Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 11:00
logo-fnaut-pdl195.jpg
Le document qui suit est un courrier que nous adressé le 12 février 2010, la tête de liste  Europe Ecologie Jean Philippe MAGNEN  à réception de notre questionnaire. 

Ceci n'est pas un texte rédigé par les militants de la FNAUT ni la réponse à nos questionnaires, ni le programme d'E.E. donc  mais on peut y  lire certaines propositions qui ne sont pas étrangères à la FNAUT ou qui ont été développés par elle... 

La FNAUT rappelle son indépendance vis à vis des partis politiques ...

Nous aurons donc un oeil critique ...

 


 

La FNAUT  Pays de la Loire dans le débat politique...

La serie sur la présentation des programmes politiques sur les transports pour les régionales continue ... On mesure combien la problématique transport a pris d'importance dans le débat.

La campagne électorale a commancé et pour alimenter le débat, le site de la FNAUT Pays de la Loire met en ligne les  programmes transports des différentes partis qui nous ont été transmis avant de recevoir leurs réponses au questionnaire régional... (Voir) et départemental.

 

Le texte de la FNAUT est droit,  celui du partis politique en italique et fluoté

Rappel : CE TEXTE N'ENGAGE ABSOLUMENT PAS LA FNAUT PAYS DE LA LOIRE

 

arton80 

 

Monsieur,


Nous avons parcouru avec attention votre courrier en faveur d'une politique régionale favorisant un transport public plus juste, plus économe et plus écologique.


La conversion écologique de nos modes de transports est au cœur du projet d'Europe Ecologie pour la région. Le report modal du « tout routier » aux transports écologiques est notre première priorité ; c'est une urgence à la fois sociale et environnementale.


Nous pensons que cette transformation doit notamment reposer sur :

+  La revitalisation (massive) du fret multimodal;

+  L'amélioration de la fréquence et de la qualité de service des TER dans notre région;

+  La réouverture d'anciennes lignes et de gares désaffectées , et par conséquent la suppression des déserts ferroviaires en Pays de la Loire;

+  La création d'un maillage TER, Bus, Vélo, Covoiturage/Autopartage sur l'ensemble de notre région;

+  La création de nouveaux outils pour mettre en synergie les différentes AOT et favoriser l'intermodalité (ex : création de syndicats mixtes, avoir comme objectif le ticket unique et une tarification attractive).


Plus généralement, la complémentarité Vélo / Voiture / Train et Bus nous semble primordiale.


Cette complémentarité permettra :

+  de donner aux habitant(e)s des Pays de la Loire - n'habitant pas à proximité des gares - la possibilité d'accéder plus facilement à celles-ci;

 

+  de renforcer le lien social et la convivialité entre les habitants;

+  de réduire l'empreinte énergétique globale de notre région;

+ ... tout en favorisant le pouvoir d'achats des lîgérien(ne)s dont la part de budget consacrée à l'automobile dépasse encore en moyenne 12% des revenus mensuels (mettre en place des transports écologiques efficaces et fiables sur tous les territoires urbains comme ruraux, c'est leur donner la possibilité de supprimer le coût de la deuxième voiture).


Pour cette raison, notre engagement - majeur - pour ces élections régionales est le suivant : la mise en place d'un cadencement généralisé offrant aux ligériens la possibilité de bénéficier d' un train toutes les heures et/ou demi heures dans chaque gare, sur des amplitudes horaires la plus large possible. En faisant cette révolution des TER et de l'intermodalité, nous donnerons aux habitant(e}s une alternative efficace et environnementale au «tout voiture».


Cette nouvelle politique de la mobilité, doit s'accompagner d'une nouvelle politique d'aménagement du territoire. Nous voulons favoriser la mobilité choisie et non subie en luttant contre l'allongement des distances domicile/travail-étude. Notre vision d'aménagement du territoire poursuit deux objectifs : déconcentrer nos métropoles et créer des bassins de vie d'équilibre (ex : localiser les nouvelles activités économiques dans les villes moyennes ou pôles urbains intermédiaires, interconnectés à des modes de transports alternatifs).


Nous traitons actuellement l'ensemble des questions techniques détaillées dans votre dernier courrier et vous ferons parvenir notre réponse sur chacun de ces points dans le courant de la semaine prochaine.


Dans cette attente, nous restons naturellement à votre disposition pour engager un dialogue constructîf et pérenne pour l'avenir de notre région.


Ecologiquement vôtre,


Jean Philippe Magnen,

 

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Régionales 2010
commenter cet article

commentaires

PAM 03/03/2010 12:09


Désolé d'aller contre le sens des propos échangés ici, mais je rappelerais que l'efficacité écologique d'un mode de transport n'est qu'une simple relation entre sa consommation moyenne et son
remplissage.

Un car consomme 30L/100 km quand un X73500 en consomme 90. Il est parfois plus pertinent de mettre un car avec 10 personnes plutôt qu'un train avec 15 personnes, n'en déplaise à certains.

Chaque mode de transport a son domaine de pertinence.

En revanche, ce qui est stupide est la concurence entre le TER et le car départemntal sur les mêmes axes.

En outre, le car coûte 6 fois moins cher que le car. Quand la demande est faible, faut-il meiux avoir par exemple 2 A/R ferrés par jour ou 12 A/R autocar pour le même prix.

Par ailleurs, je trouve dommage que la FNAUT se désintéresse de l'autocar car il y a des lacunes en termes d'offres TC qu'il pourrait comber: Laval - Mayenne - Flers - Caen, Laval - Sablé - La
Flèche (fusion des lignes CG53 et CG72 existantes),.... La FNAUT n'a jamais demandé la cration de lignes d'autocar là où elles auraient une pertinence.

PS: 95% de mes déplacements sont effectués en vélo, train, bus et autocar. Donc on ne peut me taxer d'être pro-bagnole.


Fnaut Pays de la Loire 04/03/2010 10:13


Si la FNAUT demande des créations de lignes d'autocar. Elle le fait ponctuellement. Très prochainement va sortir (c'est l'affaire de quelques semaines) un "cahier de doléances des usagers des
transports collectifs départementaux", (sous titre : les besoins et les propositions des usagers); c'est un travail réalisé par la FNAUT PAYS DE LA LOIRE, BOURGOGNE et RHONE ALPES. Concernant les
lignes d'autocar : La ligne Laval / Mayenne allait jusqu'à Donfront et celle de Mayenne / Pré en Pail allait jusqu'à Alençon. Elles ont été limités aux frontières départementales de la Mayenne
d'année en année... Celle de Laval / Châteaubriant est rarement en correspondance avec celle assurant Châteaubriant / Nantes... Il s'agit d'exemple mayennais mais en Loire Atlantique pour faire du
Clisson / Ancenis on doit passer par Nantes.


DJAMENT A. 03/03/2010 08:41


"il aurait été plus juste de demander aux candidats aux régionales d'oeuvrer pour la suppression du péage pour les petits TER qui sont les seuls trains ayant une mission de service public.
Qu'en pense les lecteurs de ce blog ?"
En ce qui me concerne, je suis absolument hostile à tout péage ferroviaire et préconise le retour à un service public unifié SNCF, supprimant RFF outil de démembrement ferroviaire et vecteur
essentiel des hausses scandaleuses de tarifs.
Je ne suis pas d'accord que les "petits TER" soient les seuls trains ayant une mission de service public. Pour se rendre de Nantes à Angers, par ex., les TER omnibus ne sont pas les plus adaptés,
considère-t-on un tel maillage du territoire, entre les deux plus importantes villes de la région, distantes de moins de 100 km, comme du luxe ? Même pour les grandes lignes, le fer assure aussi
une mission de service public, d'ailleurs cela devrait être un réseau global, un TGV Nantes/Paris qui s'arrête à Angers a (ou devrait avoir) aussi vocation à assurer massivement du cabotage entre
Nantes et Angers. Les trains de nuit ne sont pas des TER mais ils assurent une mission d'aménagement du territoire qui relève typiquement du service public.


michou 02/03/2010 19:30


Un oubli de taille: le train TER paie un péage pour emprunter l'infrastructure ferroviaire, le car non. Encore une distorsion de concurrence. Plus abérrant encore: plus le train a d'arrêts plus le
péage est cher. C'est pourquoi il aurait été plus juste de demander aux candidats aux régionales d'oeuvrer pour la suppression du péage pour les petits TER qui sont les seuls trains ayant une
mission de service public.
Qu'en pense les lecteurs de ce blog ?


Fnaut Pays de la Loire 03/03/2010 01:02


Le programme Europe Ecologie est plus complet voir leur réponse au questionnaire régionale... Ce qui est présenté ici est un courrier adressé en attente des réponses et non le programme officiel de
la liste... La question de la DRAG (DRoit d'Arrêt en Gare)qui est une création de RFF est contreproductif pour les TER. Pour limiter les arrêts ont créer des "taxis TER" qui rendent l'usage du TER
encore plus compliqué ...


cheminot vendéen retraité 28/02/2010 14:01




D'après Ouest-France du 28 janvier 2010, "le réseau régional des transports, c'est quotidiennement 420 trains pour 24 500 km parcourus et 120 autocars pour 8 000 km parcourus pour 42 500 km
parcourus."
Selon la SNCF (également dans Ouest-France du 28 janvier 2010), "la fréquentation sur les 14 lignes de trains et 12 lignes d'autocars est de 14 724 000 voyages pour l'année 2009."

Donc si 14 724 000 voyages  ont été effectués en eune année, cela donne une fréquenation quotidienne de 14 724 000:365 = 40 339 voyages et non 42 500.

Et si 420 trains + 120 autocars font effectuer 40 339 voyages, pour un seul véhicule train ou autocar, on obtient une moyenne de 75 voyages.

Si on ne compte pas les autocars, 40 339 voyages sont effectués dans les 420 trains, on obtient une moyenne quotidienne de 96 personnes.

Ne serait-il pas temps d'agir ?

Par exemple, en décidant que toutes les lignes parcourues par des TER-trains ne pourront plus être parcourues par des autocars régionaux.

Il s'agit de "récupérer" les km autocars en les transformant en km trains. Ainsi, on transforme des circulations routières en circulations ferroviaires : on améliore ce qui existe, on crée, ou on
rétablit des liaisons.

EN VENDEE :


1) Sur NANTES-ST GILLES CROIX DE VIE (Nantes-Noirmoutier et Nantes-St Jean de Monts)

a) en transférant tous les autocars régionaux de la ligne St Gilles-Nantes, on récupère 17 parcours de 71 km par semaine = 1 207 km.
En transférant tous les autocars régionaux de la ligne St Jean de Monts-Nantes, mais seulement la partie qui "doublonne" avec la ligne ferroviaire St Gilles-Nantes, c'est-à-dire de
Challans à Nantes, on récupère 5 parcours de 59 km par semaine = 295 km, dans le sens Nantes-St Gilles, 1 parcours de 59 km = 59 km (ne sont pas décomptés les 11 parcours par autocars qui de Nantes
à Challans ne desservent pas les gares).

Le total de ces récupérations 1 207 + 1 207 + 295 + 59 = 2 768 km par semaine, soit par jour = 395 km, permet de créer 5 trajets train quotidiens entre Nantes et St Gilles.

b) En transférant tous les autocars régionaux de la ligne Noirmoutier-Nantes, mais seulement la partie qui "doublonne" avec la ligne ferroviaire Pornic-nantes, c'est-à-dire de Bourgneuf -en-Retz à
Nantes, on récupère 20 parcours de 42 km= 840 km par semaine, et dans le sens inverse 25 parcours de 42 km= 1 050 km (ne sont pas décomptés 6 parcours Nantes-Bouin, 1 Nantes-La Barre de Monts, et 2
La Barre de Monts-Nantes par des autocars qui de Nantes à Bourgneuf ne desservent pas de gares).

Le total de ces récupérations 840 +1 050 = 1 890 km par semaine, soit par jour 270 km permet de créer 6 trajets train quotidiens Bourgneuf-en-Retz-Nantes.


c) Ces créations ferroviaires doivent combler des manques : par exemple :

- le samedi, il n'est pas possible d'arriver à St Gilles en train après 14 h 09,
- il manque une circulation de matinée arrivant à St Gilles avant 9 h, voire 8 h
- le lundi, on ne peut pas arriver à St Gilles de Nantes avant 9 h 32 et actuellement, c'est en autocar
- du lundi au vendredi, la première circulation ferroviaire arrive à St Gilles à 11 h 43, le samedi à 11 h 35, le dimanche et fêtes (sauf les 1er et 8 mai) à 15 h 51,  par autocar à 11 h
52.


d) d'autres propositions :

- il faut un aller-retour St Gilles-Nantes-Paris le dimanche matin :
avec correspondance pour Paris = St Gilles 9 h 12 Nantes 10h32/11h00 Paris 13 h 10,
avec correspondance de Paris 9 h, Nantes 11 h 08/11 h 20 St Gilles 12 h 52 (ce train circulant dans l'horaire de l'autocar remplacé)
- le vendredi, remplacer la correpondance autocar à l'arrivée du TGV Paris 20 h00 Nantes 22 h 08 par un train à 22 h 20 St Gilles 23 h 50
- le lundi, il manque une circulation très matinale de St Gilles à Nantes pour prendre le TGV de 6 h 30, donc création d'un train St Gilles 5 h 00 -Nantes 6 h 22
- le samedi, avec correspondance de Paris, création d'une circulation à 17 h 17 de Nantes avec 2X73500, (croisement à Rezé à 17 h 28 avec train parti de St Gilles à 16 h 18), Sainte Pazanne 17 h
50, où un élément va sur Pornic 18 h 28, l'autre vers St Gilles 18 h 41
- le samedi, avec correspondance de Paris, création d'un Nantes 18 h 40 Sainte Pazanne 19 h 19 où il croise le train parti de Pornic à 18 h 46, avec un arrivée à St Gilles à 20 h 07.


2) Sur La Roche sur Yon- Luçon (Nantes-La Rochelle)
Au service d'hiver 2009/2010, 26 parcours par autocars sont effectués entre La Roche et Luçon, 37 en sens inverse = 63 parcours par semaine soit 9 trajets par jour disponibles
pour des trains.

Les nouvelles relations ainsi créées entre Luçon et La Roche et vice-versa doivent donner correspondance avec les deux aller-retour TGV Les Sables-Paris.
Une circulation train aller-retour doit être créée, du lundi au vendredi, entre La Roche et La Rochelle, avec desserte des localités suivantes : Nesmy, Champ St Père, Nalliers, L'Ile d'Elle, Marans
(il n'est pas concevable qu'on ait abandonné la desserte ferroviaire de cette ville de plus de 4 000 habitants!!!), Dompierre ou Rompsay "banlieue" de La Rochelle).

Suggestion d'horaires :
La Roche 7 h 00, Luçon 7 h 35, La Rochelle 8 h 35
La Rochelle 18 h 00, Luçon 19 h 00, La Roche, 19 h 35.


La coopération interrégionale entre Pays de Loire, Poitou-Charentes et Aquitaine doit jouer comme pour les TER Tours-Lyon ou Orléans-Lyon
(Centre-Auvergne, Bourgogne, Rhône Alpes)

Ainsi la relation NANTES-BORDEAUX aller-retour du matin supprimée en décembre 2004 doit être rétablie et ceci bien avant toute opération de modernisation
de l'infrastructure.Suggestion d'horaires :
Nantes 5 h 45, La Roche 6 h 28/6 h 30, Luçon 6 h 55, La Rochelle 7 h 36/7 h 38, Bordeaux 9 h 45
Bordeaux 5 h 45, La Rochelle 7 h 52/ 7 h 54, Luçon 8 h 35, La Roche 9 h 00/ 9 h 02, Nantes 9 h 45

Elle donnera notamment les correspondances suivantes :
à La Roche pour les Sables et Chantonnay
à Luçon pour Fontenay Le Comte et Niort
à La Rochelle pour Niort et Poitiers
à Saintes pour Royan et Angoulème
à Bordeaux pour :
- Arcachon, Mont-de-Marsan, Dax, Brive, Périgueux, Limoges,
- le "Grand Sud" : (Agen) Toulouse, Montpellier, Nîmes, Marseille et Nice
- les Pyrénées avec Hendaye et Tarbes


3) Sur Fontenay-Le-Comte - Niort
La remise sur rail de cette relation est impérative. La ligne, dont l'infrastructure existe, peut accueillir, après travaux de réfection et de modernisation, des engins type X73500.
Les circulations doivent desservir principalement Benêt et Oulmes avec ocrrespondances de ou vers Paris à Niort, d'autres, dans des horaires adaptés à la demande des usagers (salariers, ouvriers,
lycéens...) devront s'arrêter, en plus à Coulon, proche du Marais Poitevin et St Liguaire "banlieue" de Niort.
Un seul véhicule est nécessaire pour effectuer la navette entre Fontenay et Niort, et sans croisement en ligne.

Suggestion d'horaires, du lundi au vendredi :

Fontenay 5 h 50   Niort 6 h 20     Niort 6 h 28   Paris   8 h 50  
Fontenay 7 h 05   Niort 7 h 40    
Fontenay 8 h 30   Niort 9 h 05
Fontenay 10 h 45 Niort 11 h 25    Niort 11 h 38 Paris 14 h 00
Fontenay 12 h 30 Niort 13 h 02    Niort 13 h 09 Paris 15 h 50
Fontenay 14 h 40 Niort 15 h 15    Niort 15 h 24 Paris 17 h 40
Fontenay 16 h 15 Niort 16 h 50
Fontenay 18 h 25 Niort 19 h 00    Niort 19 h 09 Paris 21 h 40


                                             Niort 
6 h 25 Fontenay  7 h 00  
                                            
Niort  7 h 50 Fonenay   8 h 25

Paris  7 h 20 Niort  9 h 34         Niort  9 h 40 Fontenay


Fnaut Pays de la Loire 28/02/2010 22:43


Merci pour ces précisions que je vais transmettre aux interessés. Concernant les circulations autocars et ferroviaires : le calcul du coût n'est pas le même en effet le coût horaire d'un conducteur
de car et de celui de train est différent : il est moins cher dans le cas de la solution routière.


DJAMENT A. 23/02/2010 11:15


"Pour cette raison, notre engagement - majeur - pour ces élections
régionales est le suivant : la mise en place d'un cadencement généralisé offrant aux ligériens la possibilité de bénéficier d' un train toutes les heures et/ou demi heures dans chaque
gare,"  Il s'agit d'un engagement précis et très positif (pour de nombreuses gares, une telle fréquence constituerait une véritable explosion du trafic), mais il
importe, pour que cela soit réalisable et sans "mauvaises surprises", de résoudre les problèmes de saturation d'un certain nombre de voies. Entre Nantes et Angers (cas le plus criant, mais il y en
a d'autres), disposer d'un TER omnibus chaque heure au moins et conserver au moins l'offre pour les trains rapides, sans parler des sillons de fret nécessaire, est tout bonnement impossible avec
l'infrastructure actuelle. On attend donc les réponses d'EE promises sur les autres points du questionnaire pour juger de la solidité de cette proposition de cadencement.


Fnaut Pays de la Loire 23/02/2010 14:25


Concernant la saturation de certaines lignes EE a déjà eu l'occasion de parler des itinéraires de délestage à réouvrir pour le Fret en autre ( par ex : Sablé / Château Gontier / Segré ... )ce qui
les démarques de la direction PS-PC. Ce soir à Laval il y a une réunion thématique transport avec Gilles Bontemps pour le compte de la liste Auxiette, j'aurais l'occasion d'y poser quelques
questions notamment sur les dossiers mayennais... On verra les réponses...


N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques