Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 06:37

 

logofnaut2012

 

Communiqué de Presse du  6 janvier 2015

 

Transport par autocar : la FNAUT répond au chef de l'Etat

 

Le Chef de l’Etat a justifié la libéralisation du transport à longue distance par autocar à partir de données économiques et écologiques contestables. Il a passé sous silence les risques que cette libéralisation présente pour les voyageurs.

 

Le prix de l’autocar pour le voyageur

 

L’autocar n’est ni 8 à 10 fois moins cher que le train, comme l’affirmait récemment le ministre de l’Economie, ni 4 fois, comme l’affirme aujourd’hui le Chef de l’Etat.

 

En réalité, l’autocar est, en moyenne, environ deux fois moins cher que le train. Certains tarifs SNCF sont même compétitifs avec ceux de l’autocar (et même du covoiturage) pour les voyageurs acceptant des contraintes sur l’horaire et la durée du voyage.

 

Et le train offre souvent plus de vitesse, de sécurité et de confort que l’autocar.

 

logo

 

Le bilan écologique de l’autocar


Selon l’écocomparateur de l’ADEME, le train est, en moyenne, moins consommateur d’énergie et moins émetteur de gaz à effet de serre que l’autocar. Que des véhicules « propres » puissent améliorer sensiblement le bilan carbone de l’autocar reste à démontrer.

 

D’autre part le transfert de services ferroviaires sur l’autocar engendre généralement des reports de trafics sur la voiture qui dégradent fortement le bilan énergétique du transport. 

 

Les besoins des voyageurs


Il est certain que des services réguliers d’autocar doivent être créés sur des itinéraires actuellement non desservis par le train, afin de répondre à des besoins non satisfaits de mobilité.

 

Mais il est choquant que le Chef de l’Etat préconise l’autocar pour assurer des liaisons sur lesquelles l’Etat a laissé se dégrader le chemin de fer alors qu’il pouvait être modernisé, offrir une qualité de service bien supérieure à celle de l’autocar et desservir correctement les villes intermédiaires du parcours.


 

P1070662

 

L’incohérence de la politique des transports


Le Chef de l’Etat vante les mérites de la concurrence dans le secteur des transports. Qu’attend donc le gouvernement pour l’introduire dans le secteur ferroviaire et ainsi améliorer ses performances ?

 

La FNAUT est favorable à la concurrence entre opérateurs d’un même mode, mais hostile à la concurrence entre modes. Une politique cohérente consiste à organiser une complémentarité entre le train et l’autocar et à égaliser leurs conditions de concurrence, qu’il s’agisse des infrastructures ou des conditions d’exploitation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

commentaires

TER Mayenne - Laval 07/01/2015 10:00


On peut difficillement attaquer l'autocar sur le bilan carbone. Un car consomme 30 L /100 km alors même quand il n'y a que 6 personnes, on est au même niveau que la voiture.


Les lignes prévues au risque et péril signifie des remplissage de l'ordre de 30 personnes par car soit des consommations de l'ordre de 1L / 100 km par personne.


Toutes les lignes TER ne sont pas à ce niveau. Le seul bilan carbone pourrait d'ailleurs servir d'argument pour fermer certaines lignes TER.


En outre, je trouve étonnant que la Fnaut s'attaque autant à l'autocar. Dépensez plutôt votre énegrie contre la voiture.

Fnaut Pays de la Loire 07/01/2015 22:53



La FNAUT ne s'en prend pas à l'autocar, elle rétablit la vérité par rapport à des déclarations péremptoires qui désinforment... Car ces déclarations ne vont pas renforcer les transports
publics... Cela ne peut que conforter les élus routiers pour qui les transports publics ne sont pas la priorité... Et renforcer le développement des routes comme les derniers contrats de plan
l'annonce...



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques