Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 07:00

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

La FNAUT  a le privilége de vous annoncer  que la SNCF envisage sérieusement d'améliorer sa communication pour un meilleur service envers les usagers et les consommateurs...

 

Après avoir été traitée à bien des reprises, cet hiver, de noms d'oiseau, la SNCF a décidé d'élargir son vocabulaire polytechnicien et d'enrichir ainsi son registre lexical en empruntant dans le français de base des mots qui lui font défaut. Cette démarche vise à la rendre plus accessible auprès des usagers et consommateurs au moment précis ou les tarifs eux le deviennent de moins en moins.

 

Pour preuve cette photo qui a été prise il y a quelques temps par nos soins lors d'un test grandeur nature en gare de Massy. La période d'essai a été validé et il n'y a pas eu d'effets secondaires. Les usagers  des TGV CDG-Nantes ont validé avec succès cette expérience et aucun retard n'a été observé au grand ouf de soulagement de la Direction.

 

 

-cid_63491F3A22A347648F2007ABD8FE1A9B-JeanBernard.jpg

 

Si nos sources sont exactes d'ici quelques semaines, les usagers devraient voir fleurir dans les publications et dans les emprises de la SNCF de nouvelles terminologies. Ainsi les vénérables voitures "Corails" reprendraient du service, on parle de "crabes" pour évoquer les aiguilles, de "méduse"  pour parler de la Direction,  RFF serait affubler du terme d"oursin"...

 

Du changement donc et tout n'ira pas droit du premier coup. Quelques arêtes en perspectives ... Force est de constater que les syndicats avaleront des couleuvres sans doute et les usagers... des poissons ! 

 

Vendredi 1er avril 2011 

 

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 07:50

LCP2.jpg

 

« Ca vous regarde » se penche sur la SNCF

 

"La SNCF est elle-toujours un fleuron de l’industrie hexagonale ? Alors qu’une commission d’enquête parlementaire sur la situation de l’industrie ferroviaire a été créée, la colère des usagers monte. L’incident de trop : en décembre dernier, les passagers du train reliant Strasbourg à Port-Bou subissent un trajet de vingt-six heures… Les usagers dénoncent l’incompétence de la SNCF, tandis que les syndicalistes pointent les économies réalisées sur l’entretien du matériel et le personnel. La SNCF évoque quant à elle, une malheureuse succession d’incidents.

 

Fréquence des retards, tarifs trop élevés, dysfonctionnements quotidiens, comment améliorer le service ferroviaire ? La privatisation de la SNCF est-elle une solution ? Quels sont les défis du train du 21ème siècle ?"

 

Tel était l'accroche de «Ça vous regarde» émission d'information quotidienne qui est passée une première fois sur la chaine parlementaire LCP sur la TNT le mardi 15 mars 2011 à 20h50 et a été rediffusé dernièrement  le mardi 29 mars 2011 peu avant minuit.

 

Cette émission de débat, longue de  48 minutes, présentée par Arnaud Ardoin vise à  rendre accessible l'information. Les invités réunis pour ce sujet étaient divers :

 

+ Alain Bocquet, député PC du Nord à l'origine de la commission d’enquête parlementaire sur la situation de l’industrie ferroviaire

+ Jean-Claude Delarue, président de la Fédération des usagers des transports et des services publics

+ Gilbert Garrel, CGT-Cheminots

 et Gilles de Robien , ancien ministre de l’Équipement et des Transports

 

Ca vous regarde-59fff

 

Une grande absente : la FNAUT !

 

La présentation et la diversité des intervenants offraient une palette très large qui permettait d'aborder les différents aspects de la "crise" du ferroviaire.

 

Mais en l'absence de la SNCF ayant décliné l'invitation, le débat semblait voué à l'échec. L'absence de l'actuel  ministre des transports ne permettait pas non plus d'espérer des échanges sortant du consensuel surtout en présence de la CGT et du PC ou d'une opposition ministre / syndicat ...

 

Des reportages et des chroniques ont animé l'émission, un documentaire sur la ligne Paris / Le Mans a illustré les propos, au cours de laquelle des téléspectateurs pouvaient intervenir et poser leurs questions via le site Internet de la chaîne.

 

Enfin la FNAUT était la grande absente puisque Jean-Claude Delarue de la FUT représentait les usagers... La conséquence sans doute de notre faible présence dans le mouvement de colère des usagers cet hiver mise à part dans quelques régions. Pourtant l'analyse de Jean Sivardière, le Président de la FNAUT Nationale aurait été plus pertinente puisque la situation de la SNCF a été depuis longtemps dénoncé par nos associations... les mécanismes, les enjeux... 

 

Pour voir l'émission

 

2006_retard_annulation.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 07:50

index

 

 

Le 28 mars la Commission européenne a publié son nouveau livre blanc sur l’avenir du transport en Europe.


La transition du secteur des transports et les moyens pour y parvenir y sont décrits en grandes lignes. Cette publication affiche de bonnes intentions, mais la mise en œuvre politique, technique et financière à l’échelle nationale et locale ainsi que l’interconnexion à l’échelle européenne se heurtent souvent à des obstacles majeurs.


Le Réseau Action Climat France, la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d’usagers des Transports), la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) et Agir Pour l’Environnement souhaitent à la lumière de ce livre blanc européen, pointer les écarts existants entre les propositions de la Commission et la politique qui est menée actuellement en France pour rendre le secteur du transport plus soutenable.

 

 

- Télécharger l'étude

- Voir

 

 

LogoAPE1.jpgrac.gifbandeau nouveau logov2

 

LOGO-FNAUT192.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 09:00

C'est ce que l'on pourrait conclure du résultat des élections en Mayenne car deux conseillers généraux sortant et "défenseurs" du retour du train ont été battu : Jean Marc ALLAIN sur le canton de Gorron (DVD) et Jean Pierre Bernard HERVE (PS).

 

L'un et l'autre avait répondu à notre questionnaire.

 

Le Président du Conseil Général, sort renforcé de l'élection, deux cantons basculent à droite ce qui fragilise le "soutient politique" au retour du train...  La gauche unie ayant fait des annonces dans ce sens...

 

logo-phpbb.gif

 

Mais la FNAUT Pays de la Loire ne va pas s'arrêter au milieu du guet ... Elle va reprendre son bâton de pèlerin...

 

 

P1080412nv

Le résultat des élections cantonnales en Mayenne : la route sortira-t-elle gagnante de la confrontation politique ?

(La gare de Mayenne  et le grand Nord à l'arrière plan - la direction de Laval se trouve derrière).

 


Repost 0
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 07:55

La FNAUT Pays de la Loire était présente à la réunion de présentation sur le PDU de Nantes au Centre de Communication de l'Ouest. 

 

logo-phpbb.gif

 

Le Plan de Déplacements Urbains définit les principes d’organisation de tous les déplacements de Nantes Métropole. Il va être soumis à l'Enquête publique du lundi 4 avril au vendredi 6 mai 2011.

 

Des "plans tirés sur la comète" ...

 

Entre le projet Smet présenté à l'école d'architecture il y a quelques temps et le PDU  (Plan de Déplacement Urbain) présenté lundi 28/03/2011 en soirée au Centre de Communication de l'Ouest dans le cadre du lancement de l'Enquête publique du Plan de Déplacements Urbains c'est l'embrouille.

 

P1050107.jpg

Le Centre de Communication de l'Ouest

 

Car pour le quidam nantais c'est comme si les deux projets différents au demeurant se construisaient l'un et l'autre séparément sans que les concepteurs de l'un soient au courant du projet des autres !

 

Pourtant, il semble difficile de croire un instant  que le projet Smet se construise dans la plus parfaite indifférence ou tout du moins curiosité.

 

Dans le PDU soumis à l'enquête, il est évoqué un franchissement nord / sud entre Chantenay et Rezé, mais sans préciser ni l''échéance, ni le mode. Est-il envisagé le mode routier,  les transports en communs, les 2 solutions ou pas du tout?

Il a même été évoqué le transport par câble, mais est-il réellement envisagé ou était-ce un effet de mode afin  de "noyer le poisson" ou pour semer le flou.

 

Le PDU défend le rail

 

Le PDU défend l'idée d'une étoile ferroviaire avec les liaisons suburbaines notamment pour desservir les éléments vecteurs de trafic et d'emploi dans le centre de Nantes et l'île.

Même l'idée d'une nouvelle gare est évoquée, avec un franchissement éventuel pour relier la gare Nantes État à Chantenay et ainsi créer une boucle ferroviaire centrale permettant de créer un maillage dans le centre de Nantes pour les personnes venant de plus loin que l'agglomération.

En gros, exactement le projet Le Gall avec une ligne de tramways différenciée du ferré.


P1070933

Le triage de Nantes Etat

 

Et le projet Smet le déferre...

 

Tout irait bien si le projet Smet ne disait pas exactement le contraire !

Une seule gare et plus de Nantes États et pas question d'un nouveau franchissement à l'ouest de l'île.

Et surtout la suppression de la ligne de chemin de fer, alors que sur les documents du PDU elle y figure bel et bien avec la gare de Nantes État comme nouvelle gare .....

De même le PDU figure également la voie ferrée Nantes / Carquefou, liaison importante pour relancer une dynamique immobilière sur Nantes Est et mieux desservir cette zone, rapidement de et vers le centre ....

 

Je sais rien mais je vous dirais tout...  plus tard ?

 

Mais sur le projet Smet rien n'a filtré car les intervenants ont répondu que rien n'était arrêté et qu'ils ne savaient pas...

 

Nantes-M-tropole.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Nantes Métropole
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 13:30

image002-copie-2.jpg

Voici le compte rendu d'un des participants à la balade cycliste organisée par l'ANDE, Place au vélo et la FNAUT le 20 mars dernier...

 

Cette journée si sympa, partagée à vélo, et dans la nature ensoleillée m'a redonné du baume au coeur....

 

st julien -14-

 

Partis à 15 de place Royale, nous nous retrouvâmes plus de 30 à St Sébastien devant la gare du Petit Anjou : Pour un périple sur les traces de l'ancienne voie ferrée qui reliait Nantes à Saumur et qui a été abandonnée après la dernière guerre.


st julien -15-

 

Ces traces sont bien discrètes aujourd'hui....mais nous ont menés vers Basse-Goulaine, St Julien de Concelles et le Loroux Bottereau.

 

Avec une moitié du groupe, le pique-nique au bord du lac de St Julien fut un régal : échanges, soleil et café réchauffé par Marc. Super! . retour par les bords de Loire et le pont Tabarly qui a fière allure.......et une bonne bière partagée place du Commerce.


st julien -25-

La gare du petit Anjou à St Sébastien, rue Jean Macé.

 

D'autres ont rejoint l'exposition ouverte jusqu'au 16 avril du mardi au dimanche de 15h à 18 h à la gare du petit Anjou à St Sébastien, rue Jean Macé...   et encore certains comme Mariette ont grossi les rangs de manifestants contre le nucléaire...

 

st julien -26-

st julien -27-

 

Merci à Jean-Bernard et à Gaby qui ont prévu le parcours sur ces traces d'histoire... et à toutes et tous pour la bonne ambiance conviviale et pour les essais de beachbike et de VAE avec Jean et Catherine.


st julien -30-

L'extérieur de la gare du petit Anjou à St Sébastien

 

Je vous rappelle quelques infos à retrouver sur le site de Place au Vélo "Les Quartiers fêtent le vélo" : Bourse aux vélos samedi 26 mars au parc du Grand Blottereau; Jeu avec les commerçants sur Doulon Bottière jusqu'en mai; Café santé le 24 mars à 18h15 à la maison de quartier de Doulon; Les Parcours du coeur le dimanche 3 avril avec des balades à vélo et des animations.....et encore d'autres choses sur le site !

 

N'oubliez pas de Réadhérer pour l'année 2011à PAV pour ceux qui reportent....au lendemain ( je connais çà ).

 

Bonne semaine à tous .....et vive le vélo !

 

Daniel DAOULAS

 

imagepetit anjou

 

Ou comment découvrir le patrimoine ferroviaire dans la bonne humeur... Une très bonne initiative...

 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Histoire et Patrimoine
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 07:59

P1070118

Les parcs relais sont utiltes pour prendre les transports collectifs

 

Les gens se plaignent que les parcs relais soit toujours complets.

 

La FNAUT teste les parcs relais de Nantes

 

J'ai fait une expérience ce matin.

 

Je suis allé en voiture à Porte de Vertou pour tester le parc relais. J'ai trouvé une place.

Pas besoin de payer, pas de machine rien.

Pour sortir je vois qu'il faut présenter un ticket. Alors j'ai joué à celui qui n'en avait pas. J'ai trainé autour des différents arrêts de bus et j'ai récupéré par terre un vieux titre usagé.

 

Plus facile de sortir du parking qu'entrée sur le périphérique...

 

Je suis monté dans ma voiture, je me suis dirigé vers la sortie et j'ai passé mon titre devant le lecteur, la barrière s'est ouverte et je suis sorti comme si de rien était sauf que pour accéder sur le rond-point c'est assez mal fait avec les véhicules qui sortent du périphériques et fond le tour à fond pour aller vers Vertou ...

 

Un ticket de bus passe partout

 

Résultat, il suffit que je conserve dans ma voiture un vieux ticket de bus et je peux utiliser le parc relais sans même avoir besoin d'être usager des transports. Je suppose que c'est le même principe qui est utilisé pour les autres qui ont un accès contrôlé.

 

P1060040.jpg

Des parcs relais non gardés...

 

Ailleurs...

 

Dans les autres villes, ça ne fonctionne pas du tout comme ça.

Les parkings relais sont ouverts à tout le monde. Si on est abonné il suffit de présenter sa carte sans contact à l'entrée et à la sortie et la barrière s'ouvre. Si on est pas abonné/usager, il faut prendre un ticket à l'entrée. Dans le cas où on utilise le bus, le ticket est valable toute la journée en général et le parking est gratuit. Si on ne prends pas de ticket de bus, le parking est payant mais à des tarifs peu attractifs pour qu'il ne serve pas aux voitures ventouses.

 

 

A Nantes ... des parkings quasi gratuits

 

Donc je pense que pour les problèmes de congestions des parcs relais à Nantes, ça peut venir probablement d'une accessibilité trop simple. N'importe qui est capable de faire ce que j'ai fait tout simplement ce matin.

 

 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 08:00

P1070464

 

La FNAUT publie le communiqué de Presse du Parti de Gauche en Mayenne qui sous le titre le Parti de Gauche trouve positive l'adoption du projet de "virgule de Sablé" aborde plusieurs thématique liée au transports dont les retranchements ...et reconnaît le travail des associations comme force de proposition ...

 

La FNAUT mettra en ligne les prises de positions des partis politiques et des syndicats sur des thématiques que l'association défend ou qui vont dans le sens des intérêts des usagers...


 

nouveau-logo-pg.png

 

 

Le Parti de Gauche trouve positive l'adoption du projet de "virgule de Sablé" dans le cadre de la construction de la nouvelle Ligne à Grande Vitesse entre Le Mans et Rennes. C'est d'abord la reconnaissance du travail associatif déjà ancien qui portait ce projet.

C'est aussi, pour une fois, la prise en compte des besoins locaux de déplacement et pas seulement de l'obsession des milieux d'affaires d'arriver plus vite à Paris !

 

Tous ceux qui doivent se rendre de Laval à Angers ou Nantes se verront ainsi offrir un autre choix que le recours à la voiture individuelle, donc ça va dans le bon sens.

Mais ça ne saurait suffire ! Il faut aussi accompagner ce projet par la remise en service de voies secondaires de chemin de fer pour que les habitants d'autres villes du département soient concernés.

Il y a donc urgence à étudier la réouverture des voies entre Laval et Mayenne d'une part, entre Château-Gontier, Sablé et Châteaubriant d'autre part.

 

Le Parti de Gauche portera cette question dans la campagne des cantonales en proposant que le Conseil Général s'engage dans ce sens et en dénonçant le retranchement de lignes anciennes comme sur la commune de Château-Gontier, ce qui rend plus difficile le retour du train sur ces voies.

 

D'autre part, rien ne servirait d'avoir de nouvelles lignes si le service ferroviaire se dégrade comme on le constate en ce moment, que ce soit l'accumulation des retards ou la fermeture de guichets comme à Château-Gontier.

La privatisation rampante de la SNCF et la soumission aux critères de la concurrence sont en train de détruire ce service public qui faisait la fierté de la France. Le Parti de Gauche se battra donc aussi pour remettre cette notion de service public au centre des préoccupations des élus locaux.

 

 

 

Virgule Avis Autorité ENV

La Liaison Rapide ALR l'autre nom que RFF donne à la "virgule de Sablé"


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 08:00

 

Tout fout le camp !

 

En réaction à la menace de fermeture du guichet SNCF de la gare routière de la Flèche, un collectif de défense des services publiques vient de voir le jour.

 

En effet depuis l'été dernier, la fermeture du guichet était envisagée. Déjà le rideau avait été baissé cet été. Mais c'est  tout récemment  que l'annonce avait été faite d'une fermeture en juin 2011 faute de rentabilité. 

Pourtant la SNCF devant les premières réactions a finalement repoussé sa décision au second semestre 2012. Un surcis ... durable ?

 

P1020411.JPG

  La gare routière de la Flèche


Un collectif de défense des services publics est né


  Plusieurs citoyens et associations fléchoises ont créé, début mars, un collectif.  Face à la menace de fermeture qui pèse sur la gare routière,  un collectif de défense des services publics s'est constitué à l'initiative de citoyens, d'organisations syndicales, d'associations (cyclopédie, CSF, Lire et comprendre, UFC que choisir...), de partis politiques et en particulier d'Europe écologie, d'élus et de retraités. Son objet entre autre est la promotion des transports en commun qu'il revendique dans son nom :

 

 Le collectif de défense des services publics avec action de promotion des transports en commun.

 

Tous Ensemble, tous ensemble ... pour le train.

 

A l'occasion de sa première réunion, les réflexions ont débouché sur une question de fonds : pourquoi pas un train La Flèche - La Suze ?

 

En effet d'après certains élus "Ce serait une vraie solution pour certains lycéens, retraités, et même certains actifs" comme le précise Carine Ménage, représentante du PS.


L'association poursuit son travail de repérage et de sensibilisation, en reprenant les actions déjà menées par la municipalité et des particuliers. La pétition "Non à la fermeture du guichet SNCF" est disponible ...  

 

Haute résolution

 

Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 07:50

 

logo-fnaut-pdl195.jpg

Antenne Mayenne

 

La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports  souhaite savoir dans quel état d’esprit les  candidats abordent la problématique des transports collectifs dans leur circonscription. notamment dans la perspective de la future réforme territoriale.

 

Voici les réponses au questionnaire.

 

La première réponse est arrivée lundi 14/03 : Il s'agissait de celle de Jean Marc ALLAIN, majorité départementale sur le Canton de GORRON. Celle de Christian ROGER, sans étiquette est arrivée le 18 / 03  pour le Canton de Mayenne Est. Jean-Pierre BERNARD-HERVE, candidat Gauche Unie sortant sur le canton de Mayenne Est également a adressé sa réponse le 17/03. 

A suivre

 

  DSCF5574 

Nos questions : leurs  réponses

 

1/ Politique départementale des transports en Mayenne

 

Quels sont selon vous les avancées ou les retards de la politique départementale en matière de transports collectifs en Mayenne  ?


Les avancées : le petit pégase, le transport scolaire transformé en transport de voyageur, le transport à la demande, l’augmentation des navettes entre Mayenne-Laval…

Les retards : la réouverture de la ligne ferrée entre Mayenne-Laval pour laquelle je milite ouvertement depuis de nombreuses années, j’ai voté contre le transfert de cette voie au CG.

 

+ navette Mayenne-Laval que j’avais initiée lors de planète en fête

-  billet unique avec l’agglo de Laval

 

 

Pour évoquer le positionnement de la majorité départementale, à laquelle je n'appartiens pas, je veux d'emblée dire qu'elle se livre actuellement a une tentative de marchandage vis à vis de la Région en conditionnant son adhésion à la virgule de Sablé à la poursuite du co-financement des infrastructures routières dans la Mayenne par la Région, alors que cela n'est pas dans les compétences régionales.

 

+ les avancées : les navettes rapides Laval Mayenne même si dès notre élection en 2004 M. Angot et moi avons défendu ce dispositif, nécessaire pour attirer plus d'utilisateurs.

+ les retards : on peut regretter le très faible intérêt du Conseil général pour un transport ferroviaire entre Laval et Mayenne. Ce dossier est traité par la dérision, alors qu'il peut répondre à la nécessité de plus en plus évidente de remplacer les transports de type individuel par du collectif -précarisation des ménages par la conjoncture économique et sociale, hausse carburants, coût élevé de la gestion de l'automobile, préservation environnement...

 

Une étude menée par le conseil de développement du Pays de Haure Mayenne montre cet impact des besoins en transport collectif car un habitant du département sur 2 quitte sa commune de résidence pour exercer son activité professionnelle dans une autre commune, souvent éloignée d'ailleurs.


2/ Conjoncture économique, investissements et services publics

 

N’est-il pas paradoxal au moment 

- où le prix de l’essence atteint de nouveaux records avec comme corollaire une incidence à la baisse des déplacements routiers,

- alors que l’Etat vient d’acter  la généralisation des camions de 44 tonnes qui se traduira par une dégradation accrue du réseau routier (le passage d’un véhicule poids lourd équivaut au passage de 100 000 véhicules légers),

- alors que le Conseil Général vient de voter l’application de l'éco-taxe poids lourds sur une petite partie du réseau routier départemental,

que le Conseil Général se lance dans un programme ambitieux d’infrastructure routière (25 millions d’Euros) ?

 

Des contournements de collectivités locales sont indispensables (COSSE, PRE-EN-PAIL, …) et l’application de l’éco-taxe (qui use, paye) permettra de conserver un réseau en état. Un partage équitable des coûts entre les collectivités est naturel.

 

Pour les routes secondaire qui participent à l’aménagement de notre territoire, il faut veiller à un entretien régulier qui évite des dégradations conséquentes  entraînant souvent des travaux de réfection très importants.

Je propose  sur 3 Km qui vont du carrefour de Coulonges vers Aron un élargissement de la D7. Ces travaux permettrait d’éviter de réaliser la 3ème tranche de la déviation de Mayenne qui s’avère inutile coûteuse et très impactante pour l’environnement et l’agriculture.

 

Est-ce à la collectivité locale de subventionner le transit routier en aménageant les voiries alors que des infrastructures performantes (Autoroutes A28 en Sarthe et  A84 en Ille-et-Vilaine) existent déjà ?

 

La collectivité locale ne doit participer que pour ses aménagements urbains.

 

Selon vous cette politique est elle durable, conforme à la bonne gestion de l’argent public et cohérente avec une politique de lutte contre l’effet de serre et le réchauffement climatique ?  

Alors que la population dans sa grande majorité réclame le maintien des services de proximité et des services publics, on constate des décisions politiques qui vont à l’encontre des attentes des citoyens et qui encouragent l’étalement urbain, la péri-urbanisation et la consommation des terres agricoles.


De plus en plus, le conseil général tient compte de ces différents paramètres et préconise dans le cadre de l’agenda 21 une politique liée au développement durable et intelligent.

 

Est-il normal qu’une politique favorisant les infrastructures routières et l’extrême mobilité  automobile se fasse au détriment de la disparition des postes, des commerces, des gares (ex : Château-Gontier), des tribunaux…et se traduise au final par le renforcement des inégalités au sein des populations moins mobiles de facto ?


Le département a une politique d’infrastructures routières raisonnable et d’ailleurs la raréfaction des finances publiques incite et oblige à une politique de rigueur. Le département participe à son niveau à conforter tous les services publics de proximité. La mise en place des RSP avec l’Etat en est la preuve. Le développement d’internet favorise également le désenclavement des mayennais. Il faut vivre avec son temps tout en tenant compte du passé afin d’améliorer l’avenir.

