Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 10:45

logo-fnaut-pdl195.jpg

 

 

C'est assez rare et il faut le signaler, qu'un Président d'un Conseil Général, en l'occurrence Jean Arthuis, Président du CG de la Mayenne, lui même Conseiller Général d'un canton non renouvelable, prenne le soin d'écrire et de répondre à notre questionnaire (même s'il ne répond pas aux questions directement ). Mais nous ne pouvons que le féliciter et le remercier de cette démarche. La FNAUT a reçu la réponse par courrier papier le 18 mars d'ou le délai de mise en ligne (un courriel s'est plus simple !) mais au moins elle a reçu une réponse ...  A la date d'aujourd'hui elle attend toujours celle de la gauche unie...

 

Avant de publiez la réponse quelques remarques sont nécessaires :

Sur la forme, une réponse unique, cela évite aussi d'avoir plusieurs réponses qui pourraient être contradictoire sur certains points de la part des candidats de la "majorité départementale". Une réponse unique sert  également à maintenir la cohésion politique au sein de son assemblée. Seul jusqu'à présent Jean Marc ALLAIN avait répondu défendant le retour du train sur le Nord Mayenne comme il a toujours fait. La FNAUT , par contre, aurait bien aimé la réponse de Mme DOISNEAU qui est conseillère Régionale et départementale pour nous expliquer son avis sur les transports collectifs et le retour du train sur Laval / Mayenne par exemple ...


P1020831.jpg

La N162 à Louverné

 

Sur le fond, rien de surprenant, le Président définit une politique très conservatrice même s'il est noté quelques avancées...

La Mayenne n'échappe pas aux (sur)investissements routiers d'une part (la N12 en 2X2 voies ! et la 2ème déviation de Château-Gontier !) et d'autre part que dire du soutient à l'aérien quand ce mode de transport commercial est marginal voir quasiment négligeable pour Laval. Un paradoxe alors que l'Assemblée Départementale vient de voter un plan draconien d'économie en baissant par exemple les financements des associations tout secteur confondu de 10%. Mais ce goût pour les travaux routiers et "le désenclavement" est largement partagé au sein de la gauche (PC et PS) entre autre.

 

Par contre Jean Arthuis relève avec un brin d'ironie (dont il a déjà usé pour parler du retour du train sur Laval / Mayenne) que le dossier de la gare de Laval n'avance pas notamment pour l'accueil du TGV Ouest et que "la réouverture de la voie ferrée Laval/Mayenne par le Conseil régional des Pays de la Loire est loin d'être sur les rails !". Deux pierres dans le jardin de la "gauche" pour la ville de Laval et la Région... mais qui font mouche...  

 

Bonne lecture et bon vote...

 

 

 

banner 008633900 1734 14022011

 

 

Monsieur,

 

L'antenne mayennaise de l'Association Régionale des Usagers des Transports, adhérente de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports (F.N.A.U.T) a récemment adressé aux candidats de la Mayenne Ensemble présentés par la Majorité Départementale, une lettre ouverte relative à certaines de ses préoccupations dans le cadre de la campagne électorale des élections cantonales des 20 et 27 mars 2011. Qu'il me soit permis de vous remercier de l'intérêt que vous portez à ce scrutin qui est l'occasion de rappeler à nos concitoyens le rôle essentiel du Conseil général dans leur vie quotidienne s'agissant notamment du transport et de la mobilité.

 

Sur fond de crise économique, parer aux risques de délocalisations et renforcer la performance et la compétitivité du territoire départemental demeurent des priorités du Conseil général. C'est dans cet esprit que les candidats de la Mayenne Ensemble présentés par la Majorité Départementale entendent faire de la Mayenne, une terre d'avenir pour la création de richesses au service de l'emploi en même temps qu'un lieu de vie préservé. Ils s'attachent ainsi à développer des propositions qui visent à renforcer la position concurrentielle de notre département par des éléments favorables à son attractivité. Cette ambition repose sur un socle de priorités complémentaires les unes des autres :

 

1 - Promouvoir une politique active d'investissements routiers :

 

Dans le cadre des lois de décentralisation, le Conseil général s'est vu conforté au fil du temps, comme l'acteur essentiel de l'action publique de proximité. Dans ce cadre, il modernise et sécurise un réseau routier départemental de 3 700 km dont il a désormais la gestion. Le Département s'est ainsi engagé dans une politique ambitieuse d'aménagement et d'entretien d'infrastructures routières pour relier les territoires en veillant en maintenir l'équilibre entre les espaces ruraux et les pôles urbains. Le Conseil général génère ainsi un chiffre d'affaires d'environ 20 millions € au bénéfice des entreprises de travaux publics, donc de l'emploi et de l'économie locale.

 

La Majorité Départementale s'attachera dans le cadre de son projet 2011/2014 à améliorer l'accessibilité de la Mayenne par un maillage d'infrastructures routières de qualités ; assurer une meilleure desserte des bassins d'emploi et leur raccordement aux grands axes de communication ; moderniser et entretenir les itinéraires routiers d'intérêt local dit de «3eme catégorie » (2 407 km) notamment dans les territoires ruraux ; favoriser les déplacements Nord-Sud Interrégionaux par la mise à 2 x 2 voies des N 162 et N 12 complémentairement aux réseaux autoroutiers (A 84 et A 28) ; mettre à l'étude les contournements d'agglomérations (ex : Château-Gontier, Ernée, Cossé-le-Vivien ).

 

2 - Développer une offre de transport collectif et solidaire des territoires et des familles.

 

Dans un esprit de développement harmonieux, équilibré et solidaire des territoires, la volonté du Conseil général est de proposer également aux Mayennais, des transports collectifs de qualité, dans des conditions optimales de sécurité. Qu'il s'agisse du transport de voyageurs ou du transport scolaire, le Conseil général, par une politique tarifaire attractive entend offrir aux familles, un service public de proximité et favoriser l'égalité des chances pour les personnes, quel que soit leur lieu de vie.

 

Dans un département caractérisé par un habitat dispersé en zone rurale, le Conseil général continuera de semobiliser pour satisfaire une demande croissante de mobilité et permettre ainsi à tous les Mayennais de se déplacer dans les meilleures conditions, en prenant en compte le risque d'isolement des publics fragiles. Agissant ainsi, il contribue à l'aménagement équilibré du territoire en proposant aux usagers une offre de transport diversifiée. C'est dans cette perspective de développement durable que le Conseil général a mis récemment en place une navette express quotidienne Laval/Mayenne, véritable innovation en matière de transport interurbain (la réouverture de la voie ferrée Laval/Mayenne par le Conseil régional des Pays de la Loire est loin d'être sur les rails !) qui rencontre un franc succès et le développement d'un site Internet dédié au covoiturage, www.covoiturage53.fr, qui sera prochainement complété par la mise à disposition d'aires de covoiturage.

Carte-postale-covoiturage-en--Mayenne-2293.jpgPar ailleurs dans le cadre de sa politique de transport collectif, le Conseil général assure l'organisation et le financement des transports scolaires, de l'ensemble des élèves, de la maternelle à la terminale. Il se mobilise, au plus près des familles, pour offrir aux 13 200 élèves mayennais, un moyen de transport adapté, à un coût réduit. Rappelons que la participation financière du Conseil général représente pour chaque famille une économie d'environ 750 € par enfant transporté. Le Conseil général poursuivra sa politique relative à l'amélioration de la qualité du transport scolaire par la réduction des kilomètres parcourus et des temps de trajet raccourcis.

3 - Ligne à Grande Vitesse et aménagement de la Gare de Laval

Au-delà de la réalisation de la « virgule de Sablé » dont le Conseil général a participé à l'étude de faisabilité, qui permettra de réduire à terme le temps de parcours entre Laval et Nantes, l'arrivée de la nouvelle ligne à Grande Vitesse est une opportunité pour mettre Laval à 80 minutes de Paris et ainsi faciliter l'accueil de nouvelles entreprises et populations. A l'heure où les travaux vont bientôt commencer, il ne se passe rien sur le site de la gare de Laval ! La Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) mise en place par l'ancienne municipalité a été annulée ! Manifestement abandonnée depuis 2008 par l'actuelle équipe municipale, ce quartier n'offre à ses visiteurs de passage et à ses usagers que le visage d'une friche urbaine. Dans le même temps, les villes de Rennes et du Mans sont déjà prêtes à accueillir le TGV et les chantiers s'activent. Que dire du retard pris dans l'aménagement de la nouvelle gare routière de Laval dont l'état actuel est pitoyable et insécurisant pour ses utilisateurs.

Il devient urgent de mobiliser les acteurs afin de relancer ce dossier vital pour l'économie locale. Le problème de l'accessibilité de la gare et du stationnement alentours doit être également rapidement traité. La nouvelle Ligne à Grande Vitesse ne desservira plus la gare de Vitré et les habitants de l'Est de l'Ille-et-Vilaine viendront à Laval. Afin d'accompagner cette opportunité de développement, et ainsi garantir le maintien des dessertes TGV de Laval, il nous faut agir rapidement. Dans le même temps, parce ce qu'il y a place en Mayenne pour le développement d'une aviation commerciale, le Conseil général participe à hauteur de 140 000 € au fonctionnement et à l'investissement (aménagements de sécurité) de l'Aérodrome de Laval aux côtés de la Laval Agglomération et de la Chambre de Commerce et d'Industrie qui en assure l'exploitation.

Telles sont les informations que je souhaitais porter à votre connaissance. Elles illustrent l'ambition des candidats de la Mayenne Ensemble présentés par la Majorité Départementale d'offrir à nos concitoyens un territoire résolument avec confiance vers l'avenir grâce à la complémentarité de ses moyens et de ses infrastructures de transport.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l'assurance de mes sentiments distingués.

 

Jean ARTHUIS

Président de la Majorité Départementale La Mayenne Ensemble


P1000988.JPGLa gare de Laval va t-elle voir passer les TGV sans réagir ?

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques