Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 07:30

logo-modem-carre-blanc

 

Communiqué du Mouvement

 

Réouverture de la voie ferrée Châteaubriant-Nantes, entre occasion ratée et non-sens politique !

 

 

Drôle de Tram

 

Mardi 26 novembre a débuté une série de réunions publiques préalables à la réouverture de la ligne Châteaubriant-Nantes par le tram-train. Le MoDem de Loire-Atlantique se réjouit d’une part de la remise en service de cette voie de circulation, mais réaffirme également ses interrogations quant au choix politiques qui l’entourent.

tram train 055

 

La commande des premières rames s’est faite en juin 2007 dans des conditions étranges avant le début de l’enquête publique (juin 2008) forçant ainsi les préconisations et conclusions de celle-ci. En outre, le matériel livré en 2010 s’est trouvé en circulation sur la ligne Nantes-Clisson.

 

La relation entre le constructeur Alstom et la Région Pays de la Loire n’est d’ailleurs pas exempte de zone d’ombres : le matériel livré a connu de nombreux déboires techniques et le constructeur a semble-t’il fait un geste à l’époque en offrant l’une des rames (pour un montant de 4,8 millions d’euros).

 

Aujourd’hui, avec les retards accumulés dans les travaux le matériel est prêt à être livré. Mais la Région ne disposant pas de la capacité de stockage nécessaire il semble qu’un accord a été trouvé pour que le constructeur stocke les rames en contrepartie d’un avenant pour un montant de 5 millions d’euros, somme que la Région souhaite faire reposer intégralement sur l’exploitant (SNCF). Ces arrangements financiers ne sont pas connus du grand public, est-ce bien normal ?

 

Le choix de ce type de matériel (tramway périurbain) pose également les questions de performances, de confort et de sécurité des voyageurs sur une distance de 64 km.

 

Si aujourd’hui encore le site de la municipalité de Châteaubriant annonce un temps de trajet inférieur à 60 minutes (sic.) de Châteaubriant à Nantes, avec 11 arrêts et une vitesse de pointe de 100 km/h ces prévisions semblent très optimistes. Le Conseil Général annonce un temps de 1h18, un calcul rapide donne 1h28, un TER s’approcherait lui des 46 minutes. Pour rappel, le tramway sur cette ligne affichait 1h40 en 1902 !


P1110048 (2)

les butoirs en gare de Châteaubriant lors des travaux


Un TER circule aujourd’hui entre Rennes et Châteaubriant en bi-mode, c’est-à-dire sans la nécessité d’une électrification dont l’économie aurait permit la suppression de bon nombre de passages à niveaux. Ce matériel aurait pu, à la simple condition d’une volonté concrète des régions Bretagne et Pays de la Loire, d’effectuer une liaison Rennes-Châteaubriant-Nantes efficace pour les usagers.

 

La présence des butoirs en gare de Châteaubriant coupant la ligne Nantes-Rennes, et la voie de garage à la gare Nord de Nantes sont autant de signes de la volonté politique de limiter les capacités de cette ligne. Et lorsque M. Bontemps, vice-président du Conseil Régional en charge des transports, affirme publiquement que le choix du tram-train est un fait politique sans études techniques (le 13 juin 2013 à la mairie de Nantes, entre autres) nous ne pouvons que déplorer l’attitude de nos élus.

 

Le MoDem de Loire-Atlantique s’étonne de voir avec quel manque de recul et de concertation ce projet a été mené au vu de la situation économique et démographique du Pays de Châteaubriant ! Aucun des élus impliqués à la Région des Pays de la Loire n’a su s’appuyer sur les compétences ou les propositions des professionnels et associations d’usagers du secteur des transports !

 

Il est urgent de réagir ! Il est possible de faire évoluer dans le bon sens le projet de réouverture à la condition que les élus de la Région PdL, du Pays de Châteaubriant et de sa communauté de communes, des communes desservies et de la métropole nantaise prennent la mesure des erreurs passées.

 

Trois évolutions qui garantiront l’avenir de la liaison, et constitueront un vrai engagement d’avenir pour le castelbriantais :

 

+ Standardiser les équipements sur la liaison (aujourd’hui une signalisation spécifique mais inutile est déployée) pour permettre à d’autres matériels d’y circuler

 

+ Supprimer les butoirs en gare de Châteaubriant, pour relier Bretagne et Loire-Atlantique par le train

 

+ Intégrer dans les travaux de rénovation de la gare de Nantes l’étoile ferroviaire qui permet la liaison Rennes-Châteaubriant-Nantes-Pornic/Saint-Gilles-Croix-de-Vie

 

Un peu de sens commun pour le bien commun ne ferait pas de mal…

 

Contacts :

Vincent Fouquet

Vice-président du Modem 44, en charge des transports

vincent.fouquet@yahoo.fr        

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes - Châteaubriant
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques