Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 15:00

fnaut logo pdl

 

Premières réactions sur la Commission de Dialogue Notre Dame des Landes

 

La Commission a fourni son rapport le 9 avril 2013. Il est disponible comme le rapport de la Commission Agricole (qui constate la forte consommation de terre et le peu d’impact –actuel ?- des politiques de maîtrise), celui de la Mission d’experts évaluant les modalités d’application de la loi sur l’eau (sévère vis-à-vis du projet du fait d’une étude insuffisante, de valeurs optimistes quant aux mesures de compensation, quant à l’absence d’engagement sur les résultats, …) sur le site de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

 

La Commission de Dialogue dit avoir rencontré autant d’opposants que de partisans, et que chacun est resté sur ses positions. Autant dire que la Commission n’a pas fait bouger les lignes, ni amorcé le dialogue, mais qu’elle s’efforce de mettre en avant les points à améliorer pour faciliter l’explication du projet.


pubndl les echos net

Les questions d'environnement sont-elles réellement prise en compte par le gouvernement Ayrault ?

 

Bien que s’en défendant, elle se mue parfois en « expert » en donnant son avis sur le dossier lui-même, sans avoir de compétence particulière. Nommée par le Gouvernement de M. Ayrault, promoteur du projet, la Commission abouti à des conclusions « balancées », qui ne sont pas toutes sans conséquence, ni sans contradictions.

 

Sur la croissance des besoins, elle confirme que l’aéroport n’a pas de vocation intercontinentale, mais que les besoins de vols nationaux et européens sont importants, en comparant Nantes à Lyon ? Les bassins de chalandise, les connections ferroviaires, ne sont pourtant pas les mêmes. Très peu de questions sur l’avenir du transport aérien (du fait des contraintes de pollution et de raréfaction de la ressource), et de mention des possibilités de transférer les déplacements à moyenne distance sur le fer. Les évolutions sont plus analysées en trafic passager qu’en mouvements d’avion, l’augmentation du taux de remplissage des avions devant se réduire … Voilà qui arrange bien les promoteurs du projet, mais qui n’est guère étayé.

 

La commission reprend aussi les affirmations gratuites sur la nécessité d’un nouvel aéroport pour développer l’Ouest, sur le changement d’échelle d’aéroport qui offrirait davantage de lignes. Est-ce pour faire plaisir aux mandants ?

 

Le bruit fait l’objet d’une analyse spécifique, en recommandant la mise à jour du PEB (Plan d’Exposition au Bruit), en s’efforçant d’analyser l’impact sur l’urbanisation (mais elle demande qu’une étude confirme les possibilités d’urbanisation). Elle affirme qu’il n’est pas possible de supporter plus de 50 000 mouvements/an. Rappelons que depuis toujours Nantes est resté en dessous de ce chiffre, qui évolue peu et que l’aéroport de Toulouse Blagnac, qui perturbe nettement plus de riverains, accueille 85 000 mouvements ; on vient pourtant d’annuler le projet de transfert vers un nouveau site, en s’appuyant sur l’arrivée prochaine de la LGV, qui ne devrait pourtant pas supprimer 35 000 mouvements par an ! Elle évoque l’intérêt de transférer sur les aéroports voisins (les plus proches étant Ancenis et St Nazaire) l’aviation de tourisme et de loisir, bruyante, mais encore importante à Nantes.


carte ndl nw

Aucune piste pour une solution alternative n'est recommandée par la Commission

 

La Commission affirme que le risque d’accident, même s’il est plus ressenti que réel, est à prendre en compte. Elle évoque l’amélioration possible des trajectoires et de leur suivi, mais sans se prononcer (ce qui n’est pas son rôle). Une étude spécifique serait évidemment utile.

 

Il y a donc bien plusieurs solutions, à creuser, pour faire baisser la gêne à Nantes Atlantique : éloignement de vols non prioritaires, transfert de vols commerciaux à moyenne distance sur le fer, modification et sécurisation des approches.

 

La desserte de l’aéroport est « à clarifier », la Commission entérinant que le tram train ne se fera pas (trop cher pour le trafic à attendre), que la nouvelle ligne Nantes Rennes ne se fera au mieux qu’à long terme, et du bout des lèvres, qu’un nouveau pont serait nécessaire pour les Vendéens. Elle souhaite donc que l’impact de ces non réalisations ou réalisations sur la croissance du trafic à Notre-Dame des Landes soient étudiées. Elle s’étonne que, vu le trafic attendu, aussi peu de places de stationnements soit prévu à Notre-Dame des Landes. Le bus cadencé ne semble la rassurer qu’à moitié. Peu importe, le nouvel aéroport sera « plus accessible que l’ancien » du fait que la zone de chalandise serait plus importante et plus proche. Aucune mention de la facilité de raccorder l’aéroport actuel au fer.

 

Outre la croissance des besoins, l’impact du bruit et la difficulté à réaménager sur place l’aérogare de Nantes Atlantique semblent être pour la Commission les éléments principaux justifiant le transfert.


ndl presse ocean

NDDL a 2 pistes c'est déjà du passé ...

 

En bon serviteur de l’Etat, la Commission écarte l’intérêt de faire intervenir de l’expertise neutre, pour lever les points litigieux par des études complémentaires. Il y a pourtant de bonnes raisons de douter de la neutralité de certains services publics sur ce dossier.

 

Elle confirme de fait la mauvaise préparation du dossier (étude insuffisante sur les possibilités de développer Nantes Atlantique, absence de décision sur la desserte en transport collectif, sur les choix pour Nantes Atlantique en cas de transfert, sur les impacts sur l’urbanisation), recommande de revoir toute l’architecture du projet Notre-Dame des Landes (une solution à 2 pistes est inutile), de réduire les surfaces consommées, d’instruire l’ensemble du dossier globalement (soit l’aéroport Notre-Dame des Landes, ses accès, y compris vers le Sud ?, l’avenir de Nantes Atlantique et des zones environnantes). Toutes choses que la FNAUT avait fait apparaître.

 

Le rapport de la Commission comporte des contradictions et des affirmations gratuites, mais soulève des questions qui nécessiteraient une remise à plat. Qu’en fera (ainsi que celui sur l’application de la loi sur l’eau) le Gouvernement ?

 

La détermination des opposants est une des clefs. Prochaine manifestation le samedi 11 mai à 14 h à Notre Dame des Landes (voir le site acipa.free.fr).

 

le-changement-passe-aussi-par-notre-dame-des-landes

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans N. D. Des Landes
commenter cet article

commentaires

M-Rick 18/05/2013 10:41


tiens c'est marrant de citer l'hôpital du Baieul entre Sablé et La Flèche. Et bien si il est desservi par une ligne d'autocar, créée exprès, la TIS 3 Sablé - La Flèche, c'est la moins fréquentée
du réseau, à peine 5000 voyageurs par an. Ce qui, même pour une ligne départementale, est bien faible …


 


En ce qui concerne NDDL, aller comparer NDDL avec ADP, fallait oseer … ADP ce sont 3 infrastrututres aéroportuaires qui représentent à elles seules 88 millions de passagers en 2011 …


Combien sont prévus à NDDL au fait dans le scénario le plus optimiste ??

fnaut 18/05/2013 16:41



C'est une manière de placer Nantes comme capitale...(égionale ou métropôle d'équilibre).  On a déjà un premier ministre, on peut bien avoir un aéroport de "classe internationale" même si
Nantes n'est que le 10 eme de France... On se console avec bien peu mais ce n'est pas ce qui va nous  faire changer
d'avis sur NDDL...



SP 17/05/2013 15:13


"Cela fait + de 40 ans que la politique des transports favorise les camions sur les routes, les voitures en ville et les avions dans le ciel et il faudrait continuer!"


Cela fait 40 ans que NDDL n'existe pas, mais vous lui imputez quand même cet état de fait.


Vous dites d'un coté "NDDL va capter tous les financements des TC", et de l'autre "NDDL n'empeche pas les élus de dépenser ici pour leur aérodrome local, là pour leur route",
alors NDDL capte les financements ou ne les capte pas ?


Un peu de cohérence, car là vous argumentez à double front renversé... ce qui n'est pas digne d'une argumentation rationnelle.


Et encore faudrait-il que NDDL coute reellement quelque chose : au vu des bénéfices en terme d'urbanisation et de redensification du centre, les collectivités y gagneront... et donc pourront
dégager des financements pour les TC. Encore faut-il pour cela ne pas élire des élus pro routiers !


Mais s'en prendre à NDDL ne changera rien sinon tout bloquer et laisser la situation en l'état. Vous faites de cette lutte anti NDDL un symbole.... qui est pourtant complètement à coté de la
plaque au vu des masses concernées (encore une fois NDDL branle bas de combat mais silence assourdissant sur les milliards d'euros investis par ADP dans l'extension de ses aérogares pour
augmenter toujours plus les capacités aériennes d'un système aérien centralisé et polluant). Vous ne vous rendez d'ailleurs même pas compte que plus rien ne sera possible si ce projet ne se fait
pas, car alors n'importe quel projet, y compris poser des éoliennes, faire une voie de chemin de fer, construire une centrale solaire, un centre de stockage de l'énergie, ne pourra plus se faire
au nom de raisons ubuesques : le syndrome du triton qui donne à des détails plus d'importance que la vie humaine sur notre planète. Triton au demeurant bien peu respecté dans la ZAD...


NDDL ne changera rien en soit. Et sera même confisqué par les bétonneurs dans le cadre d'opposition incensée que vous installé.
Mais il peut aussi être un moteur, un aiguillon pour que beaucoup de choses changent en matière de TC.
Si des gens comme vous ne savent pas s'en saisir, en mettant de coté leur rancoeur, alors, c'est à désespérer de tout, et rien ne changera jamais.


Je voudrais vous souhaiter bon chemin (de fer). Malheureusement en attendant, je ne peux que vous souhaiter "Bonne route".

Fnaut Pays de la Loire 18/05/2013 00:47



Un peu de cohérence ??! Quand la FNAUT indique que NDDL va capter les financements publics c'est une évidence.


Pour desservir NDDL les élus apporteront leurs financements  aux infrastructures desservant ou améliorant la desserte de l'aéroport si cela ne s'appelle pas capter directement ou
indirectement les crédits transport pour un même et seul projet... comme s'il était le centre du monde... Comme captation ou "hold up" de l'argent public, qui par ailleurs pourrait être mieux
utilisé il n'y a pas photo. En Loire Atlantique, NDDL provoquera la création de nouvelles routes. La Rocade OUEST - sud EST à l'Est de Nantes se fera d'autant plus facilement que le projet est
dans les cartons. (voir l'article sur le Blog de l'association BASTA)


Tous les SCOT et les Schémas d'aménagement sont sous influences des grands projets, NDDL en est un . C'est la conséquence de la politique de métropolisation qui provoque ce type de réaction en
chaine. Car pour satisfaire une demande et un usage mineur, les financements suivent ...au dépend des dossiers locaux ... Et comme en France il y a une politique des transports qui favorise la
route et l'avion... 


Vous êtes sur le blog de la FNAUT Pays de la loire et nous n'avons pas pour vocation de nous occuper de tous les sujets et en particuler sur ADP . Je laisse le soin aux autres de s'en occuper...
Mais qu'ADP finance largement ses infrastructures avec de l'argent public prouve à l'évidence qu'en France les priorités ne sont pas là ou il faut ....Et je viens de participer à un autre atelier
sur les transports et les déplacements (le 2ème)  pour constater que la marche est très haute entre les intentions, les projets et les réalisations. On va droit dans le mur et il n'y a
personne sur la pédale de frein.


Le "syndrome du Triton" c'est le respect de la biodiversité et des zones humides qui sont des espaces ou le carbone est capté. Ce sont des espaces boisés et préservés depuis 40 ans qui captent le
carbone ... Il y avait un très bon documentaire sur ARTE mardi soir sur les énergies (la-fausse-promesse-d'une-energie-propre)...


Désolé ce n'est pas à moi qu'il faut souhaiter bonne chance  en la matière. La Fnaut Pays de la Loire n'a pas à rougir de ces actions car nous améliorons bien souvent les transports publics
... Le blog reflète une partie de nos actions.


Je ne crois pas au miracle dans les tc surtout quand  ils sont décalés des réseaux . NDL est bien l'archetype d'un projet exnihilo, déphasé avec les besoins et la réalité du terrain.Et les
besoins de l'aérien sont déjà pourvu sur un autre site.  Les gens ont besoin de transport du quotidien pas d'un projet technocratique ... NDDL me fait penser à l'hôpital du Pays de Sablé La
Flèche situé à mi chemin entre les 2 communes sur la départemental et connecté avec l'autoroute  par un péage...Il n'y a pas de ligne de bus pour le desservir...peut être un autocar... Il y
a un grand parking... mais c'est le degré zéro en matière de transport et au niveau du bilan carbone...



SP 16/05/2013 12:35


Je présume donc que vous êtes en Vendée. Faites vous donc partie de ceux qui critique ce transfert d'aéroport de NA à NDDL car il va vous allonger le temps de parcours vers l'aéroport (mais
oubliant qu'il va le diminuer pour une majorité du nord Loire).


Ainsi donc, il n'existerait pas d'accès routier ACTUELLEMENT depuis la Vendée vers NDDL (hormis le barreau intégré à la DUP) : la bonne blague ! Vous avez des élus vendéens de mauvaise foi, je
n'y peux rien, je ne suis pas électeur là bas.... il faudrait à un moment donné arrêter de voir tous les maux de la planète dans NDDL. Votre élu est un pro-route qui manifestement trouvera
toujours prétexte à n'importe quoi pour faire toujours plus de route. Reouvrez lui une ligne ferroviaire et il exigera des routes pour aller aux gares. Faites une éolienne, il demandera une route
et un parking pour que les touristes l'admirent: bref, je ne peux que vous conseiller de ne pas voter pour lui, ces arguments sont idiots !


Comme si le trafic routier en provenance de Vendée vers l'aéroport était à ce point significatif qu'il faudrait un nouvel accès routier....
Au contraire, c'est l'occasion ou jamais d'EXIGER la modernisation de l'axe Bordeaux-Vendée-Nantes en prolongement de la Ligne Nouvelle Nantes NDDL Rennes et Bretagne sud.


Par ailleurs, vous préconisez un report air->fer (et avec raison !), donc que des usagers de Vendée au lieu d'utiliser Nantes Altantique utilisent la gare de Nantes SNCF : j'en conclu que ce
même élu exigera de nouveaux accès routiers vers la gare de Nantes ! Ce doit pas être une lumière (et je suis sur que par ailleurs, il est contre NDDL...)

Fnaut Pays de la Loire 17/05/2013 13:16


Désolé mais je ne suis pas Vendéen mais assurément NDDL capte l'attention de pleins de collectivités et cela ne les empêchent pas de financer des projets routiers (aménagement...) et d'injecter des
finances publiques dans l'aérodrome local sans aucun scrupules ... C'est pour cela que NDDL ne changera pas la donne il y aura toujours plus d'avions de voitures et de camions en circulation car il
n'y a pas de rationalisation en la matière ... Vous pensez que les gens vont prendre des TC alors que les projets de voies nouvelles et de tram trains ne sont mêmes pas finalisés et que la
géographie des TC dans la Région montre des lacunes sidérales. Et ce alors que l'accès routier et les parkings sont déjà dans les starting blocks et les financements trouvés, vous voulez me faire
croire que NDDL va être plus favorable pour l'environnement et les TC ... Vous vivez sur quelle planète? J'ai suffisamment de réunions de "concertation", de rapports, de déclarations et même de
promesses de dans mon "sac" associatif pour voir comment les choses évoluent ... En 30 ans l'essentiel du réseau ferré des Pays de la Loire a disparu physiquement avec la complicité des élus y
compris ceux qui dirigent cette région... D'un réseau maillé, qui n'était plus circulé mais dont les lignes n'étaient pas retranchées on est passé à un réseau squelettique et saturé.... Formidable
! Et en 2013 les mêmes veulent un NDdL ! Cela fait + de 40 ans que la politique des transports favorise les camions sur les routes, les voitures en ville et les avions dans le ciel et il faudrait
continuer! Non ce n'est pas en faisant une nouvelle infrastructure aéroportuaire avec des barreaux routiers prévues et à venir que cela signifie un mieux dans le domaine des transports. Non c'est
tout le contraire !


SP 15/05/2013 23:52


Indépendament de NDDL, ce qui serait idiot, c'est de ne pas mutualiser Rennes Quimper et Rennes Nantes.


Et ces financements iront au ferroviaire, ils ne vont donc pas manquer ailleurs ! Ils favoriseront le report modal route->rail. Ca n'empeche pas la modernisation Nantes Bordeaux ou des voies
nouvelles Nantes Angers. Mais encore une fois, si à chaque projet, on dit "il y a mieux à faire ailleurs", alors on ne fait rien !


Et non, il ne faut pas de 4 voies pour desservir l'aéroport. Et non, il n'y a pas de loyer versés au privé, c'est de la désinformation que vous faites là.


Et ce qu'il faut arrêter de faire croire, c'est que réaliser NDL serait l'appocalypse. Non c'est juste ce qui va se passer, et à ce moment là, vous constaterez que vous vous serez trompé. Reste à
espérer que votre déception ne vous entraine pas à condamner tout projet ferroviaire

Fnaut Pays de la Loire 16/05/2013 00:50



Je ressort d'une réunion du SCOT de ma commune où il est écrit que pour desservir ou améliorer la connexion vers NDDL il faut renforcer le réseau routier... Nous sommes à plus de 2 heures de
route du projet... Si ma commune fait cela cela prouve que d'autres cmmunes font faire la même chose et donc ce projet est bien un aspirateurs des finances locales... CQFD



SP 15/05/2013 10:51


Bien au contraire, la Ligne Nouvelle Rennes Nantes ne se fera que s'il y a réalisation de NDDL, puisqu'une des fonctionalités du projet est la desserte de l'aéroport depuis le grand ouest.


Et partant, avec ce projet, c'est aussi les axes Rennes Brest, Rennes Quimper.


Evidemment, c'est un projet : tout projet est-il condamnable car étant en projet et pas encore réalité ? C'est à vous de savoir si vous soutenez ou non ce projet plutôt que vous cacher derrière
des arguties.


Non Rennes-Nantes, n'est pas améliorable. La voie par Chateaubriant sera exploitée par tram train, vous pouvez le regretter mais c'est ainsi, cela c'est la réalité, plus un projet, il faut vous y
faire ! Et encore une fois Rennes Nantes, ne se limite pas à Rennes Nantes, ni qui serait au milieu d'un axe transversal non électrifié.


Je vais peut-être me répeter, mais avec une LN Rennes Nantes, il devient envisageable :
- de prolonger les TGV intersecteurs Massy Le Mans Rennes jusqu'à Nantes
- de prolonger les TGV intersecteur Tours Angers Nantes jusqu'à Rennes (tout ceci maximiserait donc les fréquences de desserte ferroviaire et inciterait donc au report modal. NDDL, c'est donc
globalement moins de gens prenant l'avions, et parmi ceux le prenant dans le grand ouest, le faire à NDDl plutot que CDG)
- de prolonger les trains rapides V200 interloire Orléans Nantes jusqu'à Rennes
- d'accélerer tous les trains Nantes Vannes Quimper
- de boucler la virgule de Sablé Rennes Laval Angers Nantes Rennes et là encore maximiser les fréquences


Evidemment, cela doit aussi s'inscrire dans un axe transversal plus grand, mais il faut bien commencer quelque part, ne pas avoir une vision rabougrie du type "ne faisons surtout pas ça, car ça
empêchera de faire autre chose". Il faut avoir une vision réseau des transports, et pas rabougrie. Un tel projet peut donc être moteur pour la modernisation et même l'electrification de Nantes La
Rochelle Bordeaux.


Le ministre Cuvilliers, les rapports Bianco et Auxiette ont le projet de trains rapides intermédiaires entre TGV et TER. Il y a une opportunité énorme sur l'axe Atlantique de Quimper à
Hendaye.
-De Quimper à Redon, de nombreux relevement de vitesses jusqu'à V220 ont été réalisés ou vont l'être dans le cadre de l'objectif "Paris Quimper en 3h" (dont le projet Rennes Nantes fait
partie)
-De Redon à Nantes en passant par NDDL, il y aurait cette Ligne Nouvelle
-de Nantes à Bordeaux, il reste à électrifier entre La Roche sur Yon et le raccordement de la LGV SEA au nord de Bordeaux
-de Bordeaux à Dax, c'est un secteur où des records de vitesses avaient été obtenus !


Il ne faut pas avoir la vision rabougrie Rennes Nantes, sans quoi on ne fait rien.


Pas plus que Nantes Bordeaux, il faut voir grand et ne pas se laisser aveugler par l'opposition à un aéroport. S'il est une opportunité pour développer le report modal vers le fer, tant mieux !

Fnaut Pays de la Loire 15/05/2013 23:37



Rennes / Quimper et à plus forte raison peuvent être lancé indépendament de toute nouvelle liaison Nantes / Rennes...


Votre démonstration est assez consternante car d'un dossier périphérique NDL vous arrivez à le transformer en sujet central comme si la vie des Bretons et des Ligériens était centrée sur ou 
concernée par ce projet... Il n'en n'est rien ... Par contre cela reflète bien la préoccupation des décideurs qui focalisent sur ce projet comme un catalyseur des dépenses en infrastructures à
mettre en place ... pour desservir cet aéroport, il faut un TGV, une 4 voies etc... Un aspirateur à finances locales car en cumulant l'ensemble des dépenses prévues et envisagées ce sont des
financements qui vont manquer ailleurs... Nous ne voulons pas de cet aéroport parce que c'est une "connerie" sans fondement, une inepsie technocratique d'un autre âge... Le pays est entré en
récession et on a des décideurs qui ne pensent qu'à faire des dépenses incongrues avec l'argent des contribuables avec en prime un loyer à payer à un groupe privée...Les besoins sont urgents sur
Nantes / Bordeaux c'est là la priorité... Il faut arrêter de faire croire que ces infrastructures NDL + Nantes / Rennes vont réaliser un miracle...


La priorité c'est Nantes / Angers dont la saturation est certaine afin de trouver des solutions pour permettre les circulations des trains et non la trombose... Et ce dossier est loin d'être
périphérique...



DJAMENT A. 02/05/2013 09:10


"Le tram train, c'est abouti, ne dites pas n'importe quoi."


Pardonnez-moi, mais c'est vous dites n'importe quoi. Les différentes collectivités territoriales ne cessent de se contredire sur le sujet.


"La ligne nouvelle, c'est en projet, et comme je l'ai expliqué ailleurs, pour les PdL, ce n'est ni 1 ni 2
milliards."


Il y a beaucoup de choses en projet qui se font attendre depuis des années et des années, voire sont
abandonnées... Quel financement pour ce morceau de LGV hypothétique ? La rénovation de la ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux, pourtant d'intérêt national majeure, beaucoup moins coûteuse (et qui
ne nécessiterait aucune expropriation) ne semble déjà pas beaucoup intéresser l'État ni les collectivités territoriales, malheureusement. Vous dites que le projet Nantes/Rennes va bien au-delà de
la desserte de l'aéroport : certes, mais :


1) il existe d'autres options beaucoup moins coûteuses, beaucoup plus rapides à mettre en place, sans aucune
nouvelle destruction de terre (voir ce blog !) pour améliorer considérablement le trajet ferré Nantes/REnnes ;


2) l'intérêt d'une telle liaison performante "au-delà" est de se connecter à Nantes/Bordeaux au sud (et vers
la Normandie au nord). Commençons par imposer de moderniser sérieusement cette voie. À quoi serviraient des TGV sur 100 et quelques km entre Rennes et Nantes pour après mettre plus de 4 heures
pour aller à Bordeaux, avec un changement obligatoire (voie non électrifiée) ? Et la situation au nord, sur Rennes/Caen, est à peu près similaire. Ce petit barreau de LGV au milieu d'un axe
transversal majeur du grand ouest laissé à l'abandon par RFF n'aurait aucun sens, et on peut être à peu près sûr qu'il ne se fera pas, surtout si l'aéroport inutile de NDDL se fait, car celui-ci
engloutira des milliards au détriment du ferroviaire. Pour être cohérents et "voir au-delà", abandonnons NDDL et investissons sérieusement sur les axes ferroviaires Nantes/Rennes, Nantes/Bordeaux
et Rennes/Caen, tout le monde y gagnera (sauf Vinci...) !

SP 30/04/2013 17:34


Eh bien c'est parfait, dans le nouvel aéroport, il y aura moins de parking, et plus de trafic, donc nécessairement plus de gens à venir en TC !


Le tram train, c'est abouti, ne dites pas n'importe quoi. La ligne nouvelle, c'est en projet, et comme je l'ai expliqué ailleurs, pour les PdL, ce n'est ni 1 ni 2 milliards. Ca pourrait être une
participation de 600 millions d'euros, pour un projet qui va bien au delà de la desserte de l'aéroport


Rome ne s'est pas faite en un jour ! Pour une fois que les choses vont dans le bon sens avec le développement des TC, il faut les soutenir. L'aéroport avance plus vite car il est "l'élément
moteur". Et votre opposition pourrait bien faire coincider sa date d'ouverture avec celle du tram-train. Impeccable, non ?

SP 30/04/2013 01:04

Encore heureux que les élus soient regardant sur les projets à réaliser et leur financement ! C'est bien pour ça qu'ils font NDDL, qui n'est pas la gabegie financière que vous décrivez au regard de
ce qu'il apportera. Il n'y a aucune raison que la région "gèle" des projets, vu que sa participation à NDDL ne représente que quelques % de son budget d'investissement ! C'est trop facile, dès
qu'un projet ne plait pas de dire qu'il en empêche d'autre de se réaliser, par exemple la Suze la Flèche. Car alors, on pourrait objecter que les 40 millions d'euros de la virgule de Sablé (que
vous avez su initié et soutenir au bon moment) aurait été mieux utilisé ailleurs.... et alors c'est une mécannique sans fin où finalement, on ne fait jamais rien, sinon que de laisser prospérer la
voiture. @M-Rick C'est plutôt un bon point que la commission du dialogue ait demandé d'éclaircir ce point. Au moins l'avenir est mieux prévu. Tout comme il est bon qu'elle ait commandé des
précisions sur le projet de piste transversale, pour qu'il soit définitivement envoyé aux poubelles de l'histoire, que soit démontré rationnellement son impossibilité ou son surcout. De même que la
réduction préconisé de la surface occupée par les parkings (ce qui sera bon pour l'accès à NDDL en TC). Il y aura des bus à l'ouverture ? S'il y en a vers Rennes, ça sera très bien ! Car
actuellement, depuis Nantes Atlantique, il n'y a rien. Quand une personne doit faire l'AR depuis le nord de Rennes pour venir m'y chercher, je me demande ce qui pollue le plus entre mon trajet
aérien depuis Nice ou l'AR de cette voiture !

Fnaut Pays de la Loire 30/04/2013 17:12



S'il n'existe pas de liaison TC c'est de la faute du concessionnaire et des Régions. Car les aéroports tirent une partie de leur revenue des parkings ...ils n'ont donc pas envie de voir les gens
venir en TC... J'ai interpellé Auxiette directement au cours d'une réunion sur la transition énergétique  sur la possibilité de connecté Nantes Atlantique avec le train... cela n'a même pas
fait "tilt"... Et cette personne occupe une place au niveau de la réflexion sur le ferroviaire (CF RAPPORT)... A votre avis un équipement de cette importance  qui ne bénéficie pas d'une
desserte en TC c'est du grand n'importe quoi ! Venir me dire que pour le nouvel aéroport dont le projet est dans les cartons depuis 40 ans le dossier en TC n'est pas abouti et que c'est le tram
train venant de Nantes qui va être retenu dans un premier temps et qu'il y a une voie nouvelle de 1 voir 2 milliards qui est projeté pour la dessete de NDDL mais dans un horizon lointain... c'est
encore du grand n'importe quoi... C'est de l'amateurisme...



M-Rick 26/04/2013 10:43


La liaison en tram-train le conseil général n'y croit pas. Il préfère mettre en palce une liaison CHNS qui va être expérimetnée à la prochaine rentrée de septembre.


De totue façon, la région a proposé une liaison tram-train vers NDDL car le dossier de la commission du dialogie demandait un exclercissement sur ce point. Sauf qu'il n'a pas été budgétisé et
qu'il est envisagé de mettre un car dans un premier temps, donc comprendre on propose une desserte ferrée qu'on ne fera pas faute de crédits …

negatep 25/04/2013 01:45


oui le train est le plus écologique, mais certains déplacements ne peuvent se faire en train. Si vous êtes contre, il faut être cohérent et les interdire ou augmenter massivement leur cout. Mais
pas distraire la gallerie avec un fumeux "réaménagement de Nantes Atlantique", qui serait jeter de l'argent par les fenêtres si on veut y voir le trafic diminuer (ou alors, c'est que vous n'êtes
pas sur de vos arguments... peut-être que les multiples démentis de la réalité produisent cet effet)


Bien sur que je suis sérieux quand je dis que d'énormes espaces seront sacralisés (bien plus que d'espaces consommés par NDDL) et préservés de l'urbanisation. Mais évidemment, si NDDL ne se fait
pas, tout cela sautera et ce sera l'urbanisation anarchique que l'on connait actuellement : vous voulez sans doute continuer ainsi.


Il y a une route pour desservir un aéroport, c'est l'évidence. C'est aux élus ensuite de décider de l'urbanisation qu'ils feront, ça n'est pas lié à cette route, qui n'améliore en rien les
conditions d'accès à Nantes ! Il y a aussi une route qui va à l'aéroport Rennes-St Jacques de la Landes, et pas d'urbanisation démente autour ! un peu de sérieux.


Vous désinformez en disant qu'il n'y aura pas de train rapide.http://leblogdelaeroportdugrandouest.eu/dessertes-en-transports-collectifs-du-futur-aeroport-on-avance/
Vous ne croyez pas ce que disent les collectivités, c'est une chose, mais ne déformez pas leur propos.


Oui le report modal se fait sur tout le territoire. C'est toujours comme ça avec les opposants "il y a toujours quelque chose d'autre de prioritaire" (je les connais chez moi, les mêmes sont
capables de s'opposer à la LGV PACA car le tramway d'Aubagne est plus important, et on les retrouve contre le tramway d'Aubagne car c'est trop cher et que tel autre projet vers Aix serait plus
important)


En quoi une desserte rapide entre Rennes et Nantes et les pointes bretonnes va-t-elle défavoriser le report modal sur le reste du territoire ? C'est le contraire qui se passera, par effet
d'entrainement et par effet réseau. Les projet de TC se nourissent les uns avec les autres. Je ne comprends pas qu'il faille vanter l'intermodalité à un militant FNAUT. D'ailleurs, partout
ailleurs sur ce blog vous la vantez, mais dès qu'il s'agit de quelque chose lié de près ou de loin, branle bas de combat ! (on vous voit même être compréhensif avec la revendication des vendéns
d'un nouveau pont sur la Loire si NDDL se faisait).


Le report modal se fait en rouvrant des lignes. Très bien ! alors pourquoi le tram train vous choque-t-il ? Il s'agit bien d'un ancien tracé ferroviaire : vous devriez applaudir.


Enfin, ce qui fait que les gens ne s'installent pas à Nantes en densifiant la ville, c'est car les contraintes reglementaires du au PEB empeche cette densification. Et les gens vont pas se
densifier dans la rue, il faut des logements. Et comme vous le dites très bien, sans contrainte, il mite l'aéroport. Ce n'est pas NDDL qui produit ça, c'est la situation actuelle. Situation qui
changerait en cas de transfert à NDDL

Fnaut Pays de la Loire 25/04/2013 02:06



Dites moi vous les coinnaissez les élus des Pays de la Loire ? Vous les "pratiquez" régulièrement?


Le tram train vers nddl coûtera 109 millions d'euros. C'est ce que les élus ont annoncés dernièrement... Le TRAM TRAIN ne me choque pas quant il est utilisé correctement mais ce n'est pas le cas
sur Châteaubriant. Le seul probléme voyez -vous c'est que le coût de cette ligne va sucrer des projets ailleurs comme le projet de la Suze la Flèche car contrairement à ce que vous semblez dire
les élus sont très regardant sur les montants et cela a déjà été annoncé par M. BONTEMPS. NDDL va geler les projets de pendant quelques temps car il faudra payer un loyer à Vinci...


Je ne suis pas compréhensif vis à vis des Vendéens... nous sommes contre tout nouveau franchissement de la Loire par un pont routier ...


 



N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques