Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 07:30

 

image001logofnaut2012

 

Une réunion de concertation SNCF et Associations (FUB, FNAUT, AF3V, FFCT, 4M50, MDB) s’est déroulée le mardi 18 juin 2013 sous la direction de Brigitte Rabaud et animée par Alexandre Richardot, en présence de Dominique Lebrun, Coordinateur interministériel pour le développement de la politique vélo et Julie Gozlan du ministère des transports.

 

Train vélo Loire


Les régions Pays-de-Loire et Centre ont relancé l’opération Train vélo Loire dans les TER InterLoire qui circulent à 200 km/h reliant Orléans à Nantes et St-Nazaire. Un fourgon est accroché acceptant 40 vélos gratuitement. Il est servi par des personnels dédiés qui embarquent/débarquent les vélos. L’opération a été étendue de deux à trois mois (15 juin – 15 septembre). Ces trains ont accueilli 6 000 cyclistes en 2012.

Mais dans le même temps les vélos sont interdits dans les Intercités Paris-Blois-Tours.


P1090937

"Train vélo Loire" dans un TER InterLoire

 

REX  : Stationnement vélo dans les pôles d’échanges


L’objectif de cette étude effectuée par Altermodal est d’explorer les conditions du succès des services de stationnement vélos dans les pôles d’échanges au travers d’exemples concrets. Selon la SNCF, 50 % des gares disposent d’un tel stationnement (30 000 places). Un guide des préconisations pour un stationnement réussi sera réalisé.

12 régions ont été couvertes avec 27 pôles d’échanges de différentes natures.

L’étude a constaté que la plupart des stationnements étaient bien placés à proximité des quais. La tarification est peu variée et il n’y en a aucune pour les occasionnels. Les efforts de communication sont souvent effectués au début des mises en place mais ne sont pas poursuivies ensuite. Enfin il y a peu de services associés au stationnement.


Trois étapes clés ont été été repérées pour une offre adaptée à la clientèle vélo.


1- une appréciation du potentiel d’intermodalité (densité habita/emploi, coupures et accès facilités, dénivelés, concurrence marche/transports publics, etc.).


2 – détermination de l’offre en fonction du potentiel qui doit être suffisante sans être surdimensionnée (effets négatifs de réalisations sous-utilisées).


3 – définition de la qualité de service


Lors de cette étude à Rennes, un comparatif a été effectué sur les temps de parcours du vélo, métro, du tram et du bus. Le vélo est plus rapide que le métro jusqu’à 4 km, que le tram jusqu’à 7/8 km, le bus jusqu’à 12 km.

Cette étude se poursuivra jusqu’à l’automne par des tables rondes dans 4 gares (Chelles, Bordeaux, Grenoble, Bourgoin-Jallieux) avec des clients et des non-clients du train.

 P1060046

Le Mans

 

Evolution de la concertation vélo


La SNCF a enquêté auprès des associations dans le but de faire évoluer la concertation ou de la réduire selon les points de vue. Les associations ont apporté des réponses très proches sur l’ensemble des sujets. Elles estiment que cette concertation est globalement positive, qu’elle a permis des avancées et une meilleure connaissance des contraintes tant du côté de la SNCF que de celui des cyclistes.

 

Parmi les points positifs, il y a la généralisation des places vélos dans les TER, dans la plupart des TGV à un étage, l’aménagement futur des Duplex.

 

Les points négatifs sont la réduction de moitié des places dans les TGV-A, l’absence de réservation de places vélos sur le web, de places vélos en 1ère classe, l’information insuffisante et souvent contradictoire. Les associations ont apporté leur représentativité et leur expertise. Elles estiment que leur avis est entendu, parfois suivi, il est souvent non sollicité.

Or, la suppression des boutiques SNCF est en cours dans les régions, notamment en Midi-Pyrénées, mais aussi ailleurs comme en Pays de Loire ou Languedoc-Roussillon.

Au-delà de la dégradation du service au public pour les populations locales concernées, c'est une illustration supplémentaire de la totale incohérence de la prise en compte de la problématique vélo+train !

  

Les moyens de facilitation du tourisme à vélo mais aussi l'incitation à pratiquer l'intermodalité vélo+train sont mis à mal par ces fermetures de boutiques SNCF.


P1020194.JPG

Angers


Elles souhaitent une meilleure remontée au niveau national des questions soulevées, être plus associées aux projets concrets.

Cette concertation a débuté sous la présidence de Jacques Fournier au début des années 90. Les réunions ont lieu jusqu’ici trois fois par an.


L’objectif affiché par la SNCF est de faire évoluer cette concertation vers plus d’efficacité en l’insérant dans la concertation nationale entre la SNCF et les associations de consommateurs, de développer une activité plus ciblée sur les projets (services de stationnement vélo, embarquement des vélos, améngement des Duplex, développement des services de loueurs de vélos ...). Après avoir fait le tour des associations qui souhaitaient le maintien de la concertation, elle a maintenu une réunion plénière annuelle (au lieu de trois).


Cette concertation sur trois étages a été débattue. La concertation avec les associations de consommateurs agréées par l’Etat est régie avec la SNCF par un protocole signé en janvier 2013 avec les 15 organismes qui y participent. Un conseil consultatif se réunit deux fois par an sous la présidence de Guillaume Pépy, des commissions en réunion plénière se réunissent tous les mois sauf en été, des groupes de travail sont formés sur des sujets particuliers.


P1040465.jpg

 Station Bicloo en gare nord de Nantes

 

De toutes les fédérations et associations représentées dans la concertation vélo, seule la FNAUT dispose d’un agrément. Cela signifierait donc que les sujets vélos devraient être défendus via la FNAUT. Certaines fédérations en sont adhérentes (FUB, AF3V, MDB indirectement) mais pas d’autres (FFCT, UTAN, CIHM). Il a été évoqué l’idée que la FUB demande cet agrément consommateurs.


Des séances de travail sur des projets vélos précis seront organisées. Mais les thèmes seront décidés par la SNCF et elles seront à géométrie variable selon les sujets.

 

 

Plan vélo


Dominique Lebrun est intervenu sur l’avancement du Plan national pour les mobilités actives mis en place par le gouvernement. Les premiers groupes de travail se réuniront cet été. Un groupe de travail intermodalité a été créé qui intègrera la problématique train+vélo. Il est prévu que le Plan sera lancé à la fin de l’année 2013.

 

Erick Marchandise


 

P1040924.jpg

 

P1070984

A  Laval ... stationnements vélos devant la gare...

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans A bicyclette
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques