Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 07:00

fnaut logo pdl 

Nantes, le 15/05/2014

 

Deuxiéme partie

 

Non à Notre Dame des Landes (1), Oui à des transports reliant toute la région à l’extérieur et qui aient peu d’impact sur le climat (2)

 

 

Oui à des transports reliant toute la région à l’extérieur et qui aient peu d’impact sur le climat

 

 

Mesures pour rééquilibrer les déplacements entre l’Ouest Atlantique et le reste de la France, en réduisant les pollutions et l’impact climatique :

 

Des mesures nationales seraient nécessaires :

 

+ Application du principe pollueur payeur au secteur aérien : taxation du kérosène, au moins sur les vols nationaux dans un premier temps, arrêts des aides aux lignes aériennes, transfert des financements des collectivités locales pour des aéroports peu fréquentés vers la modernisation du réseau ferroviaire, …..

 

+ Idem pour la route, avec la mise à niveau de la taxation du gas-oil, très nocif, la perception d’une éco redevance poids lourds

 

Les investissements sont à réorienter vers le réseau ferroviaire, dans les directions où la concurrence entre ferroviaire, aérien et routier est importante :

 

+ Le Nord et l’Est, (Lille et Strasbourg): Actuellement, les TGV de Nantes, Angers, le Mans ou de Rennes Laval sont ralentis en banlieue parisienne, car ils doivent emprunter les mêmes voies que des RER. Les travaux d’amélioration et d’accroissement de capacité sont à accélérer ; la liaison entre la gare de Massy TGV et l’aéroport d’Orly devrait aussi être facilitée.

 

image002

 

+ Le Centre Est et Sud Est (Lyon, Marseille, Montpellier). Les TGV passent aussi par la banlieue parisienne, et sont handicapés par le surcroît de kilométrage imposé par ce détour. Une nouvelle liaison POCL (Paris Orléans Clermont Lyon) est à l’étude (mais non programmée) pour pallier à la saturation de la LGV Paris Lyon ; elle devrait servir aussi à transférer les liaisons du Grand Ouest vers Lyon sur l’itinéraire direct ancien via Bourges, qui redeviendrait alors attractif. D’ores et déjà une étude vient de montrer que des liaisons directes Nantes Clermont et Nantes Lyon par la ligne classique, moins rapide, étaient justifiées économiquement. Cette ligne est à améliorer.

 

+ Le Sud Ouest via la Vendée et la Charente : la nouvelle LGV Sud Europe Atlantique est en construction de Tours à Bordeaux et va développer via Bordeaux le trafic vers Toulouse et vers le Pays Basque, le Béarn et l’Espagne. Pour se rapprocher de ces destinations, l’Ouest a tout intérêt à améliorer ses liaisons avec Bordeaux. Plus d’une demie heure peut être gagnée entre Nantes et Bordeaux en modernisant et électrifiant la ligne actuelle, pour approcher les 3h 15, au lieu de 4h actuellement. Ceci permettrait de créer des liaisons plus fréquentes et plus rapides vers Bordeaux et Toulouse. Or le programme de réhabilitation à l’étude ne prévoit que de très faibles réductions de temps de parcours entre Nantes et Bordeaux.


DSC02103

L'infrastructure sur Nantes Bordeaux doit être remplacée condition de base pour améliorer lesxtemps de parcours

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques