Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 08:00

nv logo fnaut

 

Communiqué de Presse

Le lundi 3 décembre 2012

 

 

Lyon-Turin : la FNAUT approuve la confirmation du projet de tunnel interfrontalier

 

 

La FNAUT approuve la confirmation du projet de tunnel interfrontalier à basse altitude, indispensable pour permettre un basculement significatif du trafic routier de fret sur le rail.

 

La confirmation du projet Lyon-Turin, intervenue lors du sommet franco-italien de ce jour, répond à une triple nécessité :


+ réduire les nuisances routières dans des zones très sensibles (vallées alpines, Côte d’Azur et itinéraires d’accès),


+ alléger la dépendance pétrolière qui pèse lourdement sur notre balance commerciale,


+ limiter les émissions de gaz à effet de serre.


La voie ferrée internationale existante présente de fortes déclivités (3% sur 100 km) et comporte un tunnel situé à 1300 m d’altitude. Elle n’est donc pas assez performante pour permettre un basculement significatif du trafic routier de fret sur le rail : le percement d’un tunnel à basse altitude est indispensable.

 

D’autre part ce tunnel permettra au train d’attirer les voyageurs, alors que les déplacements entre la France et l’Italie s’effectuent aujourd’hui essentiellement par la route ou par avion.

 

http://www.fnaut.asso.fr/images/stories/lyon-turin.jpg

 

Cependant le lancement effectif du projet Lyon-Turin doit se faire dans le cadre d’une politique cohérente :


+ il doit s’accompagner d’une taxation spécifique du trafic routier franco-italien, suivant l’exemple de nos voisins suisses qui ont financé ainsi leurs tunnels ;


+ la légalisation récente de la circulation des camions de 44 tonnes, qui renforce la compétitivité de la route, doit être abrogée (sauf pour le transport combiné rail-route) ;


+ les projets de nouveaux investissements routiers, très coûteux, entre Lyon et l’Italie et sur la Côte d’Azur doivent être abandonnés ;


+ les lignes historiques de l’axe international Lyon-Turin doivent être modernisées afin d’offrir aux usagers du TER des dessertes de qualité satisfaisante ;


+ enfin la ligne interfrontalière Nice-Coni, menacée de fermeture faute d’entretien, doit faire d’urgence l’objet d’un programme de rénovation et d’une exploitation plus performante.

 

 

Contact presse :

Jean Sivardière, président

 

 

 

P1060895

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans FNAUT en France
commenter cet article

commentaires

Jacques 05/12/2012 06:38


Dans mon précédent commenaire j'ai oublié la nécessité de moderniser la ligne du tunnel de Tende. En revanche je ne sais pas si le fret pourrait s'y développer aisément.

Fnaut Pays de la Loire 05/12/2012 22:53


Merci pour votre précision... En effet dans ce dossier il faut quand même mettre en évidence que la Suisse a été capable de construire seule plusieurs tunnels ferroviaires et que la France et
l'Italie avec le soutien de l'Europe ne pourraient pas financer un seul tunnel ferroviaire dans un contexte favorable au mode de transport les moins agressifs pour l'environnement !


Jacques 04/12/2012 23:03


Je soutiens également.


Je dirai simplement que le nouveau tunnel dégorgera la ligne actuelle de la Maurienne et du Frejus, mais pour un temps seulement. le trafic entre l'Italie et la France ne fait que s'accroître.


Il faudra bien que la ligne de Modane serve encore et soit maintenanue en parfait état ne serait-ce que comme redondance au tunnel futur en cas d'incident. Il faudra bien aussi déjà réfléchir sur
une améloiration des autres liaisons possibles par la Suisse (Simplon) et par la côté (Vintimiglia).

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques