Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 08:00

 

Et hop !

Exit Forfait TER , ses poupées russes et à lucky lucke (ancienne formule) voilà  forfait tribU.


Notez toutefois que la FNAUT n'a pas mauvaise langue mais si le nom a changé le produit reste inchangé, avec ses inconvénients et ses avantages ...

 

forfait tribu 453

 

  Enfin quand vous avez des TER pour voyager !

 

carte-PDL-TER-2008239.jpg

 

Mais tant qu'il n'y aura pas d'accords bilateraux sur certains itinéraires avec les régions voisines....Forfait Tribu sera d'un usage limité...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TER en Pays de la Loire
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 08:00

 Fêtez la musique avec les TUL à Laval le 21 juin ! 

 

  Les TUL participent une nouvelle fois à la danse et lance le tempo....

 


 P1070882

 

Le réseau des TUL se mobilise pour la Fête de la Musique

 

 

A l'occasion de la fête de la musique, des services de soirée seront assurés sur les lignes A, B et C jusqu'à 1 heure du matin (voir les horaires).

 

Les habitants des quartiers périphériques du centre ville (Grenoux, St Nicolas, les Vignes, les Fourches, le Pavement et le Bourny ) vont pouvoir utiliser les services de soirée des TUL pour se rendre aux animations prévues dans le centre ville.

 

fete musique 21 06456

Pour la fête allez-y en bus...pardon en TUL....

 

 

En complément , les deux parkings relais seront accessibles et desservis par la ligne A.

 

 

Pour plus d'info : http://www.tul-laval.com/


 

P1070867

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
commenter cet article
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 08:00

 

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

Communiqué de Presse du 16 juin 2011

 

 

La FNAUT est favorable à une expérimentation de l’ouverture à la concurrence.

 

La FNAUT, qui a participé aux travaux de la commission présidée par le sénateur Francis Grignon, estime qu’une expérimentation de l’ouverture du TER à la concurrence est justifiée et nécessaire.

 

La possibilité d’ouvrir le secteur du TER à la concurrence doit être abordée de manière pragmatique et non idéologique, en se basant en particulier sur l’exemple de l’Allemagne, où l’introduction très progressive de la concurrence dans le transport ferroviaire régional a permis de réduire les coûts d’exploitation et de réinvestir les économies ainsi réalisées dans un renforcement quantitatif et qualitatif de l’offre.

 

Cette évolution positive ne peut être ignorée en France. Elle a été observée non seulement sur les lignes exploitées par des opérateurs privés, mais aussi sur les lignes dont la Deutsche Bahn, stimulée par la concurrence, a conservé l’exploitation.


P1000777.JPG

TER Languedoc Roussillon, X 73 900 en gare de Carcassonne assurant la ligne Quillan / Limoux / Carcassonne

 

L’introduction de la concurrence dans le secteur du TER n’aurait rien à voir avec un abandon du service public, bien au contraire.  

Elle se ferait sous forme d’une délégation de service public par la Région, autorité organisatrice du TER, à un exploitant public ou privé suite à un appel d’offres, selon le modèle dominant en transport urbain, qui donne satisfaction.

 

La région conserverait la maîtrise de la définition de l’offre et de la tarification. Ce qui compte pour les usagers, ce n’est pas le statut public ou privé de l’exploitant, mais la qualité du contrat qui lie l’exploitant et l’autorité organisatrice.

 

imm023-24a.jpg

L’introduction très progressive de la concurrence dans le transport ferroviaire régional a permis de réduire les coûts d’exploitation et de réinvestir les économies ainsi réalisées dans un renforcement quantitatif et qualitatif de l’offre.(gare de Fribourg-en-Brisgau/ Freiburg ou Freyburg en Allemagne)


 

Bien entendu, l’ouverture du TER à la concurrence n’est pas la solution miracle : elle ne changera rien à l’état et à la capacité des infrastructures ferroviaires, elle n’éludera pas la nécessité de dégager une ressource financière nouvelle permettant aux Régions de développer les dessertes TER, et elle ne supprimera pas la coordination souvent déficiente entre ces dessertes et les dessertes routières assurées par les Départements.


 

P1060816.JPG

Automoteur diesel Regio Shuttle RS1 N°513  de la compagnie Ortenau-S-Bahn (OSB), assurant la liaison Strasbourg / Offenburg.

OSB est un opérateur régional privé dont les trains desservent le Sud-Ouest de l'Allemagne.

 

 

Elle peut cependant permettre de sauvegarder les lignes les plus fragiles économiquement et d’y développer l’offre à un coût compatible avec les moyens financiers des Régions, et d’éviter ainsi des transferts sur route, dont l’expérience montre qu’ils s’accompagnent toujours d’un retour d’une part notable des usagers à la voiture.  

 

La FNAUT demande donc qu’elle soit expérimentée en priorité sur des lignes de ce type.

 

 

 

Pour la FNAUT  

Jean Sivardière, Président  

Jean Lenoir, vice-président 

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 15:30

logo-FNAUT.png

 

 

 

 

 

 

 

 

Communiqué de Presse du 17 juin 2011

 

 

Favorable à une politique de fermeté, la FNAUT refuse le populisme automobile.

 

 

La FNAUT reconnaît l’utilité de la formation et de la sensibilisation des conducteurs, de l’équipement des véhicules et des aménagements de voirie pour améliorer la sécurité routière. Elle constate cependant que des mesures de fermeté renforçant la réglementation, les contrôles et les sanctions ont été indispensables pour obtenir des progrès décisifs.

 

Mesures chocs, résultats immédiats


Les mesures les plus efficaces (généralement impopulaires) ont été celles qui ont créé des chocs psychologiques : les premières lois contre l’alcoolémie au volant puis les limitations générales de la vitesse (1973), la création du permis à points (1992), enfin l’introduction des radars automatiques (2003) qui a permis à elle seule de réduire de 8 km/h la vitesse moyenne et de 30% le nombre annuel des tués, aujourd’hui voisin de 4000.

PENSEUR

Dans ces conditions, et alors qu’il s’agit de vies humaines, il est indigne de dénoncer, comme le fait l’Union des Usagers de la Route, une politique « répressive et inadaptée », un « harcèlement moral et financier des conducteurs », un « racket permanent ». Il est abusif d’assimiler fermeté et « répression » : les règles édictées par l’Etat doivent être respectées, les conducteurs qui les respectent n’ont rien à craindre des forces de l’ordre et des radars.

 

panneau-controles-radars

 

Démagogie politique et décisions illisibles


La FNAUT regrette le comportement de certains parlementaires démagogues et irresponsables, qui ont «assoupli» le permis à points en accréditant l’idée perverse que les petites infractions sont sans danger.

 

Elle regrette aussi la cacophonie qui a suivi la décision plus récente – entièrement justifiée – de supprimer les panneaux signalant les radars fixes et d’interdire les détecteurs de radars : même l’ancien secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a dénoncé les atermoiements du gouvernement…

 

P1030911


La FNAUT estime au contraire que les mesures de fermeté doivent être renforcées, afin que l’objectif fixé par le chef de l’Etat - ramener le nombre annuel des tués à 3 000 dès 2012 (soit 47 tués par million d’habitants comme aujourd’hui en Suède, aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne) puisse être atteint.

 

Elle préconise en particulier :


+ d’interdire strictement de téléphoner en conduisant (un automobiliste sur six le faisait en 2004, un sur trois aujourd’hui) ;


+ de ramener à 0,2 g par litre de sang, comme en Suède, le taux maximum autorisé d’alcoolémie, en commençant par les professionnels de la route et les jeunes conducteurs;


+ d’abaisser de 10 km/h, comme en Espagne, la vitesse maximale autorisée sur les routes et autoroutes : quand la vitesse diminue de 1%, le nombre des tués diminue de 4% et, en prime, la consommation de carburant et les émissions de CO2 sont réduites.

 

 


 Jean Sivardière et Jean Lenoir

  président et vice-président de la FNAUT

 

 

Voir aussi la réaction de la FNAUT Pays de la Loire


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Consommateurs
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 08:00

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

S.O.S. Trains d'Equilibre du Territoire !

 

La FNAUT demande une relance des services ferroviaires Intercités.

 

A l’occasion du premier comité de suivi présidé par Thierry Mariani, secrétaire d’Etat chargé des Transports, la FNAUT a approuvé la récente convention Etat-SNCF relative aux trains dits d’équilibre du territoire (TET).

 

Mais le niveau de service actuel est très insuffisant pour dynamiser la desserte des villes moyennes et les relations transversales. Il est très inférieur à celui proposé chez nos voisins européens car seule la France a asséché ses lignes Intercités lors de la mise en service des trains à grande vitesse. La convention doit mettre fin aux dégradations au coup par coup et dégager des axes de progrès, sans attendre la remise à niveau des infrastructures.

 

Offensive du TET ?

 

La FNAUT a transmis au ministère des Transports et à la SNCF un ensemble de propositions permettant de développer le trafic et ne nécessitant pas d’investissements, en particulier la création ou le rétablissement de relations directes, l’amélioration des correspondances, une commercialisation très souple (échanges et remboursements, réservation facultative), une documentation unifiée simple et complète sur tous les trains TET.

 

L’Etat, les régions et la SNCF doivent maintenant dégager une vision sur la consistance des services à moyen terme car il est nécessaire de moderniser rapidement les infrastructures et de renouveler le matériel roulant.

 

Le pont de la rivière Kwai ?

 

Certaines lignes sont dans un état alarmant, par exemple Nantes-Bordeaux : temps de parcours inchangés depuis 30 ans, alors qu’il serait possible de gagner 30 min par la seule régénération des voies ; la remise à niveau du pont de la Bretonnière, près de Luçon, est urgente mais toujours pas programmée (ralentissement à 40 km/h).

 

DSC02103.JPG

Le pont de la Bretonnière 

 

D’autre part, sur l’Intercités Tours-Lyon par exemple, le remplacement du matériel Corail par du matériel TER, pourtant de très bonne qualité mais non conçu pour de longs parcours, est perçu par la clientèle comme une régression.

 

Une nouvelle bataille du "Corail"

 

Le matériel moteur et les voitures Corail peuvent assurer pendant quelques années un excellent service mais devront être renouvelés prochainement. Une erreur stratégique consisterait à concevoir le nouveau matériel « à l’économie » alors qu’il devra valoriser pleinement le mode ferroviaire en offrant, en particulier, un haut niveau de confort.

 

Pour réduire les coûts, les commandes devront pouvoir bénéficier, comme en 1975 pour les Corail, d’un effet de série, tout en échelonnant les livraisons.

 

Enfin, la FNAUT demande que la crise des sillons soit résolue très rapidement car elle impacte fortement certains TET, notamment les Lunéa, avec pour conséquence une mise en vente tardive des places, empêchant les voyageurs de réserver leur voyage en temps voulu.

 

 

Communiqués de presse du 09 Juin 2011

 

Contacts presse :

 

Jean Lenoir, vice-président : 01 48 73 84 81

Jean Sivardière, président : 04 76 75 23 31

 

 

N.B. / Les titres en italique sont de la FNAUT Pays de la Loire  

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 08:55

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

 

Cela va ferrailler dur du côté de la cour d'Appel de Nantes à propos d'un précédent jugement qui était défavorable à la FNAUT .

 

Il s'agit pour l'Association de faire appel de deux jugements du Tribunal Administratif de Nantes du 17 août 2009

notifiés par courriers du 20 août 2009 déclarant irrecevables les requêtes de la FNAUT Pays de la Loire.

 

RFF et le Département de la Mayenne conteste l'interêt à agir de notre association concernant la décision de RFF de vendre l'emprise de la voie ferrée Laval-Mayenne au département.


doc-fnaut-008.gif

 

L’objet de la FNAUT Pays de la Loire, n'est pas restrictif et ne se limite pas à la défense du maintien des facultés existantes de déplacement des voyageurs. Tout au contraire, l’objet statutaire vise à «améliorer les déplacements», ce qui implique, notamment, qu’elle poursuit pour objectif des réouvertures de lignes. Nous voilà au coeur du débat !

 

Promis on a bien révisé...

Et sans vouloir trop philosopher sur le résultat ... Cela pourrait être une bonne copie... pardon audience.

La FNAUT a donc rendez-vous jeudi 16 juin à la Cour administrative d’appel de Nantes à 9 heures...

 

 

 

pn-n-2-lieu-dit-la-brosse-sur-voirie-communale-pk293-992.jpg

Le PN de la Brosse

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Contentieux et actions juridiques fnaut
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 07:50
logo-fnaut-pdl195.jpg
Enfin, le grand jour est arrivé ! Plusieurs fois reportée, la mise en service commerciale du tram-train est effective l'après-midi du mercredi 15 juin 2011. Le premier voyage s'est élancé de la gare de Nantes à 16 h 07 pour rejoindre Clisson en vingt-neuf minutes. Ensuite d''autres départs complétent les TER à 17 h 42 et 19 h 20 depuis Nantes, à 17 h 02, 18 h 43 et 20 h 07 depuis Clisson. En tout trois allers-retours....

tram train 051
Pour notre part, l'Assciation FNAUT pense que l’on peut dire côté “Ying”:
 
+ que depuis sa naissance en 1998 (et bien avant) la FNAUT Pays de la Loire n’a pas cessé de demander l’optimisation de l’étoile ferroviaire nantaise,

+ que l’enjeu de l’accompagnement de la péri-urbanisation par le rail est fondamental et nécessite une organisation différente de l’actuelle avec son mille-feuille ingérable,

+ qu’il est difficile de bouder les avancées que constituent la remise en service de Nantes-Chateaubriant et une offre plus forte sur Nantes-Clisson


tram train 052
  Un confort étriqué et du matériel où les places assises sont moins nombreuses que dans un train classique...

Et côté “Yiang” la FNAUT note :
 
+  que pour la première fois depuis la régionalisation du rail on en voit les limites, les dysfonctionnements,

+ les critiques sur des matériels de plus en plus sophistiqués, balkanisés selon les régions et qui ne répondent pas forcément aux demandes des usagers (c’était le sens de l’intervention de Laurent EVAIN lors de l’AG d’Angers et cela s’écrit de plus en plus),

+ nos inquiétudes sur l’organisation RFF-Région-SNCF et sur les missions et les moyens de cette dernière...

Et vous qu'en pensez-vous ? 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 08:00

Tout le monde le sait  : Fret SNCF va très mal et il est de notoriété publique que par ailleurs le groupe SNCF est le premier transporteur routier...

 

La FNAUT mène l'enquête et peut officiellement verser une pièce au dossier FRET et éclairer quelque peu les lanternes de nos contemporains ... Après RFF surpris en flagrant délit de déni ferroviaire (voir).

 

Voilà pourquoi le FRET va si mal.... Voyez plutôt...

 

FH000010

 

Question le contraire de “ferroutage” n'est-ce pas  : "transport routier" tout simplement ? Les vaches vont pouvoir revoir passer les trains... sur la route !

Merci à la SNCF de nous faire préférer  tout sauf le train ...

 

FH000012

Transfert de la  BB 460078...par route à Hendaye

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Peut mieux faire !
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 08:00

logo-phpbb.gif

 

Voici une contribution de la FNAUT Bourgogne, que partage la FNAUT Pays de la Loire en particulier sur le sujet de la VFCEA (Voie Ferrée Centre Europe Atlantique). [voir]

Ce projet ferroviaire se veut une alternative à la route (RCEA).

 

 

Contribution de la FNAUT BOURGOGNE sur la RCEA (Route Centre Europe Atlantique)

 

 

Toujours et encore .. la route ! 


Depuis les années 1950/1960, ce dossier prend de temps en temps « la une » de l'actualité locale et nos parlementaires tiennent toujours le même discours du « tout routier », du développement économique impossible sans autoroutes ..... Pourtant notre Pays est déjà suréquipé en infrastructures routières, la longueur de son réseau étant égale à la somme de celles des réseaux allemand et britannique, pourtant les autoroutes déménagent le territoire bien plus qu'elles ne l'aménagent, en accélérant l'aspiration par les pôles les plus forts


Malgré les conclusions de l'étude de faisabilité d'une concession autoroutière en 1998 faisant apparaître des arguments contre le projet en confirmant une modernisation progressive de la RCEA (priorité aux sections les plus critiques), malgré les grands discours sur le respect de l'environnement et du développement durable, nos élus sont indécrottables et la route reste pour le gouvernement une préoccupation majeure.


P1030484.jpg

Alors que la route bénéficie d'investissement, le rail reste encore à la traine... 

 

Après le Grenelle de l'Environnement, auquel la FNAUT Nationale a participé, le gouvernement a présenté l'avant-projet du Schéma National des Infrastructures de Transport.

 

Derrière des dispositifs « très politiquement corrects » dont l'affichage minimise la part de la route, en fin de document, les projets autoroutiers sont inscrits et pour éviter une impression d'accumulation, d'autres relèvent de trois logiques complémentaires : sécurité – désenclavement et équité territoriale – réduction de la congestion.

 

Déclarée d'utilité publique avec statut de route Express, c'est sous la logique « sécurité des usagers » que le projet d'accélération de la mise à 2x2 voies est mis au débat public en proposant une section autoroutière d'usage payant, entre l'A 71 et l'A 6.

 

Parmi les différentes et nombreuses interventions politiques, il nous semble assez indécent de mettre le nombre de morts en avant pour tenter de faire accepter la concession ; si le véritable besoin de mise à 2x2 voies s'était fait sentir, pourquoi alors depuis tant d'années, les travaux n'ont pas été réalisés progressivement et pourquoi à l'ouest de Montmarault tout est pratiquement réalisé et gratuit ?

 

De plus, certains automobilistes (et conducteurs même professionnels) modifieront leur itinéraire si la RCEA est payante. Existe-t-il des routes de substitution suffisamment dimensionnées et entretenues pour supporter ce report de circulation dans de bonnes conditions de sécurité ?

 

A notre époque, nous ne pouvons plus faire l'économie des questions ayant trait à l'environnement et au développement durable quand on engage le débat sur un tel projet. Quelles sont les premières estimations du bilan socio-économique, du bilan carbone ? Est-il pertinent au regard des orientations définies dans la loi Grenelle 1 ? (santé publique, cadre de vie, biodiversité, climat).


 

P1030487.jpg

  Le trafic poids lourds  est surtout un trafic de transit

 

 

Nous savons tous que les transports sont responsables de 28 % de nos émissions globales de GES ; ils consomment 68% du pétrole importé et 93 % des émissions de GES sont dues à la route.

 

Sans réponse concrète sur ces questions fondamentales, la FNAUT Bourgogne s'oppose à la mise en concession autoroutière. Par contre, elle soutient la sécurisation de la RCEA qui passe par un abaissement de la vitesse maximale sur l'axe et la mise en place de points de contrôle. De telles mesures réduiront le nombre d'accidents et leur gravité ainsi que la pollution. Les points réputés critiques sont à aménager.

 

Le trafic poids lourds (supérieur à 5000 véhicules/jour) est surtout un trafic de transit, n'apportant aucun développement économique local mais apportant surtout toutes les nuisances routières et, les camions étrangers très nombreux ne s'alimentent même pas en carburant sur notre territoire. Il faut réduire le nombre de camions.

 

Devant ce constat réaliste, une solution simple et moins coûteuse existe si nous avons le courage politique de nos voisins allemands et suisses. La solution passe par les travaux d'accélération de la réalisation de la Voie Ferrée Centre Europe Atlantique où l'investissement de la dernière étape (électrification Nevers – Chagny) est inférieur au moins de moitié à celui de la RCEA.



P1030486.jpg

Une modernisation stratégique

 

La VFCEA une voie ferrée stratégique


En décembre 2010, Madame la Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement a reconnu que la modernisation de la transversale VFCEA revêt un caractère stratégique sur le plan national ; cet axe ferroviaire partant de Nantes – St Nazaire, passant par Tours et Nevers, offre l'opportunité à partir de Chagny de liaisons vers le nord, vers le sud et vers l'est sur les grands axes ferroviaires européens et répond ainsi aux objectifs de report modal fret de la route vers le mode ferroviaire.

 

C'est un itinéraire à double voie dont le profil est adapté au trafic fret et voyageurs. Les plateformes de chargement et de transbordement existent, alors de grâce, ne gaspillons pas l'argent du contribuable en période de crise économique et budgétaire et respectons notre environnement.

 

Pour finir, la FNAUT Bourgogne est très surprise et inquiète que certains parlementaires aient proposé d'utiliser les recettes de la future écotaxe Poids Lourds, afin de financer la mise à 2x2 voies de la RCEA et sa gratuité.

 

Une telle proposition est en totale contradiction avec les engagements négociés durant le Grenelle de l'Environnement. Le produit de cette taxe Poids Lourds doit êre affecté au fret ferroviaire et au cabotage maritime et ce, sans exception locale. Les associations environnementales s'opposent à toute dérive.

 

 

Le Président de la FNAUT Bourgogne

 

Jean-Paul GUIGUE

 

Reprise d'un article de la FNAUT Bourgogne  du 3 avril 2011

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT interrégional
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 11:30

produit2

 

En Anjou... la fête du vélo c'est en juin...

 

Depuis 15 ans, le Conseil général de Maine-et-Loire organise chaque 3eme dimanche de juin, la Fête du vélo en Anjou. Cet événement accueille plus de 30 000 cyclistes sur les bords de Loire et renforce d'année en année sa dimension européenne

 

Le Conseil général organise aussi à la même date, l’Anjou Vélo Vintage, une rando vélo rétro réservée aux cyclistes ayant un vélo antérieur à 1987, sans changement de vitesse fixé au guidon et sans pédale cale-pied automatique. Pour ouvrir la rencontre au plus grand nombre, les vélos vintages récents et autres «fixies» seront autorisés.

 

anjou-velo-vintage454.jpg

 

Les "cracks" sont au départ de Saumur 

 

Le départ de l’Anjou Vélo Vintage est fixé à Saumur, le dimanche 19 juin 2011. C'est  pour le moins un événement original, convivial et décalé qui réunira les passionnés de la petite reine et les amoureux de l’ambiance rétro autour d’une randonnée vélo.

 

"En mettant au goût du jour les codes d’une autre époque, l’Anjou Vélo Vintage se veut un rendez-vous fédérateur qui s’adresse aux nostalgiques des légendes du cyclisme, férus de virées entre copains et aux mordus du vintage. Cette randonnée vélo unique, permettra de découvrir l’Anjou sur un circuit entre Loire et Vignoble, le tout en tenue d’époque, sur un vélo antérieur à 1990, fixie ou single speed".

 

2006_panneau_loire_a_velo_v1_w.jpg

 

Trois parcours accueilleront les participants, de trois longueurs différentes : 29, 70 et 104 km.

Ces parcours permettront de découvrir les plus beaux paysages de l’Anjou : son fleuve la Loire, ses châteaux et ses vignobles.

Tous les participants se retrouveront à l’heure du déjeuner sur les quatre points de ravitaillement pour déguster les spécialités locales le tout dans une ambiance conviviale et rétro.

 

Pour en savoir plus sur Anjou Vélo Vintage :

http://www.facebook.com/pages/Anjou-Velo-Vintage/184040048276002?ref=ts
Site internet: www.anjou-velo-vintage.com

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques