Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2014 4 16 /10 /octobre /2014 07:30

fnaut logo pdl

 

 

Pour bien voyager, il faut être bien informé... Voici une liste des meilleures applications mobiles de transport disponibles sur le marché.

Nantes - Naoned bus
Disponible uniquement sur Android, un portage iOS est en cours.
Elle est née de l'absence d'application mobile pour les transports de Nantes et avant la mise en place de l'Open Data. Lorsque la TAN a sorti son application, le développement ne s'est pas arrêté pour autant et a motivé le développeur pour l'améliorer. C'est l'application la plus utilisée par les jeunes nantais aujourd'hui sur Android.

Celle-ci est mon application de prédilection en Île de France. Elle existe pour iOS et Android, elle est rapide, efficace et utilisable aussi sur le site internet. C'est intuitif et multitude, mais pas multimodale. Mais elle permet de se passer des applications franciliens et de ne garder que Tranquilien. Elle fonctionne dans plusieurs villes dans le monde, mais seulement des capitales. C'est une application anglaise dont le siège est à Londres, regardez les descriptifs de mise à jour qui sont hilarants. Elle a même été classée parmi les applications indispensables sur l'App Store d'iTunes.

Transit App est probablement l'application la plus innovante en terme d'interface. Elle est la plus utilisée par les jeunes nantais sous iOS. Elle propose automatiquement lors de son lancement les prochains passages des transports situés aux arrêts autour d'un périmètre définissable par l'utilisateur. C'est développé par une équipe canadienne basée au Québec.

J'ai mis Moovit, mais je ne suis pas super fan, je trouve que l'interface n'est pas super pratique justement par rapport à toutes les autres, par contre elle met en avant les erreurs dans les fichiers GTFS, un peu malgré elle, mais par exemple pour choisir le tramway à Nantes on a le choix entre tous les services partiels existants, ce qui montre la faiblesse du fichier GTFS. Elle fonctionne sous Android et iOS.

Rengo est une suite de 6 applications mobilité fonctionnant sous iOS. Elle est multi-services, elle propose en une seule interface l'ensemble des services mobilités des villes proposées, avec de la cartographie et du calcul d'itinéraire. Elle a été la première application mobile disponible sur iOS pour Bordeaux, Nantes et Rennes et proposait déjà les départ des trains avant que la SNCF ne sorte son application dédiée, c'était d'ailleurs la fonction phare lors de son lancement.
nv-technologie 0626
Du door-to-door worldwide, ça permet d'avoir les itinéraire (sans les horaires) en porte à porte à travers le monde. L'application ne donne pas les horaires, mais les fréquences de passage des transports en commun. C'est développé par des Australien avec une interface web super sympa. Elle existe en version mobile pour Android et iOS.

Tisséo a développé une appli sympa. C'est la seule application développée par un réseau proposant de la cartographie !

Toulouse transport
Une application développée par une startup toulousaine Instant system. Elle propose la même chose que l'application Tisséo officielle, mais avec une interface plus agréable et un petit plus, du calcul d'itinéraire vélo et marche à pieds. Elle n'existe que pour iOS.

Angoulême STGA a conçu une appli innovante pour les aveugles et mal voyants

Ce petit réseau repris en régi récemment (ex-Veolia) a développé en interne sa suite d'application en essayant de proposer des services qui soient innovants. Ils sont le plus petit réseau à proposer le billet électronique.
C'est le seul réseau à mettre à disposition une application mobile pour les mal voyants.
Co-Rider est une application qui ne fait que calcul d'itinéraire et du guidage GPS à vélo. Par contre, elle permet d'enregistrer un itinéraire et de l'exporter en GPX ou PDF, et peux importer des itinéraires au format GPX ou KML, par exemple un relevé GPS ou une recherche sur Google Maps. Elle propose également le guidage vocal, par contre pour utiliser cette fonction il vaut mieux un casque car sinon à vélo on n'entend rien. Elle peut se connecter avec l'application DropBox ou même Evernote pour échanger les documents. Elle n'existe que pour iOS.
Les itinéraires proposés sont cohérents et très bons et elle est très réactive. En outre, elle est en mesure de recalculer automatiquement et rapidement l'itinéraire en cas de déviation du parcours, par exemple une rue fermée à cause de travaux.

Whoosh est une application de paiement de stationnement par mobile assez simple et plutôt bien faite. Elle permet d'utiliser le stionnament sans avoir à courir après un ticket. Pour l'utiliser il faut bien évidemment créer un compte dans lequel il faudra stocker ses coordonnées bancaires afin d'être prélevé pour le paiement. Ça ne fonctionnement pas dans toutes les villes, mais Cannes, Compiègne, Gravelines, Honfleur, Le Touquet, Saint-Émilion (la bouteille n'est pas offerte) et Saumur. Elle permet même d'exporter les tickets de paiement au format PDF, pour un remboursement par exemple. C'est développé par le groupe Parkeon, bien connu pour ses automates de paiement. L'interface est très agréable et très sympa.

Il y a UrbanPulse qui est développée par Veolia, ce n'est pas une application mobilité à proprement parler. En fait c'est une application sociale qui recense tout ce qui se passe dans sa ville et propose un itinéraire pour y aller. Elle mélange information, réseau social et calcul d'itinéraire. Le concept est original et elle permet des itinéraires avec n'importe quel mode, j'ai pas testé le vélo, alors je ne sais pas ce que ça vaut. Elle fonctionne dans pas mal de villes dont Strasbourg et une bonne partie de l'Alsace, IdF, Rennes, Bordeaux etc … Ce qui est dommage c'est qu'elle n'est pas capable de faire du calcul auto + P+R + TC, ça serait le plus indispensable notamment pour les ruraux qui se déplacent en ville.

WayzUp est une application qui a été développée spécialement pour le covoiturage domicile-travail. Elle propose de la cartographie des itinéraires et intègre un mini réseau-social interne entre covoitureurs le tout emballé dans une jolie interface. Elle permet d'annoncer à distance le départ à ses passagers.

Vous connaissez tous Capitaine train, ce service qui concurrence la SNCF pour la vente en ligne de billets de trains ? Et bien il existe aussi une version mobile, bien évidemment avec les mêmes services que sur le site internet, à savoir une interface légère qui propose tous les services Ouigo, Eurostar, iDBUS etc, même thello ou DB ! Annecdote, lors de la dernière grève de la SNCF, elle permettait même de rembourser les billets ! On peut aussi payer avec PayPal, chèque vacances ou chèques voyages. En quelque sorte vous pourrez faire avec tout ce que ne permet pas l'application SNCF. le but des développeurs ? Plus rapide, plus simple et sans pub.

Pour terminer, voici skobbler. il s'agit d'une application GPS, donc auto, mais aussi vélo et piéton. C'était développé par des berlinois, mais elle a été rachetée par Scout, une startup US spécialisée dans les application de guidage. L'équipe de développement berlinoise est néanmoins restée.
Elle utilise OSM comme cartes. L'intérêt c'est que le calcul GPS pour le vélo est cohérent avec ce qu'attend un cycliste, par exemple à Nantes elle sait proposer les navibus pour traverser la Loire. L'interface est agréable et simple et couvre une bonne partie du monde. Il est possible d'enregistrer des itinéraires favoris ou de les partager. Elle permet un mode 3D et un guidage vocal comme n'importe quel GPS. L'utilisateur à le choix de télécharger une carte hors-ligne ou pas, la première est gratuite, les autres sont payantes, mais c'est par pays, autant dire que dans les faits vous ne paierez quasiment jamais pour l'utiliser, sauf si vous êtes de grands voyageurs à vélo.
Capture d’écran 2014-04-24 à 21.10.18
Comme je l'avais déjà écrit, en général, les applications développées par les réseaux ne sont que des moules standards modulaires qui sont adaptés aux désidératas des AOT clientes. ça coute moins cher en développement car il y a un service de base, il suffit d'adapter l'interface et les services au besoin. C'est fait pour être standardisé et faire du développement à moindre de cout qui sera rentabilisé sur le volume, mais pas du tout pour être innovant. C'est une des raisons pour laquelle il n'y a jamais de cartographie qui nécessite un serveur, ce n'est pas incompatible, juste plus lourd donc plus cher.
L'application TCL ne propose la cartographie que pour la géolocalisation, mais pas pour le calcul d'itinéraire.

La majorité des applications présentées ici (CityMapper, Transit App, Moovit, Toulouse transport) utilisent le moteur de OpenTripPlanner, un logiciel de calcul d'itinéraire OpenSource. C'est développé par une startup new-yorkaise, et ils ont créé l'application au départ pour le réseau Trimet de Portaland. Je crois que Naoned bus va peut être y passer. Ces applications nécessitent un serveur Tomcat (JAVA) qui héberge les données en cloud et le téléphone ne sert que de point d'accès.

Aymeric GILLAIZEAU
Fnaut Pays de la Loire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques