Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 09:00

La Fnaut  demande des efforts supplémentaires sur la qualité de service et une redynamisation des trains Corail de jour et de nuit.


La FNAUT considère que la hausse de 1,9% des tarifs TGV est modérée : le taux d’inflation 2009 a été de 1,4% et la SNCF doit faire face à une augmentation de plus de 90 millions d’euros des péages qu’elle devra verser à RFF en 2010.


P1010711.JPG 

Cet effort sur les prix, favorable pour redynamiser le trafic en période de crise, doit s’accompagner d’un effort sur la qualité de service. Les voyageurs souhaitent une information plus efficace en cas de perturbation du trafic mais aussi une meilleure information en temps normal sur les horaires et les tarifs.


Les trains Corail « classiques » de jour et de nuit ainsi que l’auto/train ne doivent pas être oubliés. Les suppressions, régulières depuis une dizaine d’années, doivent cesser et des mesures commerciales doivent relancer l’activité. La FNAUT fait des propositions concrètes pour améliorer la qualité et le bilan financier de ces services .

2006_17h_ter_67355_st_nazaire_v1.jpg

 

En particulier, la FNAUT se préoccupe du contrat de service public Etat-SNCF en préparation, destiné à financer les liaisons Corail Intercités et trains de nuit déficitaires à partir des bénéfices du TGV. Une telle péréquation se pratique déjà et sera ainsi officialisée : la FNAUT demande donc qu’elle ne s’accompagne pas d’une hausse supplémentaire des tarifs du TGV, et que le nécessaire développement de ces liaisons d’aménagement du territoire soit financé par des écotaxes sur les trafics autoroutiers et aériens, dans l’esprit du Grenelle de l’environnement.

 

Communiqué de Presse  de la FNAUT Nationale du 29 décembre 2009

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

SIVARDIERE 05/01/2010 22:19



Le bureau, et en particulier notre vice-président Jean Lenoir, a beaucoup étudié la tarification du TGV. Nous pensons être bien informés grâce à nos contacts avec la direction générale de la SNCF
et avec l’administration du ministère de l’Ecologie (direction des services de transports).



Il est tout d’abord incontestable que les tarifs du TGV sont moins élevés que les tarifs de l’ICE allemand, d‘environ 25%. Cette différence semble s’expliquer par le remplissage élevé des TGV,
très supérieur à celui des ICE, elle est acceptée en Allemagne car la qualité de service est nettement plus élevée qu’en France.


D’autre part nous avons appris que le péage que la SNCF verse à RFF représente environ 30% du prix du billet TGV.



Or jusqu’en 2013 au moins, RFF va augmenter fortement ses péages, de 8% cette année, afin de pouvoir poursuivre ses investissements (lignes à
grande vitesse et régénération du réseau classique).



De son côté, la SNCF souhaite évidemment faire supporter au voyageur la hausse du péage afin de conserver des bénéfices élevés et pouvoir ainsi
investir, en particulier dans l’achat de nouvelles rames TGV, et par ailleurs supporter le déficit des trains Corail Intercités.
Elle a donc demandé à l’Etat d’accepter une hausse des tarifs TGV de 3% * 8% = 2,4% + inflation 1,4% soit 3,8%.



L’Etat n’a accepté qu’une hausse de 1,9% qui est donc bien “modérée”.
Nous sommes conscients que le niveau tarifaire du TGV est ressenti comme élevé, votre message le confirme, mais il faut admettre que la grande vitesse a elle-même un coût économique élevé
(infrastructure, matériel roulant). C’est pourquoi nous demandons qu’en échange de la hausse tarifaire, la SNCF améliore la qualité de ses services, et que par ailleurs elle maintienne quelques
services Corail en parallèle au TGV afin de fournir une alternative aux voyageurs dissuadés par les tarifs du TGV.



Si nous avions critiqué la hausse de 1,9%, nous perdions toute crédibilité face à la SNCF et à l’Etat.

Jean SIVARDIERE
Président de la FNAUT Nationale



jouannet 05/01/2010 19:44


Je suis tout à fait d'accord avec les propos de DJAMENT. Le train est trop cher et cela explique beaucoup de choses. Le tarif de base est trop cher. D'autre part il est bon de signaler que
l'attribution des places (au moins dans les TGV) est régie par un système de quotas qui évolue en permanence en fonction du remplissage des trains heure par heure. Ce qui explique des
disparités de prix quelquefois aberrantes selon le jour où l'achat a été fait. Je dénonce régulièrement le fait que les voyageurs occasionnels soient lourdement taxés alors que souvent ils ont fait
le choix de prendre un TC et donc de laisser leur voiture au garage. Ces personnes ne sont pas encouragées à recommencer sauf si elles sont aisées.
A ce propos l'augmentation récente du tarif des bus à Angers  est scandaleuse.  


Fnaut Pays de la Loire 05/01/2010 21:40


La réservation obligatoire est un véritable hold up de l 'argent des usagers surtout quand il n'y a pas de ligne nouvelle et que les tgv vont à la même vitesse que les TER.La FNAUT a toujours
critiqué Socrate et le système de réservation copié sur le modèle Aérien.
La récente augmentation fait débat au sein de la FNAUT. La hausse récente passe mal surtout après les régulières augmentations de ces dernières années...


DJAMENT A. 03/01/2010 10:21


Merci pour votre réponse ; elle ne me convainc néanmoins guère. Notamment ceci, qui m'inquiète : "Cela dit le nombre d'usagers n'ayant pas de cartes de réduction est de plus en plus faible et la
proportion de personnes a payé le prix fort doit se situer autour de 25 %". Cela prouve à mon avis plutôt que les usagers potentiels pour qui aucune carte de réduction n'est vraiment intéressante
ne prennent jamais le train, parce qu'il est trop cher ! Il est vrai que les cartes 12/25 et Sénior sont très vite avantageuses. Mais entre 26 et 59 ans, la carte escapade s'apparente plus à une
arnaque qu'à une vraie carte de réduction (l'obligation d'AR, la condition de kilométrage et de nuit du samedi au dimanche la rendent inadaptée pour plein d'usages, et son prix est bien supérieur à
celui des deux cartes précédentes). Après comment s'étonner que le train ne représente qu'une infime minorité des déplacements familiaux, par exemple ? Même pour les voyages d'affaire, l'avion est
souvent plus avantageux sur de nombreuses relations. Quand on est dans la mauvaise tranche d'âge et qu'on voyage souvent en train, sur des relations et pour des usages différents, la seule solution
pour amortir le coût est d'acheter un abonnement fréquence France entière. Coût : 635 euros annuels en seconde classe. Et même après, le trajet est loin d'être gratuit : au minimum 60 euros (avant
l'augmentation...) pour un AR Nantes/Paris, par exemple. Mieux vaut avoir les moyens... Les transports ont certes un coût, mais l'unique résultat de la politique tarifaire du rail est un report
massif sur la route et secondairement l'avion. Pour rétablir une politique sociale et écologique en la matière, il conviendrait (ce qui ne serait d'ailleurs pas suffisant) que le train ne soit
peut-être pas gratuit (encore que pour les très courtes relations cela me semblerait pertinent) mais que l'usage de l'infrastructure réseau le soit, comme c'est le cas pour la plupart des routes,
et que le reste du coût ne soit pas forcément à la charge de l'usager. Mener une politique responsable des transports n'est pas vraiment compatible avec le profit financier, c'est dommage que les
associations d'usagers ne prennent pas ce fait en considération, jusqu'à justifier ce qui est à mon avis injustifiable en matière tarifaire.


Fnaut Pays de la Loire 03/01/2010 13:00


Je vais essayé de vous trouver le bon chiffre concernant les voyageurs sans carte. Concernant notre analyse sur la politique de la SNCF je vous renvoie au N°166 juillet aout 2008 (politique
commerciale inadaptée / le voyageur au service de la SNCF) de FNAUT INFOS et le N°168 octobre 2008(Une nouvelle réforme ferroviaire)[à télécharger sur le site de la FNAUT].Tout est dit mais
concernant les cartes commerciales "Contrairement au client attiré par un tarif promotionnel, le voyageur titulaire d'une carte commerciale ne s'interesse pas seulement au prix du billet, mais
aussi à l'économie réalisée grâce à la carte". Quand le train n4est pas à réservation obligatoire, le titulaire d'une carte obtient toujours une réduction supérieure à celle du voyageur
occasionnel. La situation est plus complexe avec les trains à réservation obligatoire... Je ne suis peut être pas le bon interlocuteur sur la tarification voyageur puisque je suis peu utilisateur
du train hormis les TER et sur des trajets régionaux. Ce qui fait l'usage d'un train ce n'est pas seulement son coût, c'est aussi la desserte; les TER seraient plus remplies par exemple si sur
certaines destinations il y avait plus d'arrêts. Concernant le profit financier, je crois que le TGV permet aussi à la SNCF de maintenir certains trafic puisque c'est la seule activité
rentable...commercialement.


DJAMENT A. 02/01/2010 21:36


D'une manière générale, je trouve curieux pour une association de défense des usagers de se satisfaire d'une augmentation de tarifs supérieure à l'inflation telle que calculée par l'INSEE (qui
sous-estime la hausse réelle du coût de la vie, surtout pour les ménages modestes - mais il est vrai que cela fait longtemps qu'ils n'ont pratiquement plus accès au TGV vu les prix pratiqués...).
Mais dans le cas des tarifs du TGV, qui étaient déjà scandaleusement élevés, je suis outré qu'on puisse la prétendre "modérée". Je crois entendre le discours du gouvernement ou de la direction de
la SNCF ! Et bien sûr, cette "modération" ne s'accompagne d'aucun avantage quelconque sur l'utilisation des titres de transport ferroviaires, dont la flexibilité a été très fortement dégradée hors
des tarifs Pro. Faut-il rappeler que, même avant l'augmentation, en période de pointe, un aller simple Paris/Nantes coûtait 76 euros (plus de 500 francs !) en période de pointe, et encore en
seconde classe, au tarif Pro (quelques euros de moins en loisir) ? Il est évident qu'une des causes fondamentales de la faible part du rail sur les trajets desservis par les TGV est le prix
absolument excessif, qui fait que pour presque tout trajet, dès qu'on voyage à plus d'une personne, le rail est généralement le moyen de transport le plus onéreux. La FNAUT se satisfait-elle de la
politique actuelle du TGV, avant tout au service des hommes d'affaire et destinée à faire engranger des profits à la SNCF ?


Fnaut Pays de la Loire 03/01/2010 01:56


D'une part il faut rappeler plusieurs choses : tous les ans il y a une augmentation des tarifs de la SNCF et c'est l'augmentation la moins importante depuis ses dernières années, les tarifs TER ont
également augmenté cette année en juillet. D'autres part se déplacer a un coût : le transport n'est jamais gratuit et s'il l'était pour l'usager il ne le serait pas pour le contribuable.Les péages
de RFF ont augmentés. Avant même l'augmentation des tarifs les recettes commerciales de la SNCF se sont tassées du fait de la crise : les gens voyagent moins... Oui le train est cher, trop à mon
gout. J'ai une famille nombreuse et je mesure l'impact du budget consacré au transport. Je reconnais que je n'aurais pas utilisé ce terme pour parler de la hausse des tarifs. La fnaut Pays de la
loire a réagi rapidement et si vous écoutez l'interview (2ème sujet du journal) les choses ne sont pas dit de la même manière et surtout nous insistons sur le service rendu par la SNCF qui n'est
pas à la hauteur; Ce que dit le communiqué de Presse de la FNAUT Nationale. Cela dit le nombre d'usagers n'ayant pas de cartes de réduction est de plus en plus faible et la proportion de personnes
a payé le prix fort doit se situer autour de 25 % (je peux retrouver le chiffre). Le système TGV est cher d'une part à cause de la réservation obligatoire et d'autre part parce que le modèle de
référence c'est l'avion.L'abandon d'un prix de référence kilométrique n'a fait qu'accentuer les choses. Nous demandons une meilleur transparence des prix... mais cela fait des années que cela est
réclamer... Je devrais recycler les anciens communiqués de presse ... Par contre je ne crois pas développer un discours du gouvernement ou de la SNCF. Je n'ai pas encore édité la deuxième partie du
communiqué de presse qui abordait la question des Corails ce qui sera fait d'ici peu...


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques