Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 09:00

En tant que membre du comité de pilotage transport de 2009 à 2014, l'ancien conseiller municipal Christian ROGER réagit à l'abandon de la procédure de DSP, voté jeudi soir en Communauté de Commune  du Pays de Mayenne.

 

P1080412nv-copie-1

Le Transport Collectif prend décidément des chemins compliqués pour ne jamais aboutir finalement (L'espace

gare à Mayenne avec le pôle culturel le Grand Nord implanté dans l'axe de l'emprise de la voie vers Laval)

 

Voir  la réaction de la FNAUT

 

 Communiqué : 

 

Après 5 ans d’une trop longue gestation (multiples réunions en commissions et plus de 100.000 € gaspillés), le projet de réseau de bus est remisé au placard. Cette décision d’abandon de la procédure laisse en suspens beaucoup de point d’interrogation ?

 

Coût excessif ? 1.000.000 € annuel ? Pourquoi des villes voisines, de taille assez similaire (Flers, Argentan, Vitré, …) ont des coûts sans aucune mesure avec ce chiffre annoncé ? Pourquoi ne pas, dès le début, comme cela devrait se faire dans tout projet, avoir fixé une enveloppe maximale. N’est-ce pas la 1ère question que tout ménage se pose avant de faire construire sa maison : quel montant de ressources puis-je consacrer à mon projet ?

 

Réelle volonté politique ? Qualifiée de 2ème priorité du Pays de Mayenne, après le santé, le traitement de cette question de la mobilité est une nouvelle fois reporté. Rappelons que les prochains travaux de déviation sur la voie verte vont aussi faire disparaître toute possibilité de connecter un jour notre territoire au réseau régional. Transition énergétique mais surtout attractivité de notre ville qui perd des habitants imposeraient pourtant plus de volontarisme.

 

Cohérence ? Si comme M. Angot a pu le dire hier, le territoire n’est pas assez dense pour intéresser des opérateurs de transports, alors pourquoi encore aggraver la situation en éparpillant les équipements ? Ne doit-on pas revoir par exemple l’implantation excentrée de la piscine dont la contrainte éloignement des habitations et des écoles avait été balayée par la mise en place de feu transport collectif ?

 

 

DSCF5574P1060600

Pourquoi certains projets dans le domaine des TC sont une réussite alors que d'autres s'enlisent avant d'être

abandonnés ? Le politique n'aurait-il pas une part de responsabilité ?

 

 

Gouvernance : pourquoi avoir lancé ce projet à l’échelle intercommunale ? La minorité avait défendu dès 2008 un projet communal, à l’échelle unique de Mayenne dans un premier temps. Seuls les scolaires de Mayenne ne bénéficient pas de transports collectifs.

 

Enterrement de 1ère classe ?  Non assure M. Angot. On verra. Mais ce type de projet a besoin d’être porté. Le manque d’empressement que M. Angot a toujours manifesté à l’égard des transports collectifs peut laisser perplexe sur la suite. De même le nouveau président de la commission ad hoc, maire de Martigné, fut l’un des seuls à s’abstenir sur ce projet. Il est vrai que Martigné bénéficie naturellement d’une bonne desserte.

 

Retour à la case départ ? On veut réinterroger les conseils municipaux pour qu’ils interrogent à leur tour leur population. Cette étude de besoin a déjà été faite et payée au cabinet. Compte tenu des contraintes avancées et notamment financière, pourquoi ne pas dès maintenant envisager le réseau uniquement sur Mayenne. 6 années ont déjà été perdues. Certains maires le souhaitent. Il sera toujours possible de l’étendre ensuite en fonction des besoins exprimés par chaque commune.

 Christian Roger 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT Mayenne
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques