Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 08:30

CESER-p-ch.gif

 

Le Conseil économique, social et environnemental (CESER) de Poitou-Charentes  donne de la voix... et demande à l’Etat et à la SNCF de maintenir ces trains d’équilibre du territoire

 

Dans le cadre de la convention d’exploitation des trains dits d’équilibre du territoire (TET) redéfinissant le niveau de desserte des liaisons assurées par les trains grandes lignes, les trains des vendredi et dimanche soirs entre Nantes et Bordeaux devraient être supprimés.

 

Cette suppression va pénaliser directement les jeunes usagers de Charente-Maritime scolarisés en région vendéenne ou nantaise. De même, cette suppression aura un impact sur l’offre ferroviaire Saintes / Rochefort / La Rochelle et leurs correspondances.

 

 

rame-inaugurale-en-gare-des-Sables.jpg

TGV en gare de la Roche Sur Yon depuis l'électrification

 

 Avis du CESER Poitou-Charentes lors de la séance plénière de clôture du 6 décembre 2010 : « Pour un maintien des trains d’équilibre du territoire entre Nantes et Bordeaux »

 

"Alors que des études sont actuellement menées en région avec RFF sur le potentiel de développement et de modernisation de la liaison ferroviaire interrégionale entre Nantes et Bordeaux, la SNCF et l'Etat mettent en place une convention nationale d'exploitation des trains dits d'équilibre du territoire (TET) .


Celle-ci vise à redéfinir sur l'ensemble du territoire le niveau de desserte des liaisons assurées par les trains Grandes Lignes : trains Corail, Téoz, Intercités ou encore Lunéa (trains de nuit).


Cette convention qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2011 prévoit de ne plus retenir dans son périmètre les trains Lunéa de la liaison Nantes - Nice qui desservent le Poitou-Charentes (principalement la Charente-Maritime) et les Pays de la Loire. Si tel était le cas, les trains des vendredis soirs et dimanches soirs entre Nantes et Bordeaux devraient être supprimés à partir du 12 décembre prochain. Ces trains assurent pourtant les seules relations directes entre la façade atlantique et le sud-est, participant ainsi directement au maillage des territoires.

 

La suppression de ces trains Lunéa est d'autant plus dommageable qu'elle pénaliserait principalement les jeunes usagers charentais de Saintonge et d'Aunis scolarisés en pays vendéen ou nantais.


A cet égard, il est à noter que depuis septembre dernier, l'offre périurbaine La Rochelle / Rochefort est étoffée d'un TER le lundi matin, donnant entre autres correspondances à La Rochelle, une correspondance vers Nantes.

 

De plus, la desserte assurant la liaison entre Bordeaux, Saintes et La Rochelle le vendredi soir et inversement le samedi matin se trouverait impacté par la suppression de deux trains Corail Inter Cités (CIC).


Ainsi, pour le Poitou-Charentes, la suppression de ces trains Grande Ligne aurait un impact direct sur l'offre ferroviaire qui dessert la Charente-Maritime, en particulier Saintes, Rochefort et La Rochelle et leurs correspondances."

logo-apnb

 

"Le CESER demande à l'Etat et à la SNCF de maintenir dans la convention d'exploitation des trains d'équilibre du territoire -Lunéa qui desservent la façade atlantique.


A travers cette convention de service public, ce sont de nouvelles responsabilités qui incombent à l'Etat afin de définir lesdessertes assurées par la SNCF et de veiller à la réalisation de l'offre et à la qualité des services offerts.


Ces trains quotidiens constituent une composante à part entière du service public et sont un vecteur important de l'attractivité des territoires."

 

 

Session du CESR du 29 novembre au 6 décembre 2010

 

 Télécharger la motion du CESER

 

En attendant que le CESER des Pays de la Loire se saisissent du dossier...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
commenter cet article

commentaires

Viktor 29/12/2010 08:20



La photo du TGV - On est en gare des Sables !-


Les trains de nuit, la SNCF s"en moque-voir l'odyssée du train Strasbourg/Nice


Port-Bou - pas de conducteur à Belfort, pas de réserve à Besançon, Dijon....


machine en panne - pas d'entretien. De qui se moque t on ?



Fnaut Pays de la Loire 30/12/2010 15:30



Pour la légende méa-culpa. Elle va être changé...


Pour le reste chacun doit prendre ses responsabilités : l'Etat qui ne l'a jamais fait avant la signature de cette convention...


La sncf comme exploitant ... mais ce qui est valable pour les Corails l'est tout pareil pour les TER...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques