Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 08:00

Lors de son A.G., la FNAUT Pays de la Loire et l'APNB ont évoqué la situation de la ligne Nantes -Bordeaux...  Le quotidien Régional a fait échos de nos inquiétudes à travers un long entretien que Gérard Gautier a consacré à la journaliste Isabelle Moreau et dont l'essentiel est repris dans l'article ci-dessous...  

logo-ouest-france

Le Nantes-Bordeaux à la reconquête de sa voie                                      lundi 29 avril 2013

 P1100690

Gérard Gautier se situe à droite sur le cliché

 

La Fédération nationale des associations d'usagers des transports (1) bataille pour que cette ligne, qui traverse trois régions, soit modernisée.

Entretien

Gérard Gautier, militant à la FNAUT depuis 40 ans.

 

Pourquoi, aujourd'hui, à l'ère du TGV, met-on 4 h 15 pour faire Nantes-Bordeaux ?

 

Dès le départ, le tracé a été mal fait. Il faut savoir que ce tracé date de l'origine des chemins de fer. Vu d'avion, il ressemble à un serpent. À l'époque, il n'y avait pas assez d'argent pour exproprier les paysans... Comme la ligne n'est pas électrifiée, le TGV ne peut pas y aller. Nantes-Bordeaux, ce sont des trains remorqués par des locomotives thermiques. Avant, on avait six trains par jour (cinq l'hiver). On pouvait même aller jusqu'à Vintimille, en Italie ! Aujourd'hui, il ne reste plus que trois trains de jour. Et les trains de nuit ont disparu. Faire Nantes-Bordeaux à la vitesse d'un escargot en 2013, c'est une honte ! Dire qu'on mettait moins de temps en 1973...


2005-voie-ferree-nantes-vers-bordeaux-1v.jpg

Entre Nantes et Bordeaux par le train... il n'y a pas photo sur l'Etat de la voie

 

La Fnaut dénonce, avec d'autres associations, l'état de la ligne. Notamment sur le tronçon La Roche-sur-Yon/La Rochelle.

 

La ligne traverse trois régions, les Pays de la Loire, le Poitou-Charentes et l'Aquitaine. La section La Roche-sur-Yon/La Rochelle est la plus critique. Elle est très abîmée. Des travaux ont été engagés pour 2 millions d'euros. Mais ça ne suffit pas. Il faudrait que la ligne complète soit modernisée (ndlr, le coût a été évalué à 222 millions d'euros). C'est une ligne d'intérêt national, sauf que l'État la délaisse. Or le trafic du littoral, dont la démographie est en hausse, ne demande qu'à progresser. La section La Roche/La Rochelle est en deux voies. RFF (Réseau ferré de France) veut la passer en voie unique. Nous pas... Le trajet serait encore plus long ! Avec toutes les correspondances du Nantes-Bordeaux, il y a toujours des retards. Si on passe en voie unique, ces retards seraient encore amplifiés !


2005-la-roche-sur-yon-corail-1v.jpg

C'était avant l'électrification de la voie entre la Roche sur Yon - Nantes... en 2006. Rien a changé après...

 

Vous avez une autre crainte. Que la SNCF fasse passer les voyageurs par Tours...

 

Oui, en court-circuitant La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Rochefort, Saintes. Pourtant, dans chacune de ces villes, il y a tout un réseau important de correspondances. La SNCF veut habituer les gens à faire Nantes-Tours en TGV ou en TER et puis Tours-Bordeaux en TGV. Or c'est plus long et c'est plus cher ! La SNCF fait comme si entre le TGV et le TER, il n'y avait rien. Or, le TGV ne pourra jamais couvrir tout le territoire français.

 

Comment améliorer le Nantes-Bordeaux ?


Il faut revenir à une desserte de qualité. Et la qualité, ça n'est pas qu'une question de rapidité. C'est l'accueil, le confort, les fréquences, les correspondances... C'est un tout. Les locomotives diesel de cette ligne sont vieilles et fatiguées. Il faudrait acheter des automotrices modernes. Nantes-Bordeaux en 3 h 30, ça n'a rien d'utopique, ç'a déjà été fait ! C'est aussi une question d'entretien des infrastructures mais ça, ça coince.

 

 

 entretien réalisé par Isabelle Moreau à l'occasion de l'AG de la FNAUT

Ouest France 

 

(1) La Fnaut défend les usagers de tous types de modes de transport. Créée en 1978, cette association de consommateur compte 160 antennes en France.

 

Photo FNAUT

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Nantes Bordeaux A.P.N.B.
commenter cet article

commentaires

bellhacene 28/12/2015 20:36

bonsoir, je vous écris pour vous dire que la ligne bordeaux - nantes va disparaître avec l'ouverture de la lgv sea en 2017 la sncf fait tout pour aboutir a la fermeture de cette ligne transversale ouest ralentissement des trains travaux imaginaires pour vendre du tgv roulant sur ligne classique quel attrape pognon en détournant le voyageur par paris en mettant plus de temps et surtout le faire payer nettement plus cher l'interêt de la sncf c' gagner le plus possible d' argent quant a moi j' fait déjà mon choix ce sera la route et l' avion et j' espère que d'autres feront comme moi merci la sncf

Fnaut Pays de la Loire 04/01/2016 16:37

La ligne Nantes Bordeaux ne va pas disparaitre parce qu'il y a des élus et des associations qui militent contre son délabrement...
Il s'agit entre autre de l'APNB (l'Association de Promotion Nantes Bordeaux) et des travaux sont programmés. Elle a aussi empêché la SNCF de mettre en voie unique cette ligne d'aménagement du territoire... Vous pouvez consulter des infos sur l'APNB sur notre site.

SP 15/05/2013 11:54


Alors qu'il y a partout besoin de capacité ferroviaire, il est envisagé un passage en voie unique, faute de trafic du à la paresse de ne pas développer les dessertes de la ligne ? C'est incongru
!

Fnaut Pays de la Loire 15/05/2013 23:49



C'est pourquoi il y a des priorités ... et des investissements à faire d'urgence... 



Jacques 11/05/2013 19:26


J'ai déjà fait ce commentaire il y a quelques mois; mais je pense nécessaire de le répéter à nouveau :


La mise en voie unique serait une stupidité énorme. Au moins deux raisons :


- la signalisation à voie unique "moderne" est très onéreuse. Elle n'a rien à voir avec un vulgaire système à sémaphore ou bloc automatique à permissiviré restreinte. Il faut gérer en sécurité
les voies de croisement (ou de dépassemenet) ce qui ne se fait plus comme cela se faisait dans les années 1970 vers Dole-Vallorbe ou sur Saint Maixent-Lusignan.


- la ligne Lusignan-Saint Maixent souffre justement du goulet d'étranglement qu'elle procure au trafic. Cela devient un point noir. Mettre notre La Roche-la Rochelle en voie unique serait
condamner son avenir, refuser la possibilité d'y exploiter des TER déservant plus de gares que les seules de Luçon et de Marans, par exemple Champs St Pere, Langon, Velluire, Ile d'Elle, Andilly.
C'est un véritable réveil de l'activité ferroviaire sur notre ligne qu'il faut défendre, pas un simple maintien d'une activité passable.


Je voudaris aussi dire qu'une "petite" rénovation de voie, suivie d'une autre 20 ans plus tard, ...etc, c'est plus cher qu'une "bonne" remise aux normes qui tinet plus longtemps.


Je me méfie des devis de RRF.


 

Fnaut Pays de la Loire 11/05/2013 21:34



Merci de vos précisions qui conforte notre opposition à la voie unique...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques