Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 10:00

 

Communiqué de presse du CéDpa                                                                                                               Le 18 janvier 2013

 

 

 Nantes Atlantique : un bon cru 2012, qui ne justifie toujours pas Notre Dame des Landes !

 

 

Les chiffres définitifs 2012 de l’aéroport viennent d’être publiés et sont abondamment commentés par les tenants du transfert qui y voient la confirmation de leur point de vue. Pourtant il n’y a rien là de nouveau ou de définitif. Oui, avec 3,6 millions de passagers et 47 900 mouvements, Nantes Atlantique connaît pour la deuxième année consécutive une hausse importante du nombre de ses passagers, comme d’autres aéroports d’ailleurs. Bordeaux a accueilli 4, 4 millions de passagers (plus 8, 9%) et Toulouse 7,55 millions (plus 8,2 %).

 

La volonté d’attirer des compagnies low-cost comme Volotéa porte effectivement ses fruits, au moins à court terme, c'est-à-dire tant qu’existent des aides substantielles, par réduction des taxes, (80 % la 1ere année, 50 ou 60 % la deuxième…). Quel est le montant total de ces dégrèvements ? Comment justifier que pour l’immense majorité des habitants les transports collectifs voient leur tarif augmenter (le train notamment) et que quelques uns puissent partir à l’autre bout de la France pour 20 € comme le vantait une publicité récente ?

 

Qui paie ? Personne n’a oublié Ryanair, fermant son siège de Marseille, fermant la ligne Nantes-Londres pourtant remplie. …

 nantes atlantique

"et les transports collectifs arriver enfin sur le site", l'ancienne ligne de Nantes à Pornic longe l'aérogare de Nantes Atlantique...  

 

Combien de temps cette forte progression durera-t-elle, nous n’en savons rien. Mais nous n’avons jamais nié qu’il y aurait une augmentation du nombre de voyageurs dans les années à venir. La contre-étude du cabinet CE/Delft l’admet tout à fait même si elle est moins optimiste que les porteurs de projet. Et en tout état de cause, Nantes Atlantique a les capacités physiques pour absorber cette croissance. L’aérogare peut évidemment être améliorée et agrandie, les parkings optimisés et les transports collectifs arriver enfin sur le site.

 

Quant aux mouvements, l’augmentation de 2012 existe, entre autres vraisemblablement parce que les nouvelles lignes font baisser l’emport moyen, mais les chiffres n’ont pas « explosé » comme le prévoyait en 2003 M.Batard, alors président de la chambre de commerce. Se fondant sur les prévisions de trafic de l’A.I.T.A (association internationale des transports aériens), il affirmait alors (Presse Océan du 9 janvier 2003) que « dès 2010, avec 3 millions de passagers, on serait passé de 40 000 à 75 000 mouvements… ». ! Nous en sommes à 47 900. Et nous soutenons que de nouvelles procédures d’approche à Nantes ainsi que la mise en réseau des aéroports existants de l’ouest permettront de ne pas augmenter de manière insupportable les mouvements et donc le bruit pour les habitants de l’agglomération. Bruit aérien à comparer d’ailleurs avec les bruits routiers, bien plus prégnants et pour lesquels on se demande si les élus vont décider l’enterrement des routes, le déménagement du périphérique ou la non constructibilité de beaucoup de zones…

 

Oui, décidément, Nantes-Atlantique est un bon aéroport, qui mérite qu’on le laisse vivre encore longtemps là où il est !

 

P1060782Vue Aérienne de Nantes Atlantique, on distingue la voie ferrée entre l'aire de stationnement à proximité de l'aérogare et le parking voiture...   

 

site du CEDPA

Partager cet article

Repost0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques