Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 14:30

nv logo fnaut

 

Diminuer le nombre de vols au départ de Nantes ?

 

C’est possible sans diminuer la mobilité

et en dégradant beaucoup moins l’environnement.

 

 

Le nombre de vols annuels au départ de Nantes évolue peu car les avions sont plus gros et mieux remplis pour diminuer les coûts et faire face à l’augmentation du coût du carburant. On claironne les créations de lignes, pas celles qui ferment.

nantes atlantique

L'alternative ferroviaire n'est pas envisagée à l'image de Nantes Atlantique

dont la desserte ferroviaire n'est pas activée 

 

Le nombre de vols peut diminuer, car le transport ferroviaire, 10 fois moins producteur de gaz à effet de serre, pourrait se substituer à l’aérien sur :

 

+ les distances courtes (moins de 400 km à vol d’oiseau) : par exemple Bordeaux où des vols subsistent parce que la ligne et l’offre ferroviaire se sont dégradés, par manque d’investissement. Par exemple Paris, où la LGV assure déjà 90 % du trafic.

 

+ Les distances moyennes (jusqu’à 800 km), vers Lille, Lyon, Marseille, Toulouse, Strasbourg, où les trains roulent déjà sur LGV sur une bonne part de la liaison.

 

ndl presse ocean

Notre Dame des Landes (Infographie Presse Océan)

 

Que faut-il :

 

+ Réorienter les investissements vers le transport durable, en particulier pour une meilleure utilisation des LGV, dont le réseau est cependant à compléter, et une modernisation des lignes existantes (Nantes Bordeaux, Nantes Angers Tours Lyon, etc…) pour les passer à 160 ou 200 km/h. Ces investissements, au contraire des dessertes aériennes, bénéficieront à tous les territoires intermédiaires.

 

+ Taxer le carburant aérien, totalement exonéré, et qui ne paie pas ses dégâts environnementaux. En commençant par les vols nationaux qui ne sont pas soumis aux règles internationales. Les professionnels peuvent payer plus cher et développer la vidéo conférence. Et pour le tourisme, est-ce un grand sacrifice de partir en vacance moins souvent en avion pour sauvegarder la planète ? Il y a des alternatives responsables.

 

 Il est possible de diminuer de 20% le nombre de vols au départ de Nantes !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques