Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 09:00

LOGO-FNAUT192.jpg

 

La FNAUT demande que les services urbains et départementaux de transport public soient maintenus le 1er mai


Le 1er mai, dans la très grande majorité des villes et départements de France, les transports collectifs ne fonctionnent pas (voir les résultats de l’enquête menée par la FNAUT).


Il est certain que les usagers subissent quotidiennement bien d’autres dysfonctionnements du système de transport, par exemple l’absence fréquente de desserte urbaine de soirée.


La FNAUT souhaite cependant attirer l’attention sur cette anomalie sans fondement légal qui porte atteinte à la continuité du service public, en contradiction la Loi d’Orientation des Transports Intérieurs du 30-12-1982, laquelle affirme explicitement « le droit au transport » dans son article 2.


L’absence de tout service le 1er mai constitue une atteinte à la liberté de se déplacer, en particulier dans les agglomérations de grande taille. Elle pénalise injustement tous les habitants qui, faute de moyens financiers ou de capacités physiques, n’ont pas accès à la voiture et sont captifs du transport public :


+ ceux qui ne travaillent pas ce jour-là et sont contraints de rester chez eux ou d’avoir recours à un taxi coûteux en cas de déplacement obligé (visite à un proche hospitalisé par exemple) ;


+ ceux, certes peu nombreux, qui travaillent (hôpitaux, restauration) et doivent se débrouiller pour se rendre sur leur lieu de travail ;


+ les voyageurs devant accéder à une gare SNCF depuis leur domicile et les touristes se rendant dans une localité non desservie par le train.


Le 1er mai, la SNCF, la RATP, les compagnies aériennes et maritimes sont en activité :

pourquoi n’en est-il pas de même des transports urbains et départementaux ? C’est l’ensemble de la chaine de transport qui doit fonctionner le 1er mai comme les autres jours.


La FNAUT demande donc aux autorités organisatrices de transports de mettre fin à une situation injustifiée, antinomique avec la notion de service public, et d’offrir le 1er mai des services de transports selon les horaires des autres jours fériés.


Communiqué de Presse du 29 avril 2010

Jean Sivardière

 

Premier-mai.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

commentaires

TER Mayenne - Laval 30/04/2010 10:02



Il faudrait déjà que les TC circulent le dimanche. On paie plus cher el train le dimanche soir car c'est une pointe mais les CG ne sont pas fichus de mettre des cars en rabbatemetn sur les trains
le dimanche.


Quand cela existe comme sur Mayenne - Laval, il y a des passagers.



DJAMENT A. 30/04/2010 09:22



Tout cela est sans doute une affaire de gros sous : d'un point de vue légal, je crois que le 1er mai bénéficie d'un statut particulier parmi tous les jours fériés contraignant les employeurs à de
lourdes compensations (par exemple, je crois que les pilotes d'Air France sont payés trois fois plus que les autres jours lorsqu'ils travaillent le 1er mai). Il est pour autant tout-à-fait
pertinent de réclamer que les transports collectifs fonctionnent le 1er mai (même si, comme le souligne le communiqué, ce problème n'est qu'une goutte d'eau dans la mer comparé aux autrse
dysfonctionnements, à commencer par l'indigence du service les dimanches et jours fériés ordinaires  et en soirée, au moins en ce qui concerne Nantes). Il faudrait pour cela, à mon avis, un
travail commun des organisations de défense des usagers comme la FNAUT et des organisations de travailleurs des TC  pour élaborer une revendication précise permettant d'aboutir à un service
équivalent à celui des autres jours fériés avec des compensations suffisantes pour les salariés des transports, afin de pouvoir obtenir que les crédits nécessaires à sa mise en place soient
obtenus. Cela devrait d'ailleurs se faire plus généralement dans le cadre d'une réflexion sur l'amélioration des dessertes aux périodes les plus malcommodes ou pénibles pour les travailleurs des
transports (jours fériés, soirées voire nuits) pour qu'on ne nous rejoue pas l'opposition démagogique entre usagers et travailleurs, qui ne sert que les intérêts des groupes de pression routiers
et autres individualistes.



Fnaut Pays de la Loire 30/04/2010 12:27



Pour le 1er mai il s'agit d'un acquis ou d'une tradition pour les personnels des entreprises de transport de ne pas travailler ce jour là. Il se peut que ce soit aussi le résultat d'un accord de
branche (convention collective...).


Mesure qui peut être revue dans le cadre d'un accord entre les partenaires sociaux avec comme objectif la continuité du service public.



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques