Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 09:00

  Logo-FNE-web-little.jpg

 

Communiqué de presse

Vendredi 7 Janvier 2013


Pour 2013, FNE vous offre un bon bol d’air !


42.000 morts prématurés par an du fait de l’exposition aux particules, soit 10 fois plus que les accidents de la route, et entre 20 et 30 milliards d’euros de coût sanitaire selon une étude récente du Ministère de l’Ecologie…ce sont les chiffres de la pollution atmosphérique aujourd’hui en France !


La France, qui ne respecte pas les seuils de rejets fixés par les textes européens est en contentieux avec la Commission Européenne[1]. En 2013, ce non respect des exigences européennes risque de coûter entre 10 et 15 millions d’euros d’amende à notre pays et 300.000 euros d’astreinte par jour de retard.


La France doit réagir pour améliorer son air !

 

Jouons un air Européen…


Janez Potočnik, le commissaire européen à l’environnement, a officiellement fait de 2013 l’ « Année de l’air » au regard des préoccupations croissantes de l’UE en la matière, cependant que les Etats membres peinent déjà à mettre en œuvre les règles existantes !


La Commission européenne a lancé fin 2012, une consultation publiquei sur les options de révision de la stratégie pollution de l’air de l’UE. Ceci est la dernière étape d’une vaste consultation sur cette révision qui devrait intervenir avant la fin de l’année.


2013 est donc une année déterminante pour l’air que nous respirons !

La fédération France Nature Environnement participera à tous les travaux, notamment à travers l’action Breathe Freely[2], et demande des mesures concrètes à la France.

 

ZAPA et PPA pour un nouvel air


L’air, c‘est d’abord un enjeu sanitaire et environnemental, c’est pourquoi FNE, très investie aux niveaux local, national et européen, participe à la consultation et suivra de très prés les travaux durant toute l’année 2013 pour faire avancer les textes régissant la qualité de notre air et inciter la France à devenir un exemple en la matière. « Il faut que la santé publique soit enfin mise en avant dans les choix à venir des politiques de protection de la qualité de l’air » selon José Cambou, pilote du réseau santé-environnement de France Nature Environnement.


La France a dépassé plus de 35 fois par an, au cours des dernières années, dans certaines zones, les valeurs limites pour les particules fixées par les textes européens. FNE demande à ce que l’Etat français s’engage rapidement sur le sort réservé aux Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air ainsi que la révision de ses Plans de Protection de l’Atmosphère.


Et de manière plus générale, FNE exhorte la France à considérer la qualité de l’air comme un enjeu majeur, tant sanitaire qu’environnemental, avec des implications économiques conséquentes et des liens étroits à nouer avec les problématiques climat et énergie dans les mois à venir !

 

 

[1] La Commission Européenne a adressé dés 2011, un avis motivé aux autorités françaises pour non respect des normes concernant les rejets de particules dans 16 zones et agglomérations.
[2] http://www.facebook.com/events/340469046040479/
 

Télécharger ce communiqué en format PDF.

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNE - Communiqué de Presse
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 09:30

 

Pour le savoir, il faudra suivre la Conférence organisée le Mardi 8 janvier à 20h30, à l'Amphithéâtre du Museum d'Histoire naturelle de Nantes par Marion GUITER, ingénieur d'études.

 

La FNAUT assurera une représentation... Elle est invitée, tout comme l'ANDE à participer à la révision du Plan de Protection de l'Atmosphère (Nantes-St Nazaire).Paradoxalement car la FNAUT s'est vu refusé, tout récemment, par le Prefet de Région, l'agrément donnant à l'association la qualité d'association de "protection de l'Environnement". 

 

 

"Que respirons nous en Pays de la Loire"

Conférence le Mardi 8 janvier à 20h30,  au Museum d'Histoire naturelle de Nantes

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Loire Atlantique
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 09:00

fnaut logo pdl

 

 

Ces cartes montrent les services de transport en commun pendant les fêtes de fin d'année dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants ainsi que celles de moins 100 000 habitants dépendants de conurbations dépassant les 100 000 habitants et les agglomérations trans-frontalières.

 

Voir : le début de l'étude

 


Services fêtes de fin d'année 2012 - 31-12 

Les deux dernières cartes concernant les journées du 31 et du 1er janvier...

 

 

Services fêtes de fin d'année 2012 - 01-13

 

 

La FNAUT ne peut qu'encourager les Autorités Organisatrices de Transports à proposer des services normaux de transports collectifs afin d'assurer la continuité du service public pendant ses veilles de fêtes et ne pas pénaliser les usagers les plus pauvres pour proposer une alternative à l'usage de la voiture aux personnes avinées et favoriser les transports collectifs dans ces occasions festives.
Aymeric GILLAIZEAU

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 08:00

La FNAUT vient de réaliser une enquête sur les services de transport en commun pendant les fêtes de fin d'année. Les usagers ne sont pas tous servis à la même  enseigne...


fnaut logo pdl

 

 

Ces cartes montrent les services de transport en commun pendant les fêtes de fin d'année dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants ainsi que celles de moins 100 000 habitants dépendants de conurbations dépassant les 100 000 habitants et les agglomérations trans-frontalières.



Alors que les messages de prévention de la sécurité routière insistent auprès des conducteurs pour qu'ils consomment modérément de l'alcool pendant les fêtes afin de pouvoir se déplacer en voiture en toute sécurité ou de laisser le volant. Une autre solution préconise plutôt d'utiliser les transports en commun. Cette solution va de pair avec l'incitation faite par les pouvoir publics pour inciter à un changement des habitudes dans les déplacements. Cette tendance est constatée de manière nationale car l'évolution de l'accroissement de l'usage des transports en commun se confirme de plus en plus.
 
Il est donc intéressant et pertinent d'établir un atlas des services offerts pendant la période des fêtes de fin d'année qui sont traditionnellement propices à l'augmentation des déplacements et à la hausse de la consommation d'alcool. Histoire de vérifier si l'on peut prendre le bus aussi...


Globalement de nos jours, les villes mettent en place un service normal pendant cette période.

Services fêtes de fin d'année 2012 - 24-12
Seulement, constat récurrent, certaines villes arrêtent leur service plus tôt, notamment dans le nord, pourtant région reconnue par l'INSEE comme étant une des régions (avec le sud) la plus touchée par la pauvreté.
Une fois de plus, les personnes des catégories les moins aisées sont les victimes de l'arrêt des services publics. La connurbation lilloise représente à elle seule 1,8 million d'habitants, seules Lille et Douai maintenaient un service normal.

Dans les agglomérations de plus de 350 000 habitants, seules Rouen et Strasbourg ont mis en place un service anticipé sur leurs réseaux respectifs de transport en commun même si pour Strasbourg cela ne concernait que le soir du 24 décembre. A noter que Strasbourg faisant partie de l'agglomération transfrontalière Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, le service des transports en commun du réseau de la zone tarifaire de l'Ortenau (TGO), côté allemand, fonctionnait normalement.
On peut cependant constater des améliorations depuis 2010 comme les villes savoyardes qui ont désormais un service normal pendant les fêtes alors qu'elle l'arrêtait auparavant.
Cependant alors qu'Annemasse fait partie de l'agglomération de Genève, la TAC, détenue à 49% par les TPG, devrait fonctionner normalement. On observe la même chose sur les autres villes frontalières alsaciennes où les réseaux urbains allemands ou suisses fonctionnent eux normalement ce qui n'est pas le cas côté français comme Mulhouse et sa région.

Aubagne et son réseau gratuit ne semblait pas en mesure de proposer un service public de transport en commun pendant les jours 2 jours fériés de cette période de fêtes. 

Du bon, du moins bon et du mauvais pour les services du 25 décembre et du 1er janvier
Angers est la seule ville à mettre en place, le 25 décembre et le 1er janvier, un service complet qui ne commence qu'à 13h30. Angers est en plus la seule ville à arrêter son service à 18h30 le 1er janvier …
Montpellier a été meilleur élève. Alors que les bus commençaient leur service aux alentours de 13h00, les tramways avaient pris le leur entre 7h00 et 8h00. Un petit bémol tout de même, on peut déplorer, surtout pour le 1er janvier, une absence de service dans les heures matinales pour les personnes ayant passé la nuit à l'extérieur.
Tours avait son service qui terminait plus tôt les 25 décembre et 1er janvier, bien que cela ne concernait que son service de soirée.
En ce qui concerne Évry, agglomération d'Île de France, il est difficilement acceptable qu'elle soit la seule à arrêter son service plus tôt, encore plus le soir de la Saint-Sylvestre alors que le STIF avait renforcé les départs.

Services fêtes de fin d'année 2012 - 25-12
Il faut citer par contre certaines agglomérations qui ont mis en place pour la nuit de la Saint-Sylvestre un service renforcé. Limoge a fait circuler toute la nuit 2 de ses lignes sur les axes est-ouest et nord-sud. D'autres villes comme Rennes ou Marseille ont retardé leur derniers départs, Rennes a même fait circuler sa ligne de nuit Star de Nuit en plus du service du métro pendant toute la nuit.
Il est par contre regrettable que Nantes n'ait pas trouvé bon de mettre exceptionnellement en service son service de soirée prolongé du week-end et fait circuler sa ligne de nuit, la Luciole, alors même que le service de nuit sur réservation de Saint-Nazaire (Noctambus) fonctionnait normalement. Il en est de même pour Lyon alors que les lignes Pleine Lune avait pourtant circulé en 2011 bien que la nuit du réveillon se trouvait être un vendredi soir.
Pendant cette période festive, il faut noter que Belfort est la seule agglomération dans ce comparatif où le réseau de transport en commun ne circulait pas du tout pendant 2 jours ! C'est à dire aucun service de transport en commun, pendant les journées des 24 et 25 décembre et des 31 au 1er janvier inclus.

 

Enfin, chaque année il est possible de constater qu'un certain nombre de réseaux où le service se retrouve perturbé par des grèves pendant ces périodes et non les jours qui précèdent ou qui suivent … La palme revenant à Caen où il y a quasi systématiquement une grève chaque année … Ce phénomène pourrait être à rapprocher des grèves de fin d'année observée sur certains TER, notamment le réseau du Nord, où on reprochait aux syndicats de poser un préavis de grève afin de pouvoir célébrer les fêtes au lieu d'assurer la continuité du service public.

La FNAUT ne peut qu'encourager les Autorités Organisatrices de Transports à proposer des services normaux de transports collectifs afin d'assurer la continuité du service public pendant ses veilles de fêtes et ne pas pénaliser les usagers les plus pauvres pour proposer une alternative à l'usage de la voiture aux personnes avinées et favoriser les transports collectifs dans ces occasions festives.
A suivre
Aymeric GILLAIZEAU
Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 08:00

Plusieurs personnalités ont publié une tribune dans le journal Libération appellant à l'organisation d'un référendum sur le projet de Notre Dame des Landes...

 

Fresque 2006 06 25 07ndl presse ocean

 

 

Organisons un référendum en 2013 sur ce projet d'aéroport

 

 

La confrontation autour du projet de création de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes échappe de plus en plus au débat argumenté. Ce projet, de plus de trente ans, recueille l'assentiment de la très grande majorité des corps institutionnels et d'une large partie de la société convaincue de la nécessité économique et sociale de cet investissement pour le développement et l'emploi de toute une région.

 

Pour autant, il suscite l'opposition de plus en plus vive de celles et ceux qui parlent au nom des générations futures, qui s'inquiètent du manque de réalisme économique de ce projet, qui veulent préserver les ressources de la terre et sauvegarder un écosystème local de grande importance.

 

Rappelons aussi que ce débat se déroule sur fond de crise des finances publiques. Ce désaccord réel peut à tout moment basculer dans l'irréparable, devenir un abcès de fixation échappant à l'argumentation rigoureuse pour sombrer dans la lutte des signes et des symboles. Le débat démocratique et notre pays n'en sortiraient pas gagnant. Dans une période de mutation et d'incertitudes, les projets structurants nécessitant des budgets publics d'envergure ne peuvent se développer sans un fort consensus de l'ensemble du corps social. Dans une époque d'inflation de messages et d'informations contradictoires, il est impératif de permettre à chaque personne de pouvoir choisir son avenir en connaissance de cause.

 

C'est pourquoi, nous, personnes engagées en faveur de l'écologie et d'une société soutenable, proposons que soit organisé un référendum en 2013. Une année sans élection, précisons-le. Bien conscients que ce projet dépasse les limites d'enjeux locaux, nous appelons à ce que ce référendum puisse concerner l'ensemble de la population de la région Pays-de-la-Loire.

Ce référendum devrait permettre la transparence du débat et la présentation des arguments et des scénarios de toutes les parties prenantes. Chaque habitant pourrait ainsi saisir la globalité des conséquences et des perspectives des différents enjeux.

 

Le vote, quel qu'il soit, aurait alors une légitimité indiscutable permettant de sortir d'une confrontation stérile et de dessiner l'avenir. Newton regrettait que "les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts". Le référendum doit permettre aux habitants de décider après avoir écouté et analysé l'ensemble des arguments pour faire décoller un mouvement démocratique concepteur du futur.

 

 

Par

Isabelle AUTISSIER Présidente du WWF France,

Daniel COHN-BENDIT Coprésident du groupe des Verts au Parlement européen,

Serge GUÉRIN Professeur à l'ESG-Management School,

Corinne LEPAGE Ancienne ministre, députée européenne,

Yann MOULIER-BOUTÀNG Professeur à l'université technologique de Compiègne

et Serge ORRU Fondateur du festival du Vent

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 09:00

 

 

nv logo fnaut

 

 

La FNAUT vous présente ses meilleurs voeux pour la nouvelle année !

 

 

voeux-2013.jpg

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Vie associative
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 09:00

 

A l'exemple du Collectif Mayennais qui va adresser ses voeux aux élus ...

 

voeux-NDDL-Mayenne-2013.png

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 08:00

Alors que l'année 2013 va être placé sous le signe de l'air, des études scientifiques tendent à prouver que les effets de la mauvaise qualité de l'air sont bien réels...

 

http://carfree.free.fr/images/happy-new-air.jpg

 

La pollution de l’air due aux transports a des effets sur la santé estimés entre 7 et 20 milliards d’euros par an.

 

L’OMS a mené à la fin des années 90 une étude pluridisciplinaire pour estimer l’importance des effets de long terme et les coûts sanitaires relatifs à la pollution de l’air, et notamment la part attribuable aux transports (voir). Elle se base sur des études réalisées dans 3 pays (France, Suisse, Autriche) qui combinent économie, épidémiologie et modélisation de la pollution atmosphérique.

 

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Transport et Environnement
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 10:00

L'Association NEXUS adresse une lettre ouverte à la FNAUT au sujet de problématiques sur lesquelles nous avons déjà travaillé...

 

nexus.gif

 

 

Mercredi 2 Janvier 2013

 

Lettre ouverte                                     à                                                  Monsieur Jacques Michaux

Président de la FNAUT PdL

Objet - Réouverture St Hilaire-Paimboeuf,

- Pont ferroviaire Ile-de-Nantes Chantenay,

- Modification de la gare de Nantes,

- Nos divers échanges de vues.

           

 

Monsieur,

 

Le franchissement de la Loire par un pont ferroviaire depuis l'île-de-Nantes vers Chantenay et le maintien d'un nombre de voies ferrées à la pointe Ouest de cette même île prennent véritablement du sens sous condition (entre autres) qu'on puisse y proposer un nombre suffisant de circulations ferroviaires et des itinéraires viables.

De même une réouverture du tronçon Saint Hilaire-Paimboeuf deviendra hypothèse envisageable le jour où nous disposerons d'un axe relativement dense depuis Sainte Pazanne vers Nantes et au-delà. Ce qui serait possible par une diamétralisation des lignes Nord et Sud dans Nantes.

 

Le projet actuel de modification de la gare de Nantes ne favorise en rien à la fois l'afflux de circulations sur l'Ile de Nantes qui argumenterait le projet de pont sur la Loire et une diamétralisation des lignes qui permettrait alors la disponibilité d'un axe relativement dense jusqu'à Sainte Pazanne.

 

Nous considérons que le choix de modification de gare de Nantes pourrait être déterminant pour une avancée naturelle vers les projets cités en début de notre courrier. Il y a en conséquence et à notre avis

une réflexion urgente à mener sur le type de modification à faire en gare de Nantes pour améliorer le trafic ferroviaire non seulement dans la gare, mais dans le département et la région toute entière, voire au-delà. La modification de la gare de Nantes peut de surcroît impacter la desserte de la zone de Nantes-Atlantique et influer positivement des choix très discutables en matière de desserte aérienne.

 

Pour facilité de compréhension, nous vous adressons les documents NEXUS suivants:

+ plan TER/RER 44 et au delà,

+ plan combinaison quais gare centrale (Nantes-Orléans/Malakoff)

 

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de notre considération distinguée.

 

Bernard Fourage                                                                   Annie Le Gal La Salle

Département Études                                                                  Vice-Présidente

Association NEXUS                                                                 Association NEXUS

   06 88 72 01 72 lgvjusquanantes@nexus-asso.fr                                   06 68 09 74 38 terrennesstgilles@nexus-asso.fr

 

 

PJ

+ plan TER/RER 44 et au delà,

+ plan combinaison quais gare centrale (Nantes-Orléans/Malakoff)

copie

+ M. Jean Sivardière Fnaut National et Fnaut Région PdL

 

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Pays de la Loire
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 08:00

 P1020411.JPG

Le guichet SNCF en gare de la Flèche en sursis pour quelques mois...

 

Les usagers, une nouvelle fois "les dindons de la farce" ?

 

Tout récemment la FNAUT indiquait sur ce Blog, combien les "grands projets inutiles", fruit de l'imagination de certains élus allaient pénaliser les usagers en absorbant les ressources nécessaires au maintien voir aux investissements dans les transports de proximités répondant pourtant aux besoins et aux attentes des usagers !

 

Voilà encore un exemple ... venant du terrain pour illustrer cet état de fait !

 

Fermeture du guichet de la gare de la Flèche annoncée le 1er juillet !

 

En décembre 2012, la direction de la SNCF annonçait la fermeture du guichet de la gare de la Flèche à la date du 1er juillet 2013. Cette menace existait depuis près de deux ans.

 

Alors qu'une étude récente de l'INSEE indique que les périphéries des villes manquent de services, cette information tombe particulièrement bien pour démontrer la paupérisation que subissent des populations de ces territoires. La disparition de tous les services publics depuis les années 80, à commencer par les bureaux de postes, les services de santé ... et les quelques gares ouvertes au public (voir) ... et tout cela sans que la Région pourtant à Gauche lève le petit doigt pour arrêter l'hémorragie...

 

Mais les usagers ne se laissent pas faire

A La Flèche, un collectif de défense des services publics s'est constitué, avec pour objectif le maintien du guichet. Les membres du Collectif multiplient les actions. Parmi ces actions, l'élaboration d'un questionnaire qui a recueilli plus de 400 réponses à l'occasion des distributions sur
les marchés du mois de décembre.

 

Le dépouillement de ce questionnaire a mis en évidence une attente d'usagers pour la réouverture de la ligne entre La Flèche et Le Mans via La Suze et une opposition sans ambiguïté à la fermeture du guichet.


Haute résolution 

 

La Région incapable de garder un réseau de gare ouverte au public ?

 

Le Collectif a obtenu un rendez-vous le 22 janvier avec le vice-président de la région en charge des transports, Gilles Bontemps. Les conclusions de ce sondage lui seront présentées par une délégation du collectif. En fonction de la réponse de la Région on pourra mesurer la réelle volonté politique de maintenir un réseau de gare ouverte au public. La Région se rangera t'elle à l'argument de la SNCF, au prétexte que la gare n'est pas conventionnée ? Ce ne serait pas la première fois...

 

Quant à la réouverture de la ligne La Flèche - Le Mans via La Suze, la question devra être abordée car ce n'est pas lorsque Nantes-Châteaubriant sera en service, qu'il faudra se demander quelle ligne ré-ouvrir... 

 

Pour contacter le Collectif : collectifflechoisdedefensedesservicespublics@laposte.net

La prochaine réunion du Collectif est fixée au mardi 8 janvier à 18h15 à la maison des associations au premier étage, à la Flèche.

Repost 0

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques