Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 08:07

  imageort.gifimages

 

 

Le colloque annuel de l'Observatoire Régional des Transports aura pour thème :

 


Approche de la mobilité en Europe

 

Cadrage communautaire et programmes de coopération,

 

stratégies et expériences locales

 

 

le jeudi 31 mai 2012 à partir de 14 h

 

au Conseil Général de Loire-Atlantique - 2 quai de Versailles - Nantes

 

 

P10806762006_gare_coueron_v2.jpg

 

 

Programme 

 

14 h 00 : Café d'accueil

 

14 h 15 : Ouverture en présence du Vice-président du Conseil Général de Loire-Atlantique Délégué aux Mobilités et Philippe DENIS, Président de l'ORT

 

14 h 20 : La politique européenne des Transports : bilan et perspectives par Jean-Philippe PEUZIAT, Conseiller Transportsà l'Espace Interrégional Européen – Représentation de la Région des Pays de la Loire à Bruxelles

 

14 h 50 : Intégrer les services et les réseaux pour un transport durable, exemples européens par Sylvain HAON, Secrétaire Général de POLIS (Bruxelles)

 

15 h 30 : Aperçus sur les politiques locales de transport urbain en Allemagne Fédérale par Pierre-Henri EMANGARD, Directeur du pôle transports et déplacements du CNFPT de La Rochelle – Maître de conférences associé en géographie à l'Université du Havre


P1000571.JPG

Pierre-Henri EMANGARD lors d'une conférence à Planète en Fête à Commer en Mayenne en juillet 2007

 

16 h 10 : Mobilité cyclable et Zones Trafic Limité en Italie : Quelques réflexions sur les expériences de Ferrare et Milan par Alberto CROCE, Ingénieur des transports, Consultant indépendant

 

16 h 40 : Projet européen INTERREG : retours d'expérience sur deux projets en Pays de la Loire par Aurélie GINGUÉNÉ, Chargée de programme information multimodale à la Région des Pays de la Loire

 

17 h 05 : Conclusions Avec le témoignage de Jean-François RETIERE, Vice-Président de Nantes Métropole, qui apportera son éclairage local sur les expériences présentées.

 

Animation par Gilles MÉRIODEAU - ADEME

 

 

Accès en tramway depuis la gare SNCF (Nord) :
Ligne 1 direction François Mitterrand Descendre arrêt Commerce
Rejoindre ligne 2 arrêt Commerce direction Orvault Grand Val
Descendre arrêt 50 otages
Rejoindre le quai de Versailles à pied

 

2006_destineo_logo_w.jpg

Pour faciliter vos déplacements
à Nantes : www.tan.fr
dans la région : www.destineo.fr

 

 

Pour s'inscrire adresse postale :

 ORT Pays de la Loire
DREAL
34 place Viarme
BP 32205
44022 NANTES Cedex 1


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Les brèves de la FNAUT (l'actualité)
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 10:00

2006_coueron_bus_91.jpg

 

Arrêt "les roses",  rue Lamartine à Nantes en sursis pour quelques mois encore ?

 

On a enfin compris pourquoi la TAN prévoyait de supprimer l'arrêt "Les Roses" de la ligne 56 lors de sa transformation en ligne chronobus C3 à l'automne 2012.

 

Ce doit être pour pouvoir stationner la voiture de fonction du 1er ministre devant son domicile !

 

 

2012-05-19-15.23.51.jpg

Non respect du code de la route,  déjà une entorse au code de bonne conduite !

 

Photographie réalisée le 19 mai 2012 vers 15h.

 

Christophe Mauras (usager du 56)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Jouez avec la FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 12:00

image002

 

En vélo sur la promenade des Anglais

 

La 20e édition du congrès du Club des villes et territoires cyclables va prendre une dimention internationale : le rendez-vous de tous les réseaux de collectivités cyclables dans le monde va se réunir à Nice du mercredi 29 au vendredi 31 mai 2013.

 

Cette année l'organisateur est la communauté urbaine de Nice-Côte d’Azur et le Club des villes et territoires  cyclables :  "of course"!

 

  Plus d'infos sur le site : www.villes-cyclables.org

 

P1100391.JPG 


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 09:00

Alors que l'actualité c'est focalisée sur Nantes et la nomination de Jean Marc Ayrault au poste de Premier Ministre, l'annonce par FNE Pays de la Loire de débattre sur la biodiversité dans le cadre des législatives avec les candidats est une initiative intéressante car elle va mettre en lumière un peu plus le projet dépassé d'aéroport de  Notre Dame des Landes...

 

Une manière d'enfoncer le clou un peu plus et de battre en brèche un argumentaire pro aéroport qui le qualifie d¹investissement «durable» ce que la FNAUT n'a pas empêché de qualifier dans son dernier communiqué de Presse d"¹ignorance ou de tromperie pure et simple".

 

 

Logo-FNE-web-little.jpg

 

La biodiversité au cœur du troisième débat

 

Les associations membres de France Nature Environnement, organisent trois débats régionaux dans le cadre des élections législatives et en lien avec les trois chantiers prioritaires définis dans « l’appel des 3000 », le cahier de proposition élaboré par France Nature Environnement à l’occasion de l’élection présidentielle.

 

Ces élections seront l’occasion, pour les 3000 associations fédérées au sein de FNE, de lancer, dès maintenant, la nécessaire "territorialisation" de la transition écologique.

 

Le 23 mai prochain, FNE Pays de la Loire va proposer un débat consacré au thème de la biodiversité et à la nécessité de concilier préservation de l’environnement et développement économique.

 

Bruno Genty, président de FNE précise : « L’enjeu de ces différents débats proposés par le mouvement FNE est double. D’une part, il s’agit de permettre aux électeurs de faire leur choix en fonction de la dimension écologique des projets portés par les différents candidats. D’autre part, il s’agit de lancer, dès maintenant, la territorialisation de la future conférence environnementale souhaitée par le nouveau Président de la République. Je parle de cette déclinaison territoriale qui a fait défaut au Grenelle de l’environnement et qui a contribué à freiner le processus.»

 

 

 Extrait du Communiqué de presse

du 15 Mai 2012

 

 

 

Télécharger ce communiqué en format PDF.

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNE - Communiqué de Presse
commenter cet article
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 08:00

 

nv logo fnaut

 

 

La déclaration d’utilité publique de février 2008 autorisant la construction de l’aéroport du grand ouest à Notre-Dame-des-Landes a fait l’objet, de la part des opposants au projet, d’un recours en Conseil d’Etat.


Ce recours dérogeant à un usage du Conseil d’Etat, pour un projet de cette importance, a été jugé par la 6ème sous-section du contentieux et non par l’assemblée générale.


bienvenueWelcome.jpg

La Cour Européenne des Droits de l’Homme a été saisi du dossier de ND des Landes


La 6ème sous-section a rejeté ce recours sans argument juridique valable. De ce fait, l’arrêt rendu fait l’objet d’une plainte à la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour procès inéquitable (article 6 de la convention), plainte qui a été déclarée recevable par la Cour.


Actuellement plusieurs recours demandant l’annulation du décret de décembre 2010 désignant la société VINCI comme concessionnaire pour la construction et l’exploitation de l’aéroport du grand ouest à Notre-Dame-des-Landes sont en instruction au Conseil d’Etat.


Pour que ces recours soient traités équitablement par le Conseil d’Etat, il serait très souhaitable que ce dossier soit jugé en Assemblée du Contentieux.


P1100696La justice Administrative (Conseil d'Etat) a été saisi de nombreux dossiers de contentieux sur l'Aéroport (ici le T.A. de Nantes)

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 09:00

 

  logofnaut2012

 

 

Les arguments de la FNAUT contre la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

 

 

1 - Si le déplacement de l’aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes répond à un impératif de sécurité, comme l’affirme les élus locaux promoteurs du projet, on ne comprend pas pourquoi la Direction Générale de l¹Aviation Civile n¹est pas intervenue plus tôt pour assurer la sécurité. Un collectif de pilotes de lignes a d¹ailleurs nié tout problème de sécurité à Nantes, aéroport tout aussi sûr que beaucoup d'autres aéroports proches d'une grande ville.
 

P1100692 

2 - Pour réduire les nuisances aériennes subies par les Nantais, il est possible d'améliorer les procédures d'approche, de réorienter la piste de Nantes-Atlantique de l¹axe nord-sud sur un axe est-ouest, ce qui coûterait dix fois moins cher que la construction d¹un nouvel aéroport et éviterait de sacrifier un poumon vert de l¹agglomération nantaise.


3 - Les élus locaux croient que Notre-Dame-des-Landes permettrait de mettre en place des vols internationaux et d¹assurer ainsi le développement économique du Grand Ouest. C¹est une illusion : même à Lyon-Saint-Exupéry, aéroport qui dispose d¹une zone d¹achalandise bien plus importante, il est difficile de pérenniser des vols vers la seule destination de New-York. Curieusement, cet argument n'est d'ailleurs plus mis en avant par les élus, qui préfèrent maintenant parler du bruit et de la sécurité.


Fresque 2006 06 25 07
4 - La volonté de construire le nouvel aéroport est contradictoire avec la prochaine mise en service de la ligne à grande vitesse Bretagne qui facilitera l¹accès des habitants du Grand Ouest à l¹aéroport de Roissy qui offre toute une panoplie de vols internationaux, et celle de l'interconnexion Sud qui facilitera l'accès à l'aéroport d'Orly.


5 - Le nouvel aéroport serait surdimensionné et sa construction ruineuse – près de 600 millions d¹euros sans compter les accès routiers et ferroviaires - pour un résultat économique démontré uniquement par des slogans : il y a manifestement mieux à faire aujourd’hui de l¹argent public et privé disponible !!!

 

Une étude réalisée en 2011 par un bureau hollandais, financée par "les élus doutant du projet", comparant différentes solutions pour desservir Nantes, préconise l'amélioration de l'aéroport existant et remet fondamentalement en cause l'étude ancienne qui justifiait Notre-Dame-des-Landes. Ses promoteurs refusent cependant toute confrontation des arguments et des scénarios.

 

P1060782

Vue aérienne de Nantes Atlantique


6 - Pour la Fnaut, il serait plus prioritaire et plus écologique de pousser au transfert sur le rail des trafics aériens courte distance (Nantes-Paris et Nantes-Bordeaux) ou moyenne distance (Lyon, Lille, Strasbourg,...). Pour la voie ferrée Nantes-La Rochelle-Bordeaux, les collectivités qui se sont engagées à financer Notre-Dame-des-Landes (Etat, Région, Départements) sont aussi celles qui rechignent à réunir les financements nécessaires pour réduire de près d'une heure le trajet (4 h 15 actuellement contre 3 h 45 il y a vingt ans) entre ces métropoles atlantiques, dans une zone en fort développement.

 

7 - Indépendamment de la destruction d¹un territoire agricole précieux et du risque de gâchis financier, la construction du nouvel aéroport ne peut qu’encourager, du moins tant que le kérosène restera d¹un prix abordable, le développement du transport aérien dont les effets sur le réchauffement climatique ne peuvent plus être occultés (la contribution affichée de l’avion à l’effet de serre est d’ailleurs sous-estimée d’un facteur 2 car on oublie généralement l’émission de vapeur d’eau en haute altitude, qui se traduit par la création des traînées de condensation et des cirrus, voir une note publiée par l’Institut Français de l’Environnement en novembre 2004).

 

Dans ces conditions, qualifier l¹aéroport d¹investissement «durable» relève de l¹ignorance ou de la tromperie pure et simple.


c313.gif


Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans 2012 : une année électorale
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 08:00

nv logo fnaut

 

 

Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : un moratoire ne suffit pas !

 

 

Paris le 14 mai 2012

 

 

La FNAUT interpelle le Président élu et dénonce l’obstination des promoteurs du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.


Les opposants à la construction de cet aéroport viennent d’obtenir un premier succès : la suspension des expulsions des propriétaires et exploitants agricoles présents sur les terres concernées par le projet. Ce moratoire constitue une décision positive mais ne suffit pas.

 

La FNAUT comme d’autres associations nationales, s’est opposée de longue date à ce projet d¹aéroport. Elle estime que ce moratoire doit traduire un souci d’écoute véritable et déboucher sur un abandon pur et simple de ce projet ruineux, nuisible, dont l’utilité n’a jamais été démontrée de manière sérieuse (cf. annexe  ici).

 

Ainsi le nouvel aéroport comporterait deux pistes. Or l’aéroport de Genève (plus de 13 millions de passagers en 2011) ne dispose, comme l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique (moins de 3,5 millions de passagers en 2011), que d’une seule piste !

 

La décision qui sera finalement prise par le Président élu sera un test de sa volonté de mettre en oeuvre une politique écologique et économique des transports.


La FNAUT rappelle qu’un troisième aéroport parisien, autre ineptie économique et écologique, a été longtemps considéré comme « inéluctable », mais est devenu brutalement « inopportun » en 2002, au lendemain d’une autre élection présidentielle. Il n’en est résulté aucune catastrophe.

 

 

Contact presse :

+ Régis Bergounhou, secrétaire général de la FNAUT :  06 82 55 54 91

+ Jean Lenoir, vice-président : 01 48 73 84 81

+ Jean Sivardière, président : 04 76 75 23 31

 

P1100691autocollant non ndlP1100694

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans 2012 : une année électorale
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 08:00

Place-au-v--lo.jpgIMGP2517.JPGPlace-au-v--lo.jpg

Il ne faut pas dépasser la ligne blanche...

 

Nantes : le syndrome de Strasbourg

 

Le Samedi 12 mai a été une belle journée pour les partisans des modes de locomotion doux à Nantes.

 

Pour la sixième fois consécutive l’association « Place au Vélo » a re matérialisé la bande cyclable non prévue officiellement lors de l’aménagement de la rue de Strasbourg. Une trentaine de militants déterminés et bien équipés se sont joints à cette action bien encadrée par la police qui a facilité les opérations de peinture.


2012 05 12 Denoyer

Les militants du vélo et des TC étaient venus faire le "coup de peinture" sur le bitume

 

Alors que Nantes Métropole aménage en faveur des cyclistes les carrefours, développe les double-sens cyclable, crée des abris vélos les défenseurs de la bicyclette ne comprennent pas les réticences officielles dans l’aménagement de cette rue centrale qui il y a quelques mois était (avant sa remise à double sens) une épouvantable pénétrante routière. D’autant plus que les automobilistes respectent généralement la piste dégagée par « Place au Vélo »…

 

2012 05 12 non aux pistes d'aéroport

Tout en faisant cause commune avec d'autres projets très actuels

 

Parions que la prochaine fois ce seront les techniciens de la communauté urbaine qui matérialiseront cet aménagement nécessaire.

 

Alors que désormais les regards se tournent vers les communes périphériques qui doivent aussi faire place au vélo..

 

IMGP2521

Pour "livrer" une piste cyclable toute neuve : attention peinture fraîche !

 

Des militants de la FNAUT et de l’Association Nantaise Déplacements Environnement ont soutenu par leur présence ou leur coup de main cette action pour une ville plus agréable à tous

 

 

 

Et ceci en toute sécurité car la police a bien encadré la manifestation en empêchant complètement les voitures de passer. La peinture a bien séché.

La presse a bien couvert médiatiquement ce "happening" cycliste...

 

IMGP2516

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 10:00

http://www.angers.fr/uploads/pics/velo.jpg

 

Entre la fin de l'élection présidentielle et le début officiel de la campagne des législatives, une occasion de se détendre à Angers le 12 mai, Place du Ralliement.

 

Ce sera la 2 ème fête du vélo et elle se déroulera de 10h à 18h.

 

Le programme est visible ici  .

 

La ville d'Angers a trouvé un partenaire engagé dans la pratique et la défense du vélo urbain car l'association locale, adhérente de la FUBICY, Place au vélo milite depuis 1996 pour un partage de la voirie plus favorable au vélo et également aux piétons.

 

L’association, force de proposition envers les collectivités de l’agglomération, souhaite limiter les excès de l’automobile et promouvoir une réelle intermodalité des moyens de déplacement... voir .

 

 

P1070907

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 08:00

 

nv logo fnaut

 

Communiqué de Presse

jeudi 10 mai 2012

 

 

 

Grève du lundi à la SNCF, la FNAUT Pays de la Loire réclame la fin de l’état de grâce...

 

 

L’état de grâce est passé… Il est temps que les différents acteurs de la grève reconductible du lundi à la SNCF cessent leur « mascarade »…

 

Il est temps que chacun prennent ses responsabilités :

+  L’Etat qui a depuis trop longtemps laissé se dégrader la situation du ferroviaire en France.


+ Les autorités de tutelle doivent arrêter de faire la politique de l’autruche alors que les syndicats mettent en avant un risque de pénurie de mécaniciens faute d’une politique d’embauche et de formation conséquente dans l’entreprise ferroviaire.


+ La SNCF doit cesser d’ignorer que depuis maintenant sept lundis les usagers subissent des préjudices financiers, des désorganisations dans leur vie quotidienne et des contraintes supplémentaires qu’ils encaissent « sans broncher ».


+ Les syndicats Sud et CGT doivent cesser d’utiliser la grève, avec comme conséquence la suppression des trains, comme moyen de pression sur la direction de la SNCF pour faire avancer leurs revendications si justes soient-elles.

 

La FNAUT dénonce cette situation qui n’a que trop duré…


Qu’attendent les protagonistes ? Le pourrissement de la situation ? Que les « grandes vacances » arrivent ?

Alors que cette grève est annoncée pour durer jusqu’en 2013, la FNAUT réclame qu’un médiateur soit nommé de toute urgence et que dans l’attente de sa mise en place et qu’un vrai dialogue s’instaure, les syndicats renoncent à poursuivre la grève qui est contre-productive.

Il est plus que temps qu’un dialogue constructif se mette en place au sein de la SNCF entre les partenaires sociaux (Direction, syndicats), les représentants des associations d’usagers et de consommateurs et les autorités organisatrices des transports concernées (la Région).

 

Le changement dans le déroulement des grèves : c’est maintenant !


La FNAUT ne remet en cause d’aucune façon le droit de grève mais elle ne peut rester « sourde » plus longtemps devant les légitimes réclamations des usagers qui sont les premiers pénalisés.

La SNCF ne peut continuer indéfiniment comme si rien ne se passait car cette grève donne une image déplorable « du chemin de fer à la française ».

 

Les moyens humains d’abord plutôt que les carences après …

 

La situation que dénoncent les syndicats est préoccupante pour la FNAUT. Comment la SNCF va-t-elle faire face pour répondre d’une part à l’évolution démographique au sein de l’entreprise ferroviaire (nombreux départs en retraites de mécaniciens) et d’autre part à l’augmentation future des circulations TER liée au cadencement si elle maintient la situation des embauches à un niveau insuffisant pour faire face à la situation future.

Va-t-on connaître de nouveau un épisode de carence dans le transport TER ? Après la carence du matériel TER par manque d’investissement dans des « autorails » neufs que la Région a connu il y a quelques années, serait-ce au tour des « roulants » ?

 

La FNAUT réclame des compensations pour les usagers


La FNAUT réclame des indemnités pour service non rendu aux usagers dans le cadre de leur abonnement. Cette mesure a été adoptée en région Centre ou les abonnés ont droit à une remise sur leur abonnement d'avril de 30% accordé par la SNCF suite à l’intervention de la Région, pour carence de l'entretien du matériel et manque de personnel.

La grève du lundi perturbe l'entretien du matériel et désorganise le personnel qui n'est jamais à son poste le lendemain. De même qu’un certain nombre de trains circulent à vide entre le dimanche soir et le mardi matin.

 

Pour suivre l’évolution de la situation la FNAUT demande l’application de la loi qui stipule également qu’une information complète doit être affichée dans les gares afin que les voyageurs puissent avoir les données du conflit et que les points de désaccord soient listés pour que les usagers puissent « apprécier » en toute connaissance de cause.

 

Pour la FNAUT

F. EYMON

 

 

 

 

FNAUT Pays de la Loire : Association Régionale des Usagers des Transports

Contact: F. Eymon : 02 43 53 15 54 /  Aymeric Gillaizeau :                                 / J.B Lugadet : 06 20 54 10 57

Courriel : fnautpl@gmail.com

Siège social : Maison des Associations 8 rue d’Auvours 44000 NANTES

Site : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/

 

  butoirgarelaval1105.jpg

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Grèves et commentaires
commenter cet article

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques