Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 08:00

Le Collectif transport a déposé une contribution concernant le projet d'extension du tramway au Mans.  La FNAUT l'a fait également en complément des observations du CTAM.

 

Première partie de la contribution du CTAM qui continue ainsi son action pour développer les transports en commun et favoriser le partage de la voirie. Rappelons également que le Collectif a fait des propositions pour l'extension du tramway et a déjà inauguré la ligne...


========================================================================== 

COLLECTIF TRANSPORTS DE L’AGGLOMERATION MANCELLE

Développer les transports en commun et favoriser le partage de la voirie

S.N.U.T. / F.N.A.U.T. Pays de la Loire - C.G.T. Transports - C.F.D.T. Transports

========================================================================== 

Le Mans, le 28 octobre 2011

 

 

 

 

 

Monsieur le Commissaire Enquêteur

 

 

Contribution à l’enquête publique sur la deuxième ligne de tramway du MANS

 

 

 

 

Le Collectif transports de l’Agglomération Mancelle après avoir étudié le projet de deuxième ligne partielle de Préfecture Bellevue Coulaines trouve que le dossier soumis à enquête ne répond que partiellement à l’alternative déplacement du Nord est du MANS.

 

Les quartiers et communes en forte expansion ne sont pas pris en compte. Aucun chiffre n’existe sur le trafic bus vers Sargé-les-le Mans et les quartiers Villaret et Isaac. Ni les perspectives de dessertes avec leur fréquence envisagée. A quoi sert une ligne de tramway dans un quartier, si l’on oublie les lignes de rabattement.

 

La conception du pôle d’échange bus à l’intersection de l’avenue Zamenhof et rue de Bonnétable est une absurdité car l’on oblige les bus à traverser la ligne de tramway et la zone de feux dans le giratoire, de plus sur le plan , il n’est pas indiquer les sens de circulation , ni si ce pôle d’échange est une station terminus bus avec sa pollution sonore et visuelle pour les riverains. Une alternative plus intéressante aurait été d’utiliser l’emprise de la station service avec un accès direct depuis Sargé par la rue de Bonnétable mis en site propre.

 

Des parkings relais qui ne favorisent pas l'intermodalité   


Le dossier cite un parking relais dont on ne connaît pas l’emplacement, ni la capacité, l’option citée d’acheter le parking de carrefour market et sans étude d’accès pour les véhicules ni certitude que le centre commercial survivra à ce dépeçage .

Le CTAM constate qu’entre la concertation et la période d’enquête, la métropole du Mans ne tient pas son objectif d’inclure ce parking dans le dossier d’enquête tramway.

Conclusion pour ce site, les voitures continueront à rentrer dans la ville jusqu’aux Jacobins premier parking urbain de surface et souterrain, beaucoup de conducteurs continueront à pied dans le centre ville, d’où échec de l’intermodalité.


P1060733.JPG

l'Avenue François Mitterrand et les couloirs de bus

 

Une analyse plus fine du tracé depuis la préfecture soulève le problème de la distance du tramway par rapport aux immeubles en arcades et de sa vitesse autorisé. Ils se posent aussi le problème de la distance de sécurité de la LAC pour permettre l’entretien et la maintenance des immeubles, y compris le lavage des vitres sur les immeubles concernés à droite du tramway sur l’avenue François Mitterrand et Mendès France, de plus la réduction des trottoirs entre préfecture et Jacobins péjorent la mobilité des piétons et des personnes à mobilité réduite lors de leurs déplacements très nombreux engendres par la suppression des arrêts de bus allant vers le quartier de Bellevue.

 

Dans cette partie de ville, il n’est pas fait mention des lignes de bus qui continueront à pénétrer jusqu’à la place de la République en venant d’Yvré, du Nord et de l’ouest du Mans par le tunnel. Sur le plan du centre ville les arrêts futurs en correspondance ne sont pas représentés ce qui impliquera des suppressions de places de stationnement voiture et livraison. De plus la mobilité inter transport collectif sera compliquée à la traversée du Général de Gaulle vu l‘emprise au sol de l‘avenue, une réduction et une sécurisation des cheminements piétons est nécessaire sur les quatre itinéraires de traversées.

 plan 2 eme ligne tram LMS P948862D856846G px 501

Extension du tramway : Schéma Ouest France

 

 

La composante interurbaine des cars TIS oubliée dans le dossier

 

Dans ce dossier, il est oublié la composante interurbaine des cars du département de la Sarthe (TIS) qui va des Jacobins à la gare routière en desservant le centre ville et ses lycées sans oublier la ligne d’Aigné.

En arrivant à la place des Jacobins en venant de Mendès France le CTAM constate un conflit entre les voitures, les vélos et les piétons. La bande cyclable existante le long de l’avenue Mendès France doit continuer tout droit sans monter sur le trottoir et passer à gauche du passage pour piétons (le code de la route l’autorise).

 

Un autre conflit piéton existe au niveau du théâtre Scarron où le trottoir est réduit à une zone d’attente et d’évacuation du théâtre. Cette surface de trottoir contrainte par un mur protégeant l’accès crée pour accéder au parking des Jacobins est une entrave à la mobilité piétonne et des personnes à mobilité réduite

Une solution plus simple tout en respectant la largeur du trottoir et l’accès des services secours au théâtre , tout en permettant de créer une bande cyclable continu depuis le tunnel est de positionner la rampe d’accès en position centrale de l’axe tunnel Mendès France, cette position permet de séparer les flux et d’améliorer les accès à la place piétonne des Jacobins, tout en créant un refuge entre les deux de circulation rétablie.

 

Dans le dossier d’enquête publique on ne prend pas en compte les parkings situés dans le périmètre allant jusqu’à 300 et même 500 mètres autour des stations en particulier celui des quinconces des Jacobins et de la République, zone de pertinence dans le calcul des nouveaux clients et du nombre de places de stationnement à tolérer.

  A suivre

 

 

 

Le porte parole du Collectif Transports

Jean François HOGU

 

 

 

 

 

 

 

Correspondants :

S.N.U.T./.F.N.A.U.T Sarthe Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports Pays de la Loire.

M. Jean François HOGU 46, rue du Danemark 72100 Le Mans Tél. : 02. 43. 85. 40. 24

Syndicat Régional des Transports-CGT.

M. Marc LE SAUX 4, rue d’Arcole 72015 Le Mans Cedex Tél. : 02.43.87.45.37

Syndicat Général des Transports-CFDT de la Sarthe.

M. Jacky LABELLE 4, rue d’Arcole 72014 Le Mans Cedex Tél. : 02.43.24.59.08

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans Collectif Transport du Mans (CTAM)
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques