Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 12:00

logo-phpbb.gif

Suite de l'analyse de la FNAUT sur l'axe Nantes / Poitiers

 

4 / La voie ferrée répondrait à des besoins importants

 

Pour le fret, la route supporte un trafic important (entre 1200 à 1600 Pl/jour, soit plus de 15% des véhicules). Pour le transport de transit (dans quelques secteurs tels : bois, hydrocarbures, produits de carrière, engrais, aliments pour bétail, céréales), des transferts vers le rail sont possibles.


 B0000099.JPG

Une ligne ouverte sur trois capitales régionales serait un déboucher naturel  pour le Port de Nantes St Nazaire...

 


Le port de Nantes, très actif pour les céréales, les engrais, le bois, les hydrocarbures, estime son trafic potentiel avec le Limousin à 300 000 t dans chaque sens, à 900 000 t avec Poitou-Charentes, dont une partie devrait se trouver sur l’axe des 3 capitales régionales.

 

Pour la desserte locale, la ligne permettrait de raccorder des unités dans les secteurs qui demandent la voie ferrée (carrières, silos céréaliers, grands entrepôts).

 

Même si la ligne est pénalisée dans son prolongement au Nord de Limoges par un profil plus difficile qui limitera la taille des convois ou demandera une traction renforcée, il existe donc des potentialités importantes de plusieurs centaines de milliers de Tonnes.

 

Pour les voyageurs, la ligne répondrait aux besoins suivants :

 

+     liaisons interrégionales et entre capitales régionales (Nantes, Poitiers, Limoges), au besoin avec le renfort de quelques automoteurs directs, plus rapides,

+   désenclavement des villes intermédiaires, à accompagner par une desserte de zones rurales avec rabattement par bus et taxi, au maintien de dessertes bus des communes situées entre les villes.

+     desserte "banlieue" des grandes villes pour les trajets domicile travail et scolaires

+     liaison entre deux régions touristiques : Massif Central et Bretagne

 

Gare-de-Clisson.jpg

L'intérêt de la réouverture de l'axe Nantes / Poitiers illustré par la gare de Clisson (desserte "banlieue" des grandes villes pour les trajets domicile travail et scolaires)

 


Le trafic actuel ne peut servir de référence, car il n’y a pas d’offre crédible Nantes Poitiers. Les potentiels et le nombre de dessertes à mettre en œuvre peuvent s’apprécier, avant étude, de diverses manières :

 

+     Le trafic routier sur l’axe Cholet Poitiers est de l’ordre de 10000 véhicules jour. Une part du fer de 15%, plus des fluxs nouveaux, justifierait une dizaine d’automoteurs par jour. (A noter que dans des pays voisins en avance, une desserte cadencée à l’heure est la norme sur les petites lignes)

 

+     Cette fréquence se trouve sur d'autres axes de moindre population ( ex Angers Tours avec une douzaine de liaisons complètes par jour, ou Le Mans Tours avec près d’une dizaine de trains par jour). Ces fréquences peuvent être absorbées par une voie unique : il existe déjà des possibilités de croisement dans de nombreuses gares. Orléans Chartres (voie unique - trafic estimé de 1500p/jour) qui touche une population plus faible que Nantes Poitiers, devrait démarrer avec une demie-douzaine d’AR/jour.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques