Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 08:00

fnaut logo pdlande-1.jpg

 

 

 

 

 

 

Le Chronobus est un succès incontestable, mais il faut aller plus loin !

 

 

Trois mois après leur mise en service, le bilan des lignes Chronobus est indubitablement positif. La fréquentation est en hausse sur toutes les lignes. Mais il convient de regarder de plus près.


D’abord, on peut aisément supposer que ces hausses de fréquentation sont le résultat de la hausse de l’offre sur ces lignes. En effet, il s’agit souvent du principal apport des 4 Chronobus par rapport aux dessertes qui existaient précédemment. Les nouveaux aménagement n’ont certes par dégradé la qualité du service, au contraire, mais leur apport est souvent marginal, et n’empêche pas certaines lignes de connaître des problèmes d’irrégularité.

 

Faisons dès lors une petite analyse ligne par ligne


Le C1 a vu sa fréquentation augmenter de 25%. Cette excellente performance s’explique par les excellentes performances de cette ligne. La régularité de cette ligne est plutôt bonne, et la hausse de fréquentation est particulièrement marquée dans le quartier de la Butte Sainte-Anne, là où la hausse de l’offre est la plus forte au demeurant.


Le C2 a vu sa fréquentation augmenter de 16%. La hausse de l’offre produit son effet, et aussi le nouveau terminus au Cardo, plus avenant que celui au Bout des Landes. Mais l’irrégularité reste chronique, en particulier à cause de la circulation rue Paul Bellamy. Qui plus est, l’arrivée de bus articulés, rendus indispensables par la hausse de la fréquentation, a ralenti certaines courses, car ils ont plus de mal à s’insérer dans les rond-points, en l’absence d’une véritable priorité.


Le C3 a vu sa fréquentation augmenter de 18%. De tous les Chronobus, c’est celui qui bénéficie du plus de nouvelles voies réservées. Mais cette hausse est cependant trop proche de celle des C1 et C2 pour en tirer une véritable conclusion.


Le C4, lui est un vrai succès, puisque sa fréquentation a augmenté de 25%. Mais elle dessert aussi un secteur où on part d’assez loin en terme d’usage des transports en commun.

 

Cela est un bon présage pour l’arrivée de trois lignes Chronobus supplémentaires à partir de la rentrée prochaine. Cependant, certaines choses méritent encore d’être améliorées.

 

On peut en particulier regretter que la montée obligatoire par l’avant continue à être en vigueur sur les lignes Chronobus. Un mode d’exploitation aussi archaïque sur un concept qui se veut aussi innovant, c’est un peu comme si on utilisait encore la navigation aux astres sur un Airbus A380 ou la radio au Morse sur le CMA-CGM Marco Polo.

Si elle présente l’avantage de faire baisser la fraude, elle comporte de nombreux inconvénients, particulièrement marqués sur des lignes où la fréquentation est élevée :


+ elle allonge le temps d’arrêt en station, et fait donc perdre du temps et de l’argent,


+ elle complique la circulation dans le bus, puisque des gens qui montent dans un bus rempli doivent souvent se faufiler entre les gens déjà installés pour gagner l’arrière du bus,


+ elle oblige parfois les gens à courir pour rejoindre la porte avant du bus, alors qu’ils pourraient simplement monter par la porte arrière,


+ elle oblige dans certains cas à conserver des arrêts très proche les uns des autres pour éviter des temps d’arrêts en station trop longs,


 

Aussi, imaginez seulement un instant que sur le tramway, qui est la référence qualité dont le Chronobus prétend se rapprocher, on continue à monter par l’avant !


Quant à l’avantage de la baisse de la fraude, il est relatif lorsque le bus est assailli par un flot de voyageur, ou dans bien d’autres situations où un conducteur seul ne suffit pas à faire respecter la détention d’un titre de transport en règle. Aussi, en pénalisant la productivité du réseau, la montée par l’avant coûte de l’argent, argent qui pourrait autrement financer des équipes de contrôle supplémentaires.


Un autre élément qui peut économiser du temps d’arrêt en station est l’installation de distributeurs de tickets aux principaux arrêt, comme il en existe à l’arrêt Saint-Nicolas. En effet, ils permettent d’éviter que les usagers n’achètent leur ticket au chauffeur. Une telle installation avait été promise, mais ces machines se font pour l’instant attendre, et ce, d’autant plus que le prix de ce ticket acheté au chauffeur doit passer à 2€.


On peut également regretter que les voies réservées ne soient pas plus à l’honneur. Celles mises en service en octobre dernier apportent certes une vraie plus-value, en particulier sur le Cours de 50 Otages, même si dans ce dernier cas, le respect par les automobilistes laisse encore à désirer.

 

En effet, certaines lignes continuent à souffrir d’irrégularités chroniques, en particulier le C2, et quand la circulation est très dense, arrive un moment où seules des voies réservées peuvent permettre d’accélérer la vitesse commerciale du bus. Aussi, le traitement de certains carrefours, tel le rond-point de Rennes ou Pirmil, pour assurer la priorité du bus, permettrait de gagner de précieuses minutes.

 

Ainsi, les Chronobus sont une bonne chose. Mais leur fonctionnement doit absolument être amélioré, et leur réalisation poursuivie, en particulier pour les futures C8 (actuel 25), C9 (actuels 29/39) et C10 (actuel 70) dont l’échéance de réalisation est pour l’instant beaucoup trop floue.

 

 

2006_coueron_bus_91.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

M-Rick 22/02/2013 11:37


oui mais en septembre le réseau va être complètement remanié.


Seulement comme à chaque fois, Nantes Métropole ne nous demande pas notre avis et nous présentera le projet final et nous mettra devant le fait accompli au dernier moment.

DJAMENT A. 21/02/2013 17:40


"Pour le C2 nous avons fait remarquer la trop grande proximité de Talensac et Saint-Stanislas, les 2 arrêts
sont vraiment trop proches !" tout à fait d'accord, mais s'il n'y avait que ces deux arrêts... Entre Commerce et 50 otages, il ne devrait y avoir qu'un arrêt place du cirque. Les arrêts Talensac
et 50 otages sont également trop proches... L'ANDE avait par ailleurs émis, me semble-t-il, il n'y a pas si longtemps, l'idée que la ligne C2 (alors 32) voie son terminus de Commerce modifié pour
aller à la gare : ce serait certainement plus utile que la modification du terminus nord.

DJAMENT A. 21/02/2013 00:11


Autre remarque importante : l'aberration scandaleuse, à ma connaissance assez spécifique à Nantes, qu'une seule ligne structurante desserve la gare, est maintenue et rien n'est prévu pour la
corriger. Surtout qu'on évoque de refaire complètement la gare et de l'agrandir, c'est vraiment n'importe quoi !

Maurice 20/02/2013 09:52


Sur Ste-Luce, la proposition de la TAN, avec l'arrivée
du chronobus en 2013, est de fusionner les 2 lignes actuelles 75 et 82
en une seule ligne. Le terminus actuel du 75 (la Bournière) ne serait
plus desservi (sauf peut être par un renfort scolaire). Des accès
directs actuels au collège par les lignes 75 et 82 ne seraient plus
assurés (allongement de la marche ou obligation de changement).
Une amélioration d'un côté avec le chronobus, pour ceux qui se trouvent
à proximité de son itinéraire et une offre de "moindre qualité" pour une
partie des habitants dont les collégiens donc.

M-Rick 19/02/2013 10:21


 


Nous avons fait une course de lenteur vélo/tramway plusieurs entre gare et Commerce ou Haluchère et Commerce, le vélo gagne à chaque fois !


Je rappelle le principe, à vélo se déplacer normalement, en s'arrêtatn à tous les feux et en respectant le code de la route, sans forcer sur les pédales et en respectant les piétons lorsqu'on
passe par une zone piétonne.


Ce qui prouve en effet, la mauvaise performance du tramway T1 … Le pire étant pour le trajet Gare Commerce car pour le coup à vélo en roulant tout doucement devant le chateau à cause des nombreux
piétons, en s'arrêtant aux 4 feux le long du parcours, notamment au passage de la rue de Strasbourg, à vélo on arrive toujours avant le tramway !


 


 


Pour le C2 nous avons fait remarquer la trop grande proximité de Talensac et Saint-Stanislas, les 2 arrêts sont vraiment trop proches !


Pour la rue Paul Bellamy, ils ont créé un goulet d'étranglement au niveau de Talensac en voulant créer un verrou, résultat, plutôt que de fluidifier le passage du bus, ça le bloque encore plus
dans les bouchons ! Plutôt que de faire desronds points, il fallait faire des carrefours à feux avec priorité du bus. Faut dire que lorsqu'il y a un feu, c'est pour laisser passer les voitures,
il suffit d'aller à l'hôtel de ville, rue de Strasbourg, les bus s'arrêtent systématiquement, et au carrefour rue de l'hôtel de ville et rue de la Marne, les bus s'arrêtent aussi systématiquement
pour laisser passer les voitures qui sortent du parking du Decré …

DJAMENT A. 18/02/2013 18:55


Tout à fait d'accord avec cet article. Quelques commentaires complémentaires :


- le problème des arrêts trop rapprochés est un vrai problème, qui est abordé seulement dans l'évocation de la montée par l'avant obligatoire, mais qui traduit une politique totalement
contradictoire dans les transports urbains : les timides progrès en faveur des modes non motorisés (réels sur le cours des 50 otages, très modestes, voire insignifiants ou nuls bien souvent)
doivent permettre aussi d'accélérer les TC et d'en faire moins des transports de proximité immédiate, mais des transports massifiés permettant une certaine rapidité, donc forcément moins d'arrêt
que la plupart des lignes de bus (et même de tramway à certains endroits : quand on voit la distance entre les stations Jean Jaurès et Bretagne ou Bouffay et Commerce, franchement, c'est du
gâchis et de la perte de temps - certes, cela pose de vrais problèmes pour certaines personnes très âgées ou handicapées de parcourir 200m, mais de toute façon, pour elles, la meilleure solution
générale est le transport à la demande, vu qu'elles ne peuvent utiliser les TC qu'avec un arrêt juste devant leur point de départ et juste devant leur point d'arrivée, sans correspondance, ce qui
ne peut arriver que de façon rare quel que soit l'organisation des transports). En fait, on a plutôt l'impression que tout est fait pour que marche à pieds, vélo et TC se fassent concurrence
entre eux plutôt que de décupler leur efficacité en les combinant (ce qui suppose aussi d'étendre les plages horaires où les vélos peuvent monter dans le tram, par exemple) et en les vraiment
plus rapides que le transport individuel motorisé.


- La rue Bellamy et le rond-point de Rennes (comme d'autres ronds-points d'ailleurs sans doute) restent des points noirs, les travaux effectués sont scandaleux : des nuisances longues et
importantes pour les usagers des bus et un réel à peu près nul. Même les traversées piétonnes, souvent dangereuses, n'ont pas été améliorées, alors que cela n'aurait pratiquement rien coûté ni
même restreint la circulation automobile, ce qui est bien le problème fondamental : ces aménagements sont minables parce que le seul réel qui vaille signifie une voie dédiée aux TC dans chaque
sens sur toute la rue, donc suppression de stationnement et mise en sens unique pour les véhicules individuels. Il faudrait que l'ANDE revendique ce genre d'aménagement comme une priorité, à mon
avis, ce serait essentiel pour restreindre la circulation automobile et améliorer les bus. De surcroît, le partage des couloirs de bus (où ceux-ci sont nombreux) dans cette rue avec les cyclistes
(notamment dans le sens montant, où ceux-ci sont beaucoup plus lents que les bus) entrave la circulation des bus et crée de l'insécurité et de l'inconfort pour les cyclistes.

M-Rick 18/02/2013 13:30


Je mettrais quand même un bémol (partagé par d'autres) à cet article, c'est qu'on ne parle pas des suppressions de services massives pour la mise en place et le financement du Chronobus alors que
ça aurait pu l'occasion de renforecer certaines lignes complémentaires. C'est le contraire qu'on constate !


On aurait aussi apprévié un début de renfort des lignes vouées à devenir à Chronobus, hors rien de cela, on a même vu certains services disparaitre pour les reporter sur les chornobus en service
!

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques