Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 13:00
La FNAUT a le regret de vous faire part d'un crime de lèse-ferroviaire dans le sud mayenne. Les coupables sont actifs et trés connus... Les auteurs de ce terrible méfait ont bénéficié de nombreuses complicités... sur lesquel les nous reviendrons...

Tout commence par une promenade à partir du viaduc du Pendu long, d'une quarantaine de mètres qui enjambe la Mayenne sur la commune d'Azé à coté de Château-Gontier. La voie ferrée qui la franchit est la ligne 460 000 de Sablé à Montoir-de-Bretagne.
P1060166.JPGle viaduc du Pendu

Sur le viaduc du Pendu  PK 291 486, les rails ont été posés en 1945,  après la destruction d'une partie du viaduc par fait de guerre... il s'agit de rails vignoles de type EV 45,520 (45kg au mètre linéaire). Les traverses metalliques sont bien visibles. Elles ont souffert de la remontée des eaux, du non entretien des fossés et des effets de la végétation... Elles ont rouillé ... Mais pour un matériel posé vers 1911... elles ont bien résisté tout de même...
Le travellage est d'environ 1454 traverses au kilomètre ce qui correspond à l'équipement d'une voie ferrée de ce type.

P1060164.JPGUne belle emprise d'une ancienne double voie

Mais quelque chose avait changé tout de même. La végétation qui s'était appropriée la voie était dégagée, coupée, sciée...
Cette coupe rase permet de voir l'emprise de la voie dans sa totalité. La ligne est située sur un talus à cet endroit et on peut mesurer quel est l'intérêt de préserver une emprise ferroviaire. D'autant que cette ligne était une double voie et qu'elle était redevenue une voie unique dans les années 1950 / 54 d'après nos informations, idéal pour faire des rectifications de rayons de courbures.

Intrigué il fallait poursuivre...

P1060174.JPGUn viaduc moderne qui enjambe la Nationale vue en direction de Segré

Le viaduc sur la Nationale 162 au PK  290 728, réalisé en 1967 entre les communes d'Azé et de Château-Gontier; au premier plan se trouve le passage à niveau... C'est la masse au loin qui a attiré notre attention...


P1060172.JPGPassage à niveau au PK 290 703

Situé juste à côté du viaduc le PN assurait la sécurité entre les communes d'Azé et de Château-Gontier. A partir de ce point, les traverses en bois apparaissent... Et...
P1060169.JPG!!!

... une vision d'horreur ! Au moins 150 mètres ont été découpés...

P1060167.JPGAlors que sur certaines lignes en Pays de la Loire et ailleurs  ont fait rouler des trains sur du double champignon, ici on massacre une voie équipée de rails vignoles ...  

Des tas de rails et traverses... entreposés avant de partir  par camions  à destination de la Chine sans doute...
A noter l'armement de la voie qui était presque équipée de traverses métalliques sur tout l'itinéraire entre Sablé origine de la ligne et Montoir de Bretagne sa destination.
Les traces blanches indiquent les marques d'arpentage pour le tronçonnage de la voie... Tous les 12 mètres environ. A l'origine il s'agit de tronçonsde rails de 22 mètres.

P1060168.JPG
Massacre à la tronçonneuse... ? Non découpés au chalumeau par tronçon de 12 mètres

Mais vous pouvez constaté que la voie est constituée de rails de type vignole soit du modèle  EA 42, 130 soit  du EV 45,520...
L'entreprise ne prend pas le temps de dévisser les éclisses...


P1060177.JPG
C'est plus loin que l'on découvre le "panneau"... Les travaux de la Rocade Sud on commencé...


P1060182.JPGVive le ferroutage à la mode mayennaise avec les compliments de la DIRO, de l'ETAT... et du...

Tout pour la route... Et pour favoriser le transit des camions sur l'axe Château-Gontier / Châteaubriant ... On construit la rocade Sud (voir).


P1060179.JPG ...Ministère de l'Environnement! ... L'auteur a signé son acte ...

Il y a un temps de cela c'était le Ministère de l'Equipement qui procédait à de tels actes. Maintenant  c'est avec l'aval du Ministère de l'Ecologie !

Vous avez dit Grenelle de l'Environnement ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

DJAMENT A. 26/01/2010 07:40


Écoeurant, mais hélas attendu... En tout cas, merci de nous avoir avertis aussitôt de ce massacre, qui ne doit pas se faire oublier.
Y a-t-il des recours juridiques qu'on puisse mener ? Cela ne fera certes pas revenir la voie ferrée, mais il vaut mieux que les crimes ne restent pas impunis.
Indépendamment de ce l'action juridique, je crois qu'il ne faut pas non plus baisser les bras sur le fond de l'affaire :
- elle mérite d'être publiquement dénoncée, en interpellant notamment les élus du conseil régional (période hautement favorable !) qui s'étaient engagés à ce qu'aucune voie ferrée ne soit détruite
dans la région, le ministère de l'environnement qui décrétait dans son Grenelle la priorité aux TC... Le plus autant que possible dans une campagne publique, à mon avis, d'autant plus facile à
justifier que la Mayenne est un désert ferroviaire (avec une seule ligne qui circule, qui est d'ailleurs un tronçon de GL vers Paris prolongeant une LGV, la Mayenne dans être dans le peloton de
tête des déshérités du rail, derrière l'Ardèche et peut-être quelques autres...) ;
- sur la ligne Sablé/Montoir alternative à la GL saturée et desservant des communes rurales enclavées, malgré le revers que le groupe de pression routier vient de nous infliger, il ne faut pas
s'avouer vaincus et d'une part défendre le long terme, d'autre part intensifier notre campagne pour la réouverture des tronçons pour lesquels elle peut être obtenue rapidement (Montoir/Pontchâteau
par ex. ?) et la préservation des autres (de ce point de vue, tout recours juridique et toute campagne publique mettant en difficulté les élus au double langage sont utiles pour les faire
réfléchir...).


Fnaut Pays de la Loire 27/01/2010 00:18


Les recours sont en cours puisque la nouvelle fermeture est attaquée (RFF a relancé une nouvelle procédure en changeant les régles car la fermeture est assimilée au retranchement dorénavant). Le
déclassement de la ligne est aussi attaqué (en fait il y a plusieurs déclassements car la voie a été morcelé). Le déclassement autorise la vente.Le TA de Nantes est lent dans ses arrêts...
L'association Rocade a engagé des contentieux également. Concernant cette voie il faut savoir que la FNAUT a assisté à un véritable "lachage" par la Région, qui a préférer acheter la "paix"
politique avec Jean Arthuis, le promoteur de la rocade sud plutôt que de créer un deuxième front "chouan", le premier étant la Vendée. Car cette voie est la seule à traverser 4 départements sur 5.
C'est une voie d'aménagement du territoire car elle dessert 3 sous préfectures et une gare TGV (Sablé...) et donne accès avec une correspondance à 4 grandes villes : Angers / Le Mans / Nantes et
Rennes ... On peut être confondus par le niveau des politiques qui n'ont aucunement saisi (à part quelques uns mais trop peu) la dimension désenclavement de cette voie dans un contexte de
renchérissement des énergies... Concernant les élus, l'antenne mayennaise va adresser un questionnaire aux têtes de listes départementales... Autre chose ce n'est pas facile de batailler pour la
réouverture quand la région et principalement le cabinet du Président qui ne communique pas l'étude sur Laval / Mayenne. Pourtant se serait un véritable levier pour faire bouger le Sud mayenne...
Mais cela rejoint l'idée d'éviter la chouannerie...


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques