Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 08:00

"L’AF3V et les associations et fédérations d’usagers FUB-FNAUT-FFCT-FFUTAN-MDB, ainsi qu’un voyagiste (Blue Marble Travel), avaient demandé à être reçu par Frédéric Cuvillier, ministre délégué, chargé des Transports et de l’Economie maritime, pour évoquer l’importance de l’inter modalité train+ vélo dans le développement du tourisme à vélo."

    logofnaut2012image001http://leblogdalternacom.files.wordpress.com/2012/09/logo-mdb.jpg http://www.7lieux.com/IMG/gif/mime-attachment-2.gifhttp://www.af3v.org/images/logo_af3v.gifffct-velo.jpg

 

 

Transport des vélos dans les trains nationaux et internationaux de longue distance

et dans les trains d’équilibre des territoires


 

L’ambition affichée par le gouvernement de faire de la France la première destination en Europe du tourisme à vélo et de doubler la part de ces séjours d’ici 2020 implique une politique globale et cohérente.


Elle concerne tant la promotion de la Destination France à vélo, la mise en place d’infrastructures (véloroutes et voies vertes), l’amélioration des conditions d’accueil des cyclistes (label accueil vélo) que la facilité d’accès aux transports ferroviaires. Les unes ne vont pas sans les autres.


Or, de plus en plus, l’accès aux trains nationaux et internationaux devient un frein au développement du tourisme à vélo.

 

 

Voir la première partie de l'article

 

 

3. Le cas particulier des trains d'équilibre de territoire


Depuis presque 3 ans, une convention lie l'Etat et la SNCF. Par cette convention, l’État assume le rôle d’autorité organisatrice de ce service public de transport de voyageurs. Il s'inscrit également dans les objectifs du Grenelle de l'Environnement en faveur du transport ferroviaire. Il s'avère que les termes de la Convention ne sont plus respectés sur certaines lignes (réduction drastique du nombre de trains Intercités sur certaines liaisons telles que Paris-Orléans, Paris-Maubeuge .., suppression de l'offre vélo notamment sur Paris-Orléans).


Le ministre des Transports ayant déclaré récemment que cette convention qui vient à son terme le 31 décembre 2013 serait renouvelée avec un engagement à hauteur de 4Md€ pour le renouvellement du matériel, il importe que le transport des vélos non démontés soit réaffirmé dans la prochaine convention et pris en compte dans le cahier des charges du matériel.


Cette prise en compte est urgente afin de prévoir les emplacements vélos dès la conception du matériel.

 

P1020578.jpg Ancienne disposition, gare de Tours ...

 

4. Un contexte favorable à un arbitrage gouvernemental

 

Dans le cadre de l’obligation d’ouverture des marchés ferrés à la concurrence internationale, le gouvernement doit fixer les clauses de services que les nouveaux opérateurs devront respecter pour pouvoir circuler sur le territoire français. A l’instar d’autres pays européens, il est nécessaire d’inclure dans ces conventions le transport des vélos non emballés et non démontés pour assurer la continuité d’itinéraire sur les réseaux nationaux et internationaux.


Ces modifications structurelles du marché du transport par rail en Europe ne peut plus faire reposer le transport des vélos sur la seule bonne volonté des compagnies ferroviaires. Elle doit résulter d’obligations législatives et ou règlementaires s’appliquant à tous les opérateurs ferroviaires.


wagon_velo_cfl.jpg

Un fourgon CFL ... "No comment... "


L’intervention des institutions européennes et de l’Etat en France doit garantir le droit des touristes à vélo de transporter les vélos non démontés dans tous les trains nationaux et internationaux.


En conclusion, nous approuvons l'orientation du gouvernement de faire de la France la première destination des touristes à vélos.

 

A cet effet, nous demandons au ministre des Transports :


+ une intervention au niveau européen pour modifier l’article 5 de la directive sur les droits et obligations des voyageurs en train. Tel qu’il est rédigé, cet article n’oblige pas les compagnies ferroviaires à prévoir des emplacements pour les vélos dans les trains. Une nouvelle rédaction plus contraignante est indispensable, le soutien du gouvernement français sera précieux.


+ La mise en place d’une législation ou d’une réglementation nationales garantissant aux voyageurs à vélo l’accès aux trains de toutes les compagnies opérant sur le territoire français.


+ En vue de ces nouvelles dispositions, il doit être demandé à la SNCF la prise en compte d'aménagements dans les cahiers des charges pour les nouvelles commandes et rénovations de tous types de matériel (en premier lieu la commande pour les TET)

 

 

  Paris, le 31 janvier 2013

 

 

Voir le site  de l'af3v

voir le document PDF

Partager cet article

Repost0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques