Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 07:55

Mag36Nouveau logo mpf

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lu dans "L'esprit grand ouvert" le magazine du Conseil régional des Pays de la Loire (mars avril 2011) l'extraordinaire tribune "libre" du Groupe d'opposition "Mouvement pour la France" (page 22).

 

"15 000 € c'est le montant-sur un budget régional de 1,4 milliard d'€ - consacré en 2011 au réseau routier. Et encore c'est une dépense de communication pour sécuriser les passages à niveaux. 15 000€ : c'est donc toute l'ambition de la région pour désenclaver notre territoire. Pendant ce temps plusieurs millions d'€ vont au volet ferroviaire, correspondant essentiellement à la desserte de nantaise. Désolé, M Auxiette, tous les Ligériens n'habitent pas dans l'agglomération nantaise".

 

Nous invitons les lecteurs du BLOG a venir découvrir le réseau routier de la Vendée (département géré par le MPF créé par Philippe de Villiers et Charles Pasqua) où le km d'autoroute et de deux fois deux voies par habitant doit être un des plus élevés de France. I

 

Il est vrai que la FNAUT Pays de la Loire demande à Jacques Auxiette de continuer à agir pour l'amélioration de la voie ferrée Nantes-Luçon-La Rochelle-Bordeaux et la réouverture de Fontenay le Comte-Niort. Mais sur ce coup on est entièrement à ses côtés.

 

Jean  Bernard LUGADET

 

images

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 10:00

bandeau nouveau logov2

 

 

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette lance sa campagne "Respectez les cyclistes !" du 14 au 20 mars 2011, sur le thème du partage de la voirie et le respect des aménagements afin de cohabiter et de se déplacer à vélo en toute sécurité.

 

14 au 20 mars 2011 - Respectez les cyclistes !

A l’heure où l’utilisation de la bicyclette se développe fortement en milieu urbain, la FUB revendique un meilleur respect des aménagements cyclables, en particulier les sas cyclistes et les bandes cyclables.


VISUEL_AUTOCOLLANT_2011_web-9e5a6.jpg

Les automobilistes savent-ils qu'ils doivent respecter une distance minimale de un mètre

pour dépasser un cycliste en ville, et 1,5 m hors agglomération ?

 

 

Les 171 associations locales membres du réseau FUB sont invitées à mener des actions pour demander une meilleure prise en compte des cyclistes :


+ dénoncer par exemple le stationnement dangereux des véhicules à moteur occupant l’espace réservé aux vélos et aux piétons,


+ rappeler aux automobilistes qu’ils doivent respecter une distance minimale de 1 m pour dépasser un cycliste en ville, et 1,5 m hors agglomération.

 

P1010730.jpg

A Laval sur le Vieux Pont, la ligne continue a été remplacée par des logos vélos et le contresens a été maintenu

 

Pour cela, la FUB met à votre disposition un nouveau visuel "Respectez les cyclistes" : il s’agit d’apposer un autocollant sur le pare-brise des véhicules à moteur mal stationnés pour interpeller leur conducteur sur les risques qu’ils font courir aux autres usagers.


Coller cet autocollant de taille réduite dans le coin inférieur côté conducteur ou passager permet de signaler le danger que certains font courir à d’autres. Cet autocollant fixé à sur la glace arrière permettra aussi à certains automobilistes d’adhérer à cet engagement au respect des cyclistes et des piétons !

 

Respect zons stationnement

Stationnement dangereux à Nantes. Vite un  faux PV ! ! !

 

Un faux PV, à apposer sur les véhicules mal stationnés, est également téléchargeable librement. A reproduire par vos soins.

 

Télécharger le faux PV

 

Autocollants, gilets et faux PV sont donc au menu de cette semaine de sensibilisation à un meilleur respect des aménagements cyclables et des cyclistes.

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Une Assemblée Générale Ordinaire ?

 

Voici le compte rendu de l'A.G. pour donner une idée de l'ambiance dans la "douceur angevine"...

 

Avec régularité la FNAUT Pays de la Loire tient ses assemblées générales en s’efforçant de les décentraliser chaque année dans une ville qui permet d’illustrer nos thèses pour un meilleur transport public.

  P1080545.JPG

 

Cette année l'Assemblée Générale se tenait à Angers où nous accueillait l’Association « Stop Rocade » qui a organisé une journée dense, active et conviviale autour d’une réunion-débat (voir compte-rendu), de la visite du « techno centre » du tramway sans oublier un repas riche de ces conversations qui entretiennent le moral des troupes.

 logo 1

 

L’Assemblée Générale, passage obligé de la vie démocratique, n’a guère révélé de surprises.

Le rapport d’activité 2010 a souligné nos inquiétudes et nos espoirs face aux évolutions de la mobilité sur le plan régional.

Le rapport financier a mis en avant l’investissement des militants (50% des recettes constituées par les abandons de frais) et la faiblesse des subventions reçues (100€) qui commence à poser problème.

 

Le bureau de la FNAUT Pays de la Loire a été reconduit à l’identique. Nous essaierons de vous le présenter dans une prochaine livraison du blog.

 

P1080575.JPG

Après "l'effort" le réconfort de la visite du "techno centre"

 

Mais le non renouvellement des cadres n’est pas forcément une bonne chose. Comme beaucoup d’associations la FNAUT Pays de la Loire est à la recherche de nouveaux adhérents de nouveaux talents.

 

Nous avons en effet besoin dans nos rangs de nouveaux défenseurs du transport public, d’usagers convaincus de la nécessité de faire rouler plus et mieux de trains, de tramways et d’autobus (sans oublier les petits bateaux qui vont sur l’eau…).

A la FNAUT Pays de la Loire ils ne connaîtront ni l’ennui, ni la routine, ni l’uniformité. Les dossiers ouverts ou en devenir, les tâches à accomplir ont besoin de personnes tantôt passionnées, tantôt soucieuses des détails, toujours bénévoles mais qui verront inéluctablement croître leurs compétences…

 

P1060770

L'A.G. s'est  terminée  par la visite du « techno centre » du tramway

 

On annonce par exemple : l’intégration dans la région des services TGV sur la nouvelle ligne Bretagne-Pays de la Loire et sa virgule de Sablé (une idée de la FNAUT), le cadencement ferroviaire, l’extension des réseaux en site propre, le développement des réseaux départementaux, l’horizon 2015 pour l’accessibilité.

 

Quant à nous nous voulons continuer à défendre les infrastructures et lignes menacées, à demander de meilleurs services urbains (surtout dans les villes moyennes), à insister sur les vrais besoins des usagers (coordination, information), sans oublier les thèmes « de société » (mobilité des seniors, urbanisme et transport, sûreté).

 

Lecteur du blog encore deux efforts. Une adhésion. Un contact avec notre secrétaire qui embauche :

lugadet-stemler@orange.fr

 

Angers le 12 mars 2011

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 10:00

 

Capitale verte européenne : un prix

 

Dix-sept villes européennes ont présenté leur candidature à ce trophée. La Commission européenne a désigné fin octobre 2010, Nantes comme capitale verte de l'Europe pour 2013. Ce prix récompense, chaque année une ville pour son action dans un développement urbain respectueux de l'environnement.

Nantes succèdera ainsi à Stockholm, l’actuelle détentrice du titre, à Hambourg (2011) et Victoria-Gasteiz (2012).

 

Nantes s'est distinguée par ses transports collectifs, sa contribution à la lutte contre le changement climatique mondial, ses espaces verts et enfin sa politique en matière de biodiversité.

 

Nantes capitale verte en 2013 ?

 

La FNAUT analyse la politique des transports de la ville et ne partage pas forcèment le même engouement que la Commission européenne...

 

Après avoir fait un constat dans la première partie, voyons maintenant les projets...

 

P1040447.jpg

La gare Sud (SNCF) de Nantes

Un nouvel élan pour 2013 ?

 

Nantes Métropole veut réaliser des lignes de « chronobus » (essentiellement radiales). On pourra juger de cette volonté au respect du planning annoncé et à la vigueur à dégager la voirie dans tous les secteurs qui ralentissent les circulations de bus.

 

De nouveaux pôles multimodaux devraient apparaître, après celui de Chantenay, peu intermodal (les bus sont là mais la desserte TER est limitée).

 

La gare centrale doit être développée, mais a des capacités d’extension limitées. L’agglomération n’envisagerait pas à long terme une deuxième gare centrale sur l’île de Nantes, pour dédoubler le tronçon ferroviaire central contraint par le tunnel, deuxième gare qui bénéficierait de dessertes périurbaines et qui animerait et valoriserait cette extension du centre.


P1060782

Le site actuel de Nantes Atlantique

 

Le déménagement de l’aéroport, pour lequel on prévoit 7500 places de stationnement, ressource importante pour le concessionnaire, entraînera de nouveaux flux de voiture.

 

Une politique vélo plus ambitieuse avec des moyens nouveaux est annoncée, complétée par l’élaboration de plans communaux (avec des moyens et une volonté variable !) censés compléter le réseau métropolitain, très limité. Mais des réalisations récentes montrent que le vélo n’est pas toujours mis en avant : bandes cyclables trop étroites et peu protégées, points noirs non traités, maintien de stationnements dangereux ou gênants, quartiers nouveaux non raccordés aux voies cyclables …...


Respect zons stationnement

Bande cyclable phagocitée par le stationnement sauvage

 

Y aura t’il une inflexion plus forte vis à vis de la présence de la voiture, allant au delà des réductions actuelles d’obligation de stationnement dans les nouvelles construction ? Y aura t’il des moyens importants pour développer les pôles de proximité, pour privilégier le vélo par rapport à la voiture dans les nouvelles constructions et quartiers ?

 

On peut donc avoir des doutes sur la possibilité d’atteindre des objectifs ambitieux privilégiant piétons, vélos, transport en commun.

 

 

Le transport des marchandises : un secteur oublié

 

Mis à part les quelques triporteurs anecdotiques, le règne du camion diesel continue. On ne voit poindre aucune action spécifique pour le transport en ville (véhicules électriques, base logistique urbaine, utilisation de la voie d’eau…),

 

Malgré des déclarations sans ambiguïté du président de Nantes Métropole sur la nécessité de développer le transport fluvial, le seul trafic fluvial de sable en amont des ponts dessert plus les maraîchers (à St Julien de Concelles) que le secteur de la construction de l’agglomération. I

l existe pourtant des possibilités de transporter des ordures, des gravats, des matériaux, alors que l’on construit l’île de Nantes, alors que le secteur du BTP a des obligations nouvelles de recyclage de ses matériaux.


P1070933P1070931

 

Derrière l'ex gare de Nantes Etat ... une activité Fret ... squelettique ... qui devrait être transférées à l'horizon 2012 / 2015 vers l'ancienne Gare de triage du Grand-Blottereau dans le quartier de Toulon

 

Nantes ne dispose d’aucune offre multimodale route/fer (qui vient de redémarrer à Rennes), depuis que la gare conteneur a fermé ; le projet Grand Blottereau d’une plateforme logistique permettant de mettre des marchandises sur le train se fait très discret.

Pas de projet d’Opérateur Ferroviaire de Proximité, pour fabriquer du train complet, développer le trafic ferroviaire à moyenne distance, en complément du trafic des grands opérateurs ferroviaires, alors que les régions voisines (Bretagne et Poitou Charentes) se sont lancées.

 

Il y aurait pourtant la possibilité de marier les besoins de transport multimodal du port et de l’agglomération, alors que les perspectives et les évolutions du cours du pétrole deviennent alarmantes.

 

« La capitale verte » gagnerait donc à mettre en œuvre une politique plus ambitieuse des transports, pour mériter son titre.

 

Et vous qu'en pensez-vous ?


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 09:00

 

fbmayenne.jpglogo-ouest-france.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des débats thématiques autour des missions du Conseil général seront diffusés sur France Bleu Mayenne en partenariat avec la Rédaction de Ouest France  du lundi 14 au vendredi 18 mars de 18h05 à 18h30.

 

Deux débats en particulier peuvent intéresser les lecteurs de ce blog.

 

Celui du mardi 15 mars ou il sera question de “Transports” avec Michel Angot (GU -PS) et Daniel Lenoir (Majorité Départementale).

 

Le jeudi 17 mars l' “Environnement” sera au coeur du débat avec Claude Gourvil (GU-EuEco) et Gérard Lemonnier (Majorité Départementale).

 

A vos radios !!

Pour écoutez :  ici

Repost 0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 07:50

logo-fnaut-pdl195.jpg

Antenne Mayenne

 

La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports  souhaite savoir dans quel état d’esprit les  candidats abordent la problématique des transports collectifs dans leur circonscription. notamment dans la perspective de la future réforme territoriale.

 

Les réponses au questionnaire commence à nous parvenir et enrichir ainsi le débat public.

 

La première réponse est arrivée lundi; Il s'agit de celle de Jean Marc ALLAIN, Candidat sortant de la majorité départementale sur le Canton de GORRON.

 

  DSCF5574 

Nos questions : Ses réponses

 

1/ Politique départementale des transports en Mayenne

 

Quels sont selon vous les avancées ou les retards de la politique départementale en matière de transports collectifs en Mayenne  ?


Les avancées : le petit pégase, le transport scolaire transformé en transport de voyageur, le transport à la demande, l’augmentation des navettes entre Mayenne-Laval…

Les retards : la réouverture de la ligne ferrée entre Mayenne-Laval pour laquelle je milite ouvertement depuis de nombreuses années, j’ai voté contre le transfert de cette voie au CG.

 

2/ Conjoncture économique, investissements et services publics

 

N’est-il pas paradoxal au moment 

- où le prix de l’essence atteint de nouveaux records avec comme corollaire une incidence à la baisse des déplacements routiers,

- alors que l’Etat vient d’acter  la généralisation des camions de 44 tonnes qui se traduira par une dégradation accrue du réseau routier (le passage d’un véhicule poids lourd équivaut au passage de 100 000 véhicules légers),

- alors que le Conseil Général vient de voter l’application de l'éco-taxe poids lourds sur une petite partie du réseau routier départemental,

que le Conseil Général se lance dans un programme ambitieux d’infrastructure routière (25 millions d’Euros) ?

 

Des contournements de collectivités locales sont indispensables (COSSE, PRE-EN-PAIL, …) et l’application de l’éco-taxe (qui use, paye) permettra de conserver un réseau en état. Un partage équitable des coûts entre les collectivités est naturel.

 

Est-ce à la collectivité locale de subventionner le transit routier en aménageant les voiries alors que des infrastructures performantes (Autoroutes A28 en Sarthe et  A84 en Ille-et-Vilaine) existent déjà ?

 

La collectivité locale ne doit participer que pour ses aménagements urbains.

 

Selon vous cette politique est elle durable, conforme à la bonne gestion de l’argent public et cohérente avec une politique de lutte contre l’effet de serre et le réchauffement climatique ?  

Alors que la population dans sa grande majorité réclame le maintien des services de proximité et des services publics, on constate des décisions politiques qui vont à l’encontre des attentes des citoyens et qui encouragent l’étalement urbain, la péri-urbanisation et la consommation des terres agricoles.


De plus en plus, le conseil général tient compte de ces différents paramètres et préconise dans le cadre de l’agenda 21 une politique liée au développement durable et intelligent.

 

Est-il normal qu’une politique favorisant les infrastructures routières et l’extrême mobilité  automobile se fasse au détriment de la disparition des postes, des commerces, des gares (ex : Château-Gontier), des tribunaux…et se traduise au final par le renforcement des inégalités au sein des populations moins mobiles de facto ?


Le département a une politique d’infrastructures routières raisonnable et d’ailleurs la raréfaction des finances publiques incite et oblige à une politique de rigueur. Le département participe à son niveau à conforter tous les services publics de proximité. La mise en place des RSP avec l’Etat en est la preuve. Le développement d’internet favorise également le désenclavement des mayennais. Il faut vivre avec son temps tout en tenant compte du passé afin d’améliorer l’avenir.

  P1070464

 

3/ Le ferroviaire en Mayenne

 

La Mayenne a perdu en moins de 30 ans la grande majorité de son réseau ferroviaire. Tout dernièrement, après Château-Gontier / Segré / Châteaubriant  (en 2010), Alençon / Pré-en-Pail est la nouvelle victime de l’absence d’entretien des voies ferrées et de la désaffection politique manifeste pour un mode de transport qui devait être encouragé dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. 

La réouverture de la voie ferrée Laval / Mayenne est en sommeil alors que les besoins existent et que la liaison « rapide » par autocar rencontre un succès réel. Certains candidats au Conseil Général précisent dans leur profession de foi qu’ils « accompagneront » la réouverture de la ligne.  Quelle sera votre position ? Quels engagements prendrez-vous dans les trois ans à venir ? Dans la perspective de la fusion des collectivités territoriales (Région-Département) et des compétences (régionalisation des TER) quels engagements pourrait prendre la future assemblée territoriale dans ce dossier ?


J’ai toujours milité pour la réouverture de cette ligne alors je continuerai à faire entendre ma voix. Dans les 3 ans à venir, il faudra être vigilent pour que ce dossier ne soit pas mis dans les oubliettes. La future assemblée régionale devra prendre ses responsabilités.

 

4/ TGV et Aérien

 

La FNAUT Pays de la Loire a eu l’idée de la « virgule de Sablé » en 1999. Elle a obtenu sa prise en compte par RFF et réussi à obtenir l’adhésion de la quasi-unanimité des élus mayennais à cet aménagement qui réduit de moitié le temps de parcours entre Laval et Nantes par exemple.

 

Est-ce opportun d’investir des fonds publics dans l’aérodrome de Laval en vue de son extension alors que la LGV favorisera en 2016 d’une part une meilleure accessibilité des infrastructures aéroportuaires en Région Parisienne et à Nantes et d’autre part une réduction des temps de parcours en train ?


L’extension de l’aérodrome de Laval doit se faire en toute transparence et mettre en avant avantages et inconvénients, nécessité et perspectives. Pour le développement de la Mayenne, il faut mettre tous les atouts de notre côté sans oublier l’impérieux devoir de laisser à nos enfants des équipements d’indispensable nécessité.

 

Lors de l’arrivée du TGV au Mans en 1989, la ville avait préparé longtemps à l’avance l’évènement. A Laval aucune avancée significative n’est constatée. Que proposez-vous ?

 

Bien communiquer autour de cet évènement serait utile mais de là à en faire un évènement majeur ?


P1010778.jpg 

5/ Vos propositions dans le domaine des transports

 

Si vous êtes élu(e) que comptez-vous faire immédiatement et/ou à plus longue échéance en ce qui concerne les transports collectifs pour votre canton et la région dans la perspective de la réforme territoriale?


Conforter ce qui existe, développer ce qui permettrait de faire mieux et faire avancer mes idées exposées plus en amont.

 

6/ Question orientée pour les candidats du Nord Mayenne

 

La FNAUT milite pour le retour du train entre Laval / Mayenne. Elle a le souci de la faisabilité de ce projet. Après avoir obtenu en 2008 l’abrogation du décret de retranchement de la ligne, juridiquement indispensable à la réalisation du dossier, la FNAUT souhaite que le  train desserve la gare actuelle et que le bâtiment voyageurs SNCF (BV) de Mayenne soit réutilisé pour des raisons d’économie et de proximité du centre ville.     

L’espace culturel « le Grand Nord » ayant été construit à partir de 2008 en plein milieu de «l’espace gare» (photo de gauche), sauf à passer sur le parvis de l’entrée de ce bâtiment, l’arrivée à l’emplacement des anciens quais paraît compromise. Par contre l’accès côté cour est libre.

Suffisamment large, cet espace pourrait accueillir au moins une voie, des quais et se prêterait particulièrement bien à l’intermodalité en permettant un échange quai à quai avec les transports interurbains par autocar et les bus du futur réseau urbain de la communauté de communes de Mayenne. Que pensez-vous de cette proposition et soutiendriez-vous l’initiative de la FNAUT ?

 

Je suis déjà intervenu à maintes reprises quant à l’utilisation de l’espace public autour de la gare de Mayenne. Dans la charte du Pays Haute Mayenne réalisée en 2001, j’avais déjà insisté pour que l’on note de conserver une emprise suffisante de la gare afin de ne pas obérer l’avenir quant à l’éventualité du retour du train à Mayenne. Malheureusement les élus de l’époque ne semblaient pas aussi concerné par cette possibilité et ceux qui ont suivi, ils ont continué d’envahir cet espace !

N’oubliez pas non plus que le train ne s’arrêtait pas en terminus à Mayenne mais prolongeait son parcours vers Ambrières et l’Orne. L’aménagement de la salle omnisports en face le collège Jules Ferry ne favorise pas non plus la poursuite de la voie ferrée. Personnellement, j’ai toujours soutenu cette option et je continuerai à militer en sa faveur en soutenant les initiatives de la FNAUT.


 

P1080412nvP1080414 nv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La gare de Mayenne : côté quai                                            côté cour


 


Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:00

Capitale verte européenne : un prix

 

Dix-sept villes européennes ont présenté leur candidature à ce trophée. La Commission européenne a désigné fin octobre 2010, Nantes comme capitale verte de l'Europe pour 2013. Ce prix récompense, chaque année une ville pour son action dans un développement urbain respectueux de l'environnement.

Nantes succèdera ainsi à Stockholm, l’actuelle détentrice du titre, à Hambourg (2011) et Victoria-Gasteiz (2012).

 

Nantes s'est distinguée par ses transports collectifs, sa contribution à la lutte contre le changement climatique mondial, ses espaces verts et enfin sa politique en matière de biodiversité.

 

La FNAUT analyse la politique des transports de la ville et ne partage pas forcèment le même engouement que la Commission européenne...

 

P1050107.jpg 

Nantes Capitale Verte européenne 2013, pour les transports aussi ?

 

Les transports en commun nantais sont à la peine !

 

Nantes a été longtemps en pointe parce que la ville a été la première à relancer et à poursuivre le développement du réseau de tramways. Cet élan est depuis plusieurs années ralenti, le relais par la mise en place de lignes complémentaires, moins coûteuses, de type ligne express ou « busway », Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) ayant tardé. Des efforts ont été faits sur le périurbain (Nantes Vertou en TER, Nantes Châteaubriant en train léger, après que de nombreux projets aient avorté.

 

Le « panorama des TC urbains » concernant les agglomérations de plus de 250 000 habitants, du Certu (organisme public spécialisé dans le transport urbain), confirme des résultats en demi teinte. De 1996 à 2008, la fréquentation du réseau a suivi celle de l’offre (+ 30%) , alors que beaucoup d’agglomérations (Montpellier, Lyon, Rennes, Lille, Strasbourg, …) sans bénéficier forcément de plus d’infrastructures, faisaient beaucoup mieux.


2006-08-22-vertou-73500-1w.jpg

Desserte périurbaine de Nantes -Vertou

 

La part de la voiture dans la répartition des déplacements reste majoritaire, au dessus des objectifs du précédent PDU (50%), au contraire d’autres villes plus dynamiques. Les déplacements en vélo n’ont pas décollé.

 

Un constat qui reflète l’absence de choix clair :

 

Les insuffisances du réseau de transport public perdurent :


+ Réseau en site propre peu maillé et peu équipé pour les liaisons de périphérie à périphérie.


+ Le tronçon central de la ligne 1 du tramway est saturé, ce qui est aggravé par la concentration des lignes périurbaines (Nantes Vertou, Nantes Chateaubriant) sur la gare centrale.


+ Des bus circulent difficilement.


+ De multiples projets de TCSP ou de lignes radiales ou diamétrales périurbaines ont été évoquées,

sans être concrétisées.


_0872.jpg

Le BHNS sur la ligne 4


+ La politique vélo donne de faibles résultats car velléitaire : les usagers estiment ne pas bénéficier d’aménagements corrects et de la sécurité suffisante. L’évolution positive d’usage semble se limiter au centre.

 

Le réseau de transport en commun n’est qu’une partie de la réponse à la demande de déplacement, l’autre réponse devant être dans la contrainte au trafic et au stationnement automobile.


+ Or le stationnement (même si le périmètre payant et les zones piétonnes s’élargissent) bénéficie de nouvelles capacités dans les opérations centrales. Dans l’île de Nantes et les quartiers Sud de la Gare, opération phare de la métropole, les parkings précèdent la réalisation d’une ligne en site propre, qui se fait attendre.


+ Les constructions de bureau, de logements se développent à proximité du périphérique, avec une dépendance permanente à la voiture, sans que les TCSP radiaux dépassent partout le périphérique pour capter les conducteurs avant qu’ils ne l’empruntent, sans qu’une offre TC périphérique soit disponible ou programmée, à part la liaison Ligne 2 et 3.

 

 

A suivre : un nouvel élan pour 2013 (2) ?

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 07:50

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT sollicite les candidats aux cantonales de mars 2011 en Mayenne

 

 

Voici les 9 circonscriptions sur 17 renouvellables  retenues en Mayenne :

  9 Circonscriptions retenues par la FNAUT

A vos réponses...

 

Canton de Mayenne Ouest 

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Jacques Poirier

Véronique Hernandez

Front de gauche

11 /03

 

Michel Angot

Patricia Commère

Gauche unie

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Mayenne Est

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Henri Boudin

Christine Hervio

Front de gauche

11 /03

 

Jean-Pierre Bernard-Hervé

Fanny Bellon

Gauche unie

11 /03

 

Christian Roger

Delphine Forman

sans étiquette

11 /03

 

Grégory Heurtebize

Yolande Bonneau

majorité départementale

13 /03

 

Jean-Pierre Chouzy

Maryvonne Foret

majorité départementale

13 /03

 

Bruno de la Morinière

Yvette Gatinault,

Front national

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Loiron

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Johan Garry

Michelle Ody

Front de gauche

11 /03

 

Andrée Gaudoin

Michel Rose

Gauche unie

11 /03

 

Nicole Bouillon

Louis Michel

majorité départementale

11 /03

 

Odile Le Morvan

?

Front national

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Laval Sud Ouest

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Serge Faguet

Jeanne Ferandin

Parti ouvrier indépendant

Pas d’adresse

 

Florian Derouet

Thiphaine Leroi

Front de gauche

11 /03

 

Jean-Christophe Boyer

Simone Touchard

Gauche unie

11 /03

 

Béatrice Mottier

Patrick Launay

majorité départementale

11 /03

 

 

Canton de Laval Nord Est

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Aurélien Guillot

Claudette Lefebvre

Front de gauche

11 /03

 

Florence Fabre-Dureau

Bruno Heurtebize

Gauche unie

11 /03

 

Olivier Richefou

Isabelle Rupin

majorité départementale

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Gorron

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Morgan Legay

Christelle Hunault

Front de gauche

13 /03

 

Michel Chalot

Patricia Guihéry

Gauche unie

 Pas d’adresse

 

Jean-Claude Giraud

Karine Garnier

sans étiquette NC 

Pas d’adresse

 

Jean-Marc Allain

Odile Aveneau

majorité départementale

13 /03

 

Marie-Alix Le Comte

Cédric Vallée

Front national

13 /03

 

 

 

 

 

Canton de Château-Gontier Est

 

Liste

Envoi

 

Candidats

Suppléants

 

 

 

Manuel Doumeau

Colette Debieu

Front de gauche

11 /03

 

Delphine Subileau

Patrick Gé

Gauche unie

11 /03

 

Philippe Henry

Valérie Guenver Ledroit

majorité départementale

11 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de Saint-Berthevin

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Gaëlle Renaud

Thierry Hameau

Front de gauche

13 /03

 

Jérôme Célerier

Nicole Gallouet

Gauche unie

Pas d’adresse

 

Jean-Noël Martin

Géraldine Bannier

MODEM

Pas d’adresse

 

Yannick Borde

Christelle Reillon

majorité départementale

13 /03

 

 

 

 

 

 

Canton de St Aignan Sur Roë

 

Liste

Envoi

Réception

Candidats

Suppléants

 

 

 

Julie Cochin

Guillaume Boisloret

Front de gauche

13 /03

 

François Quargnul

?

Gauche unie

13 /03

 

Élisabeth Doineau

Jean-Claude Moreau

majorité départementale

13 /03

 

 

 

 

 

 

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 15:50

 

imagepetit-anjou.jpg

 

 

 

 

 

 

Balade sur les traces

du

« Petit Anjou »

  

 

 

Dimanche 20 mars 2011

 

 

de Saint Sébastien  au  Loroux-Bottereau

 

départ  de  Saint Sébastien sur Loire à 10h :


      gare du Petit Anjou : rue Jean Macé face à la Médiathèque

 

repas tiré du sac vers 13h au Loroux Bottereau

retour prévu vers 15h

enfants de plus de douze ans bienvenus

bien se couvrir : emprunt de chemins étroits

 

à l’initiative des associations Place au vélo, ANDE et FNAUT Pays de la Loire défendant la mobilité durable  et le patrimoine ferroviaire :


     Place-au-v--lo.jpg        ande-1.jpg       logo fnaut

 

 

et dans le cadre de l’exposition « Voies métriques »

que nous pourrons visiter lors de notre retour

 

Renseignements : lugadet-stemler@orange.fr  06.20.54.10.57

 

 

 

 Pour en savoir plus sur le "Petit Anjou"

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Histoire et Patrimoine
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 11:50

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Antenne de la Mayenne                                                                                      Mars 2011


Aux candidats aux élections cantonales :

Département de la Mayenne

 

Madame, Monsieur

 

Depuis 1998, la FNAUT, en Mayenne, sonde les candidats à chaque échéance électorale (municipale, cantonale, législative, régionale. Voir le site internet de la Fnaut Pays de la Loire http://www.fnaut-paysdelaloire.org/).

Les réponses des différents candidats et en particulier ceux et celles qui remportent les élections sont toujours riches de projets et de bonnes intentions pour les transports collectifs (TC). Mais ces projets ne se concrétisent pas toujours une fois l’élection faite ; en effet les TC sont souvent pénalisés par un certain « immobilisme décisionnel», véritable handicap dans le cadre d’une véritable politique « durable » des transports.

 

Merci

 Nos questions


1/ Politique départementale des transports en Mayenne

Quels sont selon vous les avancées ou les retards de la politique départementale en matière de transports collectifs en Mayenne  ?

DSCF5573 2/ Conjoncture économique, investissements et services publics

N’est-il pas paradoxal au moment 

- où le prix de l’essence atteint de nouveaux records avec comme corollaire une incidence à la baisse des déplacements routiers,

- alors que l’Etat vient d’acter  la généralisation des camions de 44 tonnes qui se traduira par une dégradation accrue du réseau routier (le passage d’un véhicule poids lourd équivaut au passage de 100 000 véhicules légers),

- alors que le Conseil Général vient de voter l’application de l'éco-taxe poids lourds sur une petite partie du réseau routier départemental,

que le Conseil Général se lance dans un programme ambitieux d’infrastructure routière (25 millions d’Euros) ?

Est-ce à la collectivité locale de subventionner le transit routier en aménageant les voiries alors que des infrastructures performantes (Autoroutes A28 en Sarthe et  A84 en Ille-et-Vilaine) existent déjà ?

 

Selon vous cette politique est elle durable, conforme à la bonne gestion de l’argent public et cohérente avec une politique de lutte contre l’effet de serre et le réchauffement climatique ?

 

Alors que la population dans sa grande majorité réclame le maintien des services de proximité et des services publics, on constate des décisions politiques qui vont à l’encontre des attentes des citoyens et qui encouragent l’étalement urbain, la péri-urbanisation et la consommation des terres agricoles.

Est-il normal qu’une politique favorisant les infrastructures routières et l’extrême mobilité  automobile se fasse au détriment de la disparition des postes, des commerces, des gares (ex : Château-Gontier), des tribunaux…et se traduise au final par le renforcement des inégalités au sein des populations moins mobiles de facto ?

 rocade-sud-cout-giratoire-st-fiacre092.jpg

3/ Le ferroviaire en Mayenne

La Mayenne a perdu en moins de 30 ans la grande majorité de son réseau ferroviaire. Tout dernièrement, après Château-Gontier / Segré / Châteaubriant  (en 2010), Alençon / Pré-en-Pail est la nouvelle victime de l’absence d’entretien des voies ferrées et de la désaffection politique manifeste pour un mode de transport qui devait être encouragé dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. 

La réouverture de la voie ferrée Laval / Mayenne est en sommeil alors que les besoins existent et que la liaison « rapide » par autocar rencontre un succès réel. Certains candidats au Conseil Général précisent dans leur profession de foi qu’ils « accompagneront » la réouverture de la ligne.  Quelle sera votre position ? Quels engagements prendrez-vous dans les trois ans à venir ? Dans la perspective de la fusion des collectivités territoriales (Région-Département) et des compétences (régionalisation des TER) quels engagements pourrait prendre la future assemblée territoriale dans ce dossier ?

IMGP6736.jpg Train Fret sur la ligne Alençon / Pré-en-Pail

4/ TGV et Aérien

La FNAUT Pays de la Loire a eu l’idée de la « virgule de Sablé » en 1999. Elle a obtenu sa prise en compte par RFF et réussi à obtenir l’adhésion de la quasi-unanimité des élus mayennais à cet aménagement qui réduit de moitié le temps de parcours entre Laval et Nantes par exemple.

Est-ce opportun d’investir des fonds publics dans l’aérodrome de Laval en vue de son extension alors que la LGV favorisera en 2016 d’une part une meilleure accessibilité des infrastructures aéroportuaires en Région Parisienne et à Nantes et d’autre part une réduction des temps de parcours en train ?

 

Lors de l’arrivée du TGV au Mans en 1989, la ville avait préparé longtemps à l’avance l’évènement. A Laval aucune avancée significative n’est constatée. Que proposez-vous ?

schema-virgule-de-sable088.jpg 5/ Vos propositions dans le domaine des transports

Si vous êtes élu(e) que comptez-vous faire immédiatement et/ou à plus longue échéance en ce qui concerne les transports collectifs pour votre canton et la région dans la perspective de la réforme territoriale?

 

6/ Question orientée pour les candidats du Nord Mayenne

La FNAUT milite pour le retour du train entre Laval / Mayenne. Elle a le souci de la faisabilité de ce projet. Après avoir obtenu en 2008 l’abrogation du décret de retranchement de la ligne, juridiquement indispensable à la réalisation du dossier, la FNAUT souhaite que le  train desserve la gare actuelle et que le bâtiment voyageurs SNCF (BV) de Mayenne soit réutilisé pour des raisons d’économie et de proximité du centre ville.     

L’espace culturel « le Grand Nord » ayant été construit à partir de 2008 en plein milieu de «l’espace gare» (photo de gauche), sauf à passer sur le parvis de l’entrée de ce bâtiment, l’arrivée à l’emplacement des anciens quais paraît compromise. Par contre l’accès côté cour est libre.

Suffisamment large, cet espace pourrait accueillir au moins une voie, des quais et se prêterait particulièrement bien à l’intermodalité en permettant un échange quai à quai avec les transports interurbains par autocar et les bus du futur réseau urbain de la communauté de communes de Mayenne. Que pensez-vous de cette proposition et soutiendriez-vous l’initiative de la FNAUT ?

 

P1080412nv.jpgP1080414-nv-.jpg

La gare de Mayenne : côté quai                                       côté cour

 

fnaut Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports 

       

Le président: Jacques MICHAUX / 36 avenue de la Noëveillard 44210 PORNIC / 02 40 82 02 24

Antenne Mayennaise de la FNAUT : Fabrice EYMON / 40 Avenue Chanzy 53000 LAVAL / 02 43 53 15 54

Siège social : Maison des Associations 8 rue d’Auvours 44000 NANTES

 

Site Internet de La FNAUT Pays de la Loire (http://fnautpl.over-blog.com)

Repost 0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques