Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 08:00

P1060828.JPG

Strasbourg est connu pour son réseau de tramway

 

Il le fait à l'occasion des 23e Rencontres nationales du transport public qui se dérouleront au Parc des expositions à Strasbourg (France) du mercredi 12 au vendredi 14 octobre 2011.

 

P1070218

La place de la voiture sera elle aussi abordée (borne d'autopartage à Strasbourg )

 

"Les Rencontres nationales du transport public rassemblent, tous les deux ans, 5 000 congressistes et visiteurs : élus, membres de collectivités responsables de transport, sociétés exploitantes de réseaux, fabricants de matériels, responsables politiques et industriels, organismes de recherche, presse, citoyens…"

 

P1060816

Et l'ouverture de la concurrence dans les TER s'invitera dans le débat ...

 

Les rencontres nationales du transport public sont organisées par le GIE Objectif transport public (Gart/UTP)...

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 09:00

L'analyse de FNE n'est pas si éloignée de celle de la FNAUT, que nous publierons prochainement...


Logo-FNE-web-little.jpg

Communiqué de presse

 

 

Agrocarburants : Monsieur le Président, manger ou conduire, il va falloir choisir !

 

Lors d'une table-ronde sur les choix d'investissements d'avenir dans les domaines des agrocarburants, Nicolas Sarkozy a nié toute opposition entre production alimentaire et énergétique, jugeant « propres » ces carburants d’origine végétale. Une provocation, selon FNE.

 

Oui, les agrocarburants impactent l’utilisation des terres

 

Les études scientifiques montrent que les objectifs fixés par l’Union européenne en matière d’utilisation d’agrocarburants (10% d’agrocarburants dans les transports d’ici à 2020), vont avoir un impact sur l’utilisation des terres agricoles en Europe et dans le monde. Les terres agricoles ne sont pas extensibles. Si des agrocarburants se mettent en place sur des terres agricoles, il va falloir, dans le monde, trouver d’autres terres pour produire de l’alimentation, au détriment notamment de forêts tropicales (phénomène appelé changement d’affectation des sols indirects ).

 agrocarburants_-thieury-fotolia_cp.jpg

 

Oui, les agrocarburants impactent les prix des matières premières agricoles

 

Un rapport publié en juin par 10 organisations internationales dont la FAO, l’OCDE et l’OMC établit un lien entre l’augmentation mondiale de la production d’agrocarburants et la flambée des prix des denrées alimentaires. Il recommande l’abandon des politiques de soutien à la production ou à la consommation d’agrocarburants.

 

Non, les agrocarburants ne sont pas propres

 

Les experts estiment que pour répondre aux besoins européens, la production d’agrocarburants pourrait conduire à déforester, dans le monde, l’équivalent de 4 fois la surface de la Belgique (source IEEP ). Au final, certaines filières d’agrocarburants pourraient émettre plus de gaz à effet de serre que les carburants fossiles (source IFPRI).

 

Pour Jean-Claude Bévillard, vice-président de FNE en charge des questions agricoles : « Il est désormais avéré que les agrocarburants ont des conséquences désastreuses pour la souveraineté alimentaire, la biodiversité et le climat. Dans ces conditions, il est particulièrement déplacé de les considérer comme propres.»

 

 

Mercredi 28 septembre 2011

 

 

1/ Voir la vidéo explicative :

http://www.fne.asso.fr/fr/une-video-pour-comprendre-l-impact-des-agrocarburants.html?cmp_id=37&news_id=12261&vID=895

2/ Rapport “Price Volatility in Food and Agricultural Markets: Policy Responses” :

http://www.oecd.org/dataoecd/40/34/48152638.pdf

3/ Etude de l’IEEP (Institut pour une politique environnementale européenne) :

http://www.ieep.eu/assets/786/Analysis_of_ILUC_Based_on_the_National_Renewable_Energy_Action_Plans.pdf

4/ Evaluation du CASI induit par les agrocarburants par l’IFPRI (International Food Policy Research Institute) :

http://www.reuters.com/article/2011/07/08/us-eu-biofuel-factbox-idUSTRE7672XF20110708

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNE - Communiqué de Presse
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 08:00

 

Suite aux Etats Généraux du transport ferroviaire régional  qui a été organisé  mercredi 28 septembre 2011 à Nantes, l'ARF dont le président est Jacques AUXIETTE a fait parvenir ce communiqué "institutionnel" qui résume les analyses, les enjeux et les propositions des Régions en matière de TER.

 

 

image002-copie-1

 

Avenir du transport régional : conviction, ambition et propositions des Régions

 

La régionalisation du transport ferroviaire de voyageurs a été un véritable succès. En une décennie, les Régions ont d’abord sauvé, modernisé puis développé de façon spectaculaire les TER (Train express régional), en investissant 30 milliards d'euros pour le matériel roulant, les gares, le réseau et les services (hors IdF), en transportant aujourd’hui 800 000 voyageurs quotidiennement, représentant au total une augmentation du trafic de plus de 40% depuis 2002.


Cette réussite a légitimé leur compétence d’autorités organisatrices de transport et elles sont devenues un acteur central et incontournable du système ferroviaire français. Ce qui est confirmé par l’enquête d’opinion IPSOS/ARF sur «Les usagers, le grand public français et les transports ferroviaires régionaux» présentéeaujourd’hui.


Désormais, le TER constitue un enjeu clé de mobilité et d’accessibilité pour nombre de citoyens. Face à la « crise de croissance » traversée, une réforme du système ferroviaire français est à l’évidence nécessaire : la France souffre en effet d’un réseau inadapté et d’un modèle de financement à bout de souffle qui ne permettent plus d’envisager l’augmentation de l’offre à la hauteur des besoins exprimés sur les territoires.


Première contribution forte des Régions aux Assises du ferroviaire lancées par Nathalie Kosciusko-Morizet, un Manifeste des Régions est présenté lors de ces Etats généraux, qui ont été aussi l’occasion de confronter les points de vue avec les 300 acteurs du secteur présents et notamment, des Présidents de Région, Guillaume PEPY Président de la SNCF, Hubert DU MESNIL, Président de RFF, Roland RIES, Président du GART, Jean SIRVADIERE, Président de la FNAUT, Francis GRIGNON, sénateur et auteur du récent rapport commandé par le Gouvernement et Gilbert GARREL, Secrétaire Général de la fédération CGT cheminot .

MANIFESTE-DES-REGIONS-2011472.jpg

Un Manifeste des Régions : le fruit de l’expérience et d’un travail d’expertise …


Les Régions françaises prennent date aujourd’hui : « le mode ferroviaire a un avenir : les Régions en ont la conviction et la volonté » expliquent Alain ROUSSET, président de l’ARF et Jacques AUXIETTE, président de la Commission Transport de l’ARF « Au-delà des simples lamentations sur la qualité du service offert, les régions esquissent des propositions concrètes d’actions publiques et tracent des perspectives afin que le secteur ferroviaire retrouve de l’ambition et un nouveau destin au service des voyageurs à l’échelle régionale, nationale et européenne ».


Socle de travail pour l’avenir, le manifeste s’articule autour de 6 points :

+ Une régionalisation accrue qui leur confère le rôle de chefs de file de la mobilité durable à l’échelon régional

+ L’assainissement financier du système ferroviaire

+ La clarification du rôle de chacun des acteurs

+ Un réengagement de l’Etat dans le transport ferroviaire

+ Le renforcement de l’industrie ferroviaire comme domaine d’excellence

+ La relance d’une politique européenne du rail solide, performante et efficace


« Pour les Régions, la séquence politique qui s’ouvre en 2012 doit être l’occasion d’offrir de nouvelles perspectives à l’avenir du rail afin de redonner à ce secteur une ambition et un nouveau destin au service des voyageurs à l’échelle régionale, nationale et européenne. L’objectif de ces Etats généraux est d’y contribuer. » concluent Alain ROUSSET et Jacques AUXIETTE.


 

Contacts presse : ARF : Johanna O’Byrne – Marie d'Ouince Consultant - 01 56 64 00 44/ 06 72 05 07 17

Région Pays de la Loire : Laurence Guimard – 02 28 20 60 61/ 06 83 50 10 83

 

 

P1040293.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 12:30

 

Ségolène Royal perturbe l'unanimité socialiste sur le projet d'Aéroport Notre Dame des Landes ! (voir)

 

La candidate aux primaires du parti socialiste était de passage à Nantes il y a quelques jours et ses déclarations ont fait réagir Europe Ecologie Les Verts dont nous publions le communiqué de Presse. Après Arnaud Montebourg qui avait pris une position similaire, Ségolène Royal se démarque à son tour reprenant des observations que les associations avaient mis en évidence ....  

 

images eelv

 

Communiqué de presse

Nantes - Angers, le 1er octobre 2011

 

« Nous avons pris connaissance avec un vif intérêt de la position exprimée ce matin à Nantes par Ségolène Royal, qui appelle à une « remise à plat » de l’ensemble du projet de nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à l’organisation d’une « nouvelle enquête publique » et à un « moratoire » sur la concession accordée au groupe VINCI pour la construction et l’exploitation de l’équipement.

 

Tout autant que cette prise de position, ce sont les arguments développés par Ségolène Royal qu’il nous semble important de saluer : en insistant sur le « coût financier » du projet, sur son « impact écologique », et sur la nécessité de« repenser un projet conçu il y a plus de 15 ans », alors que le monde a changé, et avec lui la réalité des « dessertes aéronautiques », Ségolène Royal exprime des doutes qui transcendent les frontières politiques, et traversent toute la société. En indiquant qu’à ses yeux « la responsabilité politique d’un candidat à la présidence de la république est de prendre en compte les oppositions », et de « faire émerger des projets qui rassemblent, et non imposés », Ségolène Royal démontre que la question de NDL n’est pas une affaire locale, mais bien une problématique à portée nationale.

 

Cette position constitue une évolution notable par rapport à celle qu’avait défendue la candidate socialiste lors de l’élection présidentielle de 2007. Elle illustre le doute de plus en plus fort, que nous constatons parmi nos concitoyens, quant à l’opportunité de cet équipement. Elle prouve que le débat sur NDL demeure plus que jamais ouvert. »


 

Fresque 2006 06 25 07

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 08:00

logo FNAUTande-1.jpg

 

 

 

 ... sur la mobilite des seniors.

 

La FNAUT passe à table...

 

Régulièrement en collaboration avec la FNAUT Pays de la Loire, l’ANDE (Association nantaise déplacements environnement) organise un dîner-débat sur invitation autour d'un problème de mobilité général ou spécifique à l’agglomération nantaise.

 

Cette année nous avons retenu le thème du transport et du déplacement des personnes âgées qui devrait être décliné dans d’autres lieux de la région (Saumur, Saint Sébastien sur Loire).


P1050107.jpg

 

Nous nous appuierons pour notre présentation essentiellement sur le rapport de Sandrine GARNIER présenté au GART en 2009 : « Besoins de déplacement liés au vieillissement » et sur le n°194 de «Fnaut Infos» de mai 2011 reflétant les positions de la Fédération Nationale des Usagers des Transports et qui sera distribué.

 

Si vous souhaitez être des nôtres le:

 

Jeudi 13 octobre à partir de 19h

Restaurant associatif « Interlude »

106 bvd des Belges à Nantes

 

Il vous suffit de vous inscrire obligatoirement par courrier électronique auprès de lugadet-stemler@orange.fr qui vous adressera une confirmation.

Attention les places proposées sont contingentées et réservées aux premiers inscrits. Invitation signifie, bien entendu, que les frais du repas seront pris en charge par l’ANDE.

 

Le menu est un peu chauvin mais devrait plaire à tout le monde : coquille St Jacques sauce nantaise, sandre au beurre blanc, salade au Curé nantais, gâteau nantais

 

En comptant sur la présence de quelques lecteurs du blog de la FNAUT Pays de la Loire intéressés par les transports, les problèmes du troisième âge, la gastronomie ou les trois à la fois.


Le Président de l’ANDE

J B LUGADET

 

Bon appetit !


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans ANDE et Collectif Transport de Nantes
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 08:00

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

La FNAUT n'est pas experte en prédiction "astrologique" mais en ce qui concerne le prochain changement des horaires SNCF du 12 décembre, il ne fallait pas être devin pour se douter que ça "coincerait" pour les usagers.

 

Les réactions n'ont pas tardé et les articles dans la presse indiquent que les problèmes ne sont pas uniques mais multiples... Notre association, qui défend le principe du cadencement, ne peut que constater l'accumulation des remarques d’usagers constatant une dégradation annoncée de leurs futures conditions de transport.

Nous transmettons régulièrement les requêtes que nous recevons à la Région des Pays de la Loire pour informations... Et nous allons la solliciter très prochainement pour une demande de rendez-vous...

 

Il va de soi que la nouvelle grille horaire n'a pas été présentée aux associations d'usagers... Il fut un temps (pas si éloigné que cela) ou la SNCF et la Région nous informaient des horaires de changement de service avant publication...

 

Les futurs horaires sont déjà sur la toile pour consultation avec un avant goût de "troptardonchangerien" et de "c'estcommeçaetpasautrement" qui place l'usager devant un choix cornellien : Faut-il s'adapter et changer de train ou (re)prendre sa voiture ? Même s'il faut reconnaître que les horaires prévus sont susceptibles de créer des  opportunités pour de nouveaux usagers la FNAUT ne peut laisser en l’état cette situation.

 

Alors que la Région vient d'accueillir les Etats généraux du transport ferroviaire régional le mercredi 28 septembre 2011 à Nantes, cette nouvelle grille horaire risque d'avoir des répercutions négatives sur les usagers quotidiens du train et de plomber les ambitions des régions dans leur démarche volontariste...

 

La FNAUT publie le contenu d'un courrier de protestation adressé au président du Conseil Régional à la fin du mois d'août et resté sans réponse depuis lors.

 

 P1090946

En gare de Nantes , été 2011

 

Le 31/08/2011

 

    "Monsieur le président,

 

La réorganisation des circulations des trains engagée par Réseau Ferré de France au plan national va impacter 85 % des trains circulant en France dès décembre 2011. J’ai pris connaissance des nouveaux horaires projetés sur la ligne Angers - Nantes pour 2011-2012, en avant première sur le site TER Pays de La Loire : le moindre que l’on puisse dire c’est que tous les usagers ne seront pas logés à la même enseigne !

 

Je travaille à Nantes (centre ville) et je prends le train quotidiennement à Champtocé sur Loire (49), en abonnement annuel, pour me rendre sur mon lieu de travail. Je ne vois aucune amélioration de la desserte de cette gare (ou des gares avoisinantes, Ingrandes notamment).

Au contraire, les horaires sont avancés au départ de Nantes, ce qui est problématique vis à vis de l'employeur car il faudra partir plus tôt (le seul train du soir est avancé de trois minutes à 17h38, soit rapporté au mois une heure de moins de travail effectué et sur une année plus d’une journée de travail) pour une arrivée à Champtocé à un horaire identique (le temps de garage à Ancenis pour laisser filer les TGV passera de 7 à 10 minutes). Le train de 16h36 au départ de Nantes (desservant toutes les gares de Nantes à Ingrandes) est lui purement et simplement supprimé.

DOC-REGION-SEPT2011471.jpg

"Fidèle à ses engagements et à l'écoute de ses usagers... " C'est écrit dans le texte...

 

Au même moment, une campagne de communication de la Région avance comme slogan « La Région avance dans votre sens ! Plus 15 trains et plus 100 arrêts ». Voilà qui ne trouve pas d’écho chez les usagers, nombreux, des gares situées entre Ancenis et Angers. Cela sonne comme de la publicité mensongère.

En réalité, seule la desserte des gares entre Nantes et Ancenis est améliorée. Curieux souci d'équilibrer le service ou de favoriser l’utilisation d’un moyen de transport plus écologique pour les usagers – travailleurs et étudiants notamment - ne pouvant pas s’installer plus près de Nantes ! Autant supprimer la desserte des gares après Ancenis (c'est peut-être le but in fine...) !

 

Il y a quelque temps une pétition des usagers de cette ligne avait été signée pour demander un arrêt supplémentaire du train de 18h39 en partance de Nantes pour qu’il desserve au moins la gare d’Ingrandes (et par conséquent toute la zone alentour : Le Fresne, Champtocé, Saint-Germain des prés, Montjean,…), ce qui aurait eu l’avantage de permettre aux usagers d’avoir le choix entre deux horaires le soir pour rentrer chez eux (17h41 et 18h39). Non seulement cette demande n’est pas satisfaite mais en plus un train est supprimé (16h36). Il y a de quoi être révolté.

 

J’espère que les élus de la Région feront en sorte que ce projet soit revu en prenant en compte les intérêts des nombreux usagers des gares situées entre Ancenis et Angers et travaillant ou étudiant à Nantes.

 

Je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.

M... X Y"


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Cadencement et horaires 2012
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 08:30

 

800px-Logo_AMVS.jpg

 

A l'attention de l'Etat Français et de la SNCF

 

La SNCF et l'ETAT suppriment à partir du 11 décembre 2011, 4 allers-retours reliant le territoire du Val de Sambre à la Capitale. Cette ligne corail-intercités relie notamment les villes de Maubeuge et d'Aulnoye-Aymeries à Paris.

 

Pour le territoire du Val de Sambre cette décision sonne comme l'abandon de l'Etat en matière de transport public... Et les exemples sont nombreux :


+  La RN2 un dossier vieux comme Hérode... toujours pas abouti...

+  La Sambre toujours fermée à la navigation... après l'écroulement d'un Pont à Vadencourt

+  Notre arrondissement est seul de France (avec une population de 230 000 habitants) qui ne bénéficie ni d'autoroute ni d'aéroport...

 

b logo-sncf

 

A l'heure du développement durable, il est impératif de maintenir l'offre de transport ferroviaire voire de l'améliorer en terme de desserte, d'accessibilité et de qualité.

 

Rappelons que le taux de chômage le plus élevé de France est malheureusement celui de l'arrondissement de Sambre Avesnois (17,1%), et que l'accès aux transports est un des leviers contre le chômage.

 

Merci de signer cette pétition. Une manifestation est prévue le 15 octobre à 10h00 en gare d'Aulnoye Aymeries, venez nombreux !

 

Voir le site suivant pour en savoir plus !

 pas de train

 

Signez la pétition !

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Il faut sauver ... Agir avec la FNAUT
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 08:00

ande-1.jpg

 

Un livre rare !

 

C’est entendu à la FNAUT on est des ringards qui restent attachés aux formes archaïques de la mobilité et aux services qui s’y rattachent. Ainsi souvent dans « FNAUT Infos » on a droit à la rubrique « C’était mieux au temps du Chaix » « Halte à la disparition des horaires papier » « Donnez nous des fiches horaires faciles à lire » « Remettez les affiches arrivée-départ dans les gares comme dans les pays arriérés :Suisse, Allemagne, Pologne » etc…

 

Il s’agit cette fois de parler du Guide horaires (avec s) de la TAN qui à Nantes était jusqu’en septembre 2010 disponible (contre 3 euros) dans les points de vente agréés, dans les espaces mobilité que l’on sait désormais réduit à deux (Commerce,Pirmil).

 

  NV-GUIDE-TAN-image.JPG

le Guide complet des horaires TAN : une commercialisation tirée par les cheveux

 

A la recherche du guide horaire de la TAN...

 

Le bouquin existe encore : voir ci-dessous ! Mieux conçu que dans les éditions précédentes car les horaires sont discriminés par lignes et non selon la division FNAUT incompatible jours roses-jours jaunes-jours verts-jours bleus (on ne vous donne pas les codes).

 

Mais le livre est rare et ne peut à la grande surprise de ses fans il ne peut s’acquérir qu’au siège social de la SEMITAN (toujours contre trois euros).

Pas même à l’espace mobilité de la place Commerce selon nos espions. Dépêchez vous de vous le procurer : au train où vont les choses il devrait finir dans une vente chez Christie’s ou à l’Espace Drouot.

 

2005-nantes-tram-tan-v.jpg

Trève de plaisanterie on peut s’interroger ici sur le modèle économique de cette édition, penser que l’on a probablement affaire à un dernier soubresaut et que le guide 2012-2013 est sérieusement menacé.

 

En regrettant toutefois de voir disparaître ce service qui permettait d’organiser à l’avance des voyages «complexes » plus vite que sur son ordinateur.

 

Bien entendu la FNAUT suit les évolutions de l’information horaire sur les nouveaux supports (internet, portables) et communiquera de plus en plus sur ses observations et propositions en la matière. Elle n’en continuera pas moins de dire que l’on enterre un peu trop tôt Gutenberg…

 

 

J B LUGADET (Association nantaise déplacements environnement)

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans ANDE et Collectif Transport de Nantes
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 09:30

 

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

Suite à la réaction de l'AVUC évoquant les risques de la "virgule" pour la desserte TER, la FNAUT communique...

 

 

Communiqué de Presse

 

 

Non les usagers ne sont pas inquiets par la "virgule"...

 

Car le mot usager se décline au pluriel. Cette virgule sera utile aux usagers du Maine et Loire, de la Mayenne, du sud Sarthe, de la Bretagne et d’autres qui disposent de conditions de transport peu attrayantes voir qui n'en ont pas du tout...

Cette virgule c'est aussi l'idée des usagers et en particulier de la FNAUT (Association Régionale des Usagers des Transports) qui a porté ce dossier depuis 1999 pour améliorer de dossier TGV Ouest dans l'intérêt du transport régional...


Car la virgule est une opportunité à saisir et il faut féliciter les élus et RFF d’avoir repris l’idée de cet aménagement de 3,6 km de long. C’est aussi un investissement financièrement modeste mais très efficace pour répondre à des besoins inter-régionaux difficilement satisfaits par des cars lents et inconfortables.

 

EP VIRGULE tgv

 

Ce qui intéresse les usagers en priorité :


c’est de circuler en train entre Nantes et Laval, Rennes et Angers par exemple ; c’est de voyager à moins cher et avec un temps de parcours décent (plus d’1 heure de gagner sur le temps de parcours Laval / Nantes ou Angers / Rennes).

Passer par Le Mans n’est pas concurrentiel face à l’offre routière car l’usager paye des kilomètres en trop ce qui se traduit par un coût supplémentaire, sans parler du temps et la saturation des quais de la gare du Mans qui seraient mieux utilisés pour une desserte périurbaine sur son étoile ferroviaire.

Et pour les usagers le matériel est une question secondaire, le temps de parcours avec la virgule en TER entre Laval et Angers sera toujours plus court (44 minutes) que de passer par Le Mans (meilleur temps 1H31) (cf : site de RFF).

 P1010635

 

Il faut améliorer l’offre TER sur tous les axes.

 

Cette virgule est un véritable cheval de Troie dans la stratégie TGV de la SNCF puisque pour la première fois des TER circuleront sur les 40 km de LGV entre Laval et Sablé. C’est aussi une grande première dans le domaine du transport. La SNCF qui s’oppose à l’accès aux TGV en Pays de la Loire pour les abonnés régionaux même lorsqu’il n’y a plus de TER ne peut pas s’y opposer car la LGV sera du domaine de RFF. Des usagers qui prennent le car sur des relations qui n’existaient plus en ferroviaire, vont bénéficier de cet aménagement !

La FNAUT, parce qu’elle est aussi une association de consommateurs, revendique la défense des usagers, de leurs conditions de transport et surtout de leur moyen financier.

 

P1020600

 

 Il ne faut pas se contenter d’une situation où certains usagers seraient mieux traités que d’autres mais travailler à l’obtention de moyens supplémentaires pour le rail en étendant le versement transport des entreprises à l’ensemble du territoire.

La virgule ne se fait pas au dépens des autres lignes, elle se fait en complément du TGV Ouest dans le cadre du réseau ferré régional et national.

Pour obtenir des moyens supplémentaires il faut limiter les dépenses routières et aéroportuaires et introduire une fiscalité écologique.

L’argent public disponible pour le rail dépend de la volonté politique des décideurs.

 

La virgule ne privera pas la Sarthe de dessertes supplémentaires. Elle fera gagner du temps et permettra de concurrencer la route sur des dessertes où le rail est absent depuis trop longtemps. Qui pourrait critiquer cela ?

 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans TGV Bretagne et Pays de la loire
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 08:00

images

La Région finance encore les routes en Mayenne puisque 2,9 millions vont alimenter les finances départementales pour payer les routes mayennaises.

C'est la suite logique de la signature du protocolele 6 juin 2006 entre la Région et le département de la Mayenne pour  un montant de 136,3 millions d'Euros pour la période 2008 / 2013 !


P1080928

Un très prochain ruban bleu à 2 x 2 voies pour 9000 véhicules / jour 5avant la déviation de la Baconnière.

En Mayenne c'est le grand luxe !


L'enveloppe allouée par la Région au désenclavement routier de la Mayenne n'est pas négligeable et elle n'est pas prête de se tarir car le financement se poursuivra jusqu'en 2018 !


Un véritable train de sénateur ! Ce qui n'est pas pour déplaire à Jean Arthuis, le Président du Conseil Général de la Mayenne, qui n'a de cesse de se plaindre de l'absence des finances régionales liées aux TER ... du fait de l'absence d'un réseau ferré...Alors que ce même président réclame à RFF le déclassement des voies ferrées de son département pour faire des pistes vertes pour les chevaux...

Le projet de rocade sud à Château Gontier sur la voie ferrée Sablé / châteaubriant c'est lui, le rachat en toute illégalité de Laval / Mayenne  c'est encore lui...l   

 w Ch G 25012010 Rail et PELETEUSE354

La voie ferrée de Château-Gontier vit ses derniers instants avec le soutient financier de la Région ou sa complicité...

 

L'enveloppe allouée par la Région au désenclavement routier, de la Mayenne,  s'élève à 2,9 millions cette année.

 

Sur ce montant  2 035 000 €  vont à la réalisation de la dernière tranche de la déviation de La Baconnière, dite de " l'échangeur de Chailland ",

et 865 000 €  à des études et acquisitions pour les contournements de Cossé-le-Vivien, Meslay-du-Maine, Ernée, Evron-Châtres La Forêt et Château-Gontier nord-ouest.

  P1060297.JPG

La région finance les routes... en Mayenne

 

Des projets routiers...  dont le coût total de certaines réalisations est bien souvent supérieur au financemant du retour du train sur Laval / Mayenne !

L'exemple de la déviation de la Baconnière qui pour satisfaire les 9000 véhicules/ jour, est longue de 7km en 2 x 2 voies et est construite en 2 étapes pour un montant total de 42,6 millions d'€ ( 1ère phase : 32,6 millions d'€, la deuxième phase estimée à 10 millions d'€... ). Son coût annoncé dépasse celle de la reconstruction des 20km de voies ferrées entre La Chapelle Anthenaise et Mayenne .....

 

P1080918.JPG La 2ème phase de la déviation de la Baconnière dit « échangeur de Chailland » consistera à réaménager l’échangeur existant...

pour les 9000 véhicules / jours

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Politique régionale des transports
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques