Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 13:00

  logo-fnaut-pdl195.jpg

 

C'est une information qui n'a pas filtré.

 

Mais il s'en est fallu de peu qu'un nouvel accident routier sur un passage à niveau se produise le samedi 4 février entre Laval et Le Mans.

Le TER 57632 qui circulait le samedi 4 février 2012 et dont l'arrivée était prévue vers 19h07, a accusé un retard de 10 minutes à  l'arrivée en gare du Mans. Le train a été obligé de faire un arrêt forcé entre Evron et Sillé Le Guillaume au niveau d'un passage à niveau à cause d'une voiture qui s'était engagée et qui était coincée entre les barrières...

 

Le drame a été évité...

 

Comme on le voit les perturbations ne sont pas toutes d'origine climatique même si actuellement le réseau TER est perturbé bien souvent pour cette raison. Plusieurs trains ont accusé un retard d'une heure en gare du Mans dès lundi matin . Certains trains ont été supprimés. A cause notamment d'une aiguille gelée en gare de Vitré.

Sur la ligne Le Mans-Château-du-Loir-Tours: le TER 857014 au départ de Tours à 12h59 et arrivée au Mans à 12h59 a été  supprimé lundi . La SNCF a donné comme conseille d'emprunter le TER (857248) au départ de Tours 14h22 (arrivée à Caen 17h14).

 

Encore faut-il avoir la bonne information...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
commenter cet article

commentaires

Jacques 09/02/2012 22:58


Il faut garder à l'esprit que 98% des accidents mortels à des passages à niveau en France sont dus à un non respect du code de la route. Les trois causes principales sont: 


- zig-zag entre les barrières (ce n'est pas nécessairement en raison d'une approche trop "rapide". C'est majoritairement volontaire). Ceci équivaut à "griller" les feux rouges (alors
clignotants), et à maneuvrer malgré la position fermée des barrières.


- freinage tarfif conduisant l'automobiliste à briser la première barrière et à s'immobiliser sur les voies (cette situation reseemble à celle évoquée par votre article). Le respect de la vitesse
à l'approche d'un PN est fondamentale.


- blocage de l'automobiliste sur les voies (qui se serait engagé avant que les barrières ne se ferment) en raison d'un bouchon au delà du passage à niveau.


Lorsqu'on s'interresse à ce sujet on découvre qu'une réaction essentielle est soit :


- d'appuyer sur l'accélérateur et de briser la seconde barrière malgré les dégats potentiels sur sa voiture,


- ou de s'enfuir de sa voiture. Dans ce cas il est recommandé de courir avec un angle de 45° face au train arrivant (ne jamais tourner le dos au danger) afin de sauver sa vie. Tant pis pour la
voiture.

Fnaut Pays de la Loire 10/02/2012 13:55


Je n'ai pas plus d'élèments mais il n'y a pas eu de bris de barrière. La voiture a dû se retrouver coincé après avoir grillé le feu...


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques