aux Systèmes d'Information Multimodale (SIM) et de billettique est de répondre aux besoins actuels des voyageurs dans un souci de simplification de l'usage des modes de transports collectifs et de maîtrise des coûts supplémentaires pour l'exploitant. La réalisation de ces deux objectifs pourrait contribuer à l'accélération du report modal.

 

Les représentants de la FNAUT au comité d'orientation de l'AFIMB s'appuieront sur les conclusions de cette étude pour exprimer leurs attentes sur les systèmes d'informations multimodaux et la billettique.

 

Le champ de l'étude est limité aux transports collectifs terrestres nationaux. La première partie ne porte pas sur l'intermodalité "physique" mais sur les informations dont le voyageur a besoin ou qu'il peut trouver pour réaliser un trajet combinant un ou plusieurs modes de transport collectif. Elle ne porte pas non plus sur les dispositifs d'information en situation perturbée. La seconde partie ne porte pas sur la politique tarifaire ou la tarification mais sur les systèmes dématérialisés de billetterie.

 

voir l'étude détaillée / Télécharger l'étude

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 08:00

  logo FNAUT

 

Au début du mois d'août , Rue89.com a lancé une polémique à propos de la "virgule de Sablé".

 

On sait que, suite à la proposition astucieuse de la FNAUT  Pays de la Loire, RFF va construire un raccordement entre la LGV Bretagne et la ligne classique Le Mans-Angers, dit «virgule de Sablé », qui permettra de faire circuler des TERGV Rennes-Laval-Angers-Nantes sur 40 km de LGV entre Laval et Sablé (8 allers-retours par jour sont prévus).

Un triangle ferroviaire sera ainsi formé par la LGV, le raccordement Est de la LGV à la ligne Le Mans-Angers destiné aux TGV Paris-Angers-Nantes, et la virgule côté ouest.


Celle-ci a été, début août, prétexte à une polémique stupide et mesquine déclenchée par le site Rue89.com. La confondant avec le raccordement Est, et oubliant que des TGV Paris-Nantes s’arrêtent déjà à Sablé, Rue89 a insinué que la virgule - «étrange coincidence» - avait été décidée pour desservir la petite ville (12 000 âmes) qui est le fief de François Fillon.

Rue89 affirme de plus que la construction de la virgule, qui coûtera 36 millions d’euros, créerait 10 000 emplois (pour 3,6 km !) .

 

virgule-de-sable-rff089.jpg

Selon Rue89, «ce n'est pas la première fois qu'un ministre soutient la création d'une LGV dans une petite ville pour renforcer son assise locale : en 1981, la gare du Creusot a été plantée au milieu du bassin minier bourguignon grâce au soutien d'André Jarrot, ancien ministre, maire de Montceau-les-Mines, une ville de 20 000 habitants (en réalité plus de 100 000 dans la conurbation) qui a ainsi eu sa cathédrale ferroviaire (sic)».


Jacques Drouin, un responsable de l'AVUC (association des voyageurs-usagers des chemins de fer, qui a toujours refusé de collaborer avec la FNAUT), assure que « tout le monde rigole » de l'étrange coïncidence, et que la virgule est un vrai gâchis : «ce n’est pas une ville de 12 000 habitants qui va amener des voyageurs en plus». Pour aller de Rennes à Angers, mieux vaut le car que le TGV?

 

Quant à Marie-Laure Motreuil, conseillère régional EELV, elle estime elle aussi que «la virgule est purement politique, on est dans l’esprit d’une politique de grandeur».


virgule-de-sable034.jpg

Et si, réplique intelligente au «tout-TGV radial», la virgule avait tout simplement été imaginée par la FNAUT pour rendre service aux voyageurs ?

 

Le Premier ministre n’a pas eu de mal à répliquer à Rue89, il en a profité pour signaler que la virgule répondait à une demande de longue date de la FNAUT.

 

On attend que les présidents des régions Bretagne et Pays de la Loire, qui communiquent beaucoup à propos de la virgule, reconnaissent à leur tour la contribution de la FNAUT.


 

Jean SIVARDIERE 

Président de la FNAUT

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques