Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 08:00

Logo-FNE-web-little.jpg

Communiqué de presse

Mardi 5 février 2013

 


Véhicules à moteur : le Parlement européen doit mettre la sourdine


 

En ce début de mois de février 2013, le Parlement européen va examiner une proposition de règlement de la Commission européenne (2011/0409 COD) sur le niveau sonore des véhicules à moteur. FNE soutient les mesures proposées et demande leur application rapide. Un citoyen européen sur trois est régulièrement exposé à des niveaux de bruit de circulation qui mettent sa santé en danger et en France 80% de ces nuisances sonores sont engendrées par les transports1.


Une loi pour faire silence


En Décembre 2011, la Commission européenne a adopté une proposition de nouveau règlement visant à renforcer les normes d'émissions sonores pour voitures, camionnettes, camions et autobus. Ces normes ne sont pas mises à jour depuis 1996 ! Pour devenir loi, le règlement doit maintenant être approuvé par le Parlement et les Etats membres.


Moins de bruit pour une meilleure santé


Même si on le sait peu, le bruit du trafic est identifié comme un des problèmes les plus dangereux pour la santé et l’environnement en Europe. D’un point de vue sanitaire notamment, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le bruit peut causer des troubles auditifs, dépressions, maladies cardiovasculaires, troubles d'apprentissage chez les enfants et des troubles du sommeil, pour ne citer que quelques exemples.


P1030911

Un rapport réalisé pour Transport and Environment (T&E2 ) en 2008, a lié la pollution sonore à 50.000 attaques cardiaques fatales chaque année et 5% des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) en Europe. L’OMS estime de plus que la diminution du bruit lié au trafic pourrait permettre d’économiser chaque année 1 million d'années de vie en bonne santé.


Moins de bruit pour gagner plus


Les estimations récentes montrent que plus de 85 milliards d’euros de dépenses de santé pourraient être économisés chaque année dans l'UE3 si une législation plus stricte sur le bruit des véhicules était mise en œuvre4 . Pour exemple, 11% des accidents du travail et 15% des journées de travail perdues sont imputables au bruit5 . En 2011, une vingtaine d'experts européens du bruit écrivait à la Commission européenne pour l’alerter sur l'impact négatif du bruit des véhicules sur la qualité de vie de centaines de millions d'Européens.


Bruno Genty, président de FNE : « La réduction du bruit du trafic est essentielle pour améliorer la santé et la qualité de vie des citoyens Européens ».

 

 

 

1Source ADEME janvier 2012
2http://www.transportenvironment.org/

3Union Européenne
4Source T&E 2012
5Source ADEME janvier 2012

Télécharger ce communiqué en format PDF.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNE - Communiqué de Presse
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques