Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 08:00

Communiqué de Presse de la FNAUT Nationale

 

La FNAUT demande une attitude rationnelle des pouvoirs publics en cas de réouverture de ligne ferroviaire.

 

La FNAUT rappelle que les accidents observés aux passages à niveau, qui ne représentent que 1% des accidents routiers mortels, sont essentiellement dus au non-respect de la réglementation par les automobilistes et chauffeurs routiers.

 

Elle approuve donc les initiatives prises par les pouvoirs publics pour sensibiliser les conducteurs lors de la journée mondiale de sécurité routière aux passages à niveau (22 juin), en conformité avec le plan d’action publié en 2008 par Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat aux Transports.


P1000281.jpg

La sécurité aux passages à niveau peut être améliorée à commencer par la signalisation qui peut  être renforcée


Elle dénonce cependant une orientation de ce plan, consistant à imposer la suppression systématique des passages à niveau en cas de réouverture de ligne ferroviaire régionale.

En effet :

 + cette exigence, en alourdissant fortement leurs coûts, retarde et bloque les nombreuses réouvertures de lignes ferroviaires souhaitées par les usagers et les élus régionaux ;

 

+ la suppression éventuelle d’un passage à niveau doit être examinée au cas par cas, en fonction de la nature (intensité, vitesse) des trafics routier et ferroviaire concernés ;

 

+ la sécurité aux passages à niveau peut être améliorée, à un coût modéré, en posant des doubles barrières, en renforçant la signalisation d’approche, en installant des feux tricolores, des ralentisseurs, des séparateurs de trafic ou des radars ;

 

+ le risque introduit par la réapparition de passages à niveau est marginal par rapport à celui présenté par les passages à niveau existants dont la suppression n’est pas envisagée ;

 

+ ce risque n’a jamais été comparé au gain de sécurité lié au report de trafic routier sur le rail, en particulier de trafic quotidien lié aux déplacements domicile-travail ;

 

+ enfin il serait paradoxal que de l’argent public soit consacré à la suppression injustifiée de passages à niveau dont le seul tort est d'être situés sur des lignes régionales en instance de réouverture alors que, faute de moyens financiers, on attend depuis des années la suppression des 350 autres passages à niveau dont le danger a été reconnu.

 pn-n-2-lieu-dit-la-brosse-sur-voirie-communale-pk293-992.jpgPassage à niveau de la Brosse sur la ligne Laval / Mayenne avant le démantellement de la voie


La FNAUT, tout en approuvant l’essentiel du plan d’action de Dominique Bussereau, demande donc le réexamen de cette décision incompréhensible et contre-productive.

 

FNAUT Nationale

Communiqué de Presse

du  21/06/2010

Partager cet article

Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

commentaires

Jacques 29/06/2010



Je ne résiste pas à vous communiquer (ce que vous connaissez déjà sûrement) des statistiques officielles en France sur l'année 2008. Ces statistiques démontrent bien que l'insécurité aux PN est
bien un problème routier !


En 2008, deux accidents
particulièrement graves :



passage à niveau 82 de Neufchâteau (88) le 25 janvier qui a coûté la vie de 4
personnes ;


passage à niveau 68 d’Allinges (74) le 2 juin avec 7 enfants
tués.




Nature des moyens de transport touchés


Ce sont essentiellement des accidents de voitures, sur des passages avec barrières :


81 voitures ;


13 poids lourds, tracteurs, bus ;


12 2 roues ;


9 piétons.


 


Types de passage à niveau


88 collisions sur des passages à niveau avec barrières ;


27 collisions sur des passages à niveau sans barrières.


 


Dans plus de 98% des cas, l’accident est du au non respect du code de la route :



Vitesse d’approche élevée des véhicules, qui n’ont pas le temps de
s’arrêter : plus de la moitié des accidents ;


Passages en chicane entre les barrières fermées (voitures, piétons ou
cyclistes) : 17 tués en 2008 ;


STOP grillé (passage à niveau à croix de St André) : 18 collisions en 2008,
3 tués et 2 blessés graves ;


Véhicule immobilisé sur le passage à niveau à cause d’un bouchon : 2
collisions en 2008.



Les 2% restant sont soit dus à des dommages exogènes à l’installation (foudres, chute d’un arbre…), soit à des
actes de malveillance (sabotage des installations), soit à des erreurs humaines lors de gardiennages manuels de passages à niveau, soit, mais c’est le plus rarissime, à un problème technique des
équipements.



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques