Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:00

header article tmpphpeXqA05

Contribution du collectif à un projet de desserte « TER »  LA ROCHELLE / LA ROCHE/YON / NANTES

Usagers et Syndicats ont décidé de s'unir sur un projet de desserte interrégionale réaliste, valorisant le littoral Charente-Maritime - Vendée, et correspondant à un besoin vital pour ses habitants. 

 

Le collectif qui regroupe l’organisation syndicale CGT, L’AUT 85 (Association des Usagers des Transports de Vendée), l’INDECOSA CGT (INformation pour la DEfense des COsommateurs SAlariés), des membres de l’APNB (Association pour la Promotion de la ligne Nantes-La Rochelle-Bordeaux) et qui ne demande qu’à grandir, a travaillé sur une future desserte TER entre La Rochelle-La Roche/Yon et Nantes.

 

P1040737.jpg

 

Pour le collectif, il faut dissocier deux types de dessertes :

 

Pour le collectif, il faut dissocier deux types de dessertes :

+ Une desserte type périurbaine La Rochelle-Marans avec un cadencement des circulations.

+ Une desserte interrégionale rapide entre les régions Poitou-Charentes et Pays de la Loire.

Fréquence des circulations : Des circulations soutenues aux heures de pointes le matin et le soir une complémentarité de la desserte La Rochelle-Rochefort doit être étudiée.

 

Desserte interrégionale entre le Poitou-Charentes et Les Pays de la Loire :

 

Cette desserte doit être rapide, de l’ordre d’une heure maximum pour relier La Rochelle à La Roche/Yon et de moins de deux heures pour se rendre à Nantes.

Des nouveaux points de desserte sont proposés : Les arrêts souhaités sont Marans, Velluire, Luçon, Champ saint Père, La Roche/Yon, Montaigu, Clisson.

Pour le collectif, la commune de Velluire pourrait devenir un point de rabattement permettant de desservir la ville de Fontenay Le Comte, ses communes avoisinantes et acheminer les populations vers les bassins d’emplois de Marans, La Rochelle et sud Vendée.

corail luçon dec 2010

 

Fréquence des circulations souhaitées : 8 circulations TER journalières entre les villes de Nantes et La Rochelle à condition que l’infrastructure ferroviaire ne soit pas réduite d’ici là (exemple : suppression d’une voie de circulation sur une partie du parcours).

 

La création d’une desserte La Rochelle-Marans ou La Rochelle-La Roche/Yon-Nantes ne sera possible qu’avec l’amélioration de l’infrastructure ferroviaire.


 

DSC02103

Pour le collectif, une refonte des circulations BUS doit être menée conjointement pour ce qui est de la desserte BUS La Rochelle-Marans ainsi que Fontenay Le Comte.

Une étude des besoins des populations doit être engagée sur le territoire du Pays Marandais ainsi que du sud Vendée, incluant Velluire et Fontenay Le Comte

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Vendée (AUT 85)
commenter cet article

commentaires

jouannet 16/09/2011 08:07



Où sont passés les trains "Grandes Lignes" ?


L'étude devrait porter uniquement sur les TER, mais en évitant les erreurs commises sur Nantes-Le Mans où les 2/3 des TER créés sont Intervilles sans desservir les territoires intermédiaires.


TER: dessertes locales fines, GL: dessertes Interrégionales. A chacun son rôle. 



Jacques 07/09/2011 20:46



Comme je l'ai déjà commenté dans ce blog, la désserte TER periurbaine depuis La Rochelle ne devrait pas s'arrêter à Marrans. Je comprends qu'au délà, on change de département et de région ce qui
rend difficile le projet.


Pourtant comme il est dit, Velluire serait un terminus de TER idéal pour rabattre les fontenaysiens vers La Rochelle.


En outre, puisque l'on parle aussi de TER autour de La Roche-sur-Yon, l'arrêt de Nesmy pourrait tout aussi faire l'objet d'une réactivation.



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques