Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 08:00

La délégation de la Fnaut pays de la Loire a rencontré le 13 mars 2013 les trois membres de la Commission présidée par Claude Chéreau. A l'occasion de cette rencontre, la FNAUT a déposé une synthèse de son opinion.  Voici la première partie...

 

 

 

logofnaut2012

 

 ASSOCIATION REGIONALE DES USAGERS

 DES TRANSPORTS DES PAYS DE LA LOIRE

 

 

mars 2013

 

Synthèse de notre opinion sur Notre Dame des Landes

(1ère partie)

 

 

 

La Fédération Nationale des Usagers des Transports s’est toujours opposée au projet. Elle y consacrait en mai 2003 son bulletin national, alors que le projet venait d’être relancé.

 

Des arguments non étayés

 

Ont toujours varié dans le temps (Concorde, fret, intercontinental, trafic inabsorbable à Nantes Atlantique, Grand Ouest, etc.. ). Or l’aéroport actuel reste avec une vocation essentiellement européenne et peut multiplier plusieurs fois son trafic, moyennant adaptation de l’aérogare et des accès terrestres.

 

Projet jamais sérieusement comparé aux alternatives : la concertation a été orientée et limitée à discuter d’une seule solution.

 

Les impacts des LGV non suffisamment pris en compte et en particulier les améliorations programmées en région parisienne (raccordement Orly, interconnexion Sud). Des études basées sur des valeurs de ratios arbitraires (valeur horaire du temps) pour tenter justifier économiquement le projet.

 

Pas de prise en compte de la raréfaction et des surcoûts des combustibles, de la taxation indispensable des rejets de carbone. Rien ne dit que la croissance du trafic, basé sur lea vols à bas coût va perdurer.

  P1060782

Le site de Nantes Atlantique

 

Un projet plus nantais que d’intérêt national

 

Le seul argument consistant du transfert serait le bruit, mais il diminue du fait de l’amélioration des avions, des conditions d’approche vols, dans un contexte de stagnation des mouvements aéroportuaires. Les solutions alternatives n’ont pas été sérieusement étudiées (dont réorientation de la piste).

 

Beaucoup d’autres aéroports sont plus nuisants que Nantes, qui n’est que la dixième plateforme nationale. Un aéroport pour le confort acoustique des Nantais ? alors qu’en d’autres endroits la fréquence de passage est nettement plus élevée. Pourquoi un projet ici ?

 

Quelle amélioration de l’utilisation du foncier (si l’aéroport est maintenu), alors que l’étalement urbain va gagner tout le Nord Ouest de l’agglomération ? malgré les mesures conservatoires prises, dont on sait qu’elles n’auront un effet que temporaire .

 

Des composantes importantes, toujours ni réglées et ni prises en compte dans le dossier présenté : absence de concertation et de programmation

 

+ Airbus et l’aéroport actuel. Qui paiera ? Quel risque pour l’emploi et le tissu industriel ?


+ Accès en transport public performant depuis Nantes (et autres villes) ? Malgré les engagements initiaux « le train desservira l’aéroport dès son ouverture », Région et Département ne sont pas encore d’accord sur la solution, dont le coût et la prise en charge restent inconnus. Cet aéroport « vert et exemplaire » va surtout permettre le remplissage de ses nappes de parking (voir PJ).


+ Pont sur l’Estuaire exigé par les Vendéens et dont le coût sera probablement égal au seul aéroport, et qui aura un impact supplémentaire sur l’émission des gaz à effet de serre et sur l’étalement urbain.

 

P1100634

Quid de la desserte de l’aéroport dès son ouverture ?

 

A suivre

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques