Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 08:00

 

logofnaut2012image001http://leblogdalternacom.files.wordpress.com/2012/09/logo-mdb.jpg

http://www.7lieux.com/IMG/gif/mime-attachment-2.gifhttp://www.af3v.org/images/logo_af3v.gifhttps://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRoeLKfFJrGUHv0ZcEwb_CuTKmG46MTg_3rYHefJef8EJDjSyRfMw

http://www.ffct.org/img/home/banniere.jpg

 

 

Pour La SNCF :  le Train + le vélo  : une équation difficile ?


Une réunion de concertation SNCF et Associations (FUB, FNAUT, AF3V, UTAN, CIHM, Blue Marble travel) à propos des relations Train + vélo s’est déroulée, animée par Alexandre Richardot et Gilles Durantet, en présence de Julie Gozlan du Ministère de l’Ecologie.

 

Bernard Laizé de l’UTAN a présenté au nom des associations leurs activités communes pour faire avancer le service train + vélo. Cette année, elles ont mené différentes actions. Elles ont écrit au Président de la Commission européenne, qui leur a répondu, pour l’alerter sur les difficulté des cyclistes à voyager en Europe avec leurs vélos dans les trains. Bernard Laizé a cité aussi l’exemple des trains Zurich-Strasbourg-Bruxelles qui sont autorisés aux vélos en Suisse et en Belgique mais sont interdits en France.


Les associations viennent d’écrire au ministre des transports pour lui demander un RDV. Elles s’étonnent notamment que la France déroge à la législation européenne sur les droits et obligations des voyageurs en train (dont l’art 5, cf plus bas). Elles s’alarment de l’arrivée des TGV Duplex qui ne disposent pas de places vélos et remplacent des rames qui en possédaient.

 

 

Intercités 


De nouveau, les associations sont intervenues pour demander que les trains Paris-Orléans-Tours soient ouverts aux vélos et ont récusé les arguments de la SNCF. Celle-ci justifie l’interdiction par la rénovation des rames qui ne lui permet pas de garantir sur tous les trains qu’il y aient des places vélos. Pour les associations, la mesure d’interdiction totale est disproportionnée.


P1090937

Fourgon porte vélos sur le Corail Interloire : le fruit d'une coopération dexs 2 régions Centre et Pays de la Loire.


La SNCF a reconnu une erreur en interdisant les vélos dans le train intercité Bordeaux-Lyon. Ils seront autorisés. Mais actuellement c’est le train qui ne circule plus pour cause de travaux.

 

 

Site train + vélo


Début 2013, une version internationale sera ajoutée. Son trafic est de 20 000 à 25 000 visiteurs/mois.

http://www.velo.sncf.com/

 

 

Les vélos dans les TER en heures de pointe


La région PACA a interdit les vélos en heures de pointe comme l’Ile-de-France. Rhône-Alpes qui y songeait y a renoncé pour le moment.


Certains représentants associatifs ne sont pas opposés à des restrictions en heures de pointe sur certains trains. Mais ils préfèrent une tarification en HdP qui dissuadera les navetteurs tout en autorisant l’accès des trains aux voyages ponctuels comme les déplacements touristiques.

 

 

TGV Atlantique


Le nombre de places vélos offertes ont été réduites de moitié depuis cet été (de 4 à 2). Une représentante du service responsable de cette limitation en a expliqué les raisons. Les vélos gênent car ils sont mal positionnés, conservent leurs sacoches, etc. Les associations notent qu’avec les mêmes rames avec 4 places vélos, il n’y avait aucun problème sur le TGV-Est. Selon la SNCF, il y a plus de soucis sur les TGV-A. Les associations continuent de réclamer qu’on revienne au minimum à 3 places vélos par rame.

 

 

Train + vélo en Europe


Une représentante de la la Communauté européenne du rail qui réunit les compagnies ferroviaires et les gestionnaires d’infrastructures est venu présentée leurs activités. Un comparatif des services train+vélo auprès de 20 cies ferroviaires d’autant de pays a été effectué. Un groupe de concertation entre la CER et les associations d’usagers se réunit deux fois par an. La prochaine réunion en décembre abordera la question des services trains+vélo en Europe.


wagon_velo_cfl.jpg

Wagon Porte vélos du réseau des FSL


Il s’agira notamment d’analyser l’application de l’article 5 concernant le transport des vélos dans les trains du règlement européen sur les droits et obligations des voyageurs ferroviaires. Il est rédigé de telle manière qu’il n’est pas contraignant pour les cies ferroviaires. L’UTAN a réalisé un tableau qui recense le transport des vélos en Europe et en montre les multiples difficultés. Il servira de base de travail à cette réunion.

De son côté, la commission européenne réalise un bilan de cette législation, dont son art 5. Selon la représentante de la CER, la CE ne remaniera pas cette loi. Mais elle peut établir un document qui en donne son interprétation. Sans avoir de valeur juridique, cet avis ne sera pas sans influence. C’est sur ce document que les défenseurs du vélo peuvent peser.

 

Statistiques des vélos dans les trains


Le nombre de vélos dans les TGV est en augmentation constance depuis 10 ans. Il sera un peu inférieur à 40 000 cyclistes en 2012. Ces stats ne prennent en compte que les vélos dont les places ont été réservées. La saison s’étend d’avril à octobre.

Les chiffres dans les intercités à réservation obligatoire (ex Teoz et ex Lunéa) présentent trop de distorsions pour être retenus. Ils seront représentés aux associations après vérifications.

La SNCF n’effectue pas de comptage dans les trains avec places vélos gratuites et sans réservation (Intercités, Transiliens et TER).

 P1020580.jpg

Voiture intercités prise en gare de Tours

 

Loueurs de vélos labelisés SNCF


175 loueurs ont été labellisés par la SNCF. Durant la saison 2012, 108 000 locations ont été effectuées par des voyageurs avec billets de train . Ils bénéficient d’une réduction de 10%.

 

 

Voir le Communiqué de Presse des Associations

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article

commentaires

GVD 06/12/2012 18:39


Je ne vois pas le pb au contraire. La SNCF se met bien dans le transport international par autocar alors pourquoi pas élargir son champ d'activité en tant que loueur de vélos en petite
aglomération. Et puis la SNCF doit vouloir réduire le personnel qui n'apporte que peu de valeur ajoutée dans ses activités actuelles (ex: un guichetier dans une petite gare si 90% des billets
peuvent être achetés par internet), mais si le guichetier est là aussi pour s'occuper de la location je crois qu'il peut y avoir beaucoup de personnes qui ne prennent actuellement pas le train à
défaut d'avoir un moyen de locomotion à destination qui pourraient être séduites et devenir de nouveaux usagers ; donc au final activité et personnel qui peuvent être rentables tout en rendant un
service public nouveau.


Personnellement, je sus abonné TER et fait 1.5km en vélo du domicile à la gare de départ puis 2km de la gare d'arrivée au lieu de travail et quasi tous les matin et tous les soirs je croise la
même personne à la gare d'arrivée elle aussi avec son propre vélo.


Les TER deviennent surchargés de vélos et l'accès est inéquitable car aucune femme ne peut se risquer à accrocher/décrocher son vélo tout en franchissant une marche dans certains TER en marche.


L'idéal serait même que le service soit disponible avec son propre vélo qui serait mis à la disposition de tout un chacun (ex: je mets mon vélo à disposition en gare A de telle heure à telle
heure en échange de la mise à disposition en gare B du vélo d'une autre personne sur la même plage horaire). La SNCF prendrait un tarif d'abonnement au passage pour gérer le système de mise en
relation, le contôle voir la réparation des vélos et pourrait même en contre partie faire payer l'accès aux vélos dans les trains ce qui serait alors justifiable pour l'amélioration du confort de
tous les usagers.

GVD 05/12/2012 21:28


Il est dommage que la SNCF ne se servent pas du vélo comme "prétexte" à la préservation du personnel sur les quais et aux guichets des petites gares TER.


Un service de location sous réservation à la journée ou à la nuit dans chacune de ses gares permettrait de rentabiliser la présence de personnel sur une plage d'ouverture plus importante
qu'actuellement.


Ainsi un usager ayant réservé un vélo la nuit en gare A se rendrait avec le vélo de son domicile à la gare le matin avant de prendre le train, le vélo pourrait être reloué immédiatement pour une
autre personne arrivant en gare A pour se rendre sur son lieur de travail... et ceci dans toutes les gares isolées.


Donc avec ce système :


- moins de vélos transporter dans les wagons


- plus de personnel en gare pour gérer le service de location de vélo (contrôle, réparation, mise à l'abri..)


- moins de risque de vol ; les vélos étant parkés soit à domicile, soit sur le lieu de travail, soit dans un abri de la SNCF


- une mutualisation des besoins ; un vélo peut servir le matin d'un domicile à la gare puis de la gare à un lieu de travail pour un autre usager et inversement le soir


- moins de vélos dans les rames

Fnaut Pays de la Loire 05/12/2012 22:56



Mais la SNCF veut allèger sa masse salariale et surtout un service de ce type n'est pas l'activité principale de la SNCF...



VIKTOR 01/12/2012 18:42


Que sont devenus les B6Ddu - voiture mixte comportant 6 compartiments de 2e classe


un local de service et une partie fourgon apte à 160 ou 200 km/h ?


Incorporable dans tous trains composés de Vu/Vtu - corail ....


Les vélos pourraient être transportés.

Fnaut Pays de la Loire 02/12/2012 17:21



Bonne question...


A titre personnel je ne sais pas. Il faut sans doute imaginer qu'ils ont été ferraillé... ou vendus à un autre réseau... L'information doit être reprise dans l'inventaire du parc SNCF. Si
quelqu'un connait la réponse...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques