Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 08:00

  nv logo fnaut

 

 

Charte des Transports proposée par la FNAUT  (1):

les principes et les moyens d’une politique nouvelle

(février 2012)

 

 

Des enjeux fondamentaux


L’organisation de la mobilité des personnes et des marchandises conditionne de nombreux paramètres de la vie collective ou interagit avec eux :


+ la facilité et la sécurité des déplacements quotidiens et occasionnels ;


+ la consommation des ménages ;


+ la qualité du cadre de vie et la santé publique ;


+ le fonctionnement des entreprises et l’équilibre de notre balance commerciale ;


+ l’urbanisme et l’aménagement du territoire ;


+ le réchauffement climatique (le transport en est le premier contributeur, avec la plus forte croissance).

 

 

Un état des lieux inquiétant


Malgré certaines évolutions positives, force est de constater que la situation n’est pas favorable :


+ la mobilité des piétons et cyclistes reste entravée par un trafic routier omniprésent ;


+ la mobilité des personnes handicapées s’améliore bien trop lentement ;


+ le nombre et la gravité des accidents de la circulation se maintiennent à un niveau inadmissible;


+ faute d’investissements réalisés à temps, le système de transport collectif (grandes

agglomérations, ferroviaire) est saturé et les infrastructures se sont dégradées ;


+ de vastes zones sont mal desservies (petites villes, zones rurales et périurbaines) ; l’accès

à l’emploi, aux établissements d’enseignement, aux services de santé est difficile pour une part notable de la population ;


+ les entreprises souffrent de la congestion des réseaux routiers et des transports publics ;


+ de nombreux services ferroviaires sont menacés (TER, Intercités et même TGV) ;


+ le fret ferroviaire a diminué de moitié depuis 2000 (il a augmenté de 50% en Allemagne) ;


+ l’étalement urbain (lié à la pénurie de logement social) et la métropolisation se sont poursuivis ;


+ les nuisances de l’automobile, du camion et de l’avion impactent le cadre de vie et la santé publique;


+ la segmentation et l’artificialisation du territoire n’ont pas été enrayées ;


+ la dépendance pétrolière et le réchauffement climatique se sont accentués.

 

  PENSEUR

 

Trois principes directeurs pour une politique nouvelle

 

L’expérience a largement démontré que la voiture (surtout en milieu urbain), le camion (surtout sur la longue distance) et l’avion (surtout sur la courte distance) occupent aujourd’hui une place excessive qui doit être réduite au bénéfice :


+ du vélo, du transport urbain, de l’autocar et du TER pour les déplacements de proximité ;


+ du TGV et du train Intercités pour les déplacements à moyenne et longue distance ;


+ du rail et de la voie d’eau pour le transport du fret.

 

 

Dans cette perspective, la FNAUT propose trois principes directeurs :


+ chaque mode de transport a un rôle à jouer mais il doit être cantonné à son domaine

de pertinence, défini à partir de ses caractéristiques techniques, économiques et environnementales ;


+ chaque mode de transport doit assumer ses coûts externes à travers sa tarification ;


+ l’aménagement du territoire et la politique industrielle doivent limiter le besoin de mobilité (densification urbaine, revitalisation des villes moyennes, relocalisation des activités).

 

 

A suivre

Partager cet article

Repost 0
Published by Fnaut Pays de la Loire - dans 2012 : une année électorale
commenter cet article

commentaires

N'hésitez pas à réagir à notre vision de l'univers régional des transports en Pays de la Loire et un peu au-delà parfois !

Vous Cherchez ?

La FNAUT sur scoop.it

Capture-d-e-cran-2013-04-20-a--14.15.39.png

En Ligne Hier...

Nos Rubriques