 

Les conséquences dramatiques de la RGPP sur le maintien des services publics, y compris et surtout en milieu rural, sont connues désormais. Pour la population de la Haute Mayenne la peine peut être doublée voir plus :


+ pas ou peu de transports collectifs cadencés et coordonnés entre eux

+ disparition des services publics et de proximité et donc besoin de moyens de transport

+ difficultés croissantes des ménages -voir ci dessus-


Il y a donc, mais c'est dans la logique initiale de la réforme des collectivités locales, un véritable affaiblissement des territoires ruraux au profit des métropoles (réforme de la TPU, migration vers les zones urbaines avec surconsommation des terres agricoles et pression sur les services de ces zones rapidement dépassés, difficultés de recrutement sur les territoires ruraux. c'est un cercle vicieux et inéluctable).

 

3/ Le ferroviaire en Mayenne

 

La Mayenne a perdu en moins de 30 ans la grande majorité de son réseau ferroviaire. Tout dernièrement, après Château-Gontier / Segré / Châteaubriant  (en 2010), Alençon / Pré-en-Pail est la nouvelle victime de l’absence d’entretien des voies ferrées et de la désaffection politique manifeste pour un mode de transport qui devait être encouragé dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. 

La réouverture de la voie ferrée Laval / Mayenne est en sommeil alors que les besoins existent et que la liaison « rapide » par autocar rencontre un succès réel. Certains candidats au Conseil Général précisent dans leur profession de foi qu’ils « accompagneront » la réouverture de la ligne.  Quelle sera votre position ? Quels engagements prendrez-vous dans les trois ans à venir ? Dans la perspective de la fusion des collectivités territoriales (Région-Département) et des compétences (régionalisation des TER) quels engagements pourrait prendre la future assemblée territoriale dans ce dossier ?


J’ai toujours milité pour la réouverture de cette ligne alors je continuerai à faire entendre ma voix. Dans les 3 ans à venir, il faudra être vigilent pour que ce dossier ne soit pas mis dans les oubliettes. La future assemblée régionale devra prendre ses responsabilités.

 

Je suis l’un des 1ers à avoir plaidé pour ce dossier. Ma détermination reste aussi grande. Je propose aussi la mise en place d’une zone d’activité au sud de Moulay connectable facilement pour le fret à la ligne ferroviaire.

 

Outre la virgule de Sablé j'ai aussi défendu le maintien de la ligne Pré en Pail / Alençon dans un dossier mené par le député, en apportant l'expression d'industriels des carrières de la Haute Mayenne. En effet ce sont presque 500 000 tonnes d'agrégats par an qui sont transportés par la route vers la région parisienne alors que le ferroviaire peut le faire - un train peut livrer 1500 tonnes par convoi - et cela permettrait aussi de limiter le trafic sur la RN12.

 

En ce qui concerne la ligne Laval Mayenne je suis pour et vous l'ai déjà écrit. Ce dossier dépend aussi de la capacité budgétaire de la Région qui comme on le sait va être obérée par la réforme des collectivités.


4/ TGV et Aérien

 

La FNAUT Pays de la Loire a eu l’idée de la « virgule de Sablé » en 1999. Elle a obtenu sa prise en compte par RFF et réussi à obtenir l’adhésion de la quasi-unanimité des élus mayennais à cet aménagement qui réduit de moitié le temps de parcours entre Laval et Nantes par exemple.

 

Est-ce opportun d’investir des fonds publics dans l’aérodrome de Laval en vue de son extension alors que la LGV favorisera en 2016 d’une part une meilleure accessibilité des infrastructures aéroportuaires en Région Parisienne et à Nantes et d’autre part une réduction des temps de parcours en train ?


L’extension de l’aérodrome de Laval doit se faire en toute transparence et mettre en avant avantages et inconvénients, nécessité et perspectives. Pour le développement de la Mayenne, il faut mettre tous les atouts de notre côté sans oublier l’impérieux devoir de laisser à nos enfants des équipements d’indispensable nécessité.

 

Non  

 

Lors de l’arrivée du TGV au Mans en 1989, la ville avait préparé longtemps à l’avance l’évènement. A Laval aucune avancée significative n’est constatée. Que proposez-vous ?

 

Bien communiquer autour de cet évènement serait utile mais de là à en faire un évènement majeur ?


La précédente municipalité lavalloise n'avait rien fait sur ce dossier il serait donc injuste de reporter cette responsabilité sur l'actuelle compte tenu aussi du déficit trouvé à son arrivée. Mais tout doit être fait pour trouver un espace multimodal associant train, cars, aires de covoiturage avec cependant les difficultés liées à chaque tentative des élus pour trouver des terrains.

 

5/ Vos propositions dans le domaine des transports

 

Si vous êtes élu(e) que comptez-vous faire immédiatement et/ou à plus longue échéance en ce qui concerne les transports collectifs pour votre canton et la région dans la perspective de la réforme territoriale?


Conforter ce qui existe, développer ce qui permettrait de faire mieux et faire avancer mes idées exposées plus en amont.

 

Travailler sur un billet unique de transports, le développement du réseau de bus sur le Pays de Mayenne et renforcer la navette en augmentant encore le cadencement notamment en direction des actifs.

 

 

6/ Question orientée pour les candidats du Nord Mayenne

 

La FNAUT milite pour le retour du train entre Laval / Mayenne. Elle a le souci de la faisabilité de ce projet. Après avoir obtenu en 2008 l’abrogation du décret de retranchement de la ligne, juridiquement indispensable à la réalisation du dossier, la FNAUT souhaite que le  train desserve la gare actuelle et que le bâtiment voyageurs SNCF (BV) de Mayenne soit réutilisé pour des raisons d’économie et de proximité du centre ville.     

L’espace culturel « le Grand Nord » ayant été construit à partir de 2008 en plein milieu de «l’espace gare» (photo de gauche), sauf à passer sur le parvis de l’entrée de ce bâtiment, l’arrivée à l’emplacement des anciens quais paraît compromise. Par contre l’accès côté cour est libre.

Suffisamment large, cet espace pourrait accueillir au moins une voie, des quais et se prêterait particulièrement bien à l’intermodalité en permettant un échange quai à quai avec les transports interurbains par autocar et les bus du futur réseau urbain de la communauté de communes de Mayenne. Que pensez-vous de cette proposition et soutiendriez-vous l’initiative de la FNAUT ?

 

Je suis déjà intervenu à maintes reprises quant à l’utilisation de l’espace public autour de la gare de Mayenne. Dans la charte du Pays Haute Mayenne réalisée en 2001, j’avais déjà insisté pour que l’on note de conserver une emprise suffisante de la gare afin de ne pas obérer l’avenir quant à l’éventualité du retour du train à Mayenne. Malheureusement les élus de l’époque ne semblaient pas aussi concerné par cette possibilité et ceux qui ont suivi, ils ont continué d’envahir cet espace !

N’oubliez pas non plus que le train ne s’arrêtait pas en terminus à Mayenne mais prolongeait son parcours vers Ambrières et l’Orne. L’aménagement de la salle omnisports en face le collège Jules Ferry ne favorise pas non plus la poursuite de la voie ferrée. Personnellement, j’ai toujours soutenu cette option et je continuerai à militer en sa faveur en soutenant les initiatives de la FNAUT.

 

C’est en effet une faute de prospective grave qu’a faite la municipalité en plaçant le pole culturel en plein milieu. Cela est une contrainte pour le train mais aussi pour une future gare routière à rénover.  Votre suggestion est intéressante et mérite d’être étudiée. Mais je crois aussi possible d’envisager de passer devant la gare actuelle.

 

Questions 5 et 6 :

La municipalité de Mayenne réfléchit a l'aménagement de l'esplanade F. Mitterrand et de ses abords. Je pense que la partie sud de cet espace global est de nature à répondre à la création d'un ensemble multimodal. La réflexion est en cours et associe le conseil du quartier.

Mon objectif à terme sur cette partie du canton est de construire une réelle cohérence entre un service de transports collectifs sur l'ensemble du territoire de la CCPM et les apports des autres partenaires concernés (petit pégase, navettes rapides, train ou autre mode alternatif au véhicule individuel).

 

 

 

 

imm005-6.jpg

La gare de Mayenne

Repost 0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques