Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 08:00

LOGO-FNAUT192.jpg

 

 

La FNAUT demande à l’Etat de maintenir un encadrement des tarifs TGV.

 

La FNAUT approuve le principe d’une taxe sur les péages autoroutiers et les billets TGV pour financer les trains Corail.

 

1 - La FNAUT constate que le cahier des charges imposé à la SNCF est déjà très souple en ce qui concerne la fourchette des tarifs TGV autour du tarif de référence et la répartition des TGV entre périodes normales et périodes de pointe (la SNCF peut classer jusqu’à 90% des TGV en tarif de pointe sur une période de 24 heures).


 

P1070477

 

Elle considère que la marge de manœuvre de la SNCF peut être élargie pour les tarifs de la 1ère classe dès lors qu’un enrichissement des services offerts est prévu (accueil, restauration, presse, accès à Internet).

 

Par contre elle demande le maintien d’une validation de la gamme tarifaire par l’Etat car la majorité des déplacements présente un caractère obligé et n’a aucun caractère de loisir.

Il est également indispensable de maintenir des tarifs réduits en période de moindre affluence et d’améliorer l’information, notamment écrite, à ce sujet car le voyageur a besoin de points de repère tarifaires.

 

Elle rappelle que les tarifs Prem’s, très avantageux, ne sont cependant ni échangeables ni remboursables, et n’intéressent que les voyageurs (un sur dix actuellement) ayant la possibilité de prévoir leur déplacement longtemps à l’avance.

SNCF logoHD

 

2 - La FNAUT, qui se préoccupe de longue date de l’avenir des relations ferroviaires Intercités, assurées traditionnellement par les trains Corail, apprécie le projet de contrat Etat-SNCF relatif à ces services dits d’équilibre du territoire. Comme elle l’avait demandé :

 

+ l’Etat reconnaît enfin que ces services relèvent du service public ;


+  il prend en charge la fonction d’autorité organisatrice ;


+ le contrat prend en compte l’ensemble des services Intercités hors TGV et TER ;


+  il introduit une taxe sur les péages autoroutiers pour en compléter le financement.


P1050047.JPG

Intercité à Château du Loir

 

Elle regrette cependant que la SNCF cherche à supprimer divers services, de nuit en particulier, avant la signature du contrat, et que l’Etat n’envisage aucune taxation des billets d’avion sur les vols intérieurs en concurrence directe avec le TGV.


 

Communiqué de Presse de la FNAUT

 

vendredi 1 octobre 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DJAMENT A. 04/10/2010 17:47



"La FNAUT approuve le principe d’une taxe sur les péages autoroutiers et les billets TGV pour
financer les trains Corail." D'accord pour la taxation des péages autoroutiers, mais je ne vois vraiment pas en quoi la taxation des billets de TGV, déjà scandaleusement chers (mais
hélas la FNAUT nationale ne partage pas ce point de vue), serait pertinente...



Fnaut Pays de la Loire 04/10/2010 22:26


C'est la contrepartie de la libéralisation des tarifs TGV... Mais le plus extraordinaire c'est l'absence de crédits d'Etat pour financer les TET (Trains D'équilibre du Territoire).L'Etat lève un
"nouvel impôt" qui sera répercuté sur les usagers (rail et route) par les exploitants qui doivent verser directement les montants définis par l'Etat . Même si j'approuve pour les autoroutes , je
suis réservé pour les tgv même si les prem's augmentent.La SNCF va gagner de l'argent en augmentant ses tarifs rendant le transport ferroviaire plus cher sans garantie que d'une offre accessible à
tous...


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